«

»

Sep 02

Comment Ho’oponopono vous aide à garder la sante?

Ho'oponopono, garder la sante12Ho’oponopono et l’année 8 pour garder la santé

 

Si vous trouvez que la vie n’est pas facile en ce moment, c’est que vous êtes bien aligné avec cette année.

Si vous trouvez au contraire qu’elle répond à tous vos désirs, c’est que vous êtes aussi bien en phase avec 2015.

 

Vous allez voir que les deux ne sont pas contradictoires et vous verrez aussi comment Ho’oponopono peut vous aider quelle que soit la situation, même si votre souci majeur est de garder la santé

 

Nous l’avons déjà vu, en début d’année : nous sommes en année 8 universelle. Pour déterminer cela additionnez tous les chiffres qui composent 2015 :2+0+1+5= 8. Le 8 est un des chiffres les plus sacrés car il unit le monde physique et le monde spirituel.

 

Le 8 couché est le lemniscate, signe de l’éternité qui circule en vous. Ce symbole signifie aussi que tout ce qui s’éloigne revient à sa source et que tout mouvement est issue d’une cause et a un effet.

 

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué mais cette année, les causes et les effets semblent se rapprocher au point d’être quasiment vécus en même temps. Je m’explique : au temps de nos grands-mères l’effet d’une cause pouvait se manifester 30 ans plus tard…

 

Prenons un exemple : une femme a fait un enfant avec un « ennemi » de l’époque et a passé sous silence cette information capitale pour la vie de sa fille. Trente ans plus tard sa fille a fait un enfant avec un étranger qu’elle avait rencontré lors de son voyage en Inde sans comprendre pourquoi et sans l’avoir cherché.

 

Répétition de l’histoire grâce à la loi d’attraction : vous attirez à vous ce qui vibre dans vos cellules même si vous n’en êtes pas conscient.

 

Il y a encore une dizaine d’années, vous pouviez passer au travers des gouttes : si vous aviez raté 3 fois votre concours, il suffisait d’insister encore un peu pour passer en force. Aujourd’hui ce n’est plus possible : si vous ne vibrez pas à la fréquence de votre objectif, rien ne vous le fera atteindre même si vous vous acharnez.

 

A l’inverse, si vous vibrez à une certaine fréquence, vous allez la matérialiser rapidement, même si vous avez tout fait pour l’éviter.

 

Je ne suis pas en train de dire qu’il suffit de penser à quelque chose pour qu’il se matérialise…votre pensée est inefficace car issue de votre cerveau conscient qui peut recevoir 15000 bits d’information par seconde.

.

.Ho'oponopono,retrouver la sante3

.

.

Par contre, si vous vibrez à une croyance stockée dans votre subconscient, elle va avoir beaucoup de pouvoir pour se manifester car le cerveau mammalien qui l’abrite reçoit plus de 15 millions de bits d’information par seconde. Votre petite volonté ne fait pas le poids.

 

Pour garder la santé, il ne suffit donc pas de le vouloir ou de manger sainement, il faut que votre inconscient soit d’accord!

 

Mon expérience personnelle avec Ho’oponopono pour garder la santé psychique

 

Pour vous donner un exemple personnel, cette année, je me suis beaucoup amusée (façon de parler!) avec une croyance que je pensais avoir dépassée : « je suis seule au monde et personne ne peut m’aider ».

 

Je sais d’où me vient cette croyance mais savoir ne suffit pas à éradiquer ! Il a donc fallu l’expérimenter dans la matière pour la regarder de plus près.

 

Vous avez peut être écouté mon première webinaire sur le secret des couleurs…il a fallu près de 2 mois pour le mettre en place, alors que, sans croyance cela aurait pris 5 minutes !

 

Il a fallu que j’accepte de sentir que toute seule je n’y arriverais pas. (contrairement à la croyance qui dit que je suis toute seule et donc que je dois à tous prix y arriver !)

 

J’ai rarement vu autant de galères réunies. Chaque fois que ça allait marcher (en me faisant aider), j’étais sans doute rattrapée par l’autre morceau de ma croyance qui dit « personne ne peut m’aider ».

 

Alain a aussi ses propres croyances en la matière qui pourraient s’intituler… « le père n’est pas aidant ». Ainsi toute personne qualifiée pour guider (comme un père) se transformait en personne inefficace de façon tellement récurrente qu’il valait mieux en rire !

 

Vous voyez ce que ça peut donner deux croyances qui se renforcent dans un couple… Ce n’est pas le moment d’accuser l’autre d’incapable mais bien de voir la mémoire à l’œuvre chez les deux en même temps.

 

Il était aussi question de faire naître un projet, alors toutes les mémoires de naissance difficile étaient aussi au rendez-vous.(et ce n’est pas faute de les avoir déjà travaillées!)

.

.Ho'oponopono, garder la sante13

.

Ho’oponopono a été d’un grand secours : celui de ne pas s’énerver ni se décourager mais bien de continuer à nettoyer. Si vous voulez en savoir plus sur cette technique de guérison, cliquez sur le lien.

 

Les mémoires en question pendant l’année 8

 

L’année 8 est une année de justice, de justesse et de rééquilibrage. Quoiqu’il se passe dans votre vie aujourd’hui et ce depuis le début de l’année, ce n’est que l’effet d’une cause.

 

Toutes les mémoires et croyances enfermées dans votre subconscient ont émergé cette année dans votre vie afin que vous puissiez les voir en lumière et faire la paix avec.

 

C’est ce que je comprends de la citation biblique:

 

« Ne croyez pas que je sois venu apporter la paix sur terre ; je ne suis pas venu apporter la paix mais l’épée ».

Mathieu 10.34

 

 

Qu’est ce que l’épée? C’est justement l’épée de la justice, là où l’effet dans votre vie est la partie visible de tout ce qui est enfermé en vous depuis des générations.

.

.ho'oponopono ,garder la santé 5

.

En effet, l’humanité entière se transmet de générations en générations des messages et recommandations de survie. C’est ainsi que vous pouvez vous surprendre à remplir les placards de denrées de base alors que vous n’avez pas vécu la guerre.

 

Vous avez vu dans un précédent article que certaines des mémoires transgénérationnelles étaient incrustées dans le cristal (l’émail) de vos dents. Nous ne sommes pas les seuls à transmettre les mémoires afin de mieux survivre: les animaux font de même.

 

Mettez des rats dans une cage dont certains barreaux sont électrifiés. Dès la première génération, les rats évitent de toucher les barreaux électrifiés. A la seconde générations aucun rat ne s’en approche et c’est ainsi pour toute leur descendance.

 

Nous portons aussi dans nos cellules tous les conflits non résolus de nos ancêtres, à commencer par ceux de nos parents. Ainsi, la suite du verset biblique prend tout son sens:

 

« Car je suis venu mettre la division entre un homme et son père, entre une fille et sa mère, entre une belle-fille et sa belle-mère et un homme aura pour ennemis les gens de sa maison. »

Mathieu 10.35

 

Entendre par « ennemi », les mémoires de situations souffrantes non résolues comme la maladie, l’emprisonnement, la perte d’êtres chers, les épidémies etc…

.

.Ho'oponopono, garder la sante16

« Mettre la division entre un homme et son père », ce n’est pas introduire la zizanie entre eux mais bien trancher les mémoires transgénérationnelles et souffrantes que les pères n’arrêtent pas de transmettre à leurs fils.

 

Ce sont souvent des mémoires de territoire, de mort jeune sur les champs de bataille, de veuvage (femmes mortes en couches), de rivalités fratricides, de métier imposé (un fils au business familial, un à l’armée l’autre chez les curés), d’héritages, de partage des biens etc…

 

Idem pour les mémoires que les mères transmettent à leur fille, mémoires d’esclave, de perte d’enfants, d’utilisation sexuelle, viols et naissances illégitimes, non existence dans le monde, pas de droits, dépendance financière, veuvage (morts à la guerre), mort en couches etc…

 

Quant aux difficultés belle-mère/belle-fille, nous sommes dans les rivalités de clans, de classe sociale etc…N’oubliez pas que la belle-mère (ou la belle-fille) qui vous pose problème est toujours la face cachée de ce que vous n’avez pas résolu avec votre propre mère!

 

Toutes sortes de leçons de vie non apprises par vos ancêtres car trop souffrantes ou ne faisant pas de sens avec leurs croyances limitées. Vous avez tous vu des films où les protagonistes s’insurgent contre Dieu parce qu’ils ne comprennent pas pourquoi ils sont confrontés à des mémoires aussi douloureuses.

 

« Si Dieu est amour, pourquoi laisse t-il des horreurs se produire sur terre? » Dieu n’a rien à voir avec cela. Si une horreur arrive, c’est parce que la loi de cause à effet…ce qui est à l’intérieur de chacun (même si c’est inconscient ou transgénérationnel) doit se manifester à l’extérieur afin d’être travaillé et libéré.

 

Les épreuves sont ainsi comme des cours obligatoires à l’université de la vie. Tant que la leçon n’est pas assimilée ou la mémoire nettoyée, elle se représente régulièrement, ce qui provoque souvent un découragement: « je croyais en avoir terminé avec cette mémoire ou cette croyance! »

 

La réalité, c’est que si elle se manifeste encore dans le monde, c’est qu’il en reste un morceau, cela ne veut pas dire que vous n’avez rien fait.

 

Les mémoires et le fonctionnement de l’univers

 

Pour mieux comprendre comment tout cela fonctionne, Je vous propose de re-visionner la course des planètes autour du soleil, lui même tournant autour d’un autre centre (car il n’est pas le centre de l’univers)…


 

 

 

 

 

Nous sommes habitués à regarder le cosmos à plat avec une terre qui tourne autour d’un soleil statique, il n’en est rien. Le soleil n’étant pas le centre de l’univers, il tourne lui aussi!

 

C’est un peu pareil avec vos mémoires, vous tournez autour en spirale et lorsqu’elles se manifestent à nouveau, vous êtes souvent un octave au-dessus par rapport à la dernière manifestation.

 

Plus vous êtes avancés (dans le nettoyage de la mémoire ou de la croyance) et plus il peut se révéler difficile de se débarrasser des derniers restes de problèmes non résolus parce qu’ils sont souvent bien cachés. Parfois même, vous êtes arrivé sur terre avec !

 

Rassurez-vous, vous ne tournez jamais en rond, rien ne tourne en rond, même pas la terre. Elle ne revient jamais à la même place, vous non plus. Avec le 8, on atteint le 8ème degré de la gamme musicale (qui comporte 7 notes): L’Octave !

.

.hooponopono, garder la santé 7

.

.

Ainsi, au cours de cette année 2015 qui n’est pas terminée, avez-vous peut-être manifesté dans votre vie:


  • Une mémoire transgénérationnelle
  • une perte
  • un accident
  • une croyance
  • la répétition d’une expérience douloureuse
  • une séparation
  • un clash
  • une difficulté financière accrue.


Sachez que cela n’est qu’une facette de l’année 8. L’année 8 étant aussi celle de la récolte et la rétribution : toutes ces épreuves ont un sens. Elles vous permettent de libérer vos croyances parce que vous les voyez à l’œuvre.


Ce qu’il vous reste à faire cette année 8 et la bonne nouvelle

 

 

  • Nettoyer les blessures du cœur en acceptant l’épreuve et le chemin qu’elle permet de parcourir.
  • Libérer les mémoires non acceptées des ancêtres
  • Nettoyer les conflits intérieurs non résolus de vos parents

 

 

La bonne nouvelle!

 

Votre subconscient n’est pas qu’un lieu de stockage des mémoires difficiles, il est aussi le siège de vos dons, votre potentiel insoupçonné et de toutes sortes de capacités pour mener à bien les raisons pour lesquelles vous êtes sur terre.

 

Votre attitude peut modifier instantanément votre réalité. Quelles qu’aient été les épreuves de cette année, vous pouvez transformer 2015 en une année pleine d’abondance et de succès personnels.

.

.Ho'oponopono, garder la sante14

.

.

Ho’oponoponopo et la responsabiité

 

C’est là qu’Ho’oponopono intervient. Ce qui se manifeste n’est pas un problème auquel vous êtes soudain confronté comme une maladie ou un deuil : c’est une mémoire que vous portez et qui, sans doute ne vous appartient même pas.

 

Avec cette conscience de n’être responsable que de porter la mémoire et non de la créer, vous pouvez parler à la mémoire prise au piège dans votre subconscient :

 

  • je suis désolé,
  • s’il te plait pardonne-moi
  • je te remercie
  • je t’aime.

 

Pardonne-moi de ne pas avoir vu que tu étais une mémoire. Merci de me donner une chance de te nettoyer. Aimer une mémoire, c’est justement aimer ce que vous considérez comme un ennemi.

 

Vous êtes aussi responsable de comment vous prenez la mémoire. Allez-vous la prendre comme un affront personnel de la vie et vous battre avec ? Ho’oponopono vous aide à vous réconcilier avec la mémoire, quelle que soit sa violence.

 

Est-ce une injustice de la vie ou juste un effet de vos mémoires familiales et transgénérationnelles ? Pouvez-vous accepter que ce soit à vous de la nettoyer sans vous rebeller ?Si c’est une maladie, allez-vous accepter les précieuses indications qu’elle vous donne en fonction de l’organe touché ?

.

.Ho'oponopono, garder la sante15

.

.

Ho’oponopono n’est pas fait pour vous soigner miraculeusement mais pour que vous puissiez accepter ce qui arrive et le travail intérieur qui vous est proposé.

 

Avec la méthode Ho’oponopono, vous allez développer le réflexe de ne plus considérer une épreuve comme une catastrophe mais comme l’opportunité de nettoyer la mémoire qui a créé la situation.

 

Vous allez aussi apprendre à sortir rapidement de la culpabilité,  « j’aurais pu, j’aurais du, ah si seulement…. », une mémoire ne vous laisse pas de marge ! Il n’y a rien que vous auriez pu faire ou dire autrement…la preuve, vous ne l’avez pas fait !

 

Quelle que soit l’épreuve, vous retrouvez rapidement votre sourire et le sens de la vie. Dans cette énergie lumineuse où vous n’êtes pas dans une division intérieure souffrante, votre vibration reste paisible.

 

Par la loi d’attraction, vous allez alors attirez d’autres expériences qui vont conforter votre paix intérieure…jusqu’à la prochaine mémoire ! Vous lâchez tranquillement l’idée et l’objectif d’avoir tous les jours un ciel sans nuages.

 

Vous devenez confiant(e) : quoi qu’il arrive, c’est juste une opportunité de nettoyer une mémoire. Vous arrêtez d’anticiper fiévreusement les bonnes expériences tout en rejetant frénétiquement celles que vous nommez mauvaises.

 

Vous êtes au présent, vous vivez quoi ! Et la vie vous renvoie des expériences vivantes à la hauteur de votre vibration. Il n’y a aucune raison, dans cet état d’esprit que votre santé se détériore.

 

Et si elle le fait, ce sera juste une autre mémoire à nettoyer, jusqu’à ce que vous puissiez changer d’octave.

 

Si vous désirez en savoir plus sur Ho’oponopono, je vous annonce la sortie prochaine de mon livre Ho’oponopono, la face cachée. Plus de renseignements Ici

 

Et vous, c’était comment 2015 jusqu’à aujourd’hui? Laissez un commentaire!

 

 

 

 

 

76 comments

  1. marie aubertin

    mon année 2015 a été semée d embuches de joies et de peines très douloureuses
    un clasch avec mon ex mari et la garde des enfants qui est allée jusqu’à la plainte et
    aussi la fin d’une belle histoire d’amour
    et là pas de travail en perpective
    un cdd le mois prochain mais rien de concluant
    il me tarde que la roue tourne je reste positive mais parfois c’est très dur

    1. Hannah

      Bonjour Marie,
      Toutes les histoires qui incluent les enfants nous ramènent
      à notre propre enfance et les blessures non identifiées. pour
      que la roue puisse tourner, il est important d’identifier ces
      vieilles mémoires.

      1. Marie-Annick

        Bonjour Hannah,
        Je vous lis régulièrement depuis plus d’un an et c’est la première fois que j’écris sur le blog car justement les grandes souffrances que je traverse actuellement sont nées après la naissance de ma fille et cela la concerne donc aussi.J’ai essayé de prendre un rdv de soin avec vous mais je n’ai eu aucune réponse mais peut être étiez vous en voyage? En tous cas je vous remercie de nous faire partager votre expérience et vos connaissances, c’est tellement riche. Je ne sais pas si la méthode ho’oponopono peut m’aider car ma situation devient extrême et je pense que cela a à voir avec plusieurs mémoires en même temps, mémoire de souffrances et non-dits de mon enfance, mémoire des femmes de ma famille, de la relation avec la justice aussi et le sentiment de totale impuissance pour protéger mon enfant, le sentiment d’être seule et personne ne peut m’aider. Je n’ose plus partager ce que je vis avec mes proches amies car cela dure depuis un an et demi et une de mes meilleures amies a fini par ne plus m’appeler, j’ai peur que l’on ne me croit plus car je suis dans l’incapacité de prendre une décision, de faire acte de quelque chose… Bon, merci à vous, je continue de vous lire.
        Marie-Annick

        1. Hannah

          Bonjour Marie-Annick,
          Désolée d’apprendre que vous avez cherché à me contacter sans réponse.
          il n’est pas trop tard!
          Si tout a commencé à la naissance de votre fille, c’est que vous êtes en train
          de revivre des mémoires qui datent de votre propre arrivée sur terre.
          Votre mémoire cellulaire sait ce que vous avez vécu et votre inconscient
          utilise votre fille pour projeter le monde de votre propre enfance.
          Oui ce sont sans doute de grosses mémoires.
          Utilisez l’onglet « contact » si vous êtes toujours dans la dynamique d’un rdv,
          ne restez pas seule, cette année 8 peut vraiment être un gros défi pour
          pas mal de personnes.
          C’est plus facile à traverser lorsqu’on comprend ce qui se passe.
          il y a alors une façon de pouvoir traverser sans se sentir dans la totale impuissance.

  2. Véronique

    L année 2015 est tout un poème mais non terminée. C est l année des séparations professionnelles sans rien voir sans le vouloir. Mal vécu au départ et contente maintenant de la situation. La mémoire à fait ressurgir des moments du passé qui aurait du m interpellé plus tôt et me faire réagir. Je ne me suis pas écouté mais pas de regret ni de remord.
    Maintenant c est le côté privé je sais ce que je veux et n accepte plus ce qui se passe. Je verrai bien…..

    1. Hannah

      Bonjour Véronique,
      ça ressemble aussi à une grande année de nettoyage!
      Pour la relation, il est vraiment important de nettoyer
      ses propres mémoires (qui créent le bazar) avant de poser
      des actes…. c’est pour l’année prochaine les grandes
      décisions…

  3. Véronique Vverjat

    Bonjour,

    ça fait du bien de recevoir ce genre de lettre le matin. Merci du fond du coeur pour ce partage si inspirant que j’ai partagé à des amies. Je viens de pré commander le livre sur amazon.

    Je pratique ho oponopono depuis quelques années, mais cette année de façon très assidue, et effectivement, je constate que des mémoires reviennent en force , et s’amplifient afin qu’elles soient totalement reconnues. Un livre que je viens d’acquérir m’aide aussi beaucoup : Le pouvoir du pardon radical de Collin Tipping et les livre d’Olivier Clerc aussi.

    Toute belle journée et le meilleur pour vous.
    Véronique

    1. Hannah

      Bonjour Véronique,
      Le temps est vraiment au nettoyage.
      L’année 8 fait le début du ménage afin que l’année prochaine il ne reste plus que
      l’essentiel pour nos vies. Demander pardon au lieu de croire que c’est à nous de
      pardonner…

  4. jacqueline

    c’était comment 2015 pour moi eh bien c’était dense et c’était intense mais ce n’est pas fini (nous ne sommes que début septembre). avec 5 planètes en maison VIII dont une conjonction soleil/pluton je vous laisse imaginer le brassage, l’ébullition. mon corps me brûle, un jour à tel endroit et le lendemain à un autre endroit, heureusement que j’arrive à prendre quelque distance. j’ai l’impression de porter des tonnes de mémoires qui ne m’appartiennent pas et que je dois nettoyer pour plusieurs générations. merci pour vos éclairages toujours très éclairants.

    1. Hannah

      Bonsoir Jacqueline,
      C’est exact, les mémoires du moment ne nous appartiennent pas
      forcément. Les accepter, c’est aussi cela ouvrir son coeur ou
      pour un soleil/pluton, mourir à soi-même.

  5. Anne

    le bon jour Hannah,

    Oh que de petits pas d’avancés, depuis que j’ai fait ce que j’appelle « le pas de côté ». j’ai réussi à me libérer des chaînes du boulot via un licenciement économique, prévu pourtant, mais qui semblait d’un coup, pendant que je devenais bouc émissaire, avoir disparu de la mémoire de cet ex patron tyranique qui savait brouiller les pistes pour poser ses propres jalons…
    Oh combien de pas, toujours l’un après l’autre, je me sens avoir fait, même si le voyage n’est point terminé et que je ne suis point rendue où je veux aller, depuis le décès de mon cher et tendre, que j’aime encore si fort, mais de bp plus loin maintenant : j’apprends à chaque instant, et ces lignes me disent que je vais dans un sens qui ouvre des portes, et je poursuis donc ce chemin, parfois plein d’embûches, mais sur lequel je trouve joies aussi, de me sentir vivre, simplement.
    Merci de vous, et de ces messages, qui surgissent lorsque je sens en avoir besoin.
    belle fin de semaine et bie à vous.
    Anne

    1. Hannah

      Bonsoir Anne,
      Beaucoup de sagesse dans vos paroles.
      Que cette fin d’année 2015 continue à vous apaiser.

  6. Chris

    Bonjour,

    C’est tout nouveau pour moi, et je ne comprends pas bien le fait de demander pardon…alors que l’on voudrait pardonner à ceux qui nous ont blessé…?
    Merci pour ce partage, je vais essayer de mettre en pratique .

    1. Hannah

      Bonjour Chris,
      Je vous propose d’aller lire quelques articles sur Ho’oponopono que vous trouverez
      à l’onglet « articles » dans le chapitre « techniques de guérison ».
      Vous allez mieux comprendre à qui on demande pardon. Olivier Clerc a cette
      merveilleuse formule à propos du pardon:
      Pardonne-moi d’avoir utilisé cette situation (ou ce que m’a fait cette personne)
      pour justifier la fermeture de mon coeur…un très beau retournement!

  7. Francine

    2015 ? Année de grandes douleurs physiques, jamais connues auparavant : articulaires et musculaires, depuis le mois de février. Elles diminuent petit à petit, car je procède chaque jour à leur acceptation et à leur nettoyage. Sans omettre les exercices physiques de rééducation et une alimentation attentive.
    Leurs localisations ? Genoux, hanches, épaules.
    J’ai le sentiment que bientôt tout cela sera transmuté en réussite, guérison et libération.
    Merci pour ce bel article intéressant. Belle journée Hannah

    1. Hannah

      Bonjour Francine,
      Bonjour Francine,
      Bravo pour le travail accompli. ce sont vraiment tous les
      étages du squelette qui sont concernés.
      Oui cette année est une grande opportunité pour nettoyer
      et se libérer.

  8. Tarantola

    Merci encore Hannah, il est vrai que c’est toujours un plaisir de recevoir l’un de tes articles, surtout qu’ils tombent toujours au bon moment.
    Cette année 2015 est étrange en effet pour moi, après m’être acharnée au travail pendant de longues années et pour les autres, maintenant que je crée ma société , tout est au ralenti, et j’ai l’impression de ne plus avancer, je suis actuellement dans une phase de réflexion au niveau professionnelle, et bloquée avec l’impossibilité d’entreprendre quoi que ce soit. Je sais que cette période est nécessaire pour me retrouver et être dans l’extrême moins est une étape à accepter, mais j’avoue paniquée, culpabilisée et tout en faisant confiance à mon avenir, je suis parfois remplie de doutes.
    Et depuis quelques jours, ma grande fille se rebelle, et nous rentrons dans un conflit mère fille qui ressurgit puisque j’ai vécu à la même époque la même chose avec ma mère. Alors hoponoopono est là.
    Année 8 et je suis également en année 8. Cela est une année je suppose de transformation, avec cette nécessité de nettoyer au mieux….

    1. Hannah

      Bonjour Kate,
      Lancer son entreprise est une façon de revivre quelque chose de la naissance.
      il est bon de se faire aider pour traverser la période de « blanc »car elle
      nous ramène souvent à une période malmenée de notre toute petite enfance.
      Ho’oponopono est d’une grande aide si on peut mesurer que c’est notre bébé dont il s’agit
      (d’où la sensation d’arrêt).

  9. Carole

    L’année 2015, pour moi, est une année de «merde». Ma mère est tombée gravement malade. Ma soeur a combattu un cancer du sein. Mon frère aîné est très malade. Ma mère qui a 85 ans a du déménager. Ce déménagement a été de catastrophe en catastrophe. Au mois de mai, je me suis renversé le pied gauche et ce fut très douloureux. En juillet je me suis cassé un os dans la cheville droite et me suis tordue un genoux. Je suis encore dans l’incapacité de me tenir sur ma jambe droite. Je dois faire faire toutes mes commissions. Je suis incapable de conduire ma voiture, etc. etc. Mais je fais Ho’oponopono et c’est vrai que ça fait du bien. J

    1. Hannah

      Bonjour Carole,
      Une année 8 est une année où on rend des comptes.
      Comme je l’ai dit dans un autre commentaire, les jambes
      sont les appuis et la mémoire remonte des appuis qu’on n’a pas
      eus.
      le cancer du sein a un lien avec la relation à la mère.
      C’est donc bien cela qui se travaille chez vous et votre soeur.
      La maladie est là pour aider à nettoyer mais tout le monde n’a
      pas cette conscience. Dès qu’on considère la maladie comme des
      emmmerd…..on s’éloigne de la ressource qu’est la maladie.

  10. Subirana

    Depuis l opération de la cataracte de l œil droit’ ,je fais du sur place physiquement etpsychiquement aussi.Je tourne en rond,rien n’avance avec aisance …même pas mes jambes qui me signalent quelque chose d’important a nettoyer, elles setetanisent ou bien elles se manifestent douloureusement par d’horribles crampes a me trouver mal!!!fatigue, vieillesse,lassitude…pour moi 2015 est étrange,bizarre…peu rassurante…hoponono est pour moi une source d’apaisement!!!!

    1. Hannah

      Bonsoir,
      Les jambes sont symboliquement les appuis, surtout ceux qu’on a pas eus.
      lorsqu’ils se manifestent, c’est l’heure de retourner nettoyer l’âge
      où on au rait eu besoin de ces appuis.
      La cataracte permet de mieux voir ce qui était caché.

  11. nathalie

    L’année 2015 est plutôt difficile pour moi. Suicide de mon meilleur ami, problèmes avec mon fils et rupture amoureuse très douloureuse. Je pratique Ho’oponopono et je crois que cela m’aide à surmonter tout ça, mais c’est une année dure !
    Bonne soirée

    1. Hannah

      Bonjour Nathalie,
      Il y a pas mal de suicides en ce moment mais ce n’est plus forcément
      un drame sauf si des enfants sont laissés seuls. Il semblerait que pas mal de gens
      quittent la terre, pour revenir sans doute quand le processus d’ascension sera
      terminé. Avant je croyais que les gens qui se suicident erraient dans des « bardos » ou limbes.
      Aujourdhui je n’en suis pas si sure, c’est peut être juste une façon de partir.
      Les problèmes avec le fils et la rupture amoureuse laissent à penser que vous êtes
      dans un gros travail au « père ». Ho’oponopono aide très certainement.

  12. JACQUELINE

    Bonjour Hannah
    merci pour ce partage
    Je suis à la fois en phase et alignée avec l’année 2015 parce qu’elle m’a apporté diverses choses.
    Et comme je préfère parler positivement : cette année 2015 la semaine prochaine je vais commencer des cours de yoga et de méditation près de mon domicile : j’en ai fait il y a très longtemps et cela pendant une année si je me souviens bien, et là j’ai pratiqué pendant le mois de juillet pour voir et je ressens une envie de continuer pour mieux connaître mon corps par la respiration, les postures, et apaiser mon mental, harmoniser les deux.

    qu’en penses tu Hannah ? à 53 ans pratiquer le yoga ?
    merci pour ton avis
    amicalement
    jacqueline

    1. Hannah

      Bonsoir Jacqueline,
      Le yoga ne peut pas faire de mal… il ne remplace pas les thérapies
      mais peut certainement apaiser le mental.

  13. Nadia

    Bonsoir, article intéressant comme très souvent je suis également en année 8 en cette année 2015. Que dire de gros problèmes de santé, hernie aux cervicales, problèmes relationnels graves au boulot du déjà vu, grande déception amicale, et amoureuse qui traîne depuis trop longtemps déjà. Mais un autre regard sur la vie, je ne sais pas combien de temps cela va durer et si cela va durer mais je sais que chrysalide devient papillon, sans pouvoir l expliquer. Mille Merci, Madame.

    1. Hannah

      Bonsoir Nadia,
      La hernie est souvent l’expression d’une pression sur nos épaules,
      la barre trop haut qu’on ne peut atteindre. Sans doute en relation
      avec ce qui se passe au travail.
      Il semblerait qu’il y ait un gros nettoyage relationnel en cours.
      Les masques tombent, la vérité apparaît. Les gens n’osent pas toujours
      dire en face ce qu’ils pensent vraiment alors ils font les choses par
      derrière pour rester en lien malgré tout. En ce moment tout devient
      visible et apparent, d’où certaines déceptions.

      1. Nadia

        Bonsoir Hannah, gros nettoyage d’autant que je prépare ma reconversion, voir un départ pour un autre horizon. Je voulais vous demandez, comment développer son don médiumnique et soignant, je pensais à une formation en kinésiologie, je ne sais vers quelle institution m orienter ? Bien à vous, Nadia.

        1. Hannah

          Bonjour Nadia,
          La kinésiologie ne développe pas les dons médiumniques mais
          propose des protocoles soignants qui sont assez efficaces
          sauf en cas de trauma, cela reste malgré tout en surface.
          C’est normal, nous souffrons de nos constructions, personne ne
          peut nous les enlever autre que nous-mêmes.
          L’approche thérapeutique à elle seule ne suffit pas si elle
          n’est pas secondée par une approche plus spirituelle ou non-
          duelle. Sinon c’est le mental qui fait une thérapie!
          Pour développer le cerveau droit, personnellement, je ne
          connais rien de mieux que les couleurs et je le vérifie
          chaque jour auprès de mes élèves mais je en suis pas objective!

        2. Nadia

          Bonsoir Hannah, j allais reformuler ma question quand je vois soudainement votre réponse. Je vous disais cela car depuis de nombreuses années et j en ai fais quelques expériences on me sollicite pour la chaleur des paumes de mes mains et mes capacités de précognition j ai donc pensé à la kinésiologie comme base de formation. Ensuite, je suis novice mais convaincu de l efficacité des medecines douces et de la force de la conviction et de l intention. Toutefois, je n y connais rien non duelle ??? et en couleur, je sais que c’est votre spécialité et que vous venez de sortir un livre..Qu est ce que développer le cerveau droit ???? Bien à vous.

          1. Hannah

            Bonjour Nadia,
            Le cerveau droit est celui de l’intuition.
            Les techniques couleurs et non duelles sont utilisées pour
            faire un véritable travail sur soi car ne suffit pas de développer
            ses dons il faut aussi nettoyer ses mémoires et ses attachements
            égotiques à l’histoire familiale.

  14. hana

    merci annah. c’est toujours avec grand plaisir que je lis tes messages. je dis messages car ils semblent toujours tomber au moment où j’ai besoin de secours. c’est vrai que 2015 a été pour moi celle du sommeil. je n’ai jamais autant dormi car la fatigue est là. les journées me semblent alors deux fois plus courtes. mais j’ai appris que les nouvelles énergies font que le temps se rétrécie. est ce vrai ou pas vrai, en tous cas moi je le ressens comme cela.
    un autre gros problème, mon unique enfant refuse de me voir sans m’expliquer la raison. sans doute y en a til une, mais laquelle?
    je fais ho’ oponopono sans grand succès. comment m’y prendre? j’ai pourtant bien suivi tous tes conseils.

    1. Hannah

      Bonjour Hana
      Ces mémoires de sommeil ressemblent à des mémoires de bébé.
      Nos enfants nous rejouent souvent nos propres mémoires.
      Ainsi, dans un 180° si j’ai une fille qui ne veut pas me voir,
      c’est peut être que bébé, pour une raison que j’ignore ma mère
      n’a pas pu me voir…parfois c’est parce qu’elle s’occupait
      d’un autre enfant, qu’elle était malade, que je lui rappelait de
      mauvais souvenirs ou qu’elle a appris une mauvaise nouvelle
      et que je n’étais plus sa priorité…
      O fait Ho’oponopono sur le bébé qu’on était pas sur notre fille
      qui ne veut plus nous o…

  15. Liliane

    Bonjour

    2015 fait surgir le traumatisme du manque et de l’emprisonnement dans une situation contre laquelle je n’ai aucune prise puisqu’il s’agit de l’administration française , je me heurte à un mur ça me rend malade
    je passe du statut salariée à celui de retraitée au 01/12/2015 , j’ai dû faire une donation à ma fille unique cette année, ce qui n’était pas prévu et ensuite finis par apprendre qu’il y aura un retard indéterminé de plusieurs mois dans le versement de ma retraite et que tout l’argent que j’ai économisé ne sera disponible que sur présentation de la notification de la Carsat autrement dit dans X mois or je defie quiconque de vivre avec 0 €……
    je le vis comme un acte de terrorisme à mon encontre et me sens hors circuit, spoliée de mes droits , piégée par un système bête et méchant sans compter qu’on me gâche ce moment de début de nouvelle vie qui représente à mes yeux une libération. Ça me semble absurde et injuste et j’ai horreur de l’injustice.
    Manquer d’argent alors que l’on en a parce que les règles du jeu du système sont comme ça , c’est débile. C’est David contre Goliath ou Don Quichotte contre les moulins à vent. Je suis obligée d’aller au front malgré moi.
    C’est trop brûlant trop actuel pour que j’arrive à bien prendre du recul. Le pic de crise est juste passé, je m’en sors ou plutôt je me sauve grâce aux nombreuses randonnées que je fais en montagne.
    En vous écrivant, je viens de décider de faire procéder à l’étude de mes constellations familiales décision que je repoussais jusqu’alors. Bien à vous. Liliane
    Merci de votre analyse.
    Liliane

    1. Hannah

      Bonjour Liliane,
      Lorsque la réalité est trop absurde et trop injuste, c’est
      qu’on est totalement immergé dans une mémoire.
      Parfois c’est une mémoire à nous, souvent c’est familial et
      transgénérationnel. Cette idée de faire une constellation familiale
      est une bonne idée.
      C’est peut-être bel et bien une mémoire d’emprisonnement avec l’attente
      d’un jugement car certains ingrédients l’indiquent:
      injustice
      perte de ses biens
      démuni et privé de tout
      en attente de l’administration
      En fait, on vit en 2015 l’enfer d’un ancêtre…
      Ho’oponopono peut être fort utile dans ces cas là!

      1. Liliane

        Bonjour Hannah
        merci pour cette réponse claire et précise
        l’emprisonnement me renvoie à ma claustrophobie que j’ai réussi à bien diminuer grâce à l’hypnose en grande partie et aux techniques orientales telles que yoga et qi gong
        je vais faire une immersion Hoponopono comme conseillé
        Bien à vous
        Liliane

        1. Hannah

          Bonne idée Liliane 😉

  16. Philippe LE BOLU

    Merci Hannah pour ce formidable résumé de toutes nos séances.
    Tu m’as bien aidé à prendre conscience et parfois à évacuer certaines mémoires, mais il y a encore du boulot !
    Et, en plus dans tes articles, j’en apprends toujours un peu plus sur toi.
    Au plaisir de te voir en octobre, si tu descends.
    Biz.
    Philippe

    1. Hannah

      Bonsoir Philippe,
      Les mémoires cette année, y a de quoi faire!
      je serai certainement sur Toulon le 5 et 6 octobre.

  17. Lavanderose

    Merci Hannah pour cet article
    2015 (qui n’est pas finie) a commencé avec le décès de ma super-grand-mère de compète (100 ans passés) le 7 Février. Le 20 Mars, j’ai perdu ma chienne que je soignais nuit et jour depuis 6 mois (ça a été très douloureux)…et miracle, 2 semaines + tard, jour pour jour, j’ai rencontré quelqu’un d’extraordinaire. Que je n’avais même pas vu, d’ailleurs ! C’est lui qui m’a repérée, comme quoi…je n’attendais plus rien 🙂 .
    Fin printemps et été ça a été assez mouvementé avec mes enfants (puisque ma fille préparait son Bac et mon fils avait décidé d’arrêter ses études à 4 mois de la fin de son BTS).
    Là, ma maman vient de se casser le col du fémur il y a 9 jours et je fais des aller-retours à l’hôpital tous les jours : c’est très dur, car elle pète les plombs et semble délirer en permanence.
    Le plus dur encore est de ne pas y aller seule mais avec mon père car il est toxique et râle en permanence : un vrai cauchemar. J’en arrive à mettre la radio dans la voiture quand je m’emmène, pour ne pas l’entendre…alors que je m’accommode fort bien en temps normal de n’avoir aucun bruit en roulant. Je mets une bonne heure en rentrant chez moi pour dénouer mon plexus…
    Côté boulot, je vivote alors que j’ai envie de faire plein de choses…mais je ne sais pas quoi.

    Je positive en me disant que tout vient à point quand c’est le moment (la preuve avec mon chéri !)
    Je soigne maman avec les huiles essentielles à chaque fois que j’y vais.
    Et je viens de découvrir un article solide dans Biocontact (de CE mois de septembre-ci) sur l’effet remarquable de l’Huile de Coco sur les problèmes de mémoire et Alzheimer. Je viens donc d’en racheter un gros pot pour en donner 1 cuillère à dessert 3 fois par jour à maman, j’ai fait passer le mot aux aides-soignantes et infirmières qui vont relayer quand je travaille et que je ne peux pas lui donner moi-même : qui ne tente rien n’a rien !!!

    Vivement 2016, serais-je tentée de dire….mais quelquefois mieux vaut s’occuper de l’année en cours plutôt que rêver de la suivante 😀 😀 😀 !
    Bisous à toi !

    1. Hannah

      Bonsoir,
      Ça fait une année effectivement très mouvementée.
      2016 est un peu dans la même veine dans le sens où
      tout ce qui n’est pas utile à nos vies doit dégager
      en année 9.
      Autant se concentrer sur celle-ci et nettoyer ce qui
      doit l’être…

  18. Elisabeth

    Bonjour Chère Hannah,

    Merci pour ce « quoi qu’il arrive, c’est juste une opportunité de nettoyer une mémoire »
    et « c’est à nous de demander pardon ».

    Difficile, 2015 – rupture dans mon travail à mon initiative – déménagement
    Mauvais choix financier qui devait m’assurer un revenu –
    l’insécurité financière.
    Le manque de confiance en moi dans ma nouvelle
    expression professionnelle. Besoin d’être dans l’action
    et cercle vicieux.

    Affectif – une ornière
    j’ai des doutes. Des connaissances et des doutes

    Changement de regard. C’est riche comme matériaux
    Affectif : j’apprécie ce qu’on me donne
    en voulant tout couper pour trancher
    ce n’était pas mieux, je me rigidifiais.

    J’arrête tout – je respire quand les pensées m’assaillent

    Je ne sais pas pourquoi les si simples phrases d’Ho
    ne me conviennent pas vraiment.
    je ne les trouve pas quand j’en ai besoin
    Finalement quelqu’un m’a fait le coup et j’ai trouvé
    que c’était bof :
    Le plan financier s’avère plutôt foireux :
    « Dslée – pardon – je tm » eh oui en abrégé en plus.
    et embrayage sur un nouveau plan avec très peu
    de communication. Bien sûr à moi de travailler dessus.
    J’ai attiré ça.

    Par contre, cette compréhension profonde
    d’Ho oponopono m’importe beaucoup.
    tout ce qui est en moi est aussi à l’extérieur de moi
    et vice versa. J’ai des mémoires qui m’encombrent.
    Tout ce qui m’arrive est l’occasion de voir les choses qui
    m’empêchent de vivre, des les considérer et de voir comment
    je peux faire d’autres choix pour combler des besoins ou contribuer.

    L’idée de m’adresser à ces mémoires est très intéressantes.
    Pour moi c’est de comprendre la relation que je peux avoir
    avec elle. Ce dialogue.

    Ce qui m’est difficile c’est quand je suis dans quelque chose
    et que ma pensée se bloque. Je me branche sur la respiration
    mais parfois le remue ménage, méninge, est difficile à laisser
    à part.

    Ne faut il pas entrer en empathie avec la mémoire, la comprendre,
    lui dire que ce qu’elle croit a été vrai … lui proposer mieux ?

  19. Helene

    2015 me tue à petit feu…
    Contexte : en février 2013, mon couple a volé en éclats parce que j’étais amoureuse d’un autre homme. Nous avions 3 enfants que mon ex mari a emmenés avec lui et embarqués dans sa haine, sa douleur et son désir de vengeance. Depuis, mon fils aîné ne me parle plus et ne veut plus me voir. Avec ma fille qui a 12ans maintenant ça allait malgré tout et avec le petit dernier 5 ans maintenant, tout va bien, même si les pressions psychologiques et affectives sont visibles car il raconte spontanément ce qu’il entend chez son père. En septembre 2013, un premier jugement m’a laissé la garde des deux plus petits. Mon ex mari a fait appel et a utilisé tous les moyens, y compris les plus tordus pour essayer de faire dire à ma fille et de prouver en justice qu’elle était mal avec moi. Depuis deux ans, je me bats pour garder ma fille.
    Je croyais que le plus dur était derrière moi mais je me trompais.
    Cette année a commencé avec la découverte de nombreuses trahisons de la part de l’homme qui partage ma vie aujourd’hui et qui a été à l’origine de la fin de mon couple. Je suis passée et nous essayons d’avancer mais quelque chose est cassé en termes de confiance. Ensuite le 18 mai, mon ex a réussi à faire fuguer ma fille, à 12 ans elle a passé la nuit dehors alors qu’elle a peur de l’obscurité et est très timide, pour ensuite se présenter au commissariat à l’aube et leur expliquer que si elle avait fait ça c’était pour aller vivre chez son père. Toute l’année mes revenus n’ont cessé de baisser. Ce mois-ci pour la première fois, le 3 du mois le prélèvement du loyer n’est pas passé. Et là le verdict d’appel vient de tomber. Ma fille est restée chez son père à la fin de ses 15 jours de vacances, ils m’ont condamnée à payer tous les crédit seule en attendant que le divorce soit prononcé, à continuer à payer les activités extra scolaires de ma fille, et à lui verser une pension de 400 euros par mois alors que lui ne m’a pas donné un centime depuis deux ans… Ma fille me manque terriblement et j’ai l’impression que je vais finir à la rue. S’il n’y avait pas le petit qui reste avec moi je penserai sérieusement à tout arrêter et à attendre moi aussi que l’ascension soit terminée pour revenir.
    J’ai coupé les ponts pendant dix ans avec ma propre mère, qui était dans la toute puissance et refusait de me respecter comme adulte : Est-ce cela que je paye aujourd’hui ? Pourtant je suis à l’opposé de ma mère, j’ai toujours été très tendre avec mes enfants, je les ai toujours valorisés et encouragés, j’ai toujours respecté leur nature profonde, jamais brisé ce qu’ils présentaient comme potentiel…
    Malgré de nombreuses lectures sur ces toutes ces thématiques et la connaissance de nombreux outils, je souffre trop pour savoir quoi faire et par où commencer…
    Si je comprends votre article, je devrais travailler avec la petite fille en moi qui s’est sentie abandonnée et qui rejoue la pièce aujourd’hui en étant abandonnée par ses enfants ?
    Merci d’avance si vous trouvez un petit moment pour me répondre.

    1. Hannah

      Bonjour Hélène,
      Oui c’est un premier pas: considérer que vous êtes en train de traverser une mémoire.
      La distance que vous vivez malgré vous avec vos enfants est exactement la distance
      que votre mère avait avec vous lorsque vous êtes née.
      Vos enfants sont juste là pour vous le faire revivre et nettoyer.
      Si vous restez bloquée sur l’injustice, votre taux vibratoire chute et les ennuis
      s’enchainent.
      Ce qui était injuste, c’est ce que la petite fille que vous étiez a subi.
      Lorsque vous faites Ho’oponopono, c’est à elle que vous parlez.
      Elle va finit par s’ouvrir à vous et retrouver un peu de confiance parce que
      vous êtes à son écoute vous nettoyez.
      Cette année n’est pas facile mais avec un bon nettoyage vous pouvez réellement
      faire un bond quantique, cela vaut la peine de s’accrocher.
      Cherche aussi des alliés il est difficile de traverser cela seule.
      posez-vous aussi la question à propos de votre actuel compagnon.
      Qui représente t-il dans votre histoire? A quoi vous font penser ces
      histoires de trahison?

  20. Jonathan Rigottier

    Merci Hannah pour cet excellent article, n’hésites pas à poster dans Facebook quand on pourra se procurer ton livre comme c’est par ce canal que je suis ton travail et je suis intéressé pour acheter le livre.

    L’année 2015 se déroule bien pour le moment, je me suis marié il y a 6 mois et tout roule. Parfois quelques petites mémoires mais rien de bien méchant, Yoko est très intelligente pour ne pas s’emporter donc tout se règle très vite. Ma prochaine étape pour les mois qui viennent est d’être complètement indépendant pour gagner ma vie grâce à mes sites sans vendre mon temps à qui que se soit. J’ignore ce qui va se passer mais en tout cas, je pars de très très loin et je n’ai jamais été aussi prêt de toute ma vie de l’indépendance qu’actuellement.

    Au plaisir et j’ai hâte d’être à la fin de l’année pour faire un point.
    Jonathan Rigottier Articles récents..Comment vivre en paix malgré la souffrance dans le monde ?My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Jonathan ,
      Ravie d’avoir de tes nouvelles.
      Mon livre devrait sortir le mois prochain.. à moins
      d’une petite mémoire…je m’en suis fait pas mal pour
      le lancement de ma formation couleurs sur le web…
      un vrai parcours de combattant mais quel plaisir d’aboutir!
      je posterai tout ça sur Facebook bien sur bien que je ne sois
      pas la reine des réseaux sociaux 😉

  21. Brigitte Blb

    bonjour Hanna

    C’est un article très intéressant qui résonne en moi.
    Cette année, je suis en train de faire un nettoyage complet des mémoires localisées dans mes dents.

    C’est un travail en profondeur qui fait resurgir des souffrances
    J’utilise au quotidien Ho’oponopono grâce à tout le travail que je fais avec toi en séance.

    Aujourd’hui, je suis toute seule la semaine pour vivre cette aventure de nettoyage et de libération de mémoires.
    Mais peut-être inconsciemment je dois me dire que personne ne peut m’aider.

    La vie a répondu à ma demande et me donne les moyens financiers pour soigner mes dents, mes gencives….

    La petite touche d’humour dans tout ça c’est que vais chez le dentiste à Marseille., rue paradis … Je lis à chaque visite chez mon dentiste au bas de l’immeuble l’inscription suivante sur une vitrine  » les anges gardiens à votre service « …

    Au plaisir de te voir et dans l’attente de te lire.

    Je t’embrasse
    Brigitte

    1. Hannah

      Bonjour Brigitte,
      C’est un joli clin d’oeil de la vie!
      faire soigner ses dents en conscience, c’est accepter de
      nettoyer les mémoires au lieu de laisser le corps les détruire
      en détruisant les dents.
      Les mémoires sont faites pour être aimées, pas détrites 😉

  22. jacqueline

    bonsoir Hannah,
    juste une question. vous dites que l’année 8 est une année de nettoyage ok et que l’année 9 est une année où l’on prend des décisions. j’ai qq connaissances en numérologie et je croyais que l’année 9 était une année de fin de cycle au cours de laquelle il était déconseillé de s’engager, de commencer des choses, c’est une année de bilan. qu’en est-il ? Je suis en année 8 et donc l’année prochaine je serai en année 9, vous l’aurez compris je cherche à « profiter » de la vague. alors l’année prochaine changements ou pas changements ? merci beaucoup

    1. Hannah

      Bonjour Jacqueline,
      Oui, vous avez raison, les décisions qui sont à prendre c’est
      de savoir ce qu’on garde et ce qu’on ne garde pas pour le
      prochain cycle.
      ce n’est pas le moment de s’engager mais bien de se recentrer
      sur ce que va être la suite.
      Or, nous n’avons pas toujours cette vision claire de quelle sera
      la suite.
      Il faut donc rester très ouvert en année 9 et ne pas s’accrocher
      à ce qui veut partir.
      Moi j’ai rencontré mon mari en année 9 donc, nous étions déjà dans
      la nouvelle énergie de ce qui veut émerger pour le prochain cycle.
      l’année 9 a donc ce double mouvement:
      quitter l’ancien
      accueillir le nouveau

  23. Yvan

    Bonne journée et Merci Hannah

    pour moi 2015 est une année divine,J’ ai découvert et vécues des expériences magiques ,beaucoup de prises de consciences et de découvertes…le travail sur moi chemine bien et je m’oriente vers un travail semblable au votre ,qui reste a clarifier dans sa forme…étant divorcée,je recherches l’âme soeur,mais je m’aperçois que je ne suis pas claire dans ce qui m’intéresse….Pourquoi?l’autre défi est plus lié aux dettes à éliminées?cette année ma fille viens passée son année scolaire avec moi après une année avec sa mère…j’ai lu beaucoup de livres de spiritualités et vécues de belles magies de la vie cette année.je fait des découvertes,des prises de consciences…je suis conscient du changement qui s’opère sur notre belle terre…
    Merci la vie,merci à toi Hannah

    je travailles à découvrir mon don pour travailler dans l’harmonie avec ce don pour le bien commun et pour moi même…

    1. Hannah

      Bonjour Yvan,
      Tant mieux si cette année 8 est plutôt celle de la rétribution plutôt que celle
      du nettoyage de mémoires.
      Ah, l’âme soeur, un bien grand mot.
      je pense que la bonne piste est celle de développer ses dons.
      Ainsi vous vous mettez à vibrer ce que vous êtes vraiment venu
      faire sur terre et là, vous avez plus de chance de tomber sur
      quelqu’un qui vous corresponde vraiment, parce que vous êtes vraiment
      dans votre vie.
      La quête de l’âme soeur sans cela reste souvent un leurre.

  24. Dorian

    Bonjour Hannah,

    Oh un nouveau livre sur l’hooponopono ! Bravo à toi.

    Très intéressant tout ça. J’aime beaucoup l’interprétation des lignes de Mathieu.

    Et oui, aimer « l’ennemi » est une clé, bien que l’ennemi soit une illusion et ne devrait pas exister puisque nous sommes tous liés et tous amour.

    Pour la loi de l’attraction, l’esprit permet de se focaliser sur certaines choses qui vont nous permettre de nous aligner cellulairement. Même si ce ne sont pas nos pensées qui attirent, elles contribuent à tout cela.

    Merci à toi et au plaisir !
    Dorian
    Dorian Articles récents..Avez-vous ce pouvoir ?My Profile

    1. Hannah

      Merci Dorian,
      Dans l’univers quantique, nous sommes bien tous liés
      mais dans notre univers mental, nous nous vivons séparés…
      c’est bien là notre souffrance.
      Ce que nous considérons comme ennemi est justement l’indication
      que quelque chose est encore séparé de nous. Il n’y a pas de souci à le
      considérer comme un ennemi du moment que nous utilisons notre jugement pour
      réaliser ce qui doit être nettoyé.

  25. Helene

    Bonjour Hannah,

    Et bien cette fois je trouve ton billet trop court. Ce qui prouve mon intérêt sur le sujet que tu abordes.
    En fait maintenant j’accueille beaucoup plus sereinement les évènements de la vie et les soucis du corps.
    Je dirai que 2015 est une bonne année sans souci majeur.
    Arrive à grand pas ma fin d’activité professionnelle (d’ici 10 mois).
    Le dernier trimestre 2015 devrait donner naissance aux projets en cours, résultat d’un long travail mené avec persévérance. Projets qui s’inscrivent dans une suite tellement logique : transformer un parcours de souffrance en un trésor à partager.
    La course des planètes nous montre parfaitement comment nous avançons dans l’existence.
    L’univers veille au grain. 2015 est aussi une année ou je n’ai guère quitté mon ordinateur jusqu’à ce que mon fils m’apprenne que je vais être, pour la 2ème, fois grand-mère. L’univers œuvrant de façon logique (ou est-ce une synchronicité ?), me voici solliciter pour être plus présente auprès de ma petite fille. L’emploi du temps étant déjà très chargé (heu, une belle excuse), j’ai fait de la résistance.
    Après une journée de réflexion sur ce que cela pouvait bien représenter pour moi, et cette résistance de ma part et cette demande d’aide de mon fils, j’ai fini par réaliser que c’était la une opportunité pour avancer et donner du bonheur.
    -Moi rejetée dans l’enfance : je suis reconnue et on me fait confiance (et oui, il y a des empreintes qui ont la vie dures)
    -La naissance de ma petite-fille il y a maintenant près de 3 ans m’avait subjuguée de joie et renvoyer à ma propre naissance avec de multiples questions du genre : comment peut-on vouloir du mal à un enfant ?
    -Ma petite-fille va passer le prochain weekend avec moi et ça c’est génial. Hier, j’ai eu droit à des dessins, voilà de quoi tapisser les murs de ma cuisine.
    Il y a encore du nettoyage à l’horizon ! Mais le nettoyage devient doux. A ces mémoires !
    Merci infiniment Hannah.
    Helene Articles récents..Vaincre la timidité par le courage et la maitrise des émotionsMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Hélène,
      Je crois aussi que la vie cherche à t’attraper avec tes petits enfants.
      les grands parents ont cette chance de pouvoir faire des connexions avec
      leurs petits enfants, parfois plus puissamment qu’avec leurs propres
      enfants.
      Comme il y a moins de « bazar » éducatif et moins d’enjeux affectifs, la relation
      à eux est souvent fluide et nourrissante donc je te souhaite beaucoup de
      bonheur avec eux.
      Mais ne t’y trompe pas, ce n’est pas toi qui va leur donner mais bien eux
      qui vont révolutionner ta vie!

  26. Mingshu

    Bonsoir Hannah,

    Merci pour cet article sur Ho’ponopono qui vient éclairer les situations que j’ai vécu cette année. J’ai eu des épreuves et donc du nettoyage, que j’ai parfois su voir mais aussi de belles récompenses !
    Il y a eu une épreuve dans ma famille cette année et je souhaiterais avoir votre avis, à savoir si cela peut-être une mémoire familiale ou transgénérationnelle :
    Mon père est décédé à l’âge de 35 ans et son 1er fils, mon demi frère, est lui aussi parti cette année à l’âge de 35 ans (tous deux pour un problème de santé soudain). Mon frère, qui a 31 ans, s’inquiète beaucoup car il pense qu’il pourrait lui aussi nous quitter à ses 35 ans. En vous lisant, je me suis rappelé que mon frère est en chemin de vie 8 karmique dans cette année 8 universelle.
    Qu’en pensez-vous ?

    Très belle soirée et encore merci !

    1. Hannah

      Bonsoir,
      Il existe des dates anniversaires dans les familles
      c’est certain. lorsqu’on vit la même chose que son
      père, c’est souvent par loyauté ou pour s’assurer
      une appartenance.
      Un « demi » frère a besoin de prouver son appartenance
      au système familial, ça me parait donc compréhensible
      qu’il ait décidé (non consciemment) de faire comme
      votre père.
      Par contre votre frère n’a rien à prouver au niveau
      de l’appartenance (il est bien le fils de ses parents)
      donc je ne vois pas pourquoi il serait
      pris lui aussi dans une loyauté au père, qu’il se rassure!

      1. Mingshu

        Bonsoir Hannah,

        Je vous remercie beaucoup pour votre réponse. En effet, je vais pouvoir l’expliquer à mon frère et le rassurer !
        C’est vrai que mon demi frère envisageait de prendre notre nom donc celui de notre père et qu’il ne se sentait pas appartenir au côté familial de sa mère mais bien de son père.

        Une très bonne soirée à vous,
        Cindy.

  27. delphine

    Bonjour Hannah,

    Merci pour cet article tout en finesse.
    J’ai eu la chance de participer à votre stage Ho’oponopono, et sans mauvais jeu de mot ou faux espoir ça fait une différence dans ma vie.

    Je porte un autre regard sur les événements qui me bousculent et ne me laisse plus submergée par ces situations, bon, j’ai encore quelques ratés mais je vois un vrai changement.

    Et cette année est pour moi une année de changements, une formation, un nouveau projet, un déménagement, une boucle sur une mémoire de difficultés financières mais aussi la coupure de certains attachements, et un travail plus en profondeur.

    J’ai un peu l’impression d’avoir enfin décidé d’investir sur moi.
    Ce qui est une petite révolution.

    Pouvoir m’appuyer sur cette pratique me permet moins d’impuissance, de victime.
    Un peu comme si j’avais le choix, la vie propose ça, qu’est ce que tu en fais ?

    A bientôt.
    Delphine

    1. Hannah

      Merci Delphine,
      Avec Ho’oponopono il ne faut pas être pressé car les attachements cèdent
      en fonction de notre capacité à les lâcher.
      Parfois c’est immédiat aussi mais ce qui est certain c’est que ça bouge!

  28. HOSTETTLER Chantal

    Bonjour Hannah,

    Dure année également pour moi, des infections urinaires récidivantes pendant presque 4 mois, avec une allergie à l’un des traitements (5 au total). Après un contrôle je dirais de routine, découverte d’un cancer du sein gauche. Opérée en avril, j’ai évité la chimio, mais j’ai eu 30 séances de radiothérapie.

    Le rapport avec Ho’oponopono ? Eh bien, durant toutes les séances de rayons qui avaient lieu tous les jours (sauf le week-end), j’ai fait Ho’oponopono.

    Je parlais à cette partie de mon corps, qui souffrait, et je remerciais de me permettre de travailler encore et encore (je le fais depuis maintenant 6 ans) sur un passé très douloureux, des traumas qui me semblaient pourtant « presque » résolus ! J’ai utilisé l’EFT, la psychogénéalogie, le Reiki, j’ai beaucoup beaucoup lu.

    Je pense avoir compris certains messages et ainsi avoir pu travailler encore un peu plus en profondeur. J’ai appris à devenir plus tolérante, à pardonner autant que j’ai pu (il y a encore du boulot !!!).

    Je continue avec toutes ces techniques (auxquelles je suis formée pour la plupart, donc c’est d’autant plus facile pour moi), et bien sûr Ho’oponopono.

    Très bonne et belle journée à toutes et tous.

    1. Hannah

      Bonjour Chantal,
      Avez-vous mis le doigt sur ce qui créait les infections urinaires?
      Est ce que ça se passait en même temps que le cancer?
      C’est une excellente idée de faire Ho’oponopono pendant les rayons.
      cette année 8 dite « karmique » a soulevé bon nombre de mémoires!

  29. Aurelien

    Bonjour Hannah, et bien voilà pourquoi il m’arrive autant de choses étonnantes cette année. Tout, absolument tout me demande de lâcher prise. Lâcher sur le plan amoureux, lâcher sur ce que les autres pensent, lâcher sur mon travail, accepter de vivre ce que je suis fait pour vivre, accepter ma maladie accidentelle où j’aurai du y rester (c’est la 4eme fois en 12 ans), changer de cap en laissant les choses se faire. Entendre des messages, me sentir en connection avec le tout et sentir qu’un nouveau chemin s’est ouvert et que je dois y aller tranquillement et en conscience. Merci. Aurelien

    1. Hannah

      Bonjour Aurélien,
      ça semble faire beaucoup en même temps.
      Je n’ai pas bien compris « ma maladie accidentelle, 4 fois en 12 ans »,
      pouvez-vous préciser?

  30. Manon

    Bonjour Hannah,

    2015 a été assez mouvementé pour moi aussi. Les 2 premiers mois alité à cause d’une névralgie d’Arnold, retrait d’une cataracte en mars. Changement d’emploi à 2 reprises par contre j’ai obtenue un emploi Rêvé depuis plusieurs années. Bien sûr le tout m’a amené à une situation financière précaire que je n’ai pas encore résorbée. Et sans parler d’une relation amoureuse qui n’évolue pas, je ne sais qu’elle n’est pas bonne pour moi et je n’arrive pas à y mettre fin!

    Je sais depuis un certain temps que notre corps nous parle. Maintenant, savoir qu’il a des mémoires me fait comprendre pourquoi certaines choses reviennent constamment même si j’en suis consciente. Du fait que je n’arrive pas à rester constance ds mon évolution.

    Merci Hannah!

    1. Hannah

      Bonjour Manon,
      Pour mettre fin à une relation qui en convient pas, il y a
      un véritable travail sur la dépendance à faire.
      Nous choisissons souvent des compagnons qui nous rappellent
      les figures parentales de l’enfance.
      Étant ré-identifiée à la petite qu’on était, on ne se sent
      pas de quitter « son papa » ou « sa maman » parce que, psychiquement
      on est trop petit et on ne pense pas s’en sortir seul ou on pense
      qu’on ne rencontrera plus personne.
      C’est juste un état régressif mais qui doit être travaillé.

  31. PATRICIA PIERRON

    Hannah bonjour
    2015 année difficile où j’ai dû interrompre des séances de groupe en animation, faute de clients, pas de rendez-vous pour des séances individuelles, démarrage de séances de sophrologie pour les malades du cancer et voilà que je dois me faire opérer de l’oeil droit, décollement de la rétine, le morale dans les chaussettes, j’ai fait la paix avec un souci lors d’un incident quand après un chahut j’ai du me faire arracher un ongle qu’une porte s’est refermée dessus, il y a longtemps pour accepter que mon mari me fasse les pansements sur mon oeil – inondation après la rupture de la chasse d’eau dans toute la maison qui a deux étage – perte de salaire – enfin là j’ai lâcher prise mais c’est dur quand même – des difficultés à avoir des clients pour des ateliers du différents thèmes ainsi que les portes ouvertes au yoga du rire – le morale en prend un coup –
    tous les jours je pratique Ho’oponopono –
    cordialement
    Patricia

    1. Hannah

      Bonsoir Patricia,
      2015 est vraiment une année ou ça passe ou ça casse.
      Ce qui est important dans la perte de clients c’est;
      qu’est ce que ça me fait vivre comme émotions.
      C’est souvent la frustration de l’enfant en nous
      qui remonte à la surface.
      Entre l’oeil et la chasse d’eau (les émotions), il
      semblerait que ce soit un gros morceau émotionnel qui
      cherche à s’évacuer.
      Ho’oponopono gagne vraiment à être travaillé à
      partir de ce fond émotionnel.

  32. FRANCIA

    Bonjour,
    Cette année j’ai vu les deux faces : grandes réussites et retours de problèmes
    Pour la réussite, nous avons eu un 03 grands contrats en construction, mon mari et moi étant entrepreneurs et l’entreprise prend de l’envol parmi les grandes societés, en mois d’avri et mai, j’ai pu visiter 03 pays d’Europe je suis la première à aller voir l’Europe dans la famille, en plus, nous avons un 4ème enfant un beau bébé garçon

    Les difficultés: retour de l’ adultère de mon mari (c’est la 5ème) en début d’année heureusement que j’ai vte pris conscience de la mémoire qui a declenché cette chose c’est la soufrance quand ma grande mère qui est difficile et méchante nous a separé de notre maman lorsque je n’avait que 3ans; en suite, la justice qui nous condamne d’avoir commis un accident mortel plus fuite même si c’est une pure invention afin de pouvoir nous extorquer de fonds; ensuite la manque de confiance/peur inexpliquée de ma fille chaque fois qu’elle fait un match de tennis, l’horrible mal de dos après mon accouchement; la baisse brusque des notes de notre fils qui pourtant était parmis les meilleurs elèves. C’est nombreu les mémoires à nettoyer!
    Mais merci pour la publication, avec ho oponopono je vois que chaque problème a sa solution seulement quelques fois elle prend du temps pour venir et la démotivation est à craindre; mais ce jour je vais parler des détails des mémoires ave ho oponopono§
    FRANCIA

    1. Hannah

      Bonjour Francia,
      Certaines mémoires ont la peau dure.
      Lorsque Ho’oponopono n’aide pas à régler
      la situation, il n’est pas rare que nous recevions
      des infos pour accélérer la guérison. Restez
      très à l’écoute et surtout, ne vous découragez pas.

  33. www.defibril.fr

    Bonjour
    Ouaou, votre blog est vraiment génial, car elle apporte plusieurs informations. C’est vraiment génial de savoir que quelle que soit la difficulté de notre vie, il y a toujours une solution qu’on peut faire pour l’améliorer. Merci beaucoup pour toute votre information. Je vous souhaite d’avoir une grande réussite pour votre blog.
    Marc

    1. Hannah

      Merci Marc, un compliment fait toujours du bien!

  34. L'agence defibrille

    Bonjour,
    Même si je ne lis pas votre article, je constate que c’est un article intéressant car il y a autant de commentaire, les gens s’y intéressent beaucoup. C’est super, merci.

    1. Hannah

      C’est une technique puissante…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge