«

»

Jan 31

La psychologie quantique, une approche pour réaliser notre état unité

Ceci est un article invité. L’auteur, Didier Thiellet du blog «Le voyage du lâcher prise» vous propose une introduction à la psychologie quantique.


Ma rencontre avec la psychologie quantique.

 

Il y a environ 12 ans, époque où je suivais beaucoup de formations, je rencontrais, à l’institut de kinésiologie de Freiburg en Allemagne, Stephen Wolinsky.


Ayant pratiqué la méditation via le Siddha Yoga pendant dix ans, cette formation m’intéressait et m’appelait.


Je ne savais pas à quoi je m’attendais ni combien celle-ci allait influencer toute ma vie.

 

Ma première découverte.

 

Le premier choc a été de me rendre compte avec précision que je -et je devrais dire que nous- ne pouvons pas avoir confiance en ce que nous croyons, percevons, concluons, sentons et savons.


Le deuxième a été d’en recevoir la confirmation par Stephen.


De là, allait commencer un voyage vers la découverte de ce que veut dire conceptualisation, illusion, rien jusqu’à aujourd’hui au-delà du rien.

 

D’où vient la psychologie quantique ?

 

Wolinsky est docteur en psychologie, praticien en gestalt, hypnose, P.NL. Il lui a pris l’envie de partir pendant six ans en Inde.




Là-bas, il allait rencontrer son mentor Nisargadatta Maharaj. Pour ma part, Je ne connais pas tous ses chemins et aboutissements.


Stephen a été mon professeur pendant 22 jours, physiquement parlant. De retour aux États-Unis, il a réalisé un mixte entre la physique quantique et la spiritualité en utilisant l’enseignement de Nisargadatta Maharaj avec qui il avait conscientisé :

 

Une personne est trois choses :


  • ce qu’elle pense être
  • ce que les autres pensent qu’elle est
  • ce qu’elle est réellement.

 

 

Qu’est-ce que la psychologie quantique ?

 

Une approche qui donne des supports de réflexion et de méditation.

 

Oh super ! Comment devons-nous faire, pourraient demander certains ?

 Mauvaise question.


Il est clair que, pour tout ce que nous voulons obtenir dans « l’avoir », l’action est appropriée.


Elle ne l’est pas pour « l’être ». Comprenez que, dans ce que j’appelle “l’être”, je pourrais le nommer aussi vide, silence, immensité, inavoué, vie, ce qui « ne nous a jamais quitté ».


C’est lui qui nous porte, nous nourrit et nous sourit. Il n’a pas besoin de nous, puisque nous sommes lui.


C’est donc à chacun de réaliser, dans une prise de conscience, qui il est vraiment. C’est pour moi notre deuxième naissance et il n’y a qu’une personne qui puisse l’obtenir : soi-même.

 

Cela ne veut pas dire sans aide, sans accompagnement. C’est là tout l’objet de la psychologie quantique.


La prise de conscience ne peut être que personnelle, mais quand nous avons la tête dans le sac, ce que nous appelons “le masque sac”, cela commence à devenir compliqué.


Dans la conscientisation de l’être ce n’est pas le but qui est important, mais l’appréciation du voyage et donc de l’instant.


Stephen Wolinsky, de par son cursus d’hypnothérapeute, parle de transe dans laquelle nous sommes.


En biologie totale on parle de mini-maxi schizophrénique, mot normal pour les médecins qui sont à la base de cette autre éclairante approche. Certains sages parlent de conditionnement.

 

Les supports de réflexion donnés par la psychologie quantique.

 

J’en parlerai beaucoup plus en détail à partir de mars, je vais, pour l’instant vous en donner les grandes lignes.

 

La transe dont parle Wolinsky est, dans ma compréhension, l’effet de notre attachement à des états émotionnels.


La biologie totale parle de sens de vie et de vécu émotionnel inconscient. Quand vous vous en rendez compte il est alors possible, et je dis bien possible et non certain, que vous puissiez expérimenter “l’état sans état”, c’est-à-dire le fait qu’il n’y ait pas deux ou mille substances mais que toute chose est faite d’une seule et même substance.


Ce qui veut dire que tout ce que nous croyons être, nous ne pouvons l’être.

 

Ainsi, la voie pourrait paraître facile puisqu’il suffirait de laisser tomber toutes nos identifications.

.


Malheureusement, cette réalisation tient beaucoup plus qu’à une simple mentalisation, elle suit aussi toute notre psychologie et encore plus notre biologie.


Qu’est-ce que cela veut dire ?


Que nous construisons pas à pas notre illusion, notre image du monde et de nous-même.


Cette construction est installée dans notre neurologie (connexion neurologique), notre psychologie (croyances) et notre biologie (nos comportements jusqu’à nos sensations et vécus émotionnels).


Cela sans compter que nous prenons l’immensité, la source, notre être, l’amour, le vide…pour un ennemi.


Dans le travail que je propose, où je m’inspire de tout mon cheminement, il y a plusieurs phases :


  • la première consiste à se confronter à tout ce que nous nous racontons, ce qui correspond à notre conditionnement,


  • la deuxième phase, où généralement, la personne expérimente “son positif réel” et non mental, consiste à se laisser aller dans cette immensité.

 

Il est de coutume que les personnes, arrivées dans cette deuxième phase retournent, sans s’en rendre compte, dans leur négatif ou leur chemin de préoccupations.

 

Advaita et la Vedanta

 

La culture n’a jamais été mon fort, j’ai toujours préféré l’expérience. Je ne pourrais donc pas vous parler profondément de l’Advaita et du Vedanta qui sont, en Inde, deux approches majeures vers la réalisation de soi.


Ce que je trouve significatif est la compréhension intime que nous sommes “tout” et “rien” à la fois.


Cette compréhension m’amène aujourd’hui à m’apercevoir de ma simple inexistence.


Qu’est-ce que je veux dire par là ?


  • Que Didier Thiellet est le nom que l’on m’a donné, et qu’il implique tout un conditionnement symbolique, une conceptualisation à travers une multitude d’informations,
  • Que ce conditionnement résulte de l’utilisation non consciente de la lecture émotionnelle et mentale des expériences passées.


Je souligne des expériences passées, car mes pratiques en constellations systémiques et en biologie totale m’ont montré que notre cerveau biologique se servait plus des mémoires ancestrales que de celles de notre vie personnelle.


Ce conditionnement, que Wolinsky nomme “transe” se construit déjà dans le ventre de notre mère et se renforce par la suite, au fil de nos expériences.



Chercher Qui vous êtes n’a rien à voir avec être plus, faire plus, avoir plus, manifester plus, créer plus, être le meilleur que vous pouvez être, chercher votre mission et votre but supposés dans la vie ou avoir le succès financier.

Chercher Qui vous êtes est la réalisation que chaque chose est faite de la même substance, et que Vous êtes cette substance même.

Stephen Wolinsky

 

 

Le faux noyau et le faux soi en psychologie quantique

 

Wolinsky nomme cette structure d’enfermement (l’enfer où je me mens), le faux noyau et le faux soi.

.


L’un est une explication dynamique et conceptuelle de notre trauma de notre pseudo séparation, l’autre sa compensation.


Je commence à parler de ces deux compères dans cet article “I’am a poor lonesome cowboy. Mais j’me soigne.” au paragraphe sur Stephen.


Au niveau de la définition, le faux noyau est un moyen du « pourquoi nous sommes entraînés dans ce qui nous semble un puits sans fond en direction de l’abîme infini. » C’est comme une immense peur d’ une autre peur.


Comme nous ne pouvons vivre dans la conscience de la première peur, voire des deux, elles doivent être détournées.


C’est le travail du faux soi qui va nous pousser à un dynamisme contraire. Wolinsky a schématisé ce phénomène en utilisant l’ennéagramme. Il a ainsi dégagé les neuf types de faux noyau/faux soi :

 

 

Faux Noyau 1: il y a quelque chose de faux en moi.

Faux Soi 1. Prouver qu’il n’y a pas ’’quelque chose de faux en moi », comme si ‘’j’étais Parfait’’.

 

Faux Noyau 2: je suis sans valeur.

Faux Soi 2 Prouver que je ne suis pas sans valeur et agir comme si  « j’avais de la valeur ».

 

Faux Noyau 3: je ne peux pas faire.

Faux Soi 3. Prouver et agir « comme si j’étais un virtuose de l’action ».

 

Faux Noyau 4: je suis insuffisant.

Faux Soi 4. Prouver que je n’étais pas insuffisant et agir « comme si j’avais tout ce qu’il me faut ».

 

Faux Noyau 5: je n’existe pas.

Faux Soi 5. Prouver et agir « comme si j’existais ou que j’étais quelque chose ».

 

Faux Noyau 6: je suis seul.

Faux Soi 6. Prouver et agir « comme si j’étais relié ».

 

Faux Noyau 7: je suis incomplet.

Faux Soi 7. Prouver que je ne suis pas incomplet et agir « comme si je me sentais

complet ».

 

 Faux Noyau 8: je suis impuissant.

Faux Soi 8. Prouver que je ne suis pas impuissant et agir «comme si j’étais puissant ».

 

Faux Noyau 9: je suis sans amour.

Faux Soi 9. Prouver que je ne suis pas sans amour et agir « comme si je pouvais être aimé ».

 

 

Stephen Wolinsky a construit neuf protocoles qui aident à mieux prendre conscience de cette structure en soi.


Il relate aussi que nous ne pouvons pas nous débarrasser de cette structure.

.


Nous pouvons, en tout cas, nous en rendre compte par une observation minutieuse, l’accueillir et nous apercevoir que nous sommes au-delà.


Dans ce que j’ai pu observer, cette structure est bien plus qu’une phrase que nous pourrions simplement étiqueter.


C’est une structure énergétique qui rassemble toutes nos expériences et la façon dont nous les interprétons. Elle a son fief dans la dimension biologique.

 

Les autres éclaircissements de la psychologie quantique.

 

Comme déjà annoncé tous ces propos feront l’objet d’articles prochains plus détaillés. Je vous en donne juste un avant-goût.

 

Une autre constatation de la psychologie quantique se recueille dans le fait que nous vivons dans neuf dimensions :


1/ la dimension extérieure

2/ la dimension de la pensée

3/ la dimension émotionnelle

4/ la dimension biologique

5/ la dimension de l’essence

6/ la dimension du “Je”

7/ la dimension du “Non Je”

8/ la dimension des archétypes

9/ la dimension du vide

 

Et au-delà du vide.

C’est très éclairant de les reconnaître et d’exercer sa conscience sur le fait que nous sommes dans plusieurs dimensions à la fois.

.

 

Ce qui est intéressant dans le travail de Wolinsky, ce sont tous les principes qu’il explique, une partie venant des enseignements de Nisargadatta Maharaj. En voici deux:


  • Pour lâcher prise tu dois savoir ce que tu tiens.
  • Tout ce que tu crois savoir sur toi, tu ne l’es pas.

 

Mon propre travail s’appuie grandement sur toutes ces données.

 

Une autre facette du travail de Stephen Wolinsky que l’on trouve dans les quelques 10 livres qu’il a publiés sur la psychologie quantique se trouve dans ces protocoles.

 

Les exercices de la psychologie quantique.

 

Pour ceux qui parlent l’anglais, vous en trouverez un grand nombre dans ses livres.

J’en donnerai un certain nombre sur ce blog via des vidéos. Vous en trouverez déjà 3 sur You tube.


J’ajoute celle-ci dessous:

>


Elle vous invite à un voyage, une méditation guidée. Je vous propose donc de vous installer confortablement avant de la démarrer si vous la faites.

 

 

Je reste à votre disposition si vous avez des commentaires, des questions ou des demandes.

 

 

J’aimerais finir par un mot de Stephen tiré de son livre “the beginners guide to quantum psychology”.

 

La Psychologie Quantique a pour objet la réalisation de Qui vous êtes en réalisant que vous êtes au-delà de ce que vous pensez ou imaginez être – et en dernier ressort en réalisant qu’il n’y a pas de ‘Je’ ni d’au-delà.

Ainsi, ici il n’y a Rien. Prenez plaisir au voyage.

 Avec amour Votre frère, Stephen Septembre 1999

 

C’est tellement vrai.

 

Stephen a beaucoup d’humour, je lui dédie ce “t’aime-sourire”. Je crois qu’il apprécierait.

 

Saviez-vous que notre bouche et notre anus proviennent du même anneau de notre période embryonnaire. Horreur ! Ils se touchaient donc ! Quelle en est la haute raison philosophiquement Divine ?

 

L’évènement de Didier


Cet article est le septième de l’événement : « Agir ? Réagir ? Mais qui ou qu’est-ce qui agit ou réagit ? ». 


C’est le dernier pour le jeu “les mots vous sourient ”. Il offre en lecture, 7 articles dont chacun mène à une partie d’un huitième, l’article caché, soit 7 parties.


Là débute le double jeu de cet événement. Une phrase dans chacun des 7 articles vous attend.


Elle est facile à trouver car elle n’a rien à voir avec le texte et elle se distingue de lui. Cette phrase est à la fois un thème (« le t’aime-sourire ») pour les blogueurs ou écrivains qui voudront participer à un e-book d’articles humoristiques


C’est aussi un moyen pour toutes et tous, d’accéder à l’article caché. Comment ? En trouvant le ou les mots liens, il y en a deux à chaque « thème-sourire ». Les mots liens vous mèneront aussi à des mots-clés, là arrivent les cadeaux dans ce jeu.


Pour connaître les règles du jeu “les mots vous sourient” en un clic, c’est ici.

 

 Pour connaître et participer à l’événement pour blogueurs et écrivains, c’est là.

 

 

Parmi les neuf proposés, à quel faux noyau/faux self pensez-vous correspondre ? Laissez un commentaire !



 

37 comments

  1. Thiellet

    Bonsoir Hannah,

    Je suis honoré, Hannah, ta présentation est top et les photos ultra-délicieusement-rigolotes.

    A+ Didier
    Thiellet Articles récents..La science montrera peut être un jour que l’éveil est quelque chose de très simple et expliquera non moins simplement ce que nous appelons la petite mort. (7.6)My Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Didier,
      Je viens de faire ta méditation et franchement
      c’est facile pour moi de toucher cet état sans état.
      Ne pas chercher à comprendre; ne pas faire d’association,
      ne pas utiliser son mental reste une pratique pas si
      simple tellement nos réflexes cognitifs sont ancrés.
      Bel espace!

      1. Hannah

        Bonsoir Didier,
        j’ai trouvé que, ne pas faire d’association
        permet rapidement de ne pas rentrer dans la dualité.

  2. cécile

    Alors là, tu me donnes un nouvel os à ronger! En tant que thérapeute j’ai quelques années de méthode Yuen (ou physique quantique appliquée à l’anatomie) derrière moi, ce qui m’a permis de donner une nouvelle dimension à mon approche de l’aromathérapie,( j’y ai ajouté un master en psycho) et là, je découvre qu’il y a une approche quantique de la psychologie! Je vais me procurer le livre dont tu parles…
    Merci d’avoir partagé tout ça!
    cécile Articles récents..Enfants vaccinés VS enfants non vaccinés : ce qu’il faut savoir.My Profile

    1. Hannah

      bonsoir Cécile.
      Cette approche est assez révolutionnaire car
      elle s’adresse à l’Être et sans mettre d’étiquette,
      elle permet de trouver l’espace, cher à la physique
      quantique et aux voies d’Éveil.

  3. Danièle de Forme et bien-être

    Bonjour Hannah, bonjour Didier,
    Merci pour ce très bon article qui nous aide à ouvrir l’œil de notre intérieur. J’ai relu certains passages pour mieux m’imprégner de ce que tu expliques. Je vais suivre la suite sur ton blog.
    A tout bientôt.
    Danièle
    Danièle de Forme et bien-être Articles récents..Quelle est la température de votre confiance en vous ?My Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Danièle,
      Je comprends ce que tu dis, il faut s’y reprendre à
      plusieurs fois. La psychologie quantique ne passe
      pas par les schémas habituels de pensée.

  4. sylviane

    Bonjour Hannah, bonjour Didier

    Quel bel article, bien écrit et qui se comprend facilement ce qui n’est pas toujours évident pour expliquer la psychologie quantique et merci de nous faire découvrir Wolinsky que personnellement je ne connaissais pas

    L’hindouisme parle de la Maya/illusion et nous sommes ici en plein dedans , chacun a son ou ses masques mais toujours un qui prévaut sur les autres et que moi j’appelle le saboteur et les phrases/masques dont nous parle Didier sont celles que l’on rencontre toujours dans les échecs

    J’ai beaucoup aimé cette approche et la façon simple avec laquelle Didier a traité ce sujet
    sylviane Articles récents..Comment aider vos enfants à avoir confiance en euxMy Profile

    1. Thiellet

      Bonjour Sylviane. Je me permets Hannah, Tu peux l’appeler le saboteur, mais en fait c’est un protecteur/restricteur. C’est un pont à travers lequel nous pouvons passer de notre conceptualisation erroné à une expérience plus large et moins retenue ou frileuse. C’est par ce qu’il y a échec que nous pouvons de bonnes questions viennent à notre esprit. Alors, ce n’est en fait que du positif, l’enfer n’est que le paradis mal compris, Ensuite il faut oser jusqu’à perdre sa propre reconnaissance, d’après ce qu’il me semble, sinon nous restons dans l’image et non dans l’expérience de chaque instant qui amène sans arrêt un nouveau champs ou chant de soi.

    2. Hannah

      Bonsoir Sylviane,
      Je ne sais pas si tu as eu le temps de faire l’expérience
      proposée en vidéo mais je te rejoins sur la simplicité.
      ça a l’air compliqué à expliquer mais à vivre, un peu
      moment de bonheur.

  5. JULIEN

    Bonjour à tous.
    J’ai lu avec intérêt cet article car le mot quantique m’a étonné et j’ai voulu voir ce que cette psychologie avait de quantique. Je suis malheureusement resté sur ma faim.
    J’ai par contre aimé la  »conclusion » :
     »La Psychologie Quantique a pour objet la réalisation de Qui vous êtes en réalisant que vous êtes au-delà de ce que vous pensez ou imaginez être – et en dernier ressort en réalisant qu’il n’y a pas de ‘Je’ ni d’au-delà. »
    Je partage cette pensée que le » Je » ne devrait pas exister car nous faisons partie d’un TOUT en expansion, et qu’il n’y a pas non plus  »d’au delà.
    Guy J
    guy.julien@sfr.fr

    1. Hannah

      Bonsoir Julien,
      Dans la physique quantique, il y a une substance unique qui
      sous-tend tout et où les êtres sont tous reliés. En psychologie
      quantique, on retire les étiquettes de tout ce qu’on croit ressentir.
      C’est une expérience à vivre plus qu’à comprendre.

  6. Didier

    Bonjour Julien, Re Hannah.
    Je ne sais pas ce que ta faim attendais, mais si tu t’attendais à avoir des points communs avec la médecine quantique, dans ce que j’ai pu remarqué, il y en a peu. Par contre si tu connais le film « the bleep do we know » alors là il y en a beaucoup. Les trois donnes semblables, sont : le vide qui constitue tout, l’observateur fait partie de l’expérience et il n’y a pas de localisation. Ensuite nous existons à travers plusieurs dimensions, dans celle-ci existe celle du je. Toutes ces dimensions ont une importance. Dans la dimension de l’essence par exemple, nous trouvons le pure amour, la pure liberté, l’immensité, la sérénité.Ce qui est vrai dans une dimension n’est pas forcément vrai dans une autre. Ainsi un bon nombre d’entre-nous essayons de trouver la quiétude de l’essence dans les dimensions émotionnelles ou mentales. Cela ne fonctionne pas. Une façon de mieux saisir ce qu’il se passe en soi est d’observer, sans jugement ni désir de changement ce qu’il se passe dans les diverses dimensions. Bien à toi Julien.
    Didier Articles récents..La science montrera peut être un jour que l’éveil est quelque chose de très simple et expliquera non moins simplement ce que nous appelons la petite mort. (7.6)My Profile

  7. Sinje

    Bonjour Didier, bonjour Hannah !
    Merci pour cet article d’approche de la psychologie quantique.
    J’ai bien apprécié me laisser guider dans la méditation vers l’état sans état que tu propose Didier.
    Une onde émanant du centre et m’enveloppant pour réouvrir les yeux est être surprise d’être là où je suis…
    Merci aussi pour la suite de ton évènement et le jeu que je prends plaisir à suivre ! Que de connexions et de découvertes !
    En ce qui concerne votre question, c’est très difficile de cibler le faux moi le plus flagrant. Il y sont tous. Pour en donner un ce serait le n°6.
    Au plaisir de continuer à vous lire ici et là.
    Sinje
    Sinje Articles récents..Le centre est là : poème de François ChengMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Sinje,
      C’est vraiment une expérience à vivre plutôt qu’à décrire.
      pour ce qui est du faux noyau/faux self N°6, je me demande
      si l’humanité entière n’est pas bloquée la-dedans!

  8. charlotte

    Bonsoir Didier et hannah,

    Merci pour cet article, qui m’a captivé. Très dense, A bien relire, afin d’essayer de tout comprendre

    Mais qui sommes nous? ou qu’y suis-je….

    Je reviens lire cet article, il est passionnant.

    Belle soirée

    Amicalement

    Charlottte
    charlotte Articles récents..Je voudrais maigrir… Pourquoi Maigrir ? Comment Maigrir ?My Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Charlotte,
      Un des livres les plus connus justement des enseignements
      de Nisargadatta Maharaj s’intitule « Je suis », c’est peut être la réponse.

  9. Sabrina

    Coucou Hannah;
    J’avoue j’ai pas tout compris mais adorée l’expérience video,
    Ambre était dans mes bras , elle s’est endormie!!
    Très efficace; biz Sabrina

    1. Hannah

      Bonsoir Sabrina,
      A mon avis, les enfants qui ne sont pas encore conditionnés par le mental de leurs
      parents trouvent ces espaces d’Etre, de paix et de joie plus facilement que nous.

      1. Arnaud

        Bonjour Didier ,

        Ce commentaire est extremement parlant pour moi !

        A l’instand présent je peux dire que j’en suis là de la compréhension de la vie

  10. Jean

    Bonjour Didier, bonjour Hannah,
    J’avoue avoir besoin de relire l’article. Je suis comme Sabrina, je ne comprends pas tout. Notamment comment répondre à des questions existentielles sans souvenir ni aucune référence d’aucune sorte. Ca paraît impossible, et c’est faussé par le langage qui est forcément signifiant. La seule réponse possible aux questions que tu poses dans la vidéo, pour moi c’est « je ne sais pas ». Si on exclut tous les apprentissages passés, il n’y a plus rien donc ça ne peut être que ma seule réponse. Une infinie vacuité.
    Jean Articles récents..Booster-Gala : Ce que personne ne vous dira jamais à propos des réussites les plus brillantesMy Profile

  11. zenie

    Bonjour Didier et bonjour Hannah,

     » Chercher Qui vous êtes est la réalisation que chaque chose est faite de la même substance, et que Vous êtes cette substance même.  »

    J’aime beaucoup cette phrase, elle représente quelque chose qui me touche beaucoup. La voie pour y arriver est de vivre  » ici et maintenant « , ce que je m’applique à faire sans attendre quoi que ce soit. J’évolue lentement, très lentement et j’aime cette lente évolution vers l’inconnu.

    zenie
    zenie Articles récents..Une relation importanteMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Zénie,
      Je ne sais pas si tu as eu le temps de tester
      la méditation mais tu peux expérimenter en
      quelques minutes cette phrase qui te plait tant.

    2. zenie

      Bonjour Didier, cette phrase est tout le temps en moi. Avant j’étais obsédée par elle, maintenant je sais que la vie a entendu mon message et que tout se qui se présente dans ma vie est un pas de plus vers cette compréhension. Je ne suis pas pressée, je lis des livres de Thich Nath Hanh sur l’instant présent qui sèment de jolies graines en moi. Quoi qu’il se présente, je fais de mon mieux et je laisse la vie m’amener là où je dois être à expérimenter, observer et surtout respirer le moment qui m’est offert.

      zenie
      zenie Articles récents..Une relation importanteMy Profile

  12. Arnaud

    Bonsoir Didier ,

    Je suis dans un drole d’état après avoir lu ton article !! ou plutot relus ton article!

    Je t’explique : quand il est apparu il y a 2 ou 3 jours je l’ai survolé vite fait car je n’étais pas très présent à lui et cela me paraissait bien compliqué à comprendre.
    Je me suis rabattu sur ta vidéo sans y etre totalement présent également et je t’ai écouté parlé sans faire ce que tu préconnisais et je me disais : yes !! il a un truc ce gars! j’aime son énèrgie !!

    Voilà ce soir je suis totalement présent et paff!! encore une fois je n’y comprends absolument rien à ce que tu écris!!!
    Alors je me dévalorise et me dit : »bon sang Arnaud t’es pas du niveau ou quoi ?? » Ca me met dans un état de stress cette lecture! je ne comprends pas!!!! Ca fait des noeuds dans mon mental c’est terrible.

    Bref aurais tu une piste Didier ? Ca m’agace de ne pas te suivre.

    Par contre je vais de ce pas appliquer ta méditation et je te fais un commentaire ensuite.

    merci

    1. Hannah

      Bonsoir Arnaud,
      Peut-être tu pourrais être plus précis dans ce que tu ne
      comprends pas. En dehors de cela, ce ne sont pas des notions
      faciles à expliquer.

      1. Arnaud

        Bonjour Hannah ,

        oui tu as raison , je vais y revenir dès que j’ai un moment , décortiqué l’article tranquillement et écrire ce qui coince.Autant en faisant une relecture ca va s’éclaircir !!!!

  13. Arnaud

    Wahhhhhhhhooooo!!!

    Immense merci Didier.

    A ta première question , le vide s’est installé en moi!! Magnifique!!!

    Les étiquettes , les mots ne sont que mental . Ta médiation est top et je vais la pratiquer souvent et la faire partager.

    Quand je t’écoute je sens tellement d’amour venant de ta personne

    Cordialement

    Arnaud

    1. Hannah

      Tu as bien faut d’y revenir Arnaud,
      avec peu de mots, c’est une grande expérience
      à vivre.

    2. Arnaud

      Bonsoir Didier ,

      Merci pour ta réponse.
      Ecoutes il y a eu un tour de passe passe !! Je viens de relire ton article et j’ai tout capté !!!
      c’est troublant !! je t’assure que hier rien ne rentrait !!

      Aujourd’hui j’ai réglé pas mal de choses qui me tracassaient!! est ce la raison?
      est ce ta réponse que j’ai lu ce matin et qui a oeuvré?

      En tout cas je suis contant d’avoir entendu ton message et je suis vraiment en total accord avec ce que tu dis! en tout cas dans ma comprehension ca fait sens et je pense à ces nombreux livres que j’ai lu par le passé ou je me disais: « yes ce qu’ecrit cet auteur je l’ai en moi , yes c’est bon de savoir que je suis pas seul à penser ca!! »

      Et bien! ton article me fait ca ! sans toi je ne le savais pas mais maintenant ca y est ton message vient de sortir de moi ( enfin le faux moi ! hi hi!)
      merci beaucoup
      Cordialement
      Arnaud

  14. Elisandre

    Bonjour à Didier et Hannah !

    merci à vous deux de cette présentation.

    Je me suis intéressée à aux propositions de Stephen Wolinsky et j’ai lu Quantum conscoiusness.

    L’approche de la thérapie/coaching par les contes de fées est tout à fait semblable dans l’énergie et particul – ière dans sa présentation.

    . Le but, si on peut l’appeler ainsi ou plutôt la proposition est de « concilier les contraires » ou ce qui apparait comme tel.
    C’est aussi un travail de l’esprit, de la conscience ; un entrainement à l’inspiration (pensée androgyne) , donc à l’inclusion de l’égo dans un grand Tout, en passant par l’émerveillement ,le miracle, l’étonnement, en fait l’ouverture de la vision, l’inclusion.

    Ce sont les « passions » , les désirs, les manques qui contiennent l’énergie, le carburant pour rejoindre l’unité. A partir du manque, du souhait, de la frustration, le héros potentiel va devenir « protagoniste », affronter ses conflits, ses illusions de la dualité..;et son « coeur » (courage) va lui permettre de les absorber. Au passage, son mental devra se déconditionner des formes passées.

    La dernière épreuve d’un conte est la confrontation avec le diable, celui qui divise et qui crée les formes, Personnage épouvantable parce que la soi-disant religion l’a lui aussi séparé de Dieu (l’unité).
    Dieu et Diable sont deux facettes d’une même réalité.
    Pas de sentiment d’unité sans séparation et à l’inverse pas de sentiment de séparation sans celui de l’unité.

    L’incarnation est une remise en question perpétuelle des formes, un jeu chaotique ou les cartes sont rédistribuées sans cesse; c’est certainement cela qui fait l’expansion de la Conscience qui « a l’air » de vouloir nous faire participer.

    Les victimes sont ceux qui ne jouent pas le jeu de la vie, ceci à mon humble avis. Mais c’est vrai qu’on a parfois le droit d’être paresseux.
    Tout est paradoxe…alors qui a raison ?
    Les deux !

    Je ne crois pas que nous soyons tout ou rien. Je crois qu’il nous est impossible de savoir qui nous sommes mais que nous devons au moins essayer.
    L’être humain avait créé un Dieu (par respect ? crainte ?) et maintenant il est en train de le remplacer, de le croire du moins !

    A bientôt

    Elisandre
    Elisandre Articles récents..L’amour est universelMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Elisandre,
      On peut dire que la religion (celle de l’Occident) n’est pas quantique.
      Si tout est de la même substance, le Diable l’est aussi!

  15. Huart-Monville Anne

    Je me sens tellement mieux qd je prends conscience de mon corps, de mes sensations, de ma présence physique et mentale, de mon nom…cette méditation ne m’apporte que vide et reniement du soi, elle est certainement bénéfique à d’autres mais elle n’est pas pour moi.

    1. Hannah

      Bonjour Anne,
      Faites ce qui est bon pour vous.
      La thérapie quantique est une approche plutôt spirituelle
      qui a besoin d’être apprivoisée.
      Être guidé par quelqu’un en live est aussi plus facile
      comme approche.

  16. Hannah

    C’est un plaisir!

  17. Bernadette GILBERT

    Bonjour Hannah et bonjour Didier,
    J’avoue avoir eu du mal aussi à tout comprendre… et avoir manqué un peu de temps pour y revenir. Mais je sais que l’essentiel est passé.
    J’ai par contre fait la méditation et bien que très intriguée et déroutée au début, j’en suis sortie dans un état de détente totale et j’ai le sentiment d’avoir fait un pas très important dans le « moment présent »… Très intéressant !
    Merci et à bientôt !
    Bernadette GILBERT Articles récents..La lacto-fermentation, ses enzymes et ses probiotiquesMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Bernadette,
      Bravo d’avoir tenté l’expérience et
      bienvenue dans le quantique!

Les commentaires sont désactivés.