«

»

Août 25

Bouddhisme en Thaïlande : voulez-vous un bouddha personnalisé ?

 

bouddhisme en Thailande1Bouddhisme en Thaïlande, pas pour cet été!

 

Je suis allée faire quelques balades en montagne et avant même la mi-aout, j’ai eu la mauvaise surprise de voir pousser un peu partout des colchiques avec leur célèbre chanson… « colchiques dans les prés, c’est la fin de l’été… »

 

Quoi déjà la fin de l’été mais il n’a pas commencé…! De là est née une petite nostalgie de la Thaïlande et de ses chaleurs tropicales…

 

Dans un article précédent, je vous en ai déjà parlé de la Thaïlande ainsi que du bouddhisme qui ponctue toutes nos visites dans les temples innombrables de ce charmant pays.

 

Je continue à recevoir des mails de ceux qui veulent connaître le bouddha de leur naissance (que je n’ai décrit que dans les commentaires).

 

Je vous présente aujourd’hui la panoplie des huit bouddhas thaïlandais et leur signification dans le bouddhisme thaïlandais en fonction du jour de la semaine où vous êtes né.

 bouddhisme en Thailand

Vous les trouverez à la fin de l’article.

 

Ce qui m’a tout de suite séduit dans le bouddhisme en général, c’est son ensemble de pratiques méditatives, sa fine connaissance du mental et de ses pirouettes qui souvent n’a rien à envier à la psychologie.

 

Le tout mis en lumière dans une perspective d’Éveil, cette doctrine valait pour moi le détour. Il y est d’abord question d’un homme (Siddhartha Gautama) et de son parcours empirique jusqu’à la libération.

 

Pour y parvenir, une batterie de pratiques et d’enseignements appelés le Dharma, et l’appartenance à une assemblée de joyeux pratiquants car l’Éveil n’est pas que pour soi mais aussi pour les autres.

 

J’ai remarqué depuis plus de 30 ans que, dans les pays où règne cette pseudo-religion (elle n’est pas théiste), la paix est plus souvent présente qu’ailleurs (malgré les récents soulèvements).

 

Et même si nous aimons revenir au port dans les Alpes françaises, il est difficile de trouver cette quiétude ambiante, à part en soi bien entendu.

 

Il n’y a pas de Dieu à revendiquer, juste à se donner la peine de pratiquer et travailler sur soi.

 

Caractéristiques du bouddhisme, en Thaïlande et ailleurs

J’aime particulièrement sa théorie sur les 3 caractéristiques de l’existence terrestre (cela ne parle que du monde concret bien entendu et ne pas fait pas appel à notre multi-dimensionnalité):

 

L’impersonnalité: il n’y a rien dans le monde qui ait une existence indépendante et réelle en soi, donc aucune âme (atman) aucun soi, mais une simple agrégation de phénomènes conditionnés.

 

Cela rejoint parfaitement les découvertes scientifiques de la physique quantique. Nous sommes tous inter-connectés (malgré les apparences) et j’y retrouve des caractéristiques de Ho’oponopono dont je vous parle régulièrement.

 

Vous choisissez parmi toutes les potentialités, celles pour lesquelles vous êtes conditionnés…que vous appelez mémoires avec Ho’oponopono, projet-sens en décodage biologique, mémoires transgénérationnelles, causes-effets karmiques etc…

 

L’impermanence: tout est constamment changeant dans les phénomènes, vous ne pouvez absolument rien trouver de permanent, à part l’impermanence sur laquelle vous pouvez vous appuyer!

Ce concept est évident, toute matière est destinée à péricliter, tout être vivant à mourir, c’est une donnée de base de la vie matérielle.

 

Vous ne pouvez pas vous sécuriser à vie avec une montagne de nourriture de côté pour le restant de vos jours.

 bouddhisme en Thailande6

Vous ne pouvez pas non plus (à de rares exceptions près peut-être) mettre de côté l’argent dont vous avez besoin pour toute une vie.

 

En une vie, la monnaie a le temps de changer, d’être dévaluée, un crack boursier peut intervenir, une guerre, que sais-je….?

 

Pourtant, vous continuez à vous inquiéter pour votre avenir alors qu’il n’est pas possible de le sécuriser éternellement.

 

Dès que l’insécurité pointe son nez dans votre vie, vous oubliez ce concept de l’impermanence rattachée à la vie terrestre. C’est évidemment peine perdue !

 

3- L’insatisfaction ou souffrance: aucun phénomène ne peut vous satisfaire de manière ultime et définitive. C’est une donnée de base, afin que vous puissiez évoluer et grandir en sagesse et en amour.

 

Sachant que c’est la résistance à ce qui « est » qui fait plus souffrir que la souffrance ou la douleur …

 

C’est ce que j’aime chez les bouddhistes, ce principe de réalité qui nomme une bonne fois pour toutes ce avec quoi vous vous battez une bonne partie de notre vie : vous ne voulez pas de la souffrance et de l’insatisfaction alors qu’elle sont inhérentes à vos vies humaines.

 

Vous rejetez ce qui « est » alors que c’est justement ce qui est là pour vous amener un peu plus loin sur le chemin ou plutôt un peu plus près de vous-mêmes.

 

Résister à cela engendre encore plus de souffrance alors que l’acceptation de ce principe de base permet justement de trouver la voie de la libération de la souffrance.

 

Il était bon qu’un futur bouddha vienne vous rappeler ces notions élémentaires de savoir être pour vivre heureux.

 

Si ce sujet vous passionne, n’oubliez pas ce merveilleux film de Bertolucci :

.

 

 

Bouddhisme Thaïlandais: rien que de l’humain

 

Ses enseignements sont conçus par un humain pour les humains, c’est ce qui fait de cette doctrine une forme de religion sans Dieu accessible même aux agnostiques.

 

C’est l’humain qui s’élève à sa réalité multi-dimensionnelle. Au niveau des enseignements concrets, les principes ne sont pas très éloignés de la thérapie.

 

L’éthique bouddhiste propose donc à l’être humain de prendre conscience des états d’esprit dans lesquels il se trouve et à partir desquels il agit, parle, et pense.

 

L’humain est ainsi amené à devenir responsable tant de ses états d’esprit que des conséquences de ses actions.

 bouddhisme en Thailande18

La pratique de l’éthique est donc une purification du corps, de la parole et de l’intellect.

 

Bouddhisme thaïlandais et les 8 bouddhas

 

Les Thaïlandais dont l’art est une merveille de finesse et de délicatesse ont décliné le bouddha en postures qui s’alignent sur les jours de la semaine. ( Non, il n’y a pas des semaines de 8 jours en Thaïlande!)

 

Ainsi, lorsque vous désirez faire des offrandes dans un temple, vous allez naturellement vers le bouddha qui symbolise votre jour de naissance.

 

A vous de voir si vous êtes en affinité avec celui qui vous correspond, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires!

 

Si vous ne savez pas quel jour de la semaine vous êtes né, vous pouvez le trouver en cliquant sur le lien suivant :

 

http://www.monvraianniversaire.com/

Bouddhisme Thaïlandais : Dimanche, le bouddha de la recherche de l’intériorité

 

Pour ceux qui sont nés un dimanche :

 bouddhisme en Thailande7

Voici votre bouddha. Il a les mains croisées, tournées vers l’intérieur, les avant-bras posés sur le corps au niveau de la taille.

 

C’est un bouddha en pleine contemplation. Après s’est éveillé sous l’arbre de la Bodhi, il contemple les bienfaits qu’il a accumulés pendant ses précédentes existences.

 

Il s’est alors tourné vers l’arbre sacré pour le contempler une semaine durant les yeux grands ouverts afin d’atteindre une plus grande profondeur.

 

Si vous êtes né un dimanche, vous pouvez atteindre la sagesse et apprendre à regarder sans complaisance les derniers évènements de votre vie.

 

Ce bouddha vous invite à méditer sur ce que vous venez d’accomplir afin de poursuivre votre voie. La couleur de ce bouddha est le rouge.

 

Bouddhisme thaïlandais: lundi, le bouddha conciliateur

 

Si vous êtes né un lundi : vous êtes le bouddha qui restaure la paix. Voici votre bouddha :

 bouddhisme en Thailande8

La main gauche repose le long du corps et la main droite (paume en avant) est levée au niveau de la poitrine. Parfois ce sont les deux mains en signe de pacification.

 

L’histoire relate un conflit à propos des réserves d’eau alors que la rivière était tarie. La dispute avait même atteint la famille du bouddha.

 

Ce bouddha est garant de la paix, de l’apaisement et du pardon. Il permet d’éviter les guerres et les conflits familiaux.

 

Ce bouddha vous rappelle aussi d’apprendre à trouver la paix en cas de conflit et de vous souvenir que la fraternité et l’entraide sont des atouts précieux.

 

Il prône aussi la maîtrise des émotions lorsque les peurs sont activées par la non satisfaction des besoins primaires. La couleur de ce bouddha est jaune.

 

Bouddhisme thaïlandais: mardi, l’atteinte du Nirvana

 

Si vous êtes né un mardi, voici votre bouddha , c’est celui qui atteint le Nirvana.

 bouddhisme en Thailande9

Il est couché sur son flanc droit, le bras gauche repose sur le corps, la main droite soutient sa tête. Ce bouddha a plusieurs significations : la fin de la vie, la mort et la béatitude du Nirvana.

 

C’est la libération de l’individualité atteinte grâce à la pratique du Dharma (les enseignements). La couleur de ce bouddha est rose.

 

Ce bouddha vous rappelle que la pratique et l’obéissance aux lois du dharma reste essentielle pour atteindre la libération.

 

Le Nirvana n’est pas un lieu mais un état qu’il est possible de trouver de son vivant. La mort n’est pas une fin en soi mais un moment où il est possible d’atteindre l’illumination.

 

Bouddhisme thaïlandais: mercredi, celui qui reçoit l’offrande

 

Si vous êtes né un mercredi, vous avez de la chance, vous avez 2 bouddhas.


 

Pour la journée du mercredi, voici votre bouddha , c’est celui qui reçoit les offrandes et qui choisit ce qui le nourrit.

 bouddhisme en Thailande11

Il est debout, les deux pieds joints et tient un bol d’aumône dans ses mains. Il est allé recevoir des offrandes après de la population de sa ville natale et de sa famille.

 

Les deux repas de moines sont à 7H et 11H, après quoi ils n’ingèrent plus de nourriture. Devant la déception de son propre père le voyant ainsi réduit à mendier sa nourriture, le bouddha lui rappela la nécessité d’apprendre à recevoir.

 

Ce bouddha rappelle le besoin, pour les moines, de se détacher des biens matériels et l’inter-dépendance entre les humains qui en découle. La couleur de ce bouddha est le vert.

 

Bouddha de la nuit du mercredi entre minuit et l’aube :

 

Il est assis, la main droite, paume ouverte sur le genou droit en signe d’acceptation de l’eau offerte par le roi des éléphants.

 bouddhisme en Thailande13

Le bouddha est venu chercher la quiétude dans la forêt pour échapper aux disputes incessantes des disciples.

 

Sa main gauche est tournée en signe de refus de l’offrande du singe qui lui propose du miel sauvage et des alvéoles d’abeilles.

 

Il invite au discernement et à la discipline. (A cette heure-là, les moines ne mangent pas). La couleur de ce bouddha est bleu foncé ou indigo.

 

Bouddhisme thaïlandais, jeudi, bouddha de l’Éveil

 

Si vous êtes né un jeudi, voici votre bouddha, c’est celui de l’Éveil ou l’illumination.

bouddhisme en Thailande14 

Il est en samahdi, c’est à dire en posture méditative et en profonde méditation, assis en tailleur avec les jambes en lotus avec la plante des pieds visible.

 

Les mains sont croisées paumes ouvertes vers le ciel. C’est le moment de l’illumination et de la découverte des 4 vérités :

 

1- Nul n’échappe à la douleur. Tout ce qui existe, est composé d’éléments de durée limitée. Toutes les étapes de la vie terrestre comportent des douleurs, celles de la séparation, la maladie et la mort.

 

2- La douleur vient du désir et de l’ignorance de ce qui sous-tend le désir. Celui-ci n’est jamais assouvi puisqu’il implique quelque chose que vous n’avez pas et qui vous manque. L’ignorance de cette réactivité par rapport au manque engendre la douleur.

 

3- Il est possible d’arrêter le cycle infernal de la douleur, l’enchaînement inexorable de l’espoir de voir se réaliser vos désirs et la crainte que cela n’arrive pas.

 

4- C’est en pratiquant la voie du dharma et la méditation que l’on peut parvenir à l’apaisement de l’Esprit.

 

La couleur de ce bouddha est orange

 

Bouddhisme en Thaïlande: vendredi, bouddha de la transmission

 

Si vous êtes né un vendredi, voici votre bouddha, celui de la contemplation de « comment transmettre la voie ».

 bouddhisme en Thailande15

Il est debout avec les bras croisés sur la poitrine. Après son éveil, il contemple la vérité qu’il a réalisée, le temps que cela lui a pris et se demande comment il va pouvoir transmettre les enseignements pour que les humains puissent y parvenir aussi.

 

La sagesse n’est pas accessible à tous en une vie et il est nécessaire de pouvoir parler à chacun afin qu’il comprenne les enseignements.

 

Certains ont une vision claire des enseignements et peuvent apprendre par la voie directe. D’autres ont besoin de longues pratiques et d’études profondes pour y parvenir.

 

D’autres enfin doivent être guidés comme des enfants.

 

Ce bouddha vous invite à choisir les enseignements que vous pouvez mettre en pratique pour sortir de la souffrance et trouver le chemin de la joie. La couleur de ce bouddha est le bleu ciel.

 

Bouddhisme en Thaïlande: samedi, bouddha de la protection

 

Si vous êtes né un samedi, voici votre bouddha, celui de la protection.

 bouddhisme en Thailande17

Il est assis en méditation profonde sur le roi des Nagas, enroulé sur lui-même. Ce dernier déploient ses 7 têtes afin de protéger le bouddha des intempéries et de la montée des eaux.

 

Le bouddha n’est pas distrait dans sa méditation car le serpent le soulève au-dessus des vagues.

 

Ce bouddha vous exhorte à persévérer dans votre pratique et continuer vos introspections et méditations au cœur de la tourmente de la vie quotidienne. Sa couleur est le violet.

 

Et vous, avez-vous trouvé votre bouddha? Cela fait-il du sens avec vos aspirations? Profitez-en pour laisser un commentaire!

 

60 comments

  1. Jonathan

    Salut Hannah

    Je trouve très intéressant cet article. Je suis né un mercredi et je trouve que cela fait sens :

    « Pour la journée du mercredi, voici votre bouddha , c’est celui qui reçoit les offrandes et qui choisit ce qui le nourrit »

    Je reçois beaucoup, j’ai beaucoup de chance avec la famille de Yoko comme ils sont tous adorables et hyper attentionnés, on me prépare ce dont j’ai besoin à l’heure qui me convient alors que je n’en demandais pas tant ! Et jamais une demande de quoi que se soit en retour, l’entraide se fait naturellement dans une belle énergie de paix que j’adore 😉
    En plus, je fais des choses que j’apprécie en faisant du blogging avec Maxence. Je n’ai plus de jour où je me lève en étant dépité devant la journée qui m’attends. Je trouve donc que la description correspond assez bien 😉

    A+ et prenez soin de vous avec Alain 😉
    Jonathan Articles récents..Que faire pendant un moment de déprime ou de doute ?My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Jonathan,
      Le mercredi a deux vies, une le jour et une la nuit….
      On lui demande d’être sélectif par rapport à ce qu’il reçoit pour être bien certain que c’est aligné avec ses plus
      Hautes valeurs’ Bon retour au Japon.

  2. @nne

    Coucou Hannah,
    Très pertinent le Bouddha personnalisé ! Je suis née un mardi et… depuis plusieurs années je me couche toujours dans la position de la photo !!! Ça alors !
    Trop bien, je fais circuler.
    Merci pour tout et à la prochaine fois,
    @nne

    1. Hannah

      Bonjour Anne,
      Je trouve parmi tous les commentaires beaucoup de
      Synchronicités par rapport aux bouddhas de naissance
      Et ton histoire est frappante!

  3. Ophélie

    Bonjour Hannah,

    J’ai dévoré l’article, merci, pendant de nombreuses années j’ai été attiré par le boudhisme, plus tibétain, mais cette impression qu’il y a beaucoup de similitudes!
    Intéressant à la base de savoir que je suis née un jeudi, ça je le savait pas… un de mes vrais anniversaire c’était cette année… c’est « loupé », mais quand j’y repense cette année ça c’est passé en douceur, avec cette impression de terminer un cycle… le prochain en 2025!
    Et au programme l’éveil et l’illumination, une douleur physique chronique m’a accompagnée un bon bout de ma vie, jusqu’à que de ce que je me réveille! Que j’intègre mon âme, et depuis plus vraiment de désirs parce que dans cette énergie d’être. Alors oui, par contre le orange j’aime pas du tout… je verrais bien le violet avec l’illumination?;-)
    Ophélie Articles récents..Pour être enthousiaste ; balancer sa télé par la fenêtre et être soi-mêmeMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Ophelie,
      J.imagine que toutes les couleurs mènent à l’Eveil’.
      Le orange c’est la joie, l’extase et le vivant,c’est
      Vraiment une couleur qui haut la peine même si elle
      N’est pas facile à porter!

  4. Marie

    Bonjour Hannah,

    Rappel salutaire à ce moment de l’année, pour ne pas retomber dans les pièges de nos fameux « problèmes ».
    Tout est toujours dans la manière de les accueillir, dans le recul de la conscience.
    Le « rappel à soi », si nécessaire mais si difficile.
    Se couler au travers au lieu de résister.
    Rappelle-le nous souvent encore !

    Tu fais rêver avec cette superbe plage, tu retournes bientôt en Thaïlande, j’imagine.

    Merci pour le site qui indique le vrai anniversaire. Je ne savais pas être née un vendredi, sa couleur me convient parfaitement. La statue aussi.

    A bientôt.
    Marie.
    Marie Articles récents..Melons et poivrons pour bien accueillir l’automneMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Marie,
      Ciel, je suis démasquée… j’attendrai le printemps
      pour y retourner, ce sera d’autant plus délicieux!

  5. magalie

    Bonjour Hannah,

    Je suis née un vendredi qui est donc le bouddha de la transmission. Je le retrouve partout même dans mon chiffre de naissance qui est 9.
    Quoique je fasse cette notion est sur mon chemin.
    Article très intéressant qui donne envie de pousser le voyage en Thaïlande:-)
    Belle journée

    Magalie

    1. Hannah

      Bonjour Magalie,
      Pour la Thaïlande, peut-être seras tu des nôtres
      un jour…au printemps peut-être!

  6. Muriel

    Bonjour Hannah,
    Après les quelques jours et nuits qui viennent de passer et que j’ai trouvé intenses je comprends la signification de « mon » Bouddha c’est celui du vendredi mais la couleur bleue ciel me laisse perplexe. Est ce que cela va avec l’expression de soi et oser dire? Peux tu m’éclairer un peu plus?

    1. Hannah

      Bonjour Muriel,
      Le bleu c’est aussi l’intimité avec soi)même: savoir
      la garder tout en restant en lien avec l’autre.

  7. Luc Geiger Mister NO Stress

    Bonjour Hannah,
    Merci de cet article très intéressant…
    Mon bouddha est celui du vendredi, celui de la connaissance.
    Comme par hasard, ma valeur principale est l’impact que je peux avoir dans la vie des gens pour leur apporter du bien-être.
    Ma couleur préférée est aussi le bleu…
    Prends soin de toi
    Luc
    Luc Geiger Mister NO Stress Articles récents..Et si vous faisiez exploser votre joie de vivre ?My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Luc
      Je vois que, comme pour pas mal de monde, ton bouddha te colle bien à al peau!

  8. JACQUELINE

    Bonjour Hannah
    J’ai adoré ton article qui nous apprend un peu plus sur le bouddhisme, et tu le fais toujours très simplement.
    Je suis née un samedi, et le bouddha correspondant est le bouddha de la protection. Je me reconnais parfaitement dans sa signification. Il nous exhorte de persévérer dans notre pratique, dans la méditation, chaque jour de la vie quotidienne. C’est justement ce message dont j’ai besoin actuellement.
    Merci encore pour tout ce que tu nous apportes
    amitiés
    Jacqueline

    1. Hannah

      Bonjour Jacqueline,
      Bonne pratique alors, j’espère que tu aimes les serpents…

  9. Éric G. Delfosse

    Hello, Dame Hannah.
    Né un samedi, j’aime bien l’idée de la protection et celle de persévérer dans ma pratique … mais je n’aime pas trop les nagas…
    Non, pas spécialement de la peur envers ces bestioles (encore que, … je ne voudrais pas trouver ce genre de copain dans mon lit), mais je n’aime pas le fait qu’il me rappelle le cobra que – lui – je n’aime pas du tout du tout…
    Que faire pour me « déprogrammer » de cette répulsion ?

    1. Hannah

      Bonjour Eric,
      Tu comprends, là, c’est le roi des Nagas, il ne s’abaisse pas à faire
      peur aux humains ou à les mordre juste pour leur faire peur…;-)
      et alors d’ou te vient la peur des cobras? Tu en as deja croisé?

      1. Éric G. Delfosse

        Bin, oui, Hannah, quand je raisonne, je veux bien accepter le fait que le Roi des Nagas ne s’abaisse pas à nous « taquiner », mais, bon, en attendant, au simple premier coup d’œil, sa forme me rappelle trop le cobra avec son capuchon déployé, prêt à attaquer…
        Et un cobra, c’est … comment dire ? Pour moi, c’est plus synonyme de mort que de protection.
        Cette histoire de Mucalinda qui sert de parapluie m’a toujours fait frissonner…
        Non, je ne pense pas en avoir jamais rencontré (sauf, me semble-t-il, en rêves, et je ne pense pas qu’ils étaient si bienveillants à mon égard ou à l’égard des gens qui voyageaient avec moi dans lesdits rêves).
        Une vie antérieure qui se serait terminée « grâce » à un cobra, peut-être ? Je l’ignore…
        Bref, si je devais instinctivement choisir une statue, ce ne serait pas pour celle-là que j’opterais.
        Celles du jeudi ou du vendredi me « parlent » plus…

        1. Hannah

          Un jour, on fera un petit Tipi sur les cobras!

          1. Éric G. Delfosse

            M’oui, ça pourrait être utile…
            Je te souhaite une belle soirée, une douce nuit, et à tout bientôt, Dame Hannah…

  10. Janine Césaire

    Bonjour Hannah
    Je viens de découvrir que je suis née un mardi ; intéressant ; mon bouddha me correspond parfaitement ; je ne suis pas loin du nirvâna ( ! )
    Amitiés
    Janine Césaire Articles récents..plan d’ensemble pour booster votre système immunitaireMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Janine,
      C’est aussi le bouddha qui incite à savoir se reposer une fois
      Le travail accompli! 😉

  11. PureNrgy

    Coucou Hannah,

    « vous ne voulez pas de la souffrance et de l’insatisfaction alors qu’elle sont inhérentes à vos vies humaines.

    Vous rejetez ce qui « est » alors que c’est justement ce qui est là pour vous amener un peu plus loin sur le chemin ou plutôt un peu plus près de vous-mêmes.

    Résister à cela engendre encore plus de souffrance alors que l’acceptation de ce principe de base permet justement de trouver la voie de la libération de la souffrance. »

    On entend souvent que dans le bouddhisme, on dit de la vie qu’elle est souffrance et ça prête à confusion je trouve. Ton paragraphe éclaire bien ce point 🙂 C’est notre perception et façon d’appréhender le monde qui crée la souffrance ou l’insatisfaction. Je viens d’en faire l’expérience après des années de sérénité, pour réaliser à nouveau qu’une fois que je lâche ce à quoi je m’accroche (ce qui n’est plus mais que je voudrais qui soit encore -ce qui est impossible) et que j’accepte ce qui est, l’illusion de la souffrance s’efface. A partir de là, je peux orienter ma pensée et mes choix vers la réalité que je souhaite créer.
    Je ne connaissais pas le principe de l’impermanence dans le cadre du bouddhisme, mais cela rejoint ma vision. L’impermanence est la seule constante!
    Quand j’étais ado, ma psy m’avait suggéré d’étudier le sujet, disant que ma philosophie s’y rapprochait. Merci pour ton article qui résume bien l’idée 😉

    Moi c’est le samedi, je m’y retrouve pour divers épisodes de ma vie, notamment en ce moment. Le vendredi me parle un peu plus en fait…
    Tu as barré la couleur violet??? C’est la couleur qui m’a toujours plu dans l’enfance avec le rouge et le fuchsia. Un violet trop sombre ne me convient plus aujourd’hui, mais un violet lumineux oui. J’ai acheté 2 jolis verres cet été dont un violet foncé et un lumineux et je ne sais plus boire dans le foncé, il baisse mon énergie. L’autre par contre, ben il est juste à côté de moi Hihi
    C’est comique j’ai regardé pour mon ami qui est le vendredi dont la couleur est le bleu. Et dans l’un de mes rêves éveillés/ voyage mental nocturne (lol) je le voyais justement attaché à la couleur bleu.

    Dis, as-tu des suggestions de retraite? je pense à une retraite d’une semaine +/- de type silencieuse ou avec accès à la méditation, mais pas des activités obligatoires au quotidien. Près de la mer si possible.
    En ce moment j’évalue un lieu de retraite en Écosses (Holy Isle) et en Sardaigne.
    La Thaïlande dans le futur plutôt, à moins que…
    Merci!

    Passe un bon séjour aux States!

    Héloïse
    PureNrgy Articles récents..Aventures & Vacances en VoitureMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Heloise,
      Si tu vois que le mot violet est barre c’est parce qu’il y a un hyperlipémie vers
      Un de mes articles sur la couleur violette.
      Je connais des lieux de retraite dans les montagnes mais au bord de la mer,
      A part la Thaïlande paradisiaque, je ne vois pas….

  12. Vanessa

    Merci pour ce post qui prouve encore une fois que rien n’arrive jamais par hasard.

    Ce qui est drôle par rapport à mon petit lot de synchronicités, c’est qu’un jour j’ai eu envie de m’acheter une statuette de bouddha pour créer une décoration inspirante dans mon coin bureau. 36 modèles différents, aux postures dont le sens m’échappaient jusqu’à ce jour (merci encore). Donc j’hésitais, et ma petite voix intérieure me disait non et non jusqu’au jour où j’ai trouvé la statuette à laquelle mon cœur a dit oui. Et aujourd’hui je vois que comme par hasard j’ai choisi un bouddha dont la posture correspond à mon jour de naissance. Génial !

    Ainsi, le jour de notre naissance est significatif par rapport à ce que nous sommes venus pour vivre, à la voie que nous avons choisie (depuis que j’ai lu les livres de Patricia Darré expliquant les liens entre ici-bas et l’au-delà, comme les bouddhistes je crois entre autres que ce sont les enfants qui choisissent d’avoir des parents et pas l’inverse). Le bouddha de notre jour de naissance est-il là pour nous indiquer un but, ou bien un cheminement qui commencerait par notre jour de naissance pour passer successivement par les autres jours ? Sa couleur correspond-elle à un « chakra fort » ou à un axe d’amélioration ? Merci de bien vouloir m’éclairer sur ces subtilités passionnantes.

    1. Hannah

      Bonjour Vanessa,
      Si j’en juge par mon expérience et le bouddha de naissance
      Des gens que je connais , je dirais que ce bouddha est la
      Pour nous rappeler de ne pas oublier cette notion, donc
      J’opterai pour un axe d.amelioration même si il n’y a rien
      A améliorer en nous, plutôt nous souvenir de notre véritable
      Nature.

  13. christine

    Bonjour Hannah,
    Je suis née un mardi et la couleur de mon Bouiddha est le rose, couleur que je ne porte pas souvent – or je viens de relire ton article sur la signification des couleurs et la couleur fushia me correspond tout à fait :! Grâce à toi j’atteins une connaissance de moi-même insoupçonnée et inouïe, proche du Nirvana ! 🙂
    merci hannah et j’attends avec impatience ton livre sur Ho’ponopono, ça sera formidable je le sais !!
    Amitiés

    1. Hannah

      Bonjour Christine,
      Oui cette couleur est magnifique et sa signification
      Particulièrement intéressante pour apprendre
      A dépasser les limites et les conditionnements!

  14. Anna

    bonjour Hannah et à tous !
    Je suis née un vendredi et c’est exactement çà !! « transmission » dans tous les sens du terme…pas simple tous les jours mais bon. Cela rejoint les missions des anges de naissances, des planètes, la numérologie, en fait tout est imbriqué, comme nous….Merci pour toutes ces informations et partages et dès que mes moyens le permettent je m’offre le livre sur les couleurs.
    Dans l’amour, la paix et la lumière.
    Cordialement.

    1. Hannah

      Bonjour Anna,
      C.est super si toutes les informations concordent.
      Le bouddha du vendredi doit vraiment apprendre
      A transmettre.

  15. Pat

    Ce que vous enseignez est décidément très sensé depuis maintenant quelque mois que je reçois vos informations.
    Ce qui me décide de commenter c’est la partie sur la permanence de l’impermanent.
    Mon problème fondamental est justement que je veux assurer ma prospérité quasiment d’un seul coup pour faire simple et là en vous lisant, je fais une terrible prise de conscience, merci.
    Du coup je vais arrêter de vous recevoir dans mes mail indésirables, classés là-bas automatiquement sans mon intervention, là intentionnellement je supprime cette règle.
    Bien à vous
    Pat

    1. Hannah

      Bonsoir Pat,
      Le thème de la prospérité versus l’insécurité est un thème
      Sur lequel nous nous cassons souvient les dents.

  16. Nadia

    Bonjour Hannah,

    pour moi c’est le mercredi, j’ai donc la chance d’avoir deux bouddhas.
    Apprendre à recevoir ça me parle bien en effet.
    Quant au bouddha de la nuit, il me joue des tours puisque j’ai des problèmes de sommeil justement. 🙂
    Je devrais donc chercher plus de quiétude pour que mon mental soit plus calme.
    Je ne connaissais pas la notion de vrai anniversaire, intéressant, c’est bientôt pour moi.

    Bon séjour en Amérique.
    Nadia
    Nadia Articles récents..Notre flore intestinale influence nos choix alimentaires et notre humeurMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Nadia,
      Bienvenue au club des bouddhas du mercredi
      Et du thème du sommeil’
      Parfois ce sont des mémoires de démarrage de vie
      Qui interfèrent avec le repos. Ce n.est pas forcément
      Le mental qui tourne en boucle…

      1. Nadia

        Tu me donnes là une information qui pourrait m’intéresser.
        C’est quoi une mémoire de démarrage de vie? Comment pourrais-je en savoir plus ?
        Merci d’avance.

        1. Hannah

          Bonsoir Nadia,
          C’est un vaste sujet, je te répondrai
          Plus précisément à mon retour des US

          1. Nadia

            Merci Hannah, j’attends impatiemment.

        2. Hannah

          Bonjour Nadia,
          Les problèmes de sommeil sont à analyser de très près:
          il y a ceux qui l’air de rien veillent au grain la nuit
          et contrôlent afin de ne pas perdre la conscience de
          leur environnement. En bref, ils ne peuvent pas s’abandonner
          au sommeil.
          Ce manque de détente résulte souvent de difficultés (voire de traumas)
          vécus dans la toute petite enfance à l’âge où justement nous sommes
          trop petits pour contrôler ce qui nous arrive.
          cet hyper contrôle qu’est le manque de sommeil vient compenser le fait
          d’avoir été à la merci d’adultes négligents, parfois malveillants et ce ne
          sont pas forcément les parents.
          Les bébés qui ont été sous surveillance de grands frères ou grandes soeurs
          peuvent avoir été très maltraités pendant leur sommeil sans que personne
          ne s’en soit aperçu.
          Ce bouddha du mercredi parle aussi de dépendance à la nourriture et à
          quelqu’un qui nourrit, ce qui confirme la thèse des troubles vécus entre
          0 et 2 ans, âge de la dite dépendance.
          Voilà ce que je peux t’en dire aujourd’hui pour être personnellement
          concernée par ce sujet.

          1. Nadia

            Bonjour Hannah,
            l’hypercontrôle pour éviter éviter de perdre la conscience de l’environnement me parle bien.
            Je devrais donc travailler sur des mémoires de l’enfance ?

            Merci pour tes informations.
            Nadia
            Nadia Articles récents..Revue du programme minceur LINEAVIMy Profile

            1. Hannah

              Bonjour Nadia,
              Les insomnies (qui résistent à tous les traitements) sont effectivement des révélateurs de grands stress de l’enfance.
              Il est rare de retrouver un véritable sommeil sans un petit travail sur soi, pour moi ce fut un long…

  17. Cat

    Bonjour Hannah,
    Comme je comprends ta « nostalgie » de la Thaïlande! Sans jamais y être allée (pour l’instant) avec cette photo, j’y vais, je me promène des heures durant sur le sable, je trouve de magnifiques coquillages cachés, je plonge dans l’eau…. un rêve que j’adore et que ton image m’inspire grandement 🙂 C’est magnifique!
    Ce que j’ai aimé en partant, chez les bouddhistes (j’apprends grâce à toi que ce n’est pas une religion) c’est leur profond respect pour tout ce qui est vivant et qu’on retrouve aussi chez les Amérindiens. Un grand respect et un grand amour de tout.
    Le bouddha de ma naissance est celui du jeudi et je trouve aussi qu’il me correspond parfaitement.
    Un jour, quelqu’un a dit de moi que j’étais une contemplative. Ce mot, autant que celui de rêveuse, dont on « m’affublait » depuis mon enfance me choquait vraiment! Car ils me faisaient l’effet de quelqu’un qui ne fait rien, se laisser bercer par les flots de la vie et n’agit pas vraiment…
    En fait, au fil de l’eau de ma vie j’ai bien compris que c’était bien réel et que c’était cet état qui me rendait heureuse. Donc, je poursuis ce mouvement, envers et contre tout, malgré tous les courants contradictoires qui me disent que je devrais vivre autrement
    Et ma joie profonde, ma méditation intense qui me ramène à l’essentiel c’est chaque fois que je réussis à concrétiser une de mes nombreuses idées imaginaires et que je dis Merci! Merci à qui? Je sais pas et c’est égal. Merci! Pour ce moment exquis, pour cet instant unique et précieux! Lorsque j’ai réussi à concrétiser une idée, lorsque je suis en train de l’imaginer et qu’elle me rend heureuse, je regarde les grands arbres autour de moi, le ciel et de dis Merci. Je sais toujours pas à qui mais je m’en fous. Je suis heureuse, je suis bien et pour moi, c’est le plus important. Je pense que mon bouddha ressemble à ma joie à ce moment-là 🙂
    Par contre, la couleur orange, même si je l’aime, comme j’aime toutes les couleurs, n’est pas ma préférée et la position aussi… à cause de la place dont je dispose pour faire mes créations, je suis souvent accroupie ou à genoux… qui sait? Je suis sûrement un bouddha du jeudi africain 🙂 🙂
    Bon voyage Hannah et si tu passes par le Québec, je suis pas loin 🙂 Au plaisir de te lire et grand merci pour cet article plein de saveur et de découvertes fabuleuses!
    Cat Articles récents..Le cri de l’ArbreMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Cat,
      Ravie de t’avoir fait rêver…
      la couleur orange n’est pas facile a porter pour nos peaux blanches mais elle est partout en Thaïlande, associée au jaune sacré du bouddhisme et robe des moines…

  18. Dominique

    Bonjour Hannah
    Cet article est bien plaisant et je trouve ces bouddhas tout aussi beaux les uns que les autres ! je suis née un vendredi et je me reconnais tout à fait dans le principe de transmission qui est la base de mon métier actuel. J’aurais aussi très envie de participer à ce voyage en Thaïlande pour rencontrer ce Bouddha qui résonne en moi….

    Au plaisir de te lire encore !
    Dominique

    1. Hannah

      Bonjour Dominique,
      Ce sera avec plaisir de t’accueillir dans le groupe
      pour vivre un jeu du Tao grandeur nature dans un décor de rêve!

  19. Sylviane

    Bonjour Hannah,

    Le bouddha du Nirvana ! quel programme et je suis contente de voir tous les autres petits bouddhas j’en avais trouvé un magnifique en Thailande mais hélas trop lourd c’est dommage (même si ce n’était pas celui de mon anniversaire)
    Sylviane Articles récents..Aimeriez vous ressembler au dalai lama ou à georges clooneyMy Profile

    1. Hannah

      Sylviane, ton article est bien dans la tonalité avec le Dalaï lama!qui refuserait le Nirvâna, surtout s’il faut le trouver tant que nous sommes sur terre.

  20. Antoine

    bonjour Hannah

    je suis né un dimanche, et je me trouve assez dans le bouddha de l’intériorité et de recherche de la sagesse,
    MAIS , la couleur rouge ne me passionne pas , je la trouve agressive, voire elle me rendrait agressif , ce qui est un peu gênant… avec la recherche de sagesse,
    j’aime le bleu et le vert, cette année j’ai fait une folie, j’ai acheté 2 petites pierres (à prix prolétaire), une bleue , et une verte, et j’aime les porter autour du cou, ces couleurs me font quasiment vibrer, ( je crois que je vais devoir vous acheter votre bouquin concernant les couleurs ),
    en attendant un diagnostic ?
    (à bientôt à Annecy les 31-01; 01-02/2015, pour Ho’oponopono, je me suis déjà inscrit)
    coeurdialement

    1. Hannah

      Bonjour, C’est vrai que ce n.est pas une couleur facile chez nous, surtout que, dans mon système de couleurs,elle correspond au démarrage de la vie et à la mère…
      Pour les bouddhistes, le rouge est une couleur sacrée comme le jaune et elle n’a pas cette tonalité violente mais ressemble plutôt à une forme de grenat appelée rouge de Chine

  21. Nat

    Bonjour et merçi , moi c’est le bouddha du jeudi , qu’est-ce qu’il faut faire quand on le sait , imprimer l’image et ensuite méditer avec la couleur orange comme dans ce cas-ci ? Les offrandes , on fait comment ? On offre quoi ? merçi à vous 😉

    1. Hannah

      Bonjour Nath,
      Les bouddhistes vous diront que c’est par l’apaisement du mental
      que vous allez pouvoir suivre la voie de l’Eveil.
      je ne pense pas qu’ils méditent sur la couleur.
      Pour les offrandes, ils créent dans leur lieu de vie un
      autel avec un bouddha et ils ont plusieurs soucoupes
      symboliques qu’ils alimentent avec de l’eau, de l’encens,
      des fleurs etc… si cela vous intéresse, je vous mets
      un lien pour créer un autel:
      http://www.autel-bouddhiste.tibetain.fr/

  22. Hannah

    Bonsoir Nath, je prendrai le temps de vous
    Faire une réponse précise à vos questions
    Des mon retour.

  23. Christophe

    Bonjour Hannah,

    J’aime beaucoup cet article, je suis né un vendredi (je n’ai jamais eu l’idée de le savoir avant aujourd’hui ), et effectivement je me retrouve en cet éternel insatisfait que je suis. Je suis heureux mais j’ai encore le sentiment de devoir régler certaines choses, de pouvoir laisser s’échapper le mental et d’apprécier la vie comme elle vient . Ou puis je approfondir la méthode bouddhiste ? En apprendre plus sur mon Bouddha ?

    Merci pour vos articles
    Christophe

    1. Hannah

      Bonjour Christophe,
      Fort heureusement les bouddhistes sont bien
      implantés en France, cela dépend de la région où vous
      habitez.
      Rassurez-vous, tout le monde se bat avec le mental qui
      cherche à prévoir ou à ressasser plutôt qu’à vivre l’instant présent.
      Si vous voulez en savoir plus sur le mental et comment le dompter,
      je vous invite à lire cet article:
      http://www.forme-sante-ideale.com/nemmenez-pas-mental-en-vacances-developpez-maitrise-de-soi/

  24. Sco!@couple routine

    Bonjour Hannah,

    Je ne suis pas du tout Bouddha, surtout pas le modèle obèse morbide. Heureusement, celui de mon jour de naissance est celui du vendredi : le bouddha de la transmission.

    Je suis heureuse d’apprendre cela.

    Amicalement,

    Sco!
    Sco!@couple routine Articles récents..Avez-vous une dette karmique sur le couple?My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Sco!
      Tu sais, en Thaïlande, le bouddha gras est
      le bouddha de la joie et lorsqu’ils le sculptent,
      ils arrivent presque à dégager le rire en étant
      contagieux, c’est ce qui m’a réconcilié avec lui!
      Le bouddha de la transmission est pas mal aussi,
      plus sérieux bien sur et avec un meilleur régime
      alimentaire!

  25. Jean-Louis

    Bonjour Hannah,

    Né un dimanche, la contemplation et la sagesse me
    paraissent difficilement « accessibles »…

    Par contre, il ne me semble pas avoir de difficulté pour
    regarder sans complaisance les derniers événements
    de ma vie, notamment depuis que je suis en retraite.

    Enfin, je me retrouve bien parmi au moins 4 des attributs
    du rouge dans la signification des couleurs.

    Merci pour cet article.

    Bien amicalement,

    Jean-Louis

    PS : je te rappelle que j’attends avec impatience la naissance
    de ton ouvrage, en fin de gestation…

  26. Hannah

    Bonjour Jean-Louis
    Ce bouddha est une invitation à la sagesse,
    Il n’est pas trop tard, tu vis dans le bon pays pour cela!
    Mon livre est écrit je suis dans la relecture, il ne manque
    Plus que trouver l’éditeur, tu sauras enfin ce qu’est une
    Mémoire selon Hôoponopono;-)

  27. Jacques

    Bonjour Hannah

    Je te remercie pour cet article et tous les autres avant, je suis né un mardi et j’ai été touché que je prenais la même posture que le Bouddah pour dormir.

    Le hasard n’ayant aucune existence, sauf pour celles et ceux qui lui prête vie, cela me paraît juste.

    Je vais te raconter une anecdote:

    Je ne pratique aucune religion, ce qui ne m’empêche pas de suivre mon chemin spirituel, j’ai toujours su, depuis la tendre enfance que le monde dans lequel nous vivons n’était qu’une caricature du monde Réel.

    Je m’explique ici nous sommes dans le relatif pour qu’une partie de notre être évolue et atteigne une sorte d’ apogée, bien que l’évolution soit sans fin.

    Comme la seule croyance que j’avais enfant était que j’étais un être de l’univers, j’ai cherché ce qui soutenait cela, quelle était cette Force Intelligente ayant le sens de l’Harmonie.

    J’ai étudié tout ce qui pouvait me mettre sur la voie: la science, l’étude des religions, la doctrine bouddhiste sans oublier l’hindouisme et de nombreuses autres mouvements ésotériques et occultes.

    Ce qui finalement m’a ramené à Christ.

    En voici le bref récit:

    Je viens, sous un pseudonyme, mon nom n’a aucune importance, pour ne pas créer d’envie ou de jalousie.

    Je suis ma Voie spirituelle depuis quelques années et suis en lien avec la Réalité Ultime depuis ma naissance, bien que je me sois parfois égaré dans la conscience humaine guidé par mon Etre intérieur, ce qui m’a aidé à comprendre les difficultés que traverse l’humanité.

    Je viens apporter mon témoignage sur la véracité de ce qu’écrit le Christ dans ses Lettres, en vous faisant un bref récit de mon expérience.

    Il me semble que cela pourra aider mes Frères et Soeurs sur la Voie ardue mais possible, afin de leur donner l’envie de continuer quelques soient leurs épreuves.

    Merci à vous et à toutes celles et tous ceux qui participent à l’instauration de la Lumière sur Terre.

    Je dois dire que j’ai eu plusieurs expériences, toutes me montrant tel ou tel aspect d’une autre Réalité.

    J’ai frôlé ce que l’on appelle communément la mort à plusieurs reprises, je sais maintenant que c’est juste une transition d’un état à un autre.

    J’ai très souvent senti une guidance intérieure qui m’a aidée à surmonter bien des déboires.

    Je n’appartiens à aucune religion.

    Voilà les faits qui m’ont sauvé du suicide alors que j’étais au bout du rouleau, me sentant seul et abandonné de tous.

    Par une nuit d’hiver 1980, pendant que je dormais profondément, à cause de l’épuisement, j’ai été soulevé par une force d’Amour venant de l’intérieur de mon coeur et me suis retrouvé assis sur mon lit.

    Une Lumière intense mais non aveuglante m’entourait à l’infini (je ne connais pas d’autre terme pour décrire cela) un Amour pénétrant de douceur et d’une puissance considérable et inconnue m’entourait.

    J’étais en train de vivre dans un état d’éternité, hors du temps. La globalité de l’Univers était présente, hors de l’espace (très difficile à définir).

    Mon intelligence était décuplée et d’une puissance incalculable?

    Tout ce que je voyais était relié par des points et des fils de lumière de diverses couleurs et filaient à une vitesse vertigineuse.

    Je n’avais aucune pensée, tout était fluide et savamment organisé, je n’avais rien à faire, je me sentais complet et dans ma véritable Réalité.

    Tout était d’une beauté qui défie toute imagination. j’étais en extase permanente.

    Je comprenais tout, sans explications, c’était et c’est tout, il n’y avait ni début, ni fin.

    Une Paix transcendante qui dépasse l’entendement circulait librement en moi, m’enveloppant en totalité.

    Tout était Harmonie et Joie, le Silence était musical sans son (impossible à expliquer).

    J’étais dans un ravissement total, vivant tel un Dieu!

    Je suis incapable de définir pendant combien de temps cela a duré?

    Voilà, chère Hannah ce qui m’est arrivé, cela rejoint le Bouddah du jour de ma naissance que je révère, cela va de soi et n’est nullement en contradiction avec la Voie que je suis actuellement.

    Je t’embrasse très fort ainsi que toutes celles et ceux qui me liront!
    Pour celles et ceux que cela intéresse et pour toi-même Hannah, je ressens ton sérieux?
    http://www.voiechristique.co.za/dletters.php

  28. Hannah

    Bonjour Jacques,
    Merci de ton témoignage, il est donné à chacun les clés
    qui lui permettent de se souvenir de qui il est vraiment.
    A chacun de se souvenir maintenant…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge