«

»

Juil 21

Loi d’attraction et libre arbitre: quand la vie dit non

loi d'attraction et libre arbitre9Loi d’attraction, résumé des épisodes précédents

 

Aujourd’hui, j’aimerais aborder la loi d’attraction sous un nouvel angle, celui des leçons de vie et de votre besoin d’évolution.

 

Je vous explique comment une leçon de vie peut avoir une priorité sur vos désirs personnels.

 

Je vous raconte aussi comment la vie m’a dit non et pourquoi j’ai touché une limite à mon libre arbitre.

 

Cet article est écrit pour la croisée des blogs organisée ce mois par Jérôme du blog « Changer de vie par l’action »

 

Faisons le point: depuis quelques semaines déjà, je me pose avec vous les questions essentielles que soulève la loi d ‘attraction.

 

Comment faire pour l’activer ? Comment faire pour comprendre lorsqu’elle ne paraît pas fonctionner ?

 

Loin des poncifs du style, « vous avez tout en vous donc vous pouvez tout », qu’en est-il vraiment du libre arbitre ? Est-ce aussi tranché ? La loi d’attraction peut-elle vraiment tout vous amener?

 

Nous avons déjà vu que lorsque la vie a l’air de dire non, c’est souvent vous qui dites non même si vous ne le savez pas, parce que :

 

  • Vous avez des croyances limitantes à propos de ce que vous avez demandé à recevoir
  • Vous en êtes à une étape intermédiaire et vous n’avez pas encore compris que le vie était en train de répondre à votre demande
  • Votre mental (aidé de votre cerveau) garde les preuves de ce qui ne fonctionne pas dans votre vie et ne retient pas les preuves de votre réussite.
  • Votre taux vibratoire est insuffisant et vous n’arrivez pas à vibrer la qualité ou l’état de ce que vous désirez atteindre.
  • Vous ne désirez pas ardemment ce que vous demandez
  • Ce sont vos mémoires inconscientes qui créent à votre place même si vous n’en avez aucune idée.
  • Vous manquez d’imagination à propos de ce que vous avez le droit de demander.
  • Vous ne savez pas que vous avez un pouvoir sur la façon dont votre vie évolue et sur les expériences que vous voulez vivre.

 

Nous avons vu comment venir à bout des croyances limtantes, repérer les étapes intermédiaires et booster votre taux vibratoire.

 

Parfois la loi d’attraction vous résiste parce que vous cherchez à fuir un état en demandant son opposé :

 

  • Vous cherchez à fuir la solitude en demandant à rencontrer l’âme-soeur.
  • Vous voulez vous détourner du conflit intérieur qui crée votre maladie en désirant la guérison.
  • Vous priez pour avoir de l’argent juste pour ne pas être confronté à l’insécurité que le manque crée.

 

  Voyons maintenant ce nouveau volet d’exploration de la loi d’attraction:


 loi d'attraction et libre arbitre11

 

Loi d’attraction et leçon de vie

 

Il y a ce que vous voulez créer dans votre vie et ce dont vous avez besoin pour évoluer. Les deux ne sont pas toujours synonymes.

 

Mis à part mes demandes à la vie qui n’ont pas abouti et qui m’ont fait réfléchir au pourquoi du comment, cette petite prière a semé une graine en moi:

 

 

Donnez-moi

la sérénité d’accepter les choses que je ne peux changer,

le courage de changer les choses que je peux, et

la sagesse d’en connaître la différence.

 

 

Cette prière de la sérénité ne me plaisait pas. Je ne voulais pas faire entrer dans mon ordinateur intérieur l’idée que certaines choses était impossibles à atteindre.

 

En fait, je me battais contre l’idée des limitations pour la bonne raison que j’avais moi-même des limitations sous la forme de croyances.

 

Si vous êtes libre, vous n’avez pas besoin de vous battre avec les contraintes n’est-ce pas, vous êtes libre même si les contraintes existent !

 

Aujourd’hui je suis plus mitigée quant à cette citation. J’ai la croyance que venir sur terre s’accompagne de certaines leçons à apprendre.

 

Pour moi, vous n’êtes pas juste ici pour vivre votre vie limitée par toutes sortes d’identifications comme votre origine sociale et nationale, votre éducation et votre arbre généalogique.

 

Vous êtes aussi ici pour jouir de la vie et utiliser votre pouvoir de création à cet effet mais la cour de récréation peut receler des expériences pas toujours faciles.

 

Au-delà de cela, la terre est, selon mes croyances, une forme d’école où vous apprenez à évoluer.

 

Or, pour évoluer, il est nécessaire de développer de l’amour et de la sagesse (ou   conscience).

.

 storage.canoe.ca

Confrontation et leçons de vie

 

Cela ne se fait pas toujours dans la joie et la bonne humeur. Une des façons d’évoluer passe par la souffrance. Heureusement ce n’est pas la seule.

 

Parfois la vie dit non à vos projets. C’est un non de surface mais vous n’avez pas toujours le recul de voir les raisons profondes du refus.

 

Vous êtes pris dans des causes et des effets dont l’origine vous échappe mais que vous ne pouvez conscientiser que par le refus apparent de la vie.

 

C’est un peu comme si la vie vous orientait comme un parent bienveillant vers telle expérience plutôt qu’une autre ou telle personne plutôt qu’une autre.

 

Votre vie semble attirer à elle des haltes obligatoires, des oasis indispensables où vous pouvez développer certaines qualités quels que soient votre désir d’activer la loi d’attraction.

 

Parfois ce sont certaines souffrances que vous attirez afin de développer du cœur ou de la conscience à l’endroit où vous êtes fermé.

 

Je vois cela à la manière des jeux vidéos où vous devez au préalable ramasser une clé ou un trésor afin de poursuivre le jeu ou pour monter de niveau.

 

Vous avez beau désirer très fort quelque chose dans votre vie, la réponse est immanquablement une leçon à apprendre que, de toute évidence, vous n’avez pas demandée consciemment.

 

Loi d’attraction: vos traumas sont-ils une cause ou en effet?

 

Vous attirez à vous des leçons en fonction de votre taux vibratoire mais cette vibration a parfois commencé dans le ventre de votre mère.

 

 loi d'attraction et libre arbitre1

 

 

La loi d’attraction fonctionne bien mais les causes de votre création sont plus anciennes que ce que vous croyez.

 

Avez-vous assez vécu à trois jours de vie pour vibrer au point d’attirer à vous l’abandon d’une mère ?

 

Il doit bien y avoir une raison antérieure à cela et l’abandon apparaît alors comme un effet et pas comme une cause.

 

Antérieur c’est à dire quand ? Difficile à dire sans rentrer dans des croyances. Ce qui est certain c’est qu’au niveau des leçons à vivre, vous n’arrivez pas avec les mêmes objectifs, les mêmes bagages et la même évolution à opérer en une vie.

 

C’est la raison pour laquelle vous ne pouvez pas vous comparer. Si Daniel (dans un précédent article) a traversé un cancer dans sa vie, c’est que l’épreuve de la maladie est une des options sur son chemin pour évoluer.

 

Cela ne signifie pas que la vie est dangereuse et que les maladies vous guettent , c’était comme cela pour lui, pour vous ce sera différent.

 

Toujours selon moi, afin d’être certain que la vie vous aiguille vers les leçons qui vont vous être utiles pour évoluer, il faut un entraînement précoce.

 

Plus les expériences vous sont arrivées tôt, plus elles marquent votre mémoire cellulaire et plus elles créent certaines épreuves dans votre vie à venir.

 

Pourquoi ne pas imaginer que ce plan est conçu avant votre naissance ? Que votre naissance est un effet et non une cause ?

 

Que dire d’un enfant malade ? A t-il lui aussi assez vécu pour créer une maladie mortelle ?

 

La mort, une leçon de vie pas simple de la loi d’attraction

 

En apparence la vie dit non à ces enfants. Je vous rappelle au passage l’excellent film « my sister’s keeper » de Nick Cassavetes à ce sujet.

.

 loi d'attraction et libre arbitre3

 

 

Est-ce que ces enfants viennent faire travailler leurs parents afin qu’ils lâchent certains de leurs attachements et croyances sur la vie et la mort?

 

A quoi peut servir ce type de leçon quand on est un parent et qu’on perd un enfant ?

 

Y a t-il un libre arbitre, a t-on fait quelque chose sur le plan vibratoire qui fait que l’on crée ce genre d’épreuve ?

 

Je ne le crois pas. C’est une des leçons obligatoires dont je parlais en début d’article. Quelle incontournable leçon y a t’il à tirer de la mort d’un enfant ?

 

Sans doute que la vie inclut la mort et que l’amour est plus fort que la mort. La seule façon de quitter la croyance qu’à la mort physique tout s’arrête c’est d’expérimenter la mort d’un proche.

 

Parcourir les étapes du deuil amène immanquablement une grande ouverture de cœur dans la quelle la mort est incluse.

 

Sur terre, on ne fait pas semblant. Lorsque vous avez une leçon à apprendre, c’est tout votre être qui participe à la leçon.

 

Ce n’est pas une prise de conscience au hasard d’un livre spirituel qui vous explique que la mort n’existe pas. Il faut le prouver avec son cœur !

 

Vous pouvez apprendre cette même leçon en perdant une femme, un mari, un frère, une sœur ou un jumeau avant la naissance!

 loi d'attraction et libre arbitre11

 

Loi d’attraction et leçon de vie à propos du corps

 

Prenons l’exemple de quelqu’un qui arrive avec, dans ses bagages, de longues expériences de reclus ou de moine.


A votre avis, quelle est l’expérience qui peut lui avoir manqué pendant tout ce temps ?

 

Celle du corps par exemple. La religion peut avoir induit (en fonction de qui l’enseignait) que le corps était quelque chose à combattre plutôt qu’un temple sacré.

 

Quelle est la meilleure façon, dans cette vie, de ne pas passer à côté de l’expérience du corps ?

 

Pour répondre à cette question, vous devez vous demander qui, dans votre vie, a pour la première fois définit les limites de votre corps en le touchant.

 

Votre mère bien entendu !

 

En vous privant de votre mère peu de temps après votre naissance, la vie crée en vous un manque au niveau de la fonction maternelle mais aussi au niveau du corps.

 

Cette souffrance des premiers mois va se répercuter dans votre vie d’adulte. Mon cabinet foisonne de personnes qui ont ce type de souffrances (sans doute parce que je la connais très bien aussi!).

.

 loi d'attraction et libre arbitre7

 

Quelle va être la quête essentielle d’une telle personne dans sa vie?

 

La présence au corps puisque c’est un élément indispensable à son évolution et qu’il ne l’a pas vécu de façon satisfaisante dans son démarrage de vie.

 

Ainsi, grâce au manque de sa mère, cette personne va ériger le corps comme priorité à découvrir dans cette vie.

 

Si sa conscience s’élève assez, elle pourra même découvrir à quel point la matière (et donc le corps) est sacrée et faite de conscience densifiée.

 

Elle pourra ainsi faire siennes les trouvailles de la physique quantique qui dit que tout est issu d’une même substance.

 

La boucle est bouclée : grâce à une souffrance liée à la vie qui dit non (à une mère maternante), une personne peut apprendre une leçon de sagesse capitale pour son évolution.

 

Elle peut aussi se plaindre toute une vie de l’injustice de ne pas avoir eu de mère ou exiger pendant de longues années que réparation lui soit faite.

 

Si elle n’a pas eu la possibilité d’avoir une mère, elle a cependant le choix d’ouvrir son cœur et sa conscience sans rester bloquée dans des colères larvées, des exigences ou une vie de reclus.(voire les 3 à la fois).

 

Leçon de vie: la vie me dit non

 

Savoir quelle leçon vous avez à apprendre dans cette vie est un must si vous voulez l’accepter rapidement au lieu de vous battre avec.

 

La résistance à la leçon est beaucoup plus souffrante que la leçon elle-même. A moi aussi, il est arrivé que la vie me dise non.

 

Cela concerne le fait d’avoir ou non des enfants dans cette vie. J’étais partie contre l’idée puis en cours de chemin j’ai modifié mon point de vue tranché mais la vie a dit non.

 

Faire des enfants pour une femme est une leçon de vie majeure. Pour certains hommes aussi.

.

 loi d'attraction et libre arbitre8

 

En vous projetant dans un enfant, vous commencez par vivre l’expérience que vous êtes l’autre, qu’en vous occupant de ses besoins, vous vous occupez des vôtres. J

 

Jusqu’à un an, une mère peut sentir en elle les besoins de son enfant.

 

Comme il n’y a pas de différence entre vous et l’autre, vous ne pouvez plus imaginer  faire vos affaires dans un petit coin sans affecter la terre entière.

 

Vous pouvez ainsi développer un amour inconditionnel. Il n’y a plus d’amis ou d’ennemis, tout le monde est vous. Vous êtes l »humanité.

 

Ce que vous aimez chez l’autre est à vous, ce que vous détestez aussi.

 

Sans enfant, vous pouvez choisir de vous investir totalement dans une relation amoureuse (ou plusieurs) mais la leçon est totalement différente :

 

Vous apprenez l’altérité : l’autre n’est pas vous. Vous ne savez pas qui c’est, c’est un univers à découvrir.

 

L’autre c’est l’inconnu, peut-être une partie de vous mais que vous ne connaissez pas, que vous n’avez jamais pris le temps de découvrir.

 

C’était une de mes leçons de vie. Alors, si l’autre n’est pas moi, j’ai un chemin propre.

 

Je suis unique, ma vie sur terre est essentielle, sans moi quelque chose manque à l’humanité.

 

Je peux résister à l’influence de quelqu’un, mais j’ai aussi un impact sur les autres puisque J’existe à part entière,

 

J’ai quelque chose à faire sur terre qui est aussi d’ordre individuel, je dois amener ma griffe personnelle, je suis seule à pouvoir le faire de cette façon..

 

Avant d’en tirer une leçon, j’ai atteint une sorte de limite à propos du libre arbitre d’avoir ou non des enfants.

 

Je pense que j’aurais pu me battre plus longtemps. Mais n’est ce pas là la souffrance ?

 

Il y a des êtres comme Guy Gilbert le prêtre ouvrier, à qui on donne tout afin qu’ils puissent à leur tour aimer les autres et répandre l’amour.

.

.

loi d'attraction et libre arbitre2 

 

Il y en a d’autres (comme moi) à qui la vie a l’air de refuser de donner l’essentiel, en tous cas ce qui paraît vital pour les autres.

 

La leçon est sans doute d’expérimenter une vision plus large de l’amour que celle d’une petite cellule familiale.

 

Je n’ai pas eu d’enfants à moi mais j’ai éduqué des centaines d’enfants dans ma vie d’instit.

 

La vie ne m’a pas donné d’argent superflu autre que le fruit de mon travail.

 

Pour suivre mes désirs de formations, de stages et de voyages, il a fallu que je développe un second métier…qui s’est avéré être essentiel à ma vie, celui que je fais maintenant.

 

L’aurais-je développé si j’avais eu une famille avec des enfants et beaucoup d’argent ?

 

Je n’ai pas vu d’enfant grandir physiquement sous mes yeux mais j’ai vu de nombreux clients grandir psychiquement et spirituellement à mon contact.

 

Parfois je me demande si tout cela n’est pas arrivé parce que j’ai fini par aimer mes limitations.

 

Ai-je vraiment eu un libre arbitre dans tout cela ? La vie m’a dit non mais elle m’a présenté d’autres options. C’est aussi cela la loi d’attraction.

 

Est-ce que mon libre arbitre ne se résumerait pas à dire oui à ce que la vie me présente quand elle dit non à ce que je lui demande ?

 

Si vous avez, vous aussi, l’impression que la vie vous a dit non, avez-vous choisi d’expérimenter la leçon qu’elle vous proposait ? La vie vous a t-elle toujours dit oui ? Laissez un commentaire, votre avis m’intéresse !

62 comments

  1. zenie

    Bonjour Hannah, la Vie a posé pas mal de NON que j’ai trouvé injuste sur le moment mais quand je regarde en arrière, je suis en paix avec elle. Je sais que tout ce dont j’ai besoin se présente à moi car elle seule sait ce qu’il faut que j’expérimente dans cette vie.
    Je ne sais pas où elle me conduit et je n’ai aucun soucis avec ça car j’ai pleinement confiance.

    zenie
    zenie Articles récents..Le chemin intérieurMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Zénie,
      C’est la raison pour laquelle plus on avance en âge et plus
      on a la possibilité d’être heureux!

  2. Danièle de Forme et bien-être

    Bonjour Hannah,
    Merci pour ce partage et surtout pour ta jolie prière qui devrait être, croyant ou pas, adressée chaque jour à l’Univers.
    Elle permet de se recentrer sur l’essentiel de la vie.
    Belle et douce journée.
    Danièle
    Danièle de Forme et bien-être Articles récents..Comment atteindre ses objectifs étape par étape dès cet été ?My Profile

    1. Hannah

      Oui, le plus difficile étant de trouver la sagesse
      qui permet de savoir quand il faut insister et
      quand il est bon de lâcher prise!

  3. LILA

    Bonjour Hannah
    encore un super article sur la loi de l’attraction, c’est toujours un plaisir de vous lire.

    Si je comprends bien, et pour résumer, il faut accepter ce que l’on vit maintenant (même si ce n’est pas en accord avec ce que l’on souhaite) et essayer d’en comprendre les rasions, les accepter, pour évoluer (cad avancer dans ce qu’on aimerait ???)
    Par exemple, dans mon cas, malgré de longues études et une satisfaction pleine de mes employeurs, je n’ai cessé de travailler en intérim, dans plusieurs boites. Cela fait 3 ans maintenant que je ne travaille pas. je suis en congé parental et mère de trois enfants. je cherche du travail depuis un an et je sens vraiment un « blocage » une résistance !!! sauf que je ne sais pas quoi, je vais méditer dessus,…j’espère qu’à la rentrés, ma fille ira à l’école et que j’aurai aussi plus de temps pour mes recherches d’emploi ?
    Je souffre de cette situation parce que je’ai fait des études et que je me retrouve mère au foyer, totalement dépendante de mon mari…ce n’est pas du tout mon rêve.
    Ceci dit, j’adore mes enfants, j’aimerai seulement me recentrer un peu plus sur moi, et ceci pour le bien être de tous !!!

    1. Hannah

      Bonjour Lila,
      Oui dans un premier temps accepter d’en être là.
      cela ne veut pas dire modifier la situation par la suite
      si c’est possible.
      Être dépendante de quelqu’un nous ramène aux premières
      années de notre vie (0 à 2 ans) afin de revisiter certains
      attachements qui sont bloqués dans le subconscient.
      Afin de déterminer ce qui est bloqué, il faut se poser
      deux questions;
      1° Qu’est ce que ça m’oblige à vivre et à sentir d’être dépendante
      2° Qu’est ce que ça m’empêche de vivre d’être dépendante.
      En général, cela don ne un aperçu de nos conditions d’enfant
      et des émotions que l’on a vécues.

  4. sylviane

    Bonjour Hannah

    Le fait de ne pas avoir d’enfant a touché quelqu’un de proche et j’avoue que cela a été un moment très difficile quand après toutes les tentatives pour une fécondation in vitro rien n’est venu

    Nous avons tous vécu cela douloureusement et expliquer que cela est finalement un choix de vie est très difficile mais pour qui croit à la réincarnation et même aujourd’hui le sujet est encore douloureux

    Je crois sincèrement que tout a une raison d’être et quand la vie nous refuse quelque chose que nous souhaitons ardemment même si c’est vraiment dur à encaisser il est sage de ne pas s’obstiner je n’irai pas à dire que les voies du seigneur sont impénétrables mais les lois de l’Attraction le sont parfois (au fait n’est-ce pas la même chose)

    J’ai dû batailler franchement pour expliquer cela à la personne en question et aujourd’hui même si la blessure n’est pas complètement cicatrisée elle a compris ce que tu nous dis dans l’article : la vie non pour une raison et elle, la vie sait pourquoi
    sylviane Articles récents..Ma formation en voyance, é-pous-tou-flantMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Sylviane,
      Oui, pour une femme, c’est un long parcours d’accepter de ne pas
      avoir d’enfants même si, lorsqu’on est jeune, on est certain de ses
      choix.
      Je sais que par le travail intérieur, on peut réussir à débloquer
      certaines blocages, j’ai parmi mes clientes une femme qui ne pouvait pas
      en avoir et qui a, contre toute attente, réussi à avoir un fils. Elle
      le souhaitait ardemment mais elle avait aussi accepté que ça ne puisse pas se faire.
      je sais donc que tous les cas de figure sont permis.
      Pour ce qui est de la loi d’attraction, avec une bonne enquête, on finit par la
      comprendre mieux que les voies du Seigneur…c’est toujours un défi d’arriver à comprendre
      pourquoi on a attiré telle situation plutôt qu’une autre.

  5. Jean-Noël

    Hello Hannah, encore un article plein de sagesse qui vient éclairer chacun par ton vécu!
    Quel beau partage, plein d’humilité et d’optimisme à la fois.
    Vivre le temps présent et trouver dans les opportunités les réponses à nos demandes: en cela réside sans doute le secret du bonheur car souvent, déçu de ne pas obtenir ce que nous avons demandé, nous ne voyons pas ou n’entendons pas la proposition qui nous est présentée pour aboutir à une vraie qualité de vie.
    Cela dit, j’ai pu expérimenter maintes fois des résultats d’une précision chirurgicale dans la loi d’attraction!
    Mais est-ce que notre désir est juste? Est-ce qu’il colle avec l’Univers?
    En cela, Jean-Pierre GARNIER-MALLET, physicien convaincu de l’existence de notre double, nous met en garde sur des demandes inconsidérées à l’Univers: « Ca marche très bien, nous affirme-t-il, surtout dans cette période d’ouverture où tous les potentiels peuvent se réaliser »… Mais est-ce bon pour nous? Aussi nous recommande-t-il de toujours demander l’aide de notre double qui lui seul sait ce qui sera bon pour notre futur car il est relié au passé comme au futur!
    Les demandes ainsi faites obtiennent toujours des réponses faites sous forme d’intuitions ou de synchronicités: lorsqu’on prend conscience de la force de cette réalité, la vie peut alors prendre la forme d’un jeu, en ce sens que l’on en connait les règles et que plus rien n’est hasard mais bien potentiel réalisé selon un schéma de création de la pensée aidée par notre double…
    Bonne fin de vacances…
    JN

    1. Hannah

      Bonjour jean-Noël,
      Cette histoire de double est passionnante. J’aime l’idée des univers
      parallèles où existent d’autres versions de nous-mêmes ayant fait des choix différents
      et auxquels on peut avoir recours.
      pour ce qui est de la précision chirurgicale de la loi d’attraction, je te rejoins totalement.
      je suis souvent émerveillée des scénarios mis en place et c’est ce qui me fait dire
      que la perfection existe dans ce monde: il n’y a aucune erreur de distribution entre
      notre taux vibratoire et ce que nous attirons à nous!

  6. DJAMEL

    Bonjour hannah

    j`attend toujours le weekend avec in-passion
    pour recevoir votre article c`est formidable et très
    intéressant pour moi et je vous remercie infiniment.
    et a l`occasion je profite a vous poser deux questions.
    quel est la différence entre pense avec le mental
    et pense avec le cœur et comment
    savoir que en pense avec le mental ou le cœur.
    dans la loi d`attraction et dans ces recommandations
    les plus détalles je me demande toujours

    le créateur de l`univers entier Dieu il n`est jamais
    cite alors normalement c`est la partie essentiel pour quoi ?
    merci encor pour tout et bonne séjour qui reste si vous êtes encor en vacance.

    1. Hannah

      Merci Djamel pour votre commentaire.
      En général, le coeur ne pense pas, c’est ce qui
      permet de savoir que c’est le mental qui est
      derrière beaucoup de nos pensées.
      Je ne parle pas de Dieu parce que c’est toujours
      le mental qui en parle. C’est la raison pour laquelle
      les bouddhistes ne le nomment pas non plus. Dieu est
      un expérience à vivre, ce n’est pas une croyance.
      Quand on la vit, c’est avec le coeur, et le coeur
      n’a pas besoin d’explications. Toute représentation de Dieu
      est une limitation. Le mental ne peut que vivre des
      expériences connues. Il substitue le concept à l’expérience.
      Dieu ne se conceptualise pas. parler de Dieu, c’est s’empêcher d’en faire
      l’expérience.
      Trop de personnes ont été identifiées à la religion et à la
      façon dont elle a été enseignée pour des enfants de 4 ans.
      Les textes sacrés sont symboliques mais ils ont souvent été pris au premier
      degré.
      La majorité des personnes qui parlent de Dieu sont en fait dans
      une projection. Ils projettent sur Dieu un parent (surtout pas comme
      ceux qu’ils ont eux), tout puissant (pas comme le leur), sauveur
      (alors que lui ne pouvait pas compter sur eux) etc…si peu de
      personnes savent de quoi elles parlent que je prends le parti de
      ne pas en parler. Mais vous avez raison, cela reste l’essentiel
      bien que, dans ma conception la matière soit aussi sacrée.

  7. GRENIER JACQUELINE

    Bonjour Hannah
    j’ai lu avec gr’and intéret ton article sur les leçons que la vie nous envoie, nous donne. Comme toi je n’ai pu avoir d’enfants. Nous en avons beaucoup souffert (surement plus moi que mon mari, j’en parlais et y pensais tout le temps) au début de notre mariage car comme beaucoup de personnes, je voulais me marier, avoir 1 ou 2 enfants. Mais cela ne se passe pas toujours comme on le désire. et puis un jour on relativise les choses, on fait un travail sur soi. Comme tu le dis très bien, la vie nous offre plein d’autres choses : nous avons des neveux, notre famille, nos amis.
    Et nous avons commencé à voyager un peu, et là on découvre d’autres pays, d’autres personnes, et nous aimons la nature. Bref la vie offre plein de belles choses, il faut savoir les chercher, les trouver (ce n’est pas toujours facile) et il y a des personnes comme toi nous font du bien, qui nous apprennnent, qui nous rendent plus fort, qui nous apaisent, qui nous font réfléchir, …..

    merci pour ce que tu fais et ta disponibilité, pour tes réponses à nos commentaires.

    à bientôt
    Jacqueline

    1. Hannah

      Bonjour Jacqueline,
      Il y a beaucoup de personnes autour de moi qui n’ont pas eu d’enfants.
      les leçons s’apprennent avec ou sans enfants. Il y a toutes sortes de
      moyens de développer des relations saines, aimantes et enrichissantes
      dans une vie.
      Parfois notre mémoire cellulaire garde des traumas de vie intra-utérine, naissance
      et début de vie au point de ne pas pouvoir retraverser ces périodes par
      procuration en ayant soi-même des enfants.
      C’est une protection. le travail intérieur reste à faire mais il prendra d’autres
      chemins que fonder une famille.

  8. Amelle

    Merci Hannah pour cet article, je suis d’accord avec le fait d’accepter ce que la vie nous présente et dire Oui, sans s’acharner a avoir ce que la vie nous dit Non. Cela est difficile parfois selon les situations, mais j’y crois….
    Merci.

    1. Hannah

      Bonjour Amelle,
      Je n’ai pas dit que tout cela avait été facile.
      Faire un travail sur soi aide vraiment à accepter
      ce qui apparait comme une limitation.
      En fait il faut se poser la question; « pourquoi je veux
      cela »? En général la réponse est : pour se sentir heureuse.
      Il faut donc demander à vivre de faon à se sentir heureuse
      et laisser le choix à la vie de nous proposer des situations
      qui vont nous rendre heureuse sans que ce soit ce qu’on
      avait prévu.

  9. Francine

    Chère Hannah,
    Votre article est touchant !
    Je voulais faire des études, la vie en a décidé autrement.
    Je voulais des enfants, là aussi, ce fut un grand NON.
    J’aimais certains hobbies et la vie me conduit vers d’autres.
    Trouver la leçon à tout cela reste encore nébuleux. Je poursuis ma route et j’apprends, mais comment trouver la bonne réponse ces leçons ?
    Agréable fin de journée.

    1. Hannah

      Bonjour Francine,
      merci pour votre commentaire.
      Une des réponses est de regarder ce que nous devenons
      grâce aux propositions de la vie auxquelles on n’aurait
      pas pensé. Si vous avez l’impression que vous n’êtes pas
      encore tout à fait à la place qui vous permet d’exercer
      au mieux vos dons et vos capacités, faites-en la demande.
      Vous comprendrez mieux alors pourquoi vos souhaits n’ont
      pas tous été réalisés.

      1. Francine

        Avez-vous une page sur votre site qui aborde ce sujet : « faire la demande la mise en évidence de ses dons et capacités ? ».
        Dans l’affirmative, merci de m’orienter vers ce sujet !
        Agréable journée et mille mercis pour votre sagesse, votre gentillesse et vos sourires qui se ressentent dans vos réponse s!

        1. Hannah

          Bonjour Francine,
          Quand je parle d’en faire la demande, vous pouvez vous
          adresser à l’univers en général, à la Source, à votre Esprit.
          Ne lâchez pas le morceau tant que vous n’avez pas eu une
          réponse sous forme de rêve ou d’intuition.
          Vous demandez avant de vous coucher et au moment où vous
          vous réveillez le matin, c’est le moment où nous avons moins de
          mental et donc une intention plus précise.

        2. Hannah

          PS Pour ma part, j’utilise le reïki pour son efficacité redoutable.

  10. cécile

    Chère Hannah,
    Nous sommes tous concernés par ton article…mais il faut savoir le lire. Ceux qui ne sont pas prêts ne le trouveront pas.
    Le niveau vibratoire, tu as raison de le citer, est la clé. C’est pour ça que lorsque j’ai été introduite à la loi de l’attraction, mon « prof » a bien insisté sur le fait qu’il ne servait à rien de s’échiner à réclamer quoi que ce soit si on n’y était pas vibrationnellement aligné. C’est à dire que si notre subconscient n’est pas d’accord, ou si on se trouve dans un état négatif, rien ne fonctionnera. Il faut d’abord travailler à éliminer les blocages subconscients.
    En ce moment, je bois les paroles d’Eckhart Tolle à ce sujet. Au cas où tu ne les as pas déjà vues, il y a tout un stock de conférences traduites en français ici : http://www.youtube.com/watch?v=xCLgSQxXydQ
    Accepter, vivre la joie et l’enthousiasme. C’est la base….non?
    cécile Articles récents..Qu’est ce qui vous fait grossir? les causes auxquelles on ne pense pas toujoursMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Cécile,
      Oui Eckart Tolle est très aidant.
      Merci d’avoir mis un lien. La loi d’attraction
      est souvent vu comme un tissu de conseils pour
      petits enfants alors que le concept est partout
      dans nos vies et très puissant.
      je dirais même que c’est là-dessus qu’on se base en
      thérapie. On ne fait pas qu’écouter ce que dit la
      personnes, on regarde concrètement ce qu’elle a créé
      dans sa vie pour savoir comment l’aider.

  11. Bernadette GILBERT

    Bonjour Hannah,
    Nos traumas sont-ils une cause ou en effet ? J’adore cette question… La réponse est plus claire quand on anlayse les traumatisme des autres que quant on vit les nôtres.
    A bientot !
    Bernadette GILBERT Articles récents..Cookies aux fruits (sans lait et sans gluten)My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Bernadette,
      Oui, en thérapie classique on a tendance à dire que
      ce qui se passe aujourd’hui est la conséquence de ce
      que nous avons vécu dans notre enfance.
      Et si ce qu’on a vécu dans notre enfance était déjà la
      conséquence d’une cause plus antérieure.
      J’ai commencé ma vie en tant qu’astrologue en même temps
      qu’instit. J’étais toujours sidérée de voir que la relation
      que l’on va avoir avec notre mère est quasiment inscrite
      dans notre thème de naissance. Qu’est ce que cela signifie?
      Qu’au premier jour de notre vie, ce que nous allons vivre avec
      notre mère suit déjà des grandes lignes inscrites quel que soit
      notre comportement et le sien? Troublant non?

  12. Cathy

    Hello Hannah,

    Cet article résonne comme le son d’un bol tibétain…

    Un jour, lasse de vouloir des choses sans résultats attendus, ou même lasse de ne plus vraiment savoir ce que je voulais…j’ai entendu en moi : alors regarde plutôt ce que la vie te propose, et suis la…en effet, j’aurais bien voulu autre chose que la « mélasse » que je me sentais vivre à tous points de vue ces dernières années…mais il ne me restait plus qu’à accepter d’en faire quelque chose de meilleur, à l’image du lotus qui s’élève de la boue…cette image était fortement présente d’ailleurs!

    Je ne souhaitais pas d’enfant, j’en ai eu un…je voulais vivre un couple éveillé, j’ai regardé là mes ombres les plus noires…j’ai souhaité ressentir ce qu’est une famille, je n’ai finalement plus de famille au sens où je l’entendais!!!! Bref, je continue d’apprendre à écouter et entendre ce que la vie me propose, et d’être plus acceptante de ce qui est, et de m’en réjouir…une forme d’alchimie en quelque sorte?

    Oui ton article résonne sans aucun doute pour beaucoup d’entre nous…merci pour ton intimité partagée qui inspire des commentaires sur la même onde…

    Cathy
    Cathy Articles récents..Comment se faire obéir…Etes-vous sûr de poser la bonne question?My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Cathy,
      Merci pour ton témoignage.
      Cela me confirme que notre libre arbitre est parfois
      moins étendu qu’on ne le croit. Nous avons surtout
      le droit de dire oui à l’évolution que la vie nous propose
      ou de refuser!

      1. La Dryada Jessica

        Bonjour Hannah ,

        c’est exactement ce que je dis souvent au sujet des synchronicités , ces soi-disant hasards : ce sont des flèches de signalisation que la Vie nous met sur notre chemin …il nous reste le choix , la liberté de les suivre ou pas …
        la Vie , quelle que sera notre décision , sait mieux que quiconque ce qui est bénéfique à notre croissance , à notre évolution , voire à notre santé / bien-être …

        la Gratitude est une des clés qui va nous faciliter notre compréhension de ce que la Vie nous propose / offre …

        l ‘Acceptation en est une autre , pas facile à appliquer …

        la Bénédiction de tous les événements va y apporter une dimension toute particulière …

        A bientôt
        La Dryada Jessica Articles récents..~ Un poème en peine ~My Profile

        1. Hannah

          Merci Jessica pour vos précisions.
          La vie fonctionne aussi avec nos intentions, comme si nous pouvions co-créer
          avec elle.

  13. Janine CESAIRE

    Bonjour Hannah

    Beaucoup de Non se sont dressés en travers de ma route ; à chaque fois , ma 1ère réaction a été la révolte ; j’ai rué dans les brancards ; puis , je me suis calmée et tout s’est toujours arrangé au mieux de mes intérêts ; j’ai compris que je devais simplement suivre le chemin qui m’était indiqué et en tirer parti pour évoluer personnellement et, de fait , je suis toujours sortie grandie de ces épreuves et de ces coups durs ; j’ai acquis une nouvelle dimension ;finalement , j’ai envie de dire MERCI pour tout ce qui m’est arrivé ; je considère qu’il s’agit en fait d’une sorte de guides chargés de me ramener sur la route qui doit être la mienne

    Amitiés

    Janine
    Janine CESAIRE Articles récents..évènement la musique de l’été et les blogueursMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Janine,
      La gratitude est effectivement une magnifique manière de dire
      oui à ce que la vie amène. On peut toujours poser des intentions
      mais ce que la vie amène est toujours la réponse à ce que nous
      avons demandé. Parfois, nous avons besoin d’un décodeur!

  14. Claude

    Chère Hannah Je vous remercie de vos conseils qui font effectivement réfléchir sur ce que la vie nous apporte. Pour ma part, depuis mon enfance cela a fait remonter des comportements qui par vos remarques ont fait que j’ai analysé un peu ces choses là.Le déroulement de ma vie (j’ai dépassé les 70 ans) m’a apporté beaucoup d’épreuves : vie heureuse mais difficile,perte de mon époux, 2 ans plus tard perte de mon fils. Il est vrai que j’ai beaucoup avançé,mais vos conseils me dirigent vers un autre genre d’analyse.J’espère faire de grandes découvertes. Merci beaucoup.

    1. Hannah

      Bonjour Claude,
      Merci pour votre partage.
      La mort est effectivement un chemin pour qui sait le décrypter
      et ne pas tomber dans l’abîme du corps de souffrance.
      Je ne crois pas qu’il nous soit donné des épreuves au-dessus de
      nos forces mais la sagesse aide à avancer plus vite et se
      défendre moins longtemps.

  15. Marhthine

    Hannah , tes invitations à la réflexion , le partage de ton expérience ,ton analyse , tes propositions de travail, sont toujours des moments de grande richesse .
    « Je suis unique, ma vie sur terre est essentielle, sans moi quelque chose manque à l’humanité. » je valide et je clique sur « jaime « 🙂 .
    Je ne connais pas grand chose à la loi d’attraction , je ne l’ai pas expérimentée , mais dans le ressenti , ta question : »Est-ce que mon libre arbitre ne se résumerait pas à dire oui à ce que la vie me présente quand elle dit non à ce que je lui demande ? » ‘est la plus pertinente en ce qui me concerne .
    Dans ma difficulté à formuler de vraies demandes , et quelles que soient mes prières , il en est une que je formule tous les jours :  » Seigneur , donne moi d’accepter ce qui est  » . Mon libre arbitre reste dans le choix , accepter ou lutter , et sachant que la lutte amène la souffrance , le choix devient plus facile pour moi . Facile ou pas facile , je demande juste la capacité à accueillir ce qui se présente et le soutien de vivre l’inconfort quand il survient .
    Hannah , rien que de te lire du lieu où tu écris je reçois une douce chaleur 🙂 Merci pour ces précieux moments de ta présence , même en différée .:) Agapé ! 🙂

  16. Hannah

    Bonsoir Marhthine,
    En fait, on utilise la loi d’attraction toute la journée avec nos intentions.
    par contre la réponse de la vie correspond exactement à l’état de notre
    taux vibratoire. C’est aussi l’indication du chemin qui reste à parcourir
    pour obtenir la satisfaction de nos souhaits.
    Pour ce qui est de la douce chaleur…cette année est exceptionnellement
    fraiche en Asie. Du jamais vu, j’ai même mis une petite laine à Bali…et
    c’est un peu la tempête tous les jours en ce moment. je crois que le temps
    suit nos remous intérieurs. je suis persuadée que lorsque la paix sera
    de nouveau installée à l’intérieur, le temps redeviendra clément.
    Le soleil est censé réapparaître le 26 juillet, jour de la Sainte Anne…
    à voie. N’est-ce pas au contraire la grosse canicule en France?

  17. Maxime

    Coucou Hannah,
    Quand la vie me dit non, c’est qu’il y a un OUI juste derrière !
    Et ce OUI est en lien avec ce que la vie désire de mieux pour moi.
    J’aime la Vie pour cela et mon coeur est rempli de gratitude.

    Vis une merveilleuse journée.
    Maxime
    Maxime Articles récents..Forum de l’éducation émotionnelle : extrait et témoignagesMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Maxime,
      ça c’est la foi, savoir que derrière un non il y a un Oui derrière.
      J’ai aussi pas mal de preuves que lorsque la vague est au creux,
      c’est déjà le début de la remontée. Il faut s’en souvenir et pas laisser
      le mental se lamenter parce que ça ne se passe pas comme on veut.
      La patience est un fruit de l’Esprit pas si facile que ça à développer!

  18. Jean-Luc (de Moralotop)

    Hannah, les messages de la vie sont multiples.

    Mais à situation comparable, là où Alain verra un oui, Sophie verra un non.
    Donc chacun tirera ses propres enseignements

    Tout est donc question d’interprétation.

    A ce sujet :

    – doit-on tenter d’interpréter les évènements ou juste les vivre ?

    – peut-on vraiment; ici bas, comprendre le sens profond de ce qui nous arrive ?

    – si on y parvient ( ou si l’on croit y parvenir) nos réponses seront-elles adaptées ?

    Débat qui n’est pas prêt de s’éteindre.

    En Thaïlande, au Canada ou… à la Tranche sur mer !

    1. Hannah

      Bonjour Jean-Luc,
      Je crois que lorsque nous sommes dans la fluidité, il ne sert à rien
      d’interpréter les évènements.
      Lorsque nous butons sur une des réponses de la vie et que nous
      désirons modifier quelque chose en nous afin de modifier les
      réponses de la vie, cela peut être utile de faire du sens avec ce
      qui nous arrive.
      Si c’est une maladie, plus tôt on aura compris le message de la maladie,
      plus vite on recouvrera la santé.
      C’est un peu la même chose pour les situations difficiles; elles sont à traverser
      mais parfois elles proposent aussi un changement de comportement à adopter.
      Lorsqu’il y a des choses à lâcher, c’est bien de savoir ce qu’on tient sinon le lâcher
      prise ne signifie pas grand chose.
      De toutes façons, comme tu le soulignes, notre compréhension est limitée mais
      la sagesse et la vision profonde sont des qualités à développer au même titre que l’amour.

  19. Myriam

    Tout simplement un grand merci pour cet article! Que cette abondance vous revienne multipliée.

    1. Hannah

      🙂

  20. furestier

    Merci Hanna,
    je ne lit pas toujours vos articles je suis pas organisée encore assez ,mais grace leurs frequences insistantes,j’arrive a en lire et a m’en inspirer.j’appaise des tourments,arrive meme a mediter!!
    Bien sur je débute a bien des égards,mais quel soulagement de lire ce que je ressent sans pouvoir le formuler!je me sent unie a bien des choses…
    merci,je ne sais plus comment j’en suis arrivée a recevoir vos messages,mais une chose est sure,mon chemin devait en etre éclairé,et je vous suis tres reconnaisante de continuer a partager avec moi toutes vos connaissances.
    merci.

    1. Hannah

      Oui, j’en écris un par semaine. Vu la longueur, ce n’est pas facile
      à suivre. Si vous vous êtes retrouvée abonnée à mes articles, c’est
      sans doute que la vie vous y a poussée!

  21. malou

    Bonjour Hannah, Comme tu dis très justement dans ton dernier com « vu la longueur » …. je ne pensais pas que l’on pouvait encore tant en dire sur la loi de l’attraction …. c’est juste passionnant ! moi j’en suis à l’acceptation de ce qui m’est envoyé, je progresse à pas d’escargot et cela aussi je l’accepte -enfin parfois j’essaie d’accèler, je l’avoue 🙂 – tout comme toi, j’ai constaté en ce qui concerne la maladie, que si l’on accepte en premier lieu et qu’ensuite on essaie d’en comprendre le message au travers des maux du corps, on est déjà sur la voie de la guérison !

    Merci à toi pour tous ces articles qui font avancer ….. 🙂
    malou Articles récents..BILAN or NOT BILAN ?My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Malou,
      Moi non plus, je ne m’attendais pas à écrire 5 articles sur la loi
      d’attraction!Elle me passionne parce que dans le monde de la psy,
      on parle beaucoup, on coupe un peu les cheveux en 4 pour comprendre
      alors que la loi d’attraction est le bon sens incarné et brut;
      « oui mais malgré toutes ces belles paroles, qu’est ce que tu attires
      encore dans ta vie aujourd’hui? »
      La loi d’attraction met un peu de vérité dans la où on en est plutôt
      que là où on croit être.
      Elle permet aussi de voir émerger nos mémoires afin de les nettoyer,
      bref un programme passionnant bien que pas toujours facile pour l’égo!

      1. malou

        « oui mais malgré toutes ces belles paroles, qu’est ce que tu attires
        encore dans ta vie aujourd’hui? » :

        – les personnes qui me correspondent et qui me permettent d’évoluer : pas de hasard, par exemple quand je découvre ton blog ou celui de Jean Luc …. ou encore d’autres
        – des patients réguliers (enfin …. après 3 ans de patience et une mauvaise application des préceptes de la loi d’attraction, ce que j’ai compris il y a peu …)
        – et puis des synchronicités toutes simples, je pense à quelques chose, dans les heures qui suivent ou le jour suivant au grand maximum, l’opportunité se présente, sous différentes formes : courriers, net, articles c’est même un peu flippant parfois 🙂

        Concernant l’égo : j’ai enfin compris ce que je dégageais (et que je refusais de voir) et là justement je fais très attention à ce que l’égo ne se surdimentionne pas, je crois qu’il faut accepter aussi cela quand c’est évident, si on fait en sorte de vibrer très haut c’est bien de réaliser que l’on y arrive non ? ca motive plutôt pour poursuivre dans cette voie …. au quotidien et comme tu le dis de façon fluide si possible comme une respiration …..

        Pour les vieilles mémoires : avant que nous puissions toutes les nettoyer cela peut prendre toute une vie ? c’est en cours …. nettoyage déjà bien entamé grâce au tao : ca aide bien 😉
        malou Articles récents..LE SOUFFLE : SOURCE SACREE !My Profile

        1. Hannah

          Bonjour Malou,
          Merci de ta réaction, c’est agréable de communiquer dans les commentaires.
          Ma question ( bien que commençant par « tu ») était générale, je me la pose régulièrement
          quand je commence à justifier que je fais tout ce qu’il faut et que la vie me répond injustement!
          Notre égo a une façon bien particulière de se planquer. Pour certains c’est en prenant
          beaucoup de place, pour d’autres, c’est en se faisant tout petit. Pour certains il est dans
          « prendre », pour d’autres il est dans « donner ». C’est fantastique tout ce qu’on peut se
          raconter en croyant faire le travail. Enfin c’est cela ma passion, dépister l’ego chez
          moi et chez les autres.
          Pour les vieilles mémoires, je te rassure, il y en a beaucoup mais l’objectif ce n’est pas
          de toutes les éliminer car, tu as raison, cela prendrait toute une vie.
          le mental se régale car il se dit qu’il a un os à ronger pour les 20 prochaines années.
          Je crois plutôt que les mémoires font partie de notre vie comme la mort. Lorsqu’elles
          surgissent, il est bon d’avoir des outils, tipi, hooponopono et bien d’autres thérapies
          quantiques afin de les nettoyer au fur et à mesure tout en restant plein de vie et
          dans un taux vibratoire suffisant pour continuer à attirer dans sa vie de belles choses
          aussi.
          Mémoires et belles choses sont deux facettes de notre créativité en mouvement. Notre égo
          ne voudrait que les belles choses. Les psys aimeraient ne travailler que les mémoires.
          En fait trouver un équilibre avec tout cela est sans doute la recette pour être heureux.

  22. mélika

    pour ma part, j’ai eu une vie assez réussie : enfance heureuse, études supérieures, mariage avec l’homme que je croyais aimer…….et soudain tout a basculé…… tout! mari volage et violent………puis j’ai tout perdu : mari, boulot, maison, compte en banque……une série noire……..j’essaie de remonter la pente tant bien que mal…….la loi d’attraction ne veut rien entendre! j’essaie en ce moment de débloquer des montagnes d’encrages négatifs, mais plus je m’acharne ,plus je coule!!!
    j’essaie de prendre cela du mieux que je peux mais j’ai peur d’entraîner mon unique enfant dans ma chute!!
    que faire?

    1. Hannah

      Bonjour Mélika,
      Ne t’inquiète pas. les grandes descentes aux enfers sont suivies
      des plus grandes transformations.
      Tu as sans doute eu une enfance heureuse mais ce qui t’arrive
      s’appelle une mémoire. Elle est sans doute dans ton arbre généalogique.
      les histoires cachées de notre famille resurgissent dans notre vie
      afin d’être acceptées, digérées, et pardonnées.
      Pour certains une mémoire remonte sous forme de maladie ou de la perte
      d’un être cher.
      C’est un travail à faire. D’abord de compréhension, puis d’acceptation de
      « ça m’arrive à moi », ok, on va voir ce qui peut ressortir de là.
      Parfois ce type d’épreuve est inscrite dans les données de naissance:
      Par exemple la planète Pluton (associée au signe du scorpion) ajoutée à nos
      planètes personnelles nous oblige à nous transformer radicalement en une vie.
      Si tout avait roulé pour toi, la transformation ne se serait pas opérée.
      Ce n’est pas un moment facile, car il va te falloir trouver des ressources
      intérieures et spirituelles que tu vas de toutes façons trouver.
      Ton travail pour le moment est de ne pas succomber au sentiment d’injustice.
      La vie sait ce qu’elle fait. Elle a des objectifs en vue pour toi, peut
      être aussi celui de te rappeler ta vraie nature qui n’est pas que réussir sa
      vie en faisant un bon mariage, en achetant une maison et en faisant des enfants.
      Tu as aussi en toi d’autres dimension inexplorées que la vie va t’inviter
      tranquillement à découvrir.
      Si ton enfant manifeste des troubles, fais le aider mais je t’assure que
      les enfants sont bien mieux armés que nous aujourd’hui pour traverser les
      fortes énergies.
      Ton enfant a besoin que sa mère fasse un profond travail sur elle, c’est le
      plus grand service que tu puisses lui rendre.
      Aujourd’hui beaucoup de personnes reçoivent le coup de pied au cul de
      l’univers pour nettoyer des mémoires, cela ne rassure pas mais ça aide de
      savoir que nous traversons tous des moments intenses de cet ordre en ce
      moment.
      N’hésite pas à poser des questions si tu en as.

      oblige à n

  23. JACQUELINE

    Bonjour hannah

    Ce n’est pas toujours facile dans la vie de suivre ces intuitions de prendre un chemin plutôt qu’un autre, mais il y a 5 ans, j’en avais un peu marre des trajets journaliers que je faisais pour mon travail, peut être une certaine lassitude, je n’arrivais pas à me projeter dans l’avenir toujours à faire cela, j’ai pris une disponibilité (c’est un choix, ce n’était pas facile car il manquait un salaire à la maison) mais j’ai pris du recul, ça m’a fait beaucoup de bien, j’ai fait un travail vraiment différent pendant quelques mois, et puis j’ai retrouvé un emploi à côté de chez moi, le même travail que je faisais avant, mais plus diversifié. c’est vrai que je croyais à ce que je faisais, même si parfois j’étais découragée, et je me disais « tu es folle d’avoir fait ça ». est ce la loi d’attraction ? je pensais et désirais chaque jour ce que je voulais, et ça a marché.
    mais ce n’est pas toujours facile de le faire. et je me rends compte : on a un travail aujourd’hui, il faut s’estimer content, il y a tant de personnes qui en cherchent et n’en trouvent pas, mais à 51 ans, je crois que j’aurais peut être voulu suivre une autre voie, mais quand on a 18, 20 ans, on en pense pas comme quand on en a 40 ou 50….
    qu’en penses tu Hannah

    Jacqueline

    1. Hannah

      Bonsoir Jacqueline,
      Je crois vraiment qu’on peut développer en parallèle ses dons et ses talents.
      Dans mon système de couleurs, on démarre une nouvelle vie à 49 ans.
      Ce peut être au niveau psychique mais parfois comme toi c’est très concret
      ce virage.
      Cette nouvelle vie qui nous est proposée doit être vécue plus en conscience.
      Contrairement à ce qu’on croit, avec l’âge on a de nouvelles opportunités. Ce
      n’est peut être pas visible dans notre société mais la maturité nous amène à être
      plus nous-mêmes, plus vrai. Les expériences de vie sont plus ciblées, nous
      sommes aussi plus sages (de sagesse). Si, en plus nous avons une pratique
      pour calmer le mental, alors je crois profondément qu’on peut être plus heureux
      à 5O ans qu’à 20!

  24. Patricia

    Bonjour Hannah,

    J’ai 40 ans et pas d’enfant.J’en ai voulu à un moment, mais mon partenaire m’a quittée.

    Je ne réussis pas à garder de partenaire, et ne concois pas d’avoir un enfant seule.
    J’ai le sentiment d’avoir une mission à accomplir.
    Ce que je fais.
    Et je me sens mieux depuis que je l’ai accepté.

    Il me reste effectivement à développer une activité comme vous afin de pouvoir faire mes voyages.

    Patricia.

    1. Hannah

      Bonjour Patricia,
      Lorsqu’on a un parcours de vie sans enfant, il n’est pas rare de se découvrir
      de la créativité. Après tout, faire des enfants n’est pas la seule manière de
      créer.
      Cependant aujourd’hui, 40 sans enfant ne signifie pas qu’on n’en aura pas.

  25. Dorian

    Bonjour Hannah,

    J’aime beaucoup ton article et c’est rare que je ne sois pas critique sur ce sujet 🙂

    J’ai lu un livre récemment qui m’a ouvert les yeux sur des sujets connexes à la loi d’attraction. Notamment le fait que toute personne choisit sa vie avant l’incarnation. C’est assez déroutant mais cela me parait d’une logique implacable. On ne s’en souvient jamais pendant notre vie à moins de développer des compétences spirituelles poussées.

    La vie te dit non car elle te pousse dans certaines directions par rapport aux fréquences que tu émets. Et je crois que tu vois bon là dedans. En revanche, tu sembles en souffrir un peu alors que c’est probablement obligatoire pour aller dans la direction où tu souhaites aller, même si tu n’en a peut-être pas conscience aujourd’hui…

    Bref, on peut toujours justifier les évènements qui nous arrivent dans la vie. Mais une vibration correcte nous amènera toujours au bon endroit. C’est physique, indiscutable et incompréhensible de par la puissance des lois qui nous régissent.

    Dorian

    1. Hannah

      Bonjour Dorian,
      Moi aussi, je vois une grande logique à ce que notre vie soit une conséquence
      de choix et non une cause.
      Il n’est pas rare d’avoir des intuitions à ce sujet pour qui s’y intéresse de près.
      Finalement est ce que le bonheur ne se résumerait pas à aimer ce que la vie
      veut pour nous?

      1. Dorian

        Ce que la vie veut pour nous ? Ou ce que nous voulons que la vie fasse pour nous ?
        Aimer la vie avant que ce que nous désirons arrive dans notre monde physique, je pense que c’est plutôt ça le bonheur 🙂

  26. PureNrgy

    Coucou Hannah,

    On se rejoint 🙂
    « Je n’ai pas eu d’enfants à moi mais j’ai éduqué des centaines d’enfants dans ma vie d’instit. »
    « Je n’ai pas vu d’enfant grandir physiquement sous mes yeux mais j’ai vu de nombreux clients grandir psychiquement et spirituellement à mon contact. »

    Oui, tu es mère à ta façon!

    Bon voyage
    PureNrgy Articles récents..Childfree ou le choix de ne pas avoir d’enfantsMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Héloïse,
      Je crois que chez les femmes (parfois chez les hommes aussi), il y a des
      mères de chair et des mères de l’Esprit!.

      1. PureNrgy

        Exactement, Hannah!
        Et c’est joliment dit 🙂
        PureNrgy Articles récents..Cet été, écoutez la radio des blogueurs!My Profile

  27. Alain

    Pour aller dans le sens de quelques commentaires, je peux témoigner du constat que dans notre environnement professionnel (Thérapie, formation, dev perso) il y a de nombreux cas de personnes sans enfants « de matière » qui non pas compensent, mais transcendent cet état qui n’est pas un choix conscient au départ, pour en faire un chemin d’éveil ou de croissance personnelle.

  28. PIERRON

    Annah Bonjour
    Le fait d’amener du changement dans la vie des clients, pour moi, cela représente beaucoup, comme une naissance, d’accompagner les personnes en les guidant vers de nouveaux horizons, d’échanger et de recevoir, c’est très beau – merci pour tous ces échanges
    très bel été
    cordialement
    Patricia

  29. Claudie

    > Bonjour Hannah, merci !
    > En lisant votre article sur « la loi d’attraction et le libre arbitre », j’ai eu un déclic.
    > Gravement malade il y a 15 ans, j’ai de + en + accepté et accueilli ce que la vie m’offre à vivre, comme une expérience pour évoluer, un chemin spirituel.
    > Toutefois, quand un symptôme s’atténue ou disparaît un nouveau prend place…
    > Bien sûr, ma tête me disait que je ne m’occupais pas assez de moi, mais je procrastinais jusqu’à hier soir où en lisant votre texte j’ai découvert le maillon qui me manquait pour comprendre l’origine de mon comportement : une croyance engrammée à ma naissance…

    > Aujourd’hui la leçon de Vie est conscientisée.
    >
    > Elle a touché mes cellules !
    > Preuve en est : après le déclic (prise de conscience), le dé-clic physique : ce matin, mes lombaires se sont débloquées !
    >
    > J’ai mis des mots sur mes maux.
    > J’ai maintenant franchi une marche qui me permet de me conSACRER au plus vaste tout en respectant la leçon.
    >
    > Affaire à suivre donc…
    >
    > Merci, merci, merci.
    > De tout coeur

    > Namasté

Les commentaires sont désactivés.

Partagez
Tweetez
+1