«

»

Oct 01

Ne laissez pas la maladie vous faire la peau!


decodage biologique de la peau 1Problèmes de peau et décodage biologique

 

Je vous ai parlé il y a quelques temps des problèmes de peau vu par l’œil acéré du décodage biologique. Cet article en est la suite.

 

Un individu en « surtress », avec un conflit psychologique trop difficile à gérer, développe un programme de survie en ciblant un organe particulier. Ceci a pour conséquence l’apparition d’une maladie.

 

Décoder les maladies ou comprendre psychiquement ce qui fait qu’elles se déclenchent relève d’une enquête passionnante.

 

Non seulement, vous faites équipe avec votre corps plutôt que de lui en vouloir et le combattre, mais vous libérez aussi votre psychisme de ses blessures.

 

Dans cet article, je vous dévoilerai les dessous de l’affaire de pathologies comme l’eczéma, les verrues, le zona, le vitiligo etc…

 

et je vous laisserai découvrir le lien qui unit Michaël Jackson et un des pères du décodage biologique, Christian Flèche.

 

Mélanome et décodage biologique

 

Vous avez déjà vu en quoi la maladie est toujours une réponse optimale du cerveau de façon à vous venir en aide afin de résoudre un conflit.

 

Par exemple, pour vous protéger d’une agression, il développe un mélanome car il met une couche de peau plus épaisse entre vous et l’agression comme une sorte de bouclier.

 

Vous distancier du problème est sa façon à lui de résoudre votre problème, même si, dans le cas du cancer, vous pouvez finir par mourir de la gestion de votre cerveau qui vous vient en aide.

 

Pourquoi l’exposition au soleil déclencherait-elle un mélanome plutôt qu’un coup de soleil ? Hérédité? Pas de bol?

 

Si vous n’avez aucune notion de décodage biologique, en lisant ce qui suit, vous pouvez vraiment en conclure que la vie est dangereuse :

 

à n’importe quel moment semble t-il, vous risquez d’attraper bêtement un cancer même sur la plage en vacances quand vous prenez enfin votre dose annuelle de lumière !

 

Voici donc ce que vous pouvez lire à ce propos :

 

 » Dans le cas du cancer de la peau, le carcinogène principal est en fait la lumière du soleil. Des études ont révélé que les mélanomes sont plus fréquents chez les gens qui ont passé beaucoup de temps au soleil…  L’incidence des mélanomes est en hausse, ce qui reflète l’augmentation des bains de soleil dans la population depuis la Deuxième Guerre mondiale. »

 

Pas de hasard, de vraies causes

 

Évidemment, la cause physiologique apparente peut être une exposition au soleil. Maintenant que vous savez qu’un problème de peau est un conflit de séparation, est ce vraiment la lumière du soleil qui est le plus grand stress qui soit arrivé aux humains après la deuxième guerre mondiale ?

 

Ne serait-ce pas plutôt la mort des proches et la séparation des familles, des femmes et des hommes partis au front ?

 

Je vous propose d’écouter quelques minutes Christin Flèche, le grand spécialiste du décodage biologique. Je l’ai personnellement rencontré il y a plus de 20 ans, lorsqu’il donnait des conférences bien avant ses écrits.

 

.

 

 

Je crois qu’il est le premier à m’avoir ouvert les yeux sur ce qu’est une maladie. Cette révélation a été pour moi un grand message d’espoir et surtout un coup de pied au c.l cosmique pour me mettre enfin au vrai travail intérieur alors que je « bidouillais » dans le développement personnel.

 

Les 3 phases de la maladie en décodage biologique

 

D’abord, je vous rassure, il est important de savoir que tout choc émotionnel n’entraîne pas nécessairement une maladie.

 

Il faut en général un choc inattendu et perçu de façon dramatique, que vous ne pouvez pas résoudre dans l’instant et dont vous ne mesurez pas immédiatement l’intensité émotionnelle.

 

Je vous raconte mon dernier conflit biologique de la peau en fin d’article, vous verrez que malgré mes connaissances, j’ai réussi à me faire avoir…

 

Lorsque vous avez subi un choc, qui peut prendre la forme d’une contrariété, votre corps rentre dans une phase de réaction au stress.

 

C’est là que vous déclarez une pathologie qui peut être juste un bouton d’herpès.

 

Grâce à la maladie ou le petit bobo, vous avez l’information que vous avez mal vécu un événement dans la journée ou celle d’avant. Pour les petits bobos, ne remontez pas à plus de 48 heures.

 

Vous pouvez vous orienter vers un médicament mais n’oubliez pas de chercher l’origine du stress afin de modifier votre comportement ou de vous préparer à l’action pour le résoudre.

 

Une fois le malaise déclaré dans le corps, vous avez le temps de chercher une solution, même si la maladie est sérieuse ou incurable! Vous êtes sur pause en attendant de trouver la solution satisfaisante.

 

Si vous n’en faites rien, vous pouvez garder la pathologie toute votre vie, voir pour cela mon article sur les problèmes de vue.

 

Supposons que vous vous cassiez la jambe. L’arrêt maladie vous empêche de faire du sport et vous oblige à traiter les émotions stressantes plutôt que de les déstocker dans l’activité sportive sans les traiter.

.

 decodage biologique de la peau 10

 

 

Si vous n’alliez nulle part, c’est peut-être l’indication qu’il y a une action à poser, une réflexion à engager par rapport à la vie que vous menez, votre travail ou vos relations affectives.

 

Si vous étiez prêt à vous lancer, le cerveau vous envoie malgré tout un signal de stress non négligeable qui peut vous pousser à revisiter vos projets.

 

Dès que la solution est trouvée, vous passez en phase de réparation, et de repos qui se caractérisent souvent par une grosse fatigue ou une inflammation.

 

Dans la dernière phase, le conflit est résolu et vous retrouvez la forme ou la santé. Simple sur le papier, moins simple quand vous êtes au cœur de la peur, de l’injustice, du déni ou de la colère d’avoir le symptôme!

 

Je vous propose maintenant le décodage de quelques pathologies en dehors de l’acné traité dans mon précédent article.

 

La desquamation

 

C’est un décollement et la perte de la couche superficielle de l’épiderme.

 

Au niveau des mains, vous cherchez à vous dégager d’un contact en faisant peau neuve, en voulant être une nouvelle personne qui entretient d’autres façons d’être en lien.

 

Vous cherchez aussi une plus grande proximité en exposant une peau plus neuve, plus fragile, moins endurcie, moins en retrait ou en protection.

 

Tout cela a l’air positif, alors pourquoi développer une pathologie ? Parce qu’il y a conflit malgré tout entre ce que vous avez appris à faire ou à être et ce que vous voulez maintenant. Devenir confiant ou continuer à se protéger?

 

Si c’est la plante des pieds, il est peut être question de votre terre natale ou symboliquement de votre famille (ou lignée) de naissance. Vous cherchez une nouvelle façon de vous relier à vos origines, de manière plus directe.

 

La peau en surface qui laisse la place ouvre de nouvelles possibilités. En desquamant, vous faites disparaître le lien qui a existé entre « l’ancien vous » et la personne ou la situation dont vous vous décollez.

 

.

decodage biologique de la peau 11

.

 

Par exemple, à la naissance d’un frère ou d’une sœur ou l’apparition subite d’un demi-frère ou d’une demi-soeur, vous êtes obligé de vous relier différemment au parent auquel vous êtes attaché. L' »ancien vous » ne peut plus exister à cause de la nouveauté dans la famille.

 

L’eczéma et le décodage biologique

 

Comme pour toutes les pathologies de la peau, il s’agit toujours pour l’eczéma, d’un conflit de séparation.

 

Le corps va éliminer les cellules superficielles de la peau dans le but d’améliorer le contact dans plus de proximité. Il diminue la distance entre votre peau et celle de la personne dont vous vous sentez séparé.

 

Il est question d’un conflit. Imaginez un enfant qui se retrouve en maternelle alors que sa petite sœur reste à la maison.

 

En même temps, il faut faire plaisir à sa mère donc aimer la petite sœur et souffrir de la nouvelle distance qui s’est établie parce qu’il est devenu « le grand ».

 

.

 decodage biologique de la peau 2

 

 

Le conflit c’est qu’il a encore besoin de tendresse et de câlins mais que les parents ne sont plus disponibles : ou ils se sont remis à travailler, ou ils s’occupent de quelqu’un d’autre.

 

Voici quelques situations susceptibles de vous amener à déclencher un eczéma si vous le vivez comme un conflit :

 

  • éloignement
  • adultère
  • déménagement
  • rupture ou séparation
  • divorce
  • brouille de famille
  • apparition d’un nouveau bébé
  • remariage de votre ex 😉
  • décès, accident
  • départ à l’étranger

 

Un enfant à tendance à faire un eczéma généralisé parce qu’il vit tout de façon globale et épidermique. Le décodage biologique utilise le langage des oiseaux : dans le cas de l’eczéma, il peut s’agir de l’ex-aimé, ex-aima.

 

Un adulte est plus fragmenté dan ses ressentis et localise l’eczéma en fonction du symbole relié à l’organe ou la partie du corps touchée :

  • Au niveau de l’oreille, on n’entend plus la voie aimée.

  • Au niveau des paupière ou des yeux, on ne voit plus le regard aimé
  • Au niveau de la bouche, on n’a plus le bisou de l’être aimé
  • Au niveau des bras, on n’est plus dans les bras de l’aimé
  • Au niveau des mains, on ne peut plus toucher ou être touché etc.

 

Lorsque l’ eczéma touche un bébé, c’est surtout dans sa vie intra-utérine qu’il faudra chercher ainsi que les conflits de séparation non conscients vécus par les parents. (grossesse non désirée, décès)

 

Sachant que les enfants portent l’inconscient de leurs parents, un bébé peut aussi porter le conflit de séparation de ses parents à l’âge où ils étaient eux-même nourrissons.

.

 decodage biologique de la peau 3

 

 

Ainsi, grâce à vos enfants, pas moyen d’échapper à vos blessures non-conscientes !

 

Urticaire

 

Les problèmes d’urticaire sont légèrement différents : d’un côté vous vivez un conflit de séparation, vous voudriez être plus proche de l’autre mais vous vous sentez rejeté par l’objet de votre désir.

 

Résultat la relation est trop souffrante. A cause du rejet, vous voulez mettre de la distance pour moins souffrir mais vous n’arrivez ni à vivre avec, ni à vivre sans.

 

Verrue

 

C’est un conflit de souillure.  Vous faites quelque chose dont vous vous sentez coupable ou vous êtes coupable de faire moins bien que les autres. Dans certains vas, vous avez honte d’un membre de la famille.

 

Dans le cas des verrues aux mains, vous êtes en conflit avec ce que vous faites. Pour un enfant cela peut être la honte d’avoir une écriture qui n’est pas belle.

 

Zona

 

Dans un zona c’est l’épiderme et les nerfs qui sont touchés. Vous êtes aussi dans un conflit de séparation et vous vous êtes senti blessé.

 

Une personne de votre entourage vous met en gros stress émotionnel. Perdre son affection vous met en grande insécurité.

 

Cela ne veut d’ailleurs pas dire que la perte de l’affection soit réelle, mais c’est ainsi que vous le vivez.

 

Herpès

 

Avec un herpès, vous êtes aussi dans un conflit de séparation avec souillure. Pendant que je préparais l’article, la vie m’a fait un petit clin d’œil ! Mon cerveau a choisi pour m’aider un petit herpès sur le bord de la lèvre.

 

.

decodage biologique de la peau 9 

 

Cela m’arrive de temps en temps et j’ai souvent mis cela sur le dos de la fatigue….aujourd’hui ce n’est plus possible. J’ai investigué où était le conflit de séparation et avec qui.

 

Dans les manuels de décodage biologique, on voit souvent que l’herpès est un conflit du « bisou » qu’on attend.

 

Là ce n’était pas du tout le cas. Le plus étonnant c’est que le conflit que mon corps a incarné a été immédiat. Une heure après, j’ai commencé à sentir des picotements sur la lèvre !

 

Mon ressenti dans la situation était de me sentir utilisée. Au moment où la personne aurait pu me renvoyer l’ascenseur, elle a préféré investir son énergie ailleurs que dans la relation avec moi. J’ai trouvé cela moche.

 

J’ai senti ma mémoire cellulaire s’activer dans l’instant mais je n’ai pas osé dire ce que je venais de ressentir. D’où la bouche. Je n’ai pas parlé sur le coup.

 

L’herpès n’a pas duré et pour une fois ne s’est pas du tout étendu car j’ai rectifié rapidement et tout est rentré dans l’ordre.

 

Vitiligo

 

Le vitiligo est une maladie de l’épiderme qui se caractérise par des taches blanches qui apparaissent et qui dépigmentent la peau.

 

.

 decodage biologique de la peau 5

 

 

Bien que la médecine invoque la génétique, elle s’entend tout de même à dire que le vitiligo apparaît souvent après un traumatisme ou un très grand stress émotionnel.

 

La blessure est aussi un conflit de séparation avec la notion de laideur à la clé ou de souillure. On se sent maltraité.

 

Si vous regardez la forme que prend la maladie, il est question de blanchir, nettoyer quelque chose de sale.

 

La chose sale en question peut être une remarque, une critique et vous cherchez à récupérer une bonne image auprès de quelqu’un qui vous salit, ne veut plus vous voir, ou les deux à la fois!

 

C’est ce qu’on appelle un conflit de séparation avec souillure. Cette pathologie se retrouve dans certains cas d’abus d’enfants même si ces abus ne sont pas toujours d’ordre sexuel.

 

Le conflit est souvent brutal et plutôt moche. Vous tentez par tous les moyens d’être le plus propre et le plus pur possible.

 

Le vitiligo était la maladie de base de Michaël Jackson. Il a été reconnu comme un enfant abusé dans le sens où il était obligé de travailler pour gagner de l’argent par ses prestations.

 

.

 decodage biologique de la peau 4

 

 

Pourtant le vitiligo n’est pas apparu lorsqu’il était jeune alors que c’est là la racine de l’abus. Il n’y a pas eu d’études de faites quant aux causes de son vitiligo car le décodage biologique n’est pas aussi connu aux US.

 

Mon intuition est que cela a commencé quant des rumeurs ont circulé par rapport à sa sexualité (quelque chose de moche) et où certainement un ami proche ou quelqu’un de sa famille l’a condamné et s’est séparé de lui.

 

J’ai toujours eu beaucoup de compassion pour ce formidable musicien. Je l’ai trouvé d’une grande humanité mais je n’avais jamais fait le rapprochement entre le blanchiment de sa peau et son vitiligo.

 

Il est bien sur allé dans le sens du blanchiment total de la peau (en plus de quelques autres retouches) mais c’était sans doute au départ pour cacher sa maladie plus que pour renier ses origines africaines !

 

En guise de conclusion

 

Si toute maladie commence par un choc psychologique ou émotionnel (si petit soit-il), il suffit de résoudre le problème qui l’a déclenché.

 

Lorsque le problème en question est la mort de quelqu’un, c’est à dire qu’il n’y a pas de solution dans cette vie pour revoir la personne, alors un travail de deuil est nécessaire.

 

La guérison ne dépend pas de la maladie mais de la capacité que vous avez à vivre les émotions impliquées et à rectifier ce qui cause votre stress.

 

De là, vous pouvez aisément accéder à vos capacités de guérison et profiter pleinement de la force et de la puissance de votre système immunitaire.

 

A priori, il ne devrait pas rester beaucoup de maladies incurables !

 

Pour ce que la médecine ne sait pas soigner, vous avez toujours à votre disposition la possibilité de résoudre le conflit à l’origine de votre maladie.

 

Le décodage biologique est le petit plus qui vous fait garder l’espoir là où un diagnostic vous a condamné.

 

Et vous, cherchez-vous le sens caché de vos petits bobos? Laissez un commentaire!

79 comments

  1. Jean-Luc (de Moralotop)

    Et si l’on appliquait le décodage biologique aux chocs émotionnels positifs ?
    Quel en serait le résultat ?

    Comment le corps reçoit il la nouvelle d’un « oui « à une demande de mariage, d’une promotion attendue de longue date, d’un succès qui vient de loin, d’une réunion familiale, d’un moment d ‘amour ?

    Allez Hannah, décode… en mesurant tes mots, car sous le choc, on risquerait un retour à la case départ et un accès direct à toutes les joyeusetés décrites dans ton article ! 🙂
    Jean-Luc (de Moralotop) Articles récents..Actualité Moralotop et vous : septembre 2013My Profile

    1. Hannah

      Bonjour jean-Luc,
      Alors là il faut faire appel à la loi d’attraction par déduction.
      Dans le décodage biologique, on s’appuie sur le symptôme
      pour découvrir l’émotion, dans la loi d’attraction, on
      regarde combien on vit des évènements heureux et on
      en déduit qu’on doit avoir un fort taux vibratoire et un
      coeur plein de gratitude pour vivre des moments aussi merveilleux.
      Le ressenti dans le corps n’est pas évident pour tout le monde.
      des tas de gens vivent des instants merveilleux mais le vivent plus avec la tête
      qu’avec le corps!
      J’ai bien senti le OUI dans mon corps à la mairie mais j’ai été surprise
      la dernière fois au Népal lorsque j’ai réussi à passer le col
      à 5400m après 11 jours de trekking dont plus de la moitié en-
      dessous de 0° pour finir à -25°.
      J’ai été prise d’une violente crise de larmes de soulagement,
      de dépassement de soi mais je ne saurai dire si c’était du bonheur
      ou autre chose!
      Lorsque je vais voir Amma et que je passe dans ses bras, il y s des
      fois où c’est extatique et d’autres où je me demande si j’ai senti quelque
      chose.
      Le mental est même capable de provoquer des sensation!
      J’ai failli être victime d’une escroquerie paypal: je voulais acheter
      un mac, le gars me dit qu’il le brade parce c’est à son fils qui vient
      de mourir….
      J’ai ressenti dans mon corps la douleur de la perte, pour m’apercevoir
      plus tard que tout cela n’était qu’une arnaque ebay/paypal.
      Mon égo en a pris un coup! Depuis je relativise mes ressentis…;-)

    2. Jackson White

      Comment puis-je expliquer cela à nouveau le monde qu’il ya un homme qui peut guérir le VIH.

  2. zenie

    Bonjour Hannah, j’ai toujours été consciente de ma souffrance dans la tête avec une cacophonie de voix négatives dès que quelque chose me contrariait donc je savais immédiatement la cause du soucis car les voix me disaient :  » il ou elle aurait du…, on profite toujours de toi…, tu ne sais pas te défendre… ».
    Je ne connaissais pas ho’oponopono à l’époque donc c’était compliqué.
    Maintenant ça va beaucoup mieux !

    zenie
    zenie Articles récents..Sur le chemin de l’AmourMy Profile

    1. Hannah

      bonjour Zénie,
      C’est une belle sous-personnalité que tu avais là..
      qui en apparence cherchait à t’éduquer tout en
      te dévalorisant!

  3. chey

    bonjour

    très interessant ce site. Que pensez vous des rires et des pleurs spasmodiques du à un avc. Aucune réponse ne m’a été donné à ce jour. merci

    1. Hannah

      Bonjour Chey,
      Un AVC est un NON catégorique à la vie, une impossibilité
      à s’adapter due à une difficulté à aimer à cause de blessures
      et d’émotions trop refoulées.
      Les rires et les pleurs sont le relâchement de toutes les émotions
      refoulées justement.

  4. christine

    Très bon article en cette fois Hannah ! j’ai fait un mélanome il y a quelques années je supposais que la surexposition au soleil en était la cause mais en y réfléchissant je vivais une fin d’union qui s’est produite peu de temps après…. décodage biologique quand tu nous tiens !!!
    que penses-tu de la couperose, mise à part les effets du soleil quelle en est l’explication en décodage bilogique à ton avis ?
    merci pour tout Hannah c’est un plaisir de te lire à chaque article !!

    1. Hannah

      Bonjour Christine
      Pour la couperose, l’idée est:
      « je dois éliminer de mon image ce qui est dangereux »
      Pour une femme cela peut être tout ce qui est féminin,
      mais il peut y avoir d’autres aspects dangereux à éliminer.

      1. christine

        en plein dans le mille Hannah ! !
        me sentant rejetée par mes parents (très peu expansifs et sévères) je me suis accusée de tous les maux, pensant que c’était de ma faute s’ils ne m’accordaient pas d’attention. je me suis totalement dévalorisée, éliminé tout signe de « beauté » jusqu’à devenir « transparente » à mes yeux et ceux des autres, je ne méritais pas d’être l’objet d’attention et d’amour pensais-je…..
        j’ai découvert tant de choses sur moi avec H’oponopono, le chemin de la guérison est long mais j’avance !!
        merci pour tous tes bons conseils qui sont tellement utiles pour le mieux être de notre corps !!

        1. Hannah

          Merci au corps aussi d’être aussi pertinent dans ses somatisations!

  5. magalie

    Bonjour Hannah,

    Je trouve cette approche pleine de sens. Notre corps nous donne un message codé, à la nous de l explorer!
    S écouter est le maître mot je crois. Mais une fois le conflit identifié, par quel moyen s en défaire?

    Merci.

    1. Hannah

      Bonjour Magalie,
      L’identification du conflit oblige à plusieurs
      choses: ou modifier la situation stressante qui
      oblige le corps à somatiser ou vivre les émotions
      refoulées liées à l’évènement déclencheur afin de
      libérer le corps qui tout pris sur lui.

  6. sylviane

    Bonjour Hannah

    Je profite de cet article pour te demander ce que veut bien vouloir dire une allergie que j’ai ressenti immédiatement après avoir entendu un participants à un stage de formation « confesser » qu’il avait abusé de sa fille depuis l’âge de 12 ans »

    Immédiatement une grosse colère me saisit et ensuite une allergie tellement épouvantable que j’ai dû partir aux urgence de l’hôpital de Namur.

    Je n’ai pas été abusée par mon père mais il un fait que cela s’est déclenché depuis cette date. Maintenant ça va mais pendant des années je suis allée régulièrement aux urgences de divers hôpitaux. J’ai lu beaucoup de livres de décodage biologique et jusqu’à maintenant je n’ai aucune idée de ce que ça veut dire (depuis plus de 20 ans quand même) avec ton savoir sur la chose aurais-tu une idée
    sylviane Articles récents..Les passeurs d’âmesMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Sylviane,
      Je vois plusieurs possibilités.
      La première, c’est que tu portes dans ton arbre
      quelqu’un à qui c’est arrivé.
      La suivante est: que s’est-il passé pour cet homme
      après avoir confessé cela dans le stage?
      C’est un des rares cas où le thérapeute est obligé
      de dire à la personne qu’il n’a pas le droit de ne pas
      le dévoiler et donc n’est pas tenu au secret professionnel
      sinon il est complice. Je ne souhaite à aucun thérapeute
      de se retrouver dans ce dilemme.
      Si tu portes quelqu’un dans l’arbre, elle(ou il) doit
      avoir besoin de savoir que ce genre de pratiques est
      maintenant passible de prison.
      Troisième piste: que s’est-il passé pour toi aux alentours
      de l’adolescence et que tu as ressenti comme un abus,
      même si c’est plutôt de l’ordre d’une terrible injustice
      plutôt qu’un bazar sexuel?

  7. Daniel@La vie en Je

    Bonjour Hannah,

    Merci à toi de contribuer à faire connaître et comprendre le décodage biologique au plus grand nombre de personnes possible. Selon Christian flèche lui-même, il est le premier à avoir créé ce terme de décodage biologique, qui a été ensuite repris par de nombreux thérapeutes à son grand dam. Il n’avait apparemment pas déposé ce « label ».

    Concernant Michael Jackson, il en parlait lors d’une conférence, et je lui ai dit que je n’étais pas tout à fait d’accord avec son interprétation qui est sensiblement celle que tu exposes.
    Le vitiligo exprime aussi, selon moi, le désir de se démarquer du clan, soit le traumatisme d’avoir été chassé (symboliquement) du clan. Le clan pouvant être une famille, une race, une religion…

    Pour Michael Jackson, on retiendra la première option car plus âgé, il a voulu se démarquer de sa famille : il ne voulait plus être le petit frère des Jackson Five, le petit génie exploité par son père.
    Sa manière de se démarquer a été de devenir le plus blanc possible et son désir était tel qu’il a développé un vitiligo (qui permet de « devenir blanc par endroits »).
    Suite à cela, il a poursuivi dans ce sens en se défrisant les cheveux et en blanchissant sa peau…
    Daniel@La vie en Je Articles récents..Guérir avec la physique quantiqueMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Daniel,
      Je ne savais pas que Christian Flèche avait parlé de
      Michaël Jackson.
      Je crains malgré tout que le vitiligo soit associé à
      quelque chose de sale, d’où le désir d’être blanc
      comme neige et c’est souvent un bazar sexuel, même si
      C.Flèche n’en parle du tout.
      Les rumeurs qui ont circulé à propos de MJ étaient
      plutôt moches, c’est la raison pour laquelle il s’est
      marié…pour les faire taire. il a aussi payé très cher
      ceux qui l’accusaient de s’intéresser aux enfants.
      C’est aussi l’époque où il a commencé à être vraiment très blanc.
      Dans la loin d’attraction ,je ne crois pas au hasard.
      Si il a été accusé de cela, c’est sans doute parce que
      cela lui est arrivé petit, et dans le showbiz, c’est tout à fait
      plausible.

  8. Célia

    Merci pour l’article c’est super intéressant! Et je pense que tout cela est vrai, notamment pour les verrues.
    Dans ce cas comment essayer de guérir?
    Travail sur soi, lâcher prise, méditation…? Tout cela ? 🙂
    Bonne journée et bon voyage au Népal ^^

    1. Hannah

      Bonjour Célia,
      Pour les verrues, il y a des traitements homéopathiques
      qui fonctionnent très bien en fonction de la verrue, tu
      peux trouver cela sur ce site:
      http://www.homeophyto.com/dossier/D184.html
      En même temps que tu cherches à les soigner, tu peux aussi
      t’interroger sur la façon dont tu te dévalorises, te
      compares et où tu penses avoir subi une critique ou un
      jugement qui ne passe pas pour quelque chose dont tu te sens coupable.

      1. Célia

        Merci je vais voir si l’homéopathie fonctionne!
        Je me souviens de ma situation quand je l’avais attrapé.
        Il faut que je fasse Ho’oponopono pour effacer cela ?

        1. Hannah

          Vérifie si tu es maintenant au clair avec la situation
          déclenchante. Ho’oponopono peut aider à nettoyer
          la mémoire et fait ressortir ce qui a été enfoui et
          qui, de toute évidence, est encore actif.

  9. Anne-Marie

    Bonjour Hannah,

    Cet article tombe à pic, depuis que l’on m’a diagnostiqué « une dépression réactionnelle modérée » il y a une quinzaine de jours…

    Il se trouve qu’en 1985, au décès de mon père (un homme violent et psychologiquement déséquilibré), est apparue une dermatose séborrhéique (peau grasse), d’abord au niveau des sourcils, et au fur et à mesure des « blessures » de la vie (séparations ?) celle-ci s’est étendue aux ailes du nez, au milieu des sourcils (disparue des sourcils maintenant), les joues, au ras des cheveux, surtout haut du front, derrière les oreilles et à l’intérieur, les paupières aussi… Il y a des accalmies qui durent peu, ça ne guérit pas, mais j’ai trouvé une pommade qui soulage bien (lithioderm) ou un lait suisse (que j’ai eu la chance de trouver (par hasard ?) et pouvant intéresser ceux qui souffrent de desquamations, démangeaisons et dermatoses : EXCIPIAL U10 LIPOLOTION).
    En ce moment, comme je suis à fleur de peau les rougeurs sont présentes et difficiles à calmer puisque la dépression est là et demande guérison !
    J’en ai vraiment marre, mais fort heureusement cela pourrait être plus grave, puisque mon hospitalisation m’a rassurée (pas de maladie gastrique même avec des brulures d’oesophage récurrentes), tout est nerveux dans mon cas.
    C’est donc un conflit de SEPARATION (père, et depuis 5 ans avec mon ex compagnon), si j’ai bien compris et qui est bien plausible.
    En attendant tes soins
    Je te souhaite un bon voyage !!!
    Cordialement
    AM

    1. Hannah

      Bonsoir Anne-Marie,
      Ce côté à fleur de peau est bien la réaction du corps
      qui souffre du manque de contact et de proximité.
      Il y a quand même un facteur de stress permanent qui
      fait que ça ne s’arrange pas.
      Est ce que le fait d’avoir à porter le stress de l’éducation
      de ta fille sans le soutien du son père ne te ramènerait pas
      au manque de soutien du tien?

      1. Anne-Marie

        Bonjour Hannah,

        C’est bien clair et explicite que je souffre du manque de « contact et proximité » affectif surtout… il n’y a autour de moi aucun soutien, son père n’a jamais été là (je gérais tout, mais lui ai-je laissé la place pour cela ?) et ma fille est très en demande affective, tout comme l’était son père lorsque nous vivions ensemble (15 années), j’étais et je suis encore le soutien de tous, mais où est le mien ????
        Je ne vois que ma solitude, mais surtout je « refuse » quelque part ce soutien !!! Va savoir pourquoi, surtout que j’en aurais bien besoin…
        J’ai énormément besoin d’affection, mais côté masculin, j’ai toujours peur que ce ne soit que sexuel (conflit avec le père et donc confusion…); enfin je connais bien ma problèmatique mais où est la solution ? Je cherche comment me soulager du manque d’amour, en m’aimant ? Je n’y arrive pas !
        Merci pour ton « amour »
        Anne-Marie

        1. Hannah

          Bonjour Anne-Marie,
          Déjà en traversant les émotions. Pour le moment, même si tu ne le sens
          pas il y a un petit fond de colère défensif qui t’empêche de toucher à la véritable
          émotion liée au manque de soutien.
          Pendant très longtemps, nous hébergeons en nous un petit ou une petite
          dans une exigence de réparation qui a absolument besoin d’être aimé.
          C’est en faisant un avec ce qui est, c’est à dire l’impuissance, la détresse etc
          que l’on traverse.
          Lorsque l’on peut vivre vraiment ces émotions là, on peut devenir un parent
          de soutien pour notre petite fille.
          Nous passons alors de l’enfance (je veux qu’on m’aime) à l’adulte, je veux aimer.
          C’est un véritable chemin qui ne passe pas par la ^prise de conscience mais par les sensations.

  10. Bernadette GILBERT

    Bonjour Hannah,
    Ton article m’a passionnée, comme d’habitude !
    J’ai malheureusement cherché des informations sur le psoriasis, mais… En fait, j’ai la chance d’avoir une peau très facile et très saine, mais j’essaie d’aider une amie qui souffre de psoriasis très marqué et n’ai pas encore trouvé les bons mots pour avancer. On jugule un peu avec l’alimentation, mais guère plus !
    Si tu peux éclairer ma lanterne, je prends.
    Merci et à bientôt !
    Bernadette GILBERT Articles récents..Confiture d’oranges sans sucreMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Bernadette,
      Je n’en ai pas parlé car, de toutes façons, on est dans le même conflit
      de séparation que l’eczéma à une différence près, il y a plusieurs
      conflits de séparation qui se sont succédés dans le temps et un au
      moins est encore actif.
      C’est une pathologie où on se sent toujours séparé de quelqu’un. il
      faudrait être à deux endroits en même temps!

  11. Michel de Changer Gagner

    Bonjour !

    Je ne sais pas si M. Jackson avait vraiment un vitiligo. Je pensais qu’il se décolorait…

    En tout cas, on dit que la peau est le 3ème cerveau (ou c’est moi qui l’invente 🙂 ) après le ventre.

    Elle est le reflet de notre intérieur.

    Mais il y a aussi un facteur important à prendre en compte et qui n’a pas grand chose à voir avec le décodage biologique : l’exposition au soleil.

    Une chose est sûre : on vieillit plus vite quand on s’expose souvent au soleil et que sa peau est blanche.

    Voilà, c’est dit. Je tenais à alerter les lecteurs…
    Michel de Changer Gagner Articles récents..Changez de vie avec l’auto-hypnoseMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Michel,
      En fait les deux sont vrais: il avait un vitiligo
      et il a voulu uniformiser la décoloration en
      passant par une rectification du nez quand même.
      Je pense qu’il s’est beaucoup battu avec ses émotions
      d’enfant mais le problème c’est que, sans réel travail
      intérieur plus le stress du showbiz, il n’a pas su gérer.
      Les artistes sont d’une immense sensibilité, et pas qu’au soleil!

  12. thoueris

    Merci . très intéressant , je vais mettre en pratique rapidement

    1. Hannah

      revenez nous en parler!

  13. Alexandra

    Bonjour Hannah,

    Cet article est fabuleux. J’ai compris maintenant pourquoi j’ai eu des verrues principalement aux doigts vers l’âge de 10 ans…….

    J’avais commencé par en avoir à un pied, et à l’époque on avait mis cela sur le compte de la piscine avec l’école (hygiène patati patata). En réalité, je viens de comprendre. J’osais pas « mettre un pied » dans la piscine, tellement j’avais peur de la grande profondeur et de notre prof qui nous obligeait à faire des cumulets. Je redoutais ce moment chaque semaine….

    Une petite question : que peut signifier les tâches brunes sur la peau ? J’en ai plein le dessus des bras, enfin plutôt un mélange de tâches brunes, quelques tâches blanches et petites tâches de beauté (pas grains de beauté hein).

    Il est vrai que je me suis pas mal exposée au soleil durant ma vie. J’ai aussi fait du banc pendant 4 ans.

    Et voilà des années que j’essaye de m’en débarrasser sans succès à l’aide de toutes sortes de crèmes dépigmentantes. Sauf qu’il suffit que je sois à nouveau au soleil pour qu’elles réapparaissent de plus belle.

    Moi qui rêve de retrouver une peau uniforme aux bras… que penses-tu de ces tâches brunes ?
    Alexandra Articles récents..Quelle attitude adopter pour ne pas déprimer aux changements de saison ?My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Alexandra,
      Pas facile de décoder ces petites tâches.
      C’est un peu l’inverse du vitiligo mais c’est quand
      même une façon de changer de couleur donc de se
      séparer de son clan comme le souligne Daniel.
      Il y a aussi une réalité physiologique, cela peut
      être le résultat des crèmes solaires sur la peau, même
      celles achetées en pharmacie!

  14. JACQUELINE

    Hannah
    merci pour ton message très intéressant

    la peau nous apprend beaucoup sur nous et nos conflits intérieurs

    j’ai eu des taches brunes sur le visage j’ai mis cela sur les effets indésirables des traitements pour avoir un enfant, elles ont disparu, et quelquefois elles reviennent
    à quel conflit intérieur sont elles reliées ?
    et rien à voir avec la peau, mais quand j’ai mal entre le cou et les épaules je pense que ce sont les cervicales quelle en est la raison ?
    merci d’avance pour tes réponses

    belle journée
    Jacqueline

    1. Hannah

      Bonjour Jacqueline,
      Je pense que les tâches vont et viennent avec le flux
      émotionnel.
      Le cou est la jonction entre notre corps et notre Esprit.
      Lorsque le passage n’est pas fluide, ce sont les cervicales qui sautent
      ou portent le conflit.

  15. Nicole

    Bonjour Hannah,
    Depuis que j’ai découvert le décodage biologique, je trouve la vie encore plus passionnante! Je n’ai plus de psoriasis depuis la découverte de mes conflits de séparations! Quand au vitiligo de mon fils, il répond aux deux explications: salissures:( son père a été abusé en entrant en internat)il n’est pas le seul car sa demi sœur en a également et il ne fait pas partie du clan car il n’a pas le même père que ses trois frères dont il porte le même nom.
    Voilà deux exemples dont un est résolu!
    Nicole Articles récents..But de la peintureMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Nicole,
      J’aime les histoires à succès du décodage biologique.
      il n’est pas rare qu’un enfant porte le conflit de ses parent:
      « Les parents ont mangé des raisins trop verts et leurs enfants ont eu les dents agacées. » …

  16. Caroline

    Merci Hannah pour ce nouvel éclairage sur l’ex-aima ; ) Je laisse infuser mais j’ai déjà quelques réponses…
    Ma méga-crise est passée (j’en suis encore toute crémée) mais j’ai bien senti le concept de la période de fragilité avec la mue… Quelle expérience puissante et à valoriser avec un éclairage en conscience. *
    Merci pour toutes ces informations et bon voyage à toi au Népal.

    1. Hannah

      bonjour Caroline,
      je ne dirais pas qu’avec le décodage biologique la maladie devient
      un plaisir mais je me suis quand même régalée à décoder mon
      petit herpès, donc je comprends ton enthousiasme.

  17. Christian de Destresse Marketing

    Salut Hannah,

    Ca me fait exactement penser à mon épouse « vous m’avez encore énervé, j’attrape un bouton de fièvre »…et je me demande pourquoi on parle de fièvre puis qu’effectivement ce n’est qu’en cas de gros soucis liés à la situation familiale que ça pousse.

    Et je passe les détails sur notre vie privée (c’est vrai quoi, ça ne regarde personne) mais parfois elle en a deux en même temps.

    Pour parler d’autre chose que les maladies de peau et les conflits de séparation, il y a aussi le diabète post traumatique, et je sais de quoi je parle.

    Apparait souvent après un accident grave.

    Et puis alors il y a le stp (stress post traumatique), mais alors là, on peut écrire un dictionnaire;

    @+
    Christian.
    Christian de Destresse Marketing Articles récents..L’ invité qui vous donne un redoutable secret ici, fume aussi !My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Christian,
      Maintenant tu sauras que « ça me donne des boutons » signifie
      je me sens seule et isolée pour gérer la situation… »
      mais parle nous un peu du diabète post traumatique parce
      que je n’ai pas eu l’occasion d’en décoder!

  18. marie

    merci pour le partage

    1. Hannah

      😉

  19. Fabienne

    Bonjour Hannah

    Votre article m’a troublé. Il y a un mois j’ai perdu mon chien et depuis j’ai des démangeaisons sur tout le corps. Je n’ai pas de plaque ou autres signes physiques.
    Par contre je me suis redu compte que mon chien était le seul que je touchais. Il était toujours avec moi et je lui parlais et le caressais sans cesse.
    J’ai beaucoup de mal à faire le deuil de ce compagnon de vie.
    Mon mari ne comprend pas mais d’un autre coté nous n’avons plus de relations sexuelles ni de câlins depuis plusieurs mois déjà.
    Je vois dans le décodage biologique une piste pour guérir?!
    Merci pour votre blog.
    Amicalement.
    Fabienne

    1. Hannah

      Bonjour Fabienne,
      Pour ce qui est des problèmes de peau oui, c’est bien
      la séparation d’avec le chien.
      Par contre si vous avez du mal à faire le deuil, il est
      possible qu’un deuil plus antérieur non fait de quelqu »un
      de votre famille par exemple soit venu se greffer afin
      d’être libéré par la même occasion.
      Sans doute quelqu’un d’affectueux que vous avez perdu
      ou quelqu’un qui aurait du l’être et qui justement ne
      l’était pas avec vous d’où la notion de conflit.

  20. Touta

    merci pour tout

    1. Hannah

      😉

  21. Marie

    Bonsoir Hannah,

    Passionnante l’explication du mélanome ou de la desquamation.
    Par ailleurs le danger du soleil à dose correcte est tout à fait remis en question, aux Etats-Unis surtout.
    Une dernière étude a même été dans l’impossibilité de prouver un lien quelconque entre soleil et mélanome !
    Donc tu as parfaitement raison, le soleil ne suffit pas pour développer un mélanome.

    Comme tu le dis plus loin, le problème ce n’est pas ce qui nous arrive, mais comment on le prend.

    Si comme moi on n’a pas développé (pas encore ?) toutes ces petites et grandes horreurs que tu décris, on a de la chance étant donné le nombre de causes possibles !
    Ou alors cela se manifeste ailleurs…

    Amicalement.
    Marie.
    Marie Articles récents..Testez vos choix alimentaires quotidiensMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Marie,
      En fait il fat vraiment vivre un gros conflit pour
      développer un mélanome, quelque chose de dramatique
      qui arrive sans prévenir et pour lequel on se sent
      démuni au point de ne pas pouvoir en parler et ne pas
      envisager de solution dans cette vie.
      Voilà pourquoi on a sous la main toute une gamme de
      petites pathologies moins graves!

  22. Josiane

    Un grand merci Hannah pour tous ces partages
    C’est très généreux de votre part

    1. Hannah

      Bonjour Josiane, revenez commenter!

  23. cecile

    Coucou Hannah!
    j’aime bien ce genre d’article…ça refocus les lecteurs sur les origines émotionnelles des problèmes physiques. Mais ce qui m’étonne c’est que tu dises qu’il n’y a rien sur le sujet aux Etats-Unis…on a tout de même la très célèbre Louise Hay qui depuis plus de 20 ans nous explique l’origine émotionnelle de nos problèmes…Personnellement, j’utilise beaucoup ses enseignements avec mes « cas compliqués », conjugué à un peu d’EFT et de Yuen, c’est plutôt efficace. Et ça ne date pas d’hier…
    Amitiés,
    Cécile
    cecile Articles récents..Staphylocoque doré : les huiles essentielles font la différenceMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Cécile,
      Bien sur, Louise Hay est très prolixe.
      Malgré cela, je trouve moins d’études sur le décodage biologique
      dans les milieux anglophones.
      A propos de Mickaël Jackson, je n’ai trouvé aucune
      information allant dans ce sens, sauf qu’il avait
      un vitiligo.

  24. patty

    saluti anna
    oui merci pour toutes ces informations!
    j ai une pustulose palmo plantaire depuis qqs années liée a la maladie de sapho!!
    j ai lu pas mal de livres sur décod dc dransart lise bourbeau dc sellam …
    et toi qu en penses tu??
    bises soleil et couleurs

    1. Hannah

      Bonjour Patty,
      Je suppose que tu as travaillé sur l’origine du conflit de séparation
      qui remonte à quelques semaines avant l’apparition des symptômes.
      As tu subi un deuil, un déménagement, la gravité des symptômes
      suggérer une séparation définitive.

  25. Jean

    Bonjour Hannah,
    J’avoue que non, je n’ai jamais pensé à « décoder » mes bobos ou autres problèmes de santé.
    Tes articles me donnent envie d’essayer. Je vais interroger mon inconscient en auto-hypnose pour voir si je peux avoir des réponses.
    Concernant les seuls problèmes cutanés que je peux avoir, a priori, je crois (ou yais) que c’est mécanique : un point d’appui au même endroit trop longtemps dû à la position assise. En ce moment, je fais des siestes pour éviter une durée trop longue. Y aurait-t-il une autre cause, docteur ?
    Jean Articles récents..Rencontre Amoureuse : Passez à l’ActionMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Jean,
      Tu as raison, tout n’est pas le résultat d’un conflit biologique.
      Si on fait un long trajet dans une voiture, on peu avoir un
      début de sciatique et s’il n’y a pas de conflit associé, tout se
      résorbe das le journée.
      C’est lorsque ça ne se résorbe pas que les problèmes commencent!

  26. la-sante-bonne

    J’avais lu l’article sur les troubles oculaires et c’était vraiment intéressant! Ici je découvre celle de la peau et encore une fois je l’ai lu jusqu’au bout avec des « ah bon! » tout au long de la lecture! En tout cas merci de nous partager votre science encore une fois!
    la-sante-bonne Articles récents..Comment faire repousser ses cheveuxMy Profile

    1. Hannah

      Merci du commentaire et bonne découverte.

  27. Marhthine

    Chère Hannah , toujours autant de plaisir à te lire <3 🙂 . Je suis sujette à l'herpès labial , (porteuse saine) . je le développais enfant à chaque colonie de vacances . Adulte , j'ai pu vérifier qu'il m'en sortait un ( que je prenais aussi pour un état de fatigue ) quand mon besoin de bisou n'était pas nourri . Guillaume a fait sa première colonie à 11ans et j'ai dû le récupérer au bout d'une semaine car il avait sorti un psoriasis géant , tout son corps était en feu , ça lui a valu un séjour à la roche posay .
    La réponse que tu as faite à jean Luc m'a bcp touchée , j'ai pu t'imaginer dans le dépassement de toi et te voir en larmes de sentir toutes tes ressources . jusqu'où vas tu aller !!! 🙂
    Je t'espère joyeuse et détendue tout là bas 🙂 et t'embrasse fort !:) <3

    1. Hannah

      Bonjour Marhthine,
      Je ne suis pas persuadée de cet histoire de bisou car dans l’herpes
      il y a conflit de souillure et donc on a l’impression qu’on a été utilisé
      dans la relation sans qu’il y ait de véritable échange.
      En tous cas c’est mon expérience!
      pour ce qui est du Thorong, tu as raison c’était très fort? Je crois que
      j’ai terminé là mon karma à l’effort! Cette année nous sommes eau Népal
      juste pour le plaisir et c’est une expérience tout aussi enrichissante
      que de marcher!

  28. Sylvie

    Bonjour,
    J’ai une dermatite séborrhéique, desquamation sur les ailes du nez, menton, front. Effectivement j’ai eu une enfance sans trop de réconfort, de calins et j’ai eu un mari infidéle dès la naissance de ma fille. Je ne sais pas comment réparer mon enfant intérieur, je le vois triste, que faire parce que cela me mène à la déprime et ce visage semble dire aux autres ne m’approchez pas, je suis une vilaine fille qui ne mérite pas que l’on s’intéresse à moi.
    Ma fille a un herpès génital, je me pose la question, est-ce que c’est lié aux infidélités de son père ?
    Dans ma famille , il y a beaucoup de problèmes de peau….

    Merci beaucoup pour ton article.Merci

    1. Hannah

      Bonjour Sylvie,
      Ce qui se passe à la naissance de nos enfants est
      souvent une répétition de ce qui s’est passé autour
      de notre propre naissance. ce serait intéressant de savoir ce
      que votre mère a vécu quand elle vous attendait car il
      est bien possible que vous portiez certaines de ses émotions
      ou de ses blessures.

  29. Roseline

    Bonjour Hannah,

    Le décodage biologique, un sujet qui me passionne!

    Ou comment notre cerveau nous protège, puisque sa seule préoccupation est de gérer notre survie.
    Alors effectivement, lorsque pour une personne, une situation conflictuelle ou un traumatisme est ingérable, vécu dans l’isolement et sans solution, son cerveau agit à la manière d’un transformateur (pour passer d’un survoltage qui pourrait la mener à l’épuisement et donc à la mort à un voltage acceptable par l’organisme) mais… au prix de la maladie.
    A titre de comparaison, on pourrait dire que c’est comme lorsqu’il y a le feu, on appelle les pompiers qui éteignent l’incendie mais… il y a un dégât des eaux !

    Merci pour cet article

    1. Hannah

      Bonsoir Roseline,
      Ah oui, belle comparaison, en fait on ne fait pas
      d’omelette sans casser les œufs. Une toute nouvelle
      vision de la maladie diabolisée par la médecine
      traditionnelle comme un ennemi à combattre.

  30. Lodie

    Bonjour, que pensez vous d’un cancer à la gorge d’un enfant de 2 ans?

    1. Hannah

      Bonjour Lodie,
      La maladie des enfants fait souvent beaucoup plus
      travailler les parents.
      Les mémoires peuvent remonter à plusieurs générations.
      Les enfants, en apparence sacrifiés, développent rapidement
      une grande maturité.
      Ce sont les parents qui ont besoin d’ouvrir leur coeur à la
      maladie de leur enfant même si ce n’est pas facile.
      Je vous conseille le film « my sister’keeper » je crois que c’est
      traduit en français, « ma vie pour la tienne » avec Cameron Diaz,
      c’est le thème précis de ce film d’une rare intensité.

  31. sophie

    bonjour,

    voila mi-février j’ai eu une infection urinaire (j’étais en période de stage et au début cela me stressé beaucoup) j’ai soigné cette infection avec un antibio. Depuis mi février, j’ai des brûlures à certaine miction (pas toute), j’ai aussi des brûlures au vagin lors des rapports avec mon mari (tout va pour le mieux avec mon mari)…pourtant toutes mes analyses gynécologique sont bonne (frottis, prélévement vaginal, analyse urinaire). Depuis novembre j’ai recommencé mes études (un bac pro), et en février j’ai eu un stage en créche qui ma beaucoup plus (et stressé aussi d’ou certainement mon infection urinaire), mais depuis le retour de ce stage, j’ai été prise de démotivation concernant ce bac car je voulais rester à la créche, la peur de d’échouer mon bac aussi…en plus ma maman est malade (maladie neuro musculaire dégénérative) qui bien sûr m’inquiète beaucoup. Bref voila les deux « maux  » qui pourrait éventuellement expliquer tout ça…je suis une psychothérapie, mais malgré tout aucune évolution…j’en viens à despérer…et fini par douter du décodage biologique…:'(

    1. sophie

      pas de réponse pour moi ? 🙁

    2. Hannah

      Bonjour Sophie,
      Je crois que ce symptôme est juste là pour vous donner
      une indication majeure à propos de votre vie mais que vous
      ne pourriez pas sentir autrement.
      Y a t’il quelque chose dans votre vie qui vous frustre?
      Avez-vous trouvé une façon d’exprimer qui vous êtes
      profondément?
      Ce désir de repasser le bac est sans doute lié à cette
      envie de trouver quelque chose pour laquelle vous êtes faite
      et qui vous correspond vraiment, sinon vous n’êtes pas
      nourrie.

  32. lili322

    Coucou, merci pour ttes ces recherche je suis obèse et j’ai subit des attouchements étant petite, je travaille sur cepoint ddepuis plusieurs mois et je n’arrive tjrs pas à perdre du poids. Peut être qu’il me manques certains paramètres, je ne sais pas trop… quelle pistes puuis je encore explorer

  33. Le luron

    Pustulose palmo plantaire depuis 10 mois , récidivante , la 1 er fois il y a 6 ans apres un choc émotionnel , biopsie effectue, vu,dermato .medecins ,guérisseurs etc,,cela a disparu en même temps que le traumatisme , ( attente de résultat hiv) sur un enfant ,aujourd’hui séparation , bom de nouveau pustulose, sais plus quoi faire! Nouvel ami pas très cool ?

  34. Laet

    Bonjour, merci pour votre site très intéressant . J’ai trois enfants et les trois ont des soucis de peau. L’aînée a commencé à faire des herpès labial vers 5 ans, elle en a 8 maintenant et en fait encore environ 4 par an, surtout sur la lèvre inférieure mais aussi de temps en temps sous le nez.
    Mon fils, lui a fait des l’ecsema sur les parties génitales et entres les jambes vers un an et demi. Cela va mieux depuis environ 2 ans( il en a 6). Mais depuis 3 semaines il se fait une herpès labial inférieur. A peine partie qu’une autre recommence au même endroit.
    Et ma troisième ( 2ans) , attrape des plaques rouges au niveau du visage depuis trois mois. Cela ressemble aux visage des petits enfants népalais que j’ai pu rencontrer… Il n’y a rien qui semble vraiment l’hydrater.
    Comme mes trois enfants sont touches, je me demande si le problème ne vient pas de moi ou du papa; qu’en pensez vous? Salutations

    1. Hannah

      Bonjour,
      C’est une excellente question.
      Si les trois enfants portent le même conflit de séparation (et souillure)c’est sans doute que inconsciemment, vous et le
      papa le leur transmettez. ce serait intéressant de faire de travail d’introspection sur vous pour voir si cela
      modifie la pathologie des enfants.

  35. france

    Bonjour,
    J’ai un eczéma généralisé depuis 5 ans. Comment pouvez vous expliquer cela?
    Merci.
    Cordialement

    1. Hannah

      Bonjour France,
      Il serait intéressant de savoir ce qui se passait dans votre
      vie il y a 5 ans ou 6 mois avant que vous ne découvriez que vous
      aviez un eczéma.

  36. nylamba

    bonjour hannah

    J’aime beaucoup votre site. Pouvez vous me dire si le décodage bio peut m’éclairer sur le fait que mon corps pendant la grossesse de ma mère, a développé des côtes surnuméraires. Mon micro-kinésithérapeute m’a dit de chercher dans les 3 mois précédant ma conception, je n’ai pas trouvé d’évènements violents dans la vie de mes parents, ni deuil, ni maladie, ni chômage. Qu’en pensez-vous ?

    merci d’avance,
    Nylamba

    1. Hannah

      Bonsoir,
      Ce ne sont pas toujours des évènements mais des émotions de la mère
      que l’enfant engramme dans son corps.
      Est ce que votre souci de côtes a un impact sur votre vie aujourd’hui?

  37. nylamba

    bonsoir hannah,

    oui il a fallu opérer celle du côté gauche car elle provoquait un anévrisme sur le faisceaux brachial, et mon bras se paralysait. Depuis l’opération tout fonctionne très bien, aucune séquelle pas de rhumatisme ni d’arthrose. je travaille, je conduis je fais du sport comme si je n’avais jamais rien eu. celle du côté droit ne sera pas enlevée car elle a poussé sans altérer le poumon.
    je vais continuer à chercher vers le bio décodage. Je vous remercie pour ce site qui permet de réfléchir à se soigner autrement.
    nylamba

Les commentaires sont désactivés.