«

»

Jan 18

Procrastination: perdre ou gagner du temps?

Jouer avec l’espace-temps pour gagner du temps


Le temps est une invention terrestre. Il est lié à la distance. Pour appréhender cette notion, il vous suffit de l’associer à l’espace et vous comprendrez facilement que pour parcourir une certaine distance, vous allez mettre un certain temps.


Ceci est vrai dans la matière, lorsque vous marchez à pied ou que vous vous déplacez. Pourtant, au niveau de la pensée, vous pouvez vous déplacer en un instant. Le temps n’a plus de prise.


Dans votre journée, vous vivez des évènements au présent et vous pouvez parfaitement faire la différence avec ce qui s’est passé le mois dernier et qui n’existe plus.


De même, votre futur n’est pas encore arrivé, il ne fait pas encore partie de votre présent.


La nuit, au contraire, vous produisez des scénarios aussi vrais que ceux de votre journée mais les espaces-temps se mélangent. La frontière temporelle entre le présent , le passé et le futur n’existe plus.

.


Une ruse de sioux pour gagner du temps


Si votre problème est le temps, si vous en manquez, si vous en voulez plus, il va falloir ruser :


Vous pouvez améliorer vos performances terrestres d’organisation mais vous pouvez aussi explorer des espaces où le temps a moins d’importance.


Prenons une exemple : parler prend aussi du temps. Entre le début de votre phrase et la point final, votre discours a duré quelques secondes quantifiables.


Il existe pourtant un temps vertical, un temps parallèle, un temps plus abstrait qui ne se minute pas.


Pendant que vous parlez sur une ligne de temps horizontale, vous avez une autre activité :


  • Vous cherchez dans votre dictionnaire intérieur les bons mots à utiliser
  • Vous cherchez dans vos annales de grammaire la bonne conjugaison pour votre verbe.
  • Vous trouvez instantanément la concordance des temps.
  • Vous associez vos adjectifs au genre et au nombre


Tout cela ne vous prend aucun temps. On ne peut pas dire que vous l’avez appris par cœur. Vous êtes obligé d’être créatif dans votre discours et cela se fait parallèlement au temps que vous prenez pour dire votre phrase.


Ainsi, si vous ne pouvez pas étirer concrètement votre journée à plus de 24 heures, peut-être pouvez-vous apprendre à trouver ce temps vertical.


Vous trouverez en fin d’article trois stratégies pour gagner du temps.

.


Signification des couleurs pour gagner du temps


Cette double notion de temps a un équivalent dans le système de couleurs dont je vous ai déjà parlé et dans lequel je suis spécialiste.


Chaque couleur porte en elle une signification particulière. En associant les couleurs, il est possible d’en dégager une compréhension intuitive et de recueillir leur message.


A la façon des signes pour mal-entendants, les couleurs fonctionnent un peu comme un code qui peut se transformer en langage.


La notion du temps est associée à la couleur or ou dorée. Cette couleur n’est pas facile à porter ! Pour les femmes, elle correspond à un certain type de carnation de peau.


Quant aux hommes, à part sur scène, cela ne passera pas inaperçu !


Vous pouvez cependant trouver un objet de cette couleur et l’investir de votre intention de régler votre problème de timing.


Cette couleur permet de rester concentré sur la tâche, centré sur vous-mêmes, avec le désir ardent de vous mettre à l’œuvre.


Avec cette couleur, il n’est pas nécessaire de se préoccuper des moyens pour parvenir à ses fins. C’est un peu comme si l’aide allait vous être accordée au moment où vous en aurez le plus besoin.


Un peu à l’image du coureur cycliste qui se lance dans la course, vous recevrez en cours de route tout ce qui doit faire partie de votre présent.


Si quelque chose ne vient pas à vous, c’est qu’il ne vous est pas nécessaire et les obstacles sembleront s’évanouir au fur et à mesure.


L’or ou le doré est une énergie fluide qui vous pousse à l’action au bon moment, ni trop tôt, no trop tard, lorsque toutes les conditions sont réunies.


La couleur or est associé à cet adage :« leap and the net will appear », saute et le filet apparaîtra.


Je suis d’accord avec vous, cela nécessite une grande confiance dans la vie. Vous ne pouvez l’expérimenter que si vous vous jetez à l’eau.


Si vous ne faites rien, il ne se passera rien. Si vous avancez, vous réaliserez votre tâche dans les temps impartis.


Cette couleur est étonnante, elle permet de ne pas se situer dans l’espace/ temps ordinaire. Vous êtes-vous déjà aperçu que parfois, vous étiez capable d’abattre en une journée le travail d’une semaine sans forcer ?


C’est que vous aviez glissé dans l’instant présent et que celui-ci s’est étendu à l’infini.

.


Prendre son temps ou gagner du temps ?


Si vous voulez gagner du temps, vous allez sans doute développer les nombreuses stratégies organisationnelles que vous trouverez sur le web.


Pourtant, en devenant le roi ou la reine de l’efficacité, vous allez passer à côté d’un phénomène crucial : le besoin d’intégration.


Savez-vous pourquoi les bébés africains arrivent à développer de plus grandes capacités d’apprentissage que les bébés américains ?


Parce qu’entre deux phrases, les mères africaines se taisent. Elles laissent le temps à l’enfant d’intégrer ce qui vient d’être dit afin qu’il puisse répéter ou prendre le temps de répondre.


Les mères américaines sont de fantastiques coachs… « allez, vas-y, tu vas y arriver, c’est ça, continue, plus vite, plus fort… »


Cet amoncellement d’informations et de « drivers » pressent l’enfant et ne lui permettent pas d’intégrer, de laisser le temps de la maturation.


Les musiciens font la même remarque dans l’apprentissage d’un instrument : ils évoluent par paliers.


C’est souvent après une longue pause que la technique s’intègre, beaucoup plus facilement que par la pratique acharnée.

.


Gagner du temps en décodage biologique


En décodage biologique, c’est la thyroïde qui est associée aux problèmes de temps.


La racine de ce conflit est totalement archaïque : celle « d’attraper le morceau ». Dans notre nature animale profonde, être rapide pour manger était une question de survie.


Il faut être plus rapide et arriver à temps pour ne pas mourir. Vous en avez encore les vestiges dans votre cerveau reptilien.


C’est pour cela que la thyroïde accélère les métabolismes. Vous pouvez activer votre thyroïde si vous vous sentez totalement dépassé par les évènements ou dans une incapacité à gérer, à vous organiser.


Cette sensation de « il faut faire vite et je ne peux pas tout faire » est l’expression de la nature du conflit à l’œuvre.


Prenons l’exemple d’une mère qui emmène toujours son enfant trop tard à l’école. C’est la petite qui va surveiller l’heure car il faut se dépêcher. Elle va mettre aussi sa thyroïde en action.


Parfois, c’est l’inverse. Vous étiez un enfant rêveur et vous avez été bousculé sans soin lors des départs à l’école le matin. Vous êtes plutôt dans le conflit «  je n’ai pas assez de temps ».


Vous avez peut-être été confronté à des responsabilités ou des choix trop tôt dans votre vie. Vous n’avez pas eu le temps de vivre votre enfance dans l’insouciance. Vous aurez sans doute maille à partir avec le temps dans votre vie d’adulte.


J’ai pris tous ces exemples pour vous montrer que votre problème de temps ne date peut être pas d’hier et qu’il est enraciné plus profondément.


C’est la raison pour laquelle vous ne résoudrez pas toujours votre problème de temps par des stratégies. Ce n’est pourtant pas une raison pour ne pas vous en donner!


3 stratégies pour gagner du temps


1°) Concentrez-vous sur vos atouts, déléguez là où sont vos faiblesses.


Dans ma vie, c’est au niveau de la créativité professionnelle que se pose ce problème de temps. Je blague souvent avec le fait d’acheter du temps sur Ebay. Pourtant, acheter du temps c’est possible !


Depuis que j’ai ouvert ce blog il y a un an, j’ai compris que 24 heures dans une journée n’allaient pas suffire.


C’était la première fois que j’avais cette prise de conscience. Auparavant je travaillais à l’éducation nationale et je n’avais jamais manqué de temps.


Il m’est même arrivé d’avoir trois jobs, un à l’école avec des enfants, le weekend avec mes formations de thérapeute, le soir et le mercredi avec des rendez-vous individuels ou des Tipi. (technique d’Identification des Peurs inconscientes)


Depuis que je travaille à ce blog, j’ai multiplié les casquettes. J’ai mis un point d’honneur à le construire moi-même.


J’ai enchaîné toutes sortes de formations pour apprendre à le référencer, l’enrichir et le perfectionner. J’ai appris le B,A BA du webmaster, du copywriter, du webmarketeur, et là, j’ai commencé à flancher.


Ayant longtemps eu l’habitude de me débrouiller seule, j’ai cherché à ne dépendre que de moi. « Fatal error ! »


Entre la technique, la rédaction d’articles, la lecture des blogs des copains et les milliers de commentaires à la clé, j’ai compris que j’avais un sérieux problème de timing.


J’ai mis plusieurs mois à trouver une solution. Après le découragement, l’impuissance et la dévalorisation, je me suis résignée à être limitée et pas parfaite.

.


J’ai décidé de DELEGUER.


Concrètement, qu’est ce que cela signifie ? J’achète du temps ! Il y en a qui achètent des articles tout faits, moi, j’achète de la technique.(d’ailleurs si vous en vendez….)


En d’autres termes, je confie les tâches techniques à un spécialiste et je me concentre sur ce que moi seule sait faire de cette manière…écrire mes textes.


Je me recentre sur mes spécificités, sur ce que j’aime et qui m’enthousiasme : l’écriture et la mise en place de ce que je veux transmettre par le web.


J’ai focalisé toute mon énergie sur la créativité, l’originalité et l’innovation. Mon énergie a considérablement augmenté depuis.


Je ne suis plus parasitée par le stress du temps que ça va me prendre. J’ai arrêté de croire que ce serait mieux fait si ça passait par moi.


Bref, j’ai développé de la confiance, du lâcher prise et la conscience que les autres humains peuvent aussi m’aider.


2°) Mettez-vous en mode intuition.


Écrire des articles (ou tout autre chose) en me creusant la tête est souvent laborieux. Je perds mon temps devant une page blanche, mon style est poussif et je n’arrive pas à agencer les mots de façon fluide. Je suis sur le mode mental.


Pour passer en mode intuition, je fais appel à la sophrologie. Cette technique me permet d’accéder à un état sophro-liminal.(d’ailleurs, nous formons des sophrologues professionnels).


Céquoiçâ ?


C’est l’état que vous expérimentez lorsque vous êtes proche du sommeil, que ce soit au moment de vous endormir ou lorsque vous êtes à peine réveillé.


Dans cet état, vous êtes, en général assez détendu et le monde extérieur commence à perdre de son importance. Vous êtes entre la veille et le sommeil, tourné vers votre monde intérieur plutôt que vers la réflexion mentale.


Tous les jours, vous traversez cet état sans vous en rendre compte. En pratiquant la sophrologie, vous apprenez à recréer cet état à n’importe quel moment de la journée. Au lieu de le traverser, vous apprenez à rester dedans et à l’utiliser.


L’activité de votre cerveau sous forme d’ondes cérébrales est mesurable. Plus les ondes sont amples et lentes, plus vous êtes détendu.

.


Vous êtes alors en état alpha, ce qui signifie un ralentissement des ondes cérébrales. Physiquement cet état est caractérisé par une sensation de paix, profondément ancrée dans l’instant présent.


Les ondes alpha oscillent entre 7 à 10 cycles par seconde) alors que les ondes bêta de l’état de veille active (dans l’action et les yeux ouverts) sont situées dans une fourchette de 14 à 45.


C’est là que se passe un phénomène étrange. Comme dans certains rêves, le passé et le futur se mélangent au présent.


C’est un peu comme si vous pouviez faire un saut dans le futur pour y créer ce que vous désirez faire apparaître dans votre vie. Vous rapprochez le futur du présent pour qu’il puisse s’actualiser.


Cette gymnastique n’est pas mentale. Pendant tout le processus, vous restez conscient et lucide mais sans le mode analytique.


Vous êtes dans un état modifié de conscience.


A cette fréquence, vos deux hémisphères peuvent se synchroniser et vous donner accès à des informations aussi intuitives (cerveau droit) que rationnel ( cerveau gauche).


Vous pouvez utiliser cet état pour:


  • gérer vos stress
  • Programmer des évènements futurs
  • Régénérer votre corps consciemment
  • Développer votre mémoire
  • Accroitre votre concentration

 

 Pour moi, c’est plutôt le moment idéal pour être créative. Avant de m’endormir le soir, le lance mon sujet d’article.


Le matin, je prolonge l‘état sophro-liminal pour l’écrire. Un gain de temps extraordinaire. Il n’y a plus qu’à recopier les notes un peu tordues car écrites dans le noir.


3°) Pister la procrastination pour gagner du temps


Remettre au lendemain, voilà une façon de perdre son temps. Cette épidémie est moins anodine qu’il n’y paraît.

.


N’allez pas croire que vous êtes simplement fainéant, laxiste et désordonné, le diagnostic est plus alarmant. (voir mon article précédent)


La procrastination est une inhibition. Entendez par là un des modes du cerveau reptilien : entre fuir, se battre et faire le mort, vous choisissez la dernière option.


Moralité, vous êtes attaché à votre siège. Vous ne pouvez pas travailler mais vous ne pouvez pas vous détendre ou partir en promenade pour respirer.


La culpabilité doublée d’un fond d’angoisse, pas toujours très conscients, ne vous permettent pas d’autre activité que celle de faire autre chose devant votre écran, c’est à dire de meubler le temps en vous distrayant.


C’est l’activité la plus chronophage que je connaisse.


Vous ne vous apercevez pas tout de suite que vous êtes dans l’évitement. Vous pouvez même vous surprendre à nettoyer votre bureau ou ranger le garage, ce que vous considérez habituellement comme une corvée.


Tout mais pas ce qui doit être fait.

.


Lorsque vous êtes atteint de ce fléau, votre premier travail consiste à prendre conscience de votre errement. Posez-vous ensuite la question : qu’est ce qui me pose le plus de souci dans ce travail que j’ai à faire ?


C’est peut-être :


  • un souci technique (mon cas)
  • une peur de ne pas être à la hauteur de la tâche
  • un besoin d’être aidé sans pouvoir le formuler
  • une peur de l’échec
  • une peur de la critique
  • une peur de réussir et d’être mis en lumière ou sur la sellette
  • la peur de ne pas avoir assez de temps
  • une frustration à toujours travailler sans véritable récompense
  • une frustration d’avoir des devoirs alors que vous aimeriez vous amuser
  • la croyance d’être maître de votre temps alors que vous en êtes l’esclave

 

Si, au contraire, vous êtes toujours en avance, surtout parce que vous avez peur d’être en retard, sachez que vous aussi vous avez un problème avec le temps !


Toutes ces peurs et illusions ne parlent pas de votre présent mais plutôt d’un morceau de votre passé encore actif.


Réduire votre temps de procrastination, en prenant cette dernière très au sérieux, est définitivement la meilleure façon de gagner du temps !


Entre savoir ne pas en perdre et développer des techniques pour gagner du temps, vous avez le choix.


Explorez réellement les émotions qui sont liées à ce manque de temps plutôt que de croire que ce n’est qu’un souci matériel d’organisation.


Cet article participe à l’évènement inter-blogueurs 3 astuces pour gagner du temps, organisé par Hélène du blog Coach Relax. Seule la version réduite de cette article participera à l’ebook.


2 autres articles traitant de la procrastination:

 

Procrastination: Êtes-vous un adepte sans le savoir?

Comment être heureux et se réveiller zen quand on a du mal à dormir ?

Faire ou ne pas faire, that is procrastination


Venez dans les commentaires donner votre recette pour gagner du temps ou vos réflexions sur votre art d’en perdre.


59 comments

  1. cécile

    Mon bon plan? faire tout de suite ce qui peut être fait rapidement et être multitache : j’adore la sensation de travailler pendant que ma pâte à brioche lève…ou penser à mes sujets pendant que je sors les chiens, ou écouter des blagues à la radio pendant que je fais une tâché répétitive qui ne demande pas de concentration…et puis surtout, je me pose le moins possible de questions, je fonce. Et si j’ai besoin d’aide, l’univers m’aide.
    cécile Articles récents..Aromathérapie pour toutous et minousMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Cécile,
      effectivement se sentir efficace est grisant
      Alterner avec des phases d’intégration et de
      rien permet de renouveler l’énergie aussi.

  2. Alain

    Bonjour,
    dans l’esprit de la plupart des gens, la sophrologie est synonyme de relaxation.
    Il n’en est rien.
    La sophrologie utilise des relaxations (appelées sophronisation), ce n’est qu’une entré en matière.
    En réalité elle est un outil très efficace de connaissance de soi, de développement personnel et participe à élaborer et soutenir des processus de transformation que l’on souhaite pour soi même.
    Alain

    1. Hannah

      Merci pour cette précision, c’est toi le grand
      spécialiste de la sophrologie. Il faudra peu-
      être venir écrire un article invité sur cette
      technique!

  3. karine

    Bonjour Hannah,

    Parfois, la météo, la maladie, la blessure …nous donne :
    – le temps de faire ce que l’on a jamais le temps de faire…
    – le temps de se reposer.

    et de fuir cette fameuse expression : vite dépêche- toi…ou j’ai pas me temps !

    J’ai bien aimé la comparaison femme américaine/femme africaine…Nous sommes plutôt de côté des américaines…quoique , dans les écoles Montessori, le temps est donné aux enfants d’explorer !

    Merci pour cet article qui permet de prendre conscience de l’importance de ce temps , de ce que nous en faisons, de la façon dont le maltraitons, …. de ce que nous voulons en faire !

    Bon week end Hannah…Ici à Grenoble il neige…il neige…..ça ralentit tout le monde….!
    karine Articles récents..Comment lutter contre la cyberdépendance de vos enfants ?My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Karine et merci pour ta réapparition sur mon
      blog.
      J’espère qu’en parlant de blessure, tu ne parles pas
      de quelque chose qui t’est arrivé.
      Moi je triche un peu l’hiver car, au lieu d’intégrer
      au froid les prémisses du futur printemps, je prends
      un avion et je file en Thaïlande ou a Bali!
      Ici à Gap, il neige aussi, c’est une année terrible
      pour cela.Suis pas une grande fan!

      1. Arnaud

        Hannah,

        moi j’adddoooorrrrrrrrreeee cet hiver à gap!

        J’adore la neige.

        Ecoutes ce matin je me suis fais un plaisir mais dingue!

        Tu sais dans quel stress je suis actuellement à cause de l’argent et qu’il me faut prendre n’importe quoi comme travail pour l’instand avant d’etre thérapeute.
        Donc ce matin c’était mon premier jour de travail dans ce restaurant de station ou je savais que j’allais en baver.
        Et bien je me suis levé à 6h30.Je suis sorti et là c’était magique!
        j’étais seul dans le noir de la nuit et le blanc de la neige.
        Je suis allé faire mon footing quotidien sur ce théatre fabuleux.
        La route était pour moi tout seul.Tout Gap dormait me semblait il!!
        Les gros flocons blancs tombaient abondemment et je n’entendais que les scrunnchhh scrunnnncchh que mes baskets crantés faisaient dans la neige fraiche.
        Je peux te dire que le temps n’existait pas !!!
        Le stress avait disparu et ma première journée au restaurant s’est très bien passé!

        J’addddoorreee la neige!! hi hi

        Arnaud

        1. Hannah

          Se lever tôt reste une bonne façon de gagner du temps.
          Moi je suis plutôt de la nuit, je suis obligée de me
          fliquer pour ne pas répondre aux comemntaires à minuit!

  4. Hélène

    Dans la procrastination, il y a souvent une ou des peurs, l’explication peut venir de loin… C’est bien vrai ça!!! En avoir conscience aide sans doute à désamorcer le problème…
    Merci Hannah pour ce rappel

    1. Hannah

      Merci Hélène pour le commentaire.
      J’ai voulu appuyer sur le fait que
      la procrastination n’est pas qu’une mauvaise habitude.
      C’est parfois une véritable pathologie dont
      il faut se soucier sérieusement pour ne pas
      mettre en danger sa sécurité financière ou
      affective.

  5. Jonathan

    Coucou Hannah,

    Génial cet article, je me retrouve dans tes problématiques. Je découvre ton mode « intuition » que je vais tester dès se soir. Cela ressemble a du lâcher prise comme il n’y a aucune attente de résultat, ce qui est différent face au clavier où c’est le moment d’écrire et qu »il faut » écrire quelque chose. Je remarque que c’est dans les moments les plus inattendus que les meilleures idées surviennent, pas quand on les voudraient sur commande. Quand on veut les resortir, elles ne sont plus là ! C’est un art difficile pour canaliser sa créativité et pouvoir la mettre à son service. Si j’ai bien compris, tu notes tes idées dans le noir avant de dormir pour reprendre cela le lendemain et d’écrire tout ça ?

    Je procrastine et je partage ton analyse, ce sont des peurs qui sont derrière et qui remontent à la surface. Cela se traduit par des ressentis désagréables qui bloquent avec l’idée « je ne vais pas être à la hauteur, est-ce que cela va apporter de la valeur aux autres ». Loin de rendre service, cela donne parfois un article en arrondissant les angles pour ne pas faire de vague et devenir moins critiquable. Ce qui est dommage sur le fond.
    Je rejoins ta conclusion, la meilleure façon de gagner du temps est de se guérir de ses peurs. Sans cela, on fait un pas en avant puis un pas en arrière en perdant en efficacité. En arrivant à ne plus tergiverser, en tirant toute ses forces dans le même sens, on est en mesure de se focaliser sur ce qui est vraiment essentiel et tout roule pour obtenir ce qu’on veut dans la vie.

    Merci pour le blog qui a beaucoup de valeur de mon point de vue, c’est vraiment riche ! Je n’aurais jamais découvert tout ça. Méditer est excellent mais ça ne fait pas tout. A+
    Jonathan Articles récents..Méditer est-il utile à tout le monde ?My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Jonathan,
      Le soir, je fais la demande, je m’endors sur le titre
      que je veux donner à mon article sans aucune idée de
      quoi je vais parler;
      il n’est pas rare au réveil que les infos tombent:
      c’est là que je les écris dans le noir car si j’allume
      la lumière, je quitte l’état alpha.
      le mental remet le couvert et l’info s’envole comme
      un rêve dont on n’arrive pas à se souvenir.

  6. Brenda

    Bonjour Hannah,

    Si l’on met en pratique ces 3 conseils, on est assuré de gagner beaucoup de temps !

    En même temps, tu as apporté une précision que je trouve très importante : le besoin d’intégration.

    J’ai longtemps cru que pour gagner du temps, il fallait surtout ne pas en perdre !
    Cela peut sembler une évidence, pourtant il existe un paradoxe qui fait qu’en prenant du temps,
    et en acceptant d’en « perdre » apparemment, on pouvait gagner un temps fou !
    L’exemple des mamans africaines et américaines est très parlant…

    Dans mon parcours, j’ai souvent perdu du temps en voulant à tout prix atteindre un objectif dans un délai précis.

    Et j’en ai gagné énormément en me posant, pour écouter mon intuition, et entrer dans des états modifiés de conscience.

    Tout ce que l’on fait dans cet état intuitif est fécond et… finalement dans les temps !

    Très bon week-end à toi,

    Brenda

    1. Hannah

      Bonjour Brenda,
      Le besoin d’intégrer c’est justement ce qui nous a manqué, enfant,
      même si nos mères n’étaient pas américaines!
      C’est parfois la raison même de la procrastination: on cherche
      trente ans trop tard à prendre le temps que l’on a pas eu.
      Ceci ne sert pas à grand chose, le passé restant le passé,
      sauf à nous mettre dans de sales draps!

  7. sylviane

    Bonjour Hannah,

    Je ne savais pas que la couleur OR était associée au temps donc je m’instruis toujours en lisant tes articles

    Tu parles sophro je parle hypnose mais le résultat est d’arriver en Alpha et d’accéder à tes capacités et possibilités plus faciles à « capter » dans cet état

    Ayant été bercé par « ne remettez pas au lendemain ce que vous pouvez faire le jour même » aussi bien du côté parental que du coté des bonnes soeurs de l’internat c’est un problème que je ne connais pas (une bonne habitude finalement) mais ceux qui autour de moi en souffrent seront contents de lire ton article
    sylviane Articles récents..On vous dit que pour être heureux il ne faut pas se comparer aux autres mais c’est fauxMy Profile

    1. Alain

      Bonjour Sylviane,
      j’imagine que tu parles d’hypnose Éricksonienne.
      Cette méthode est très proche de la sophro que nous pratiquons.
      C’est d’ailleurs pourquoi la sophro n’a jamais « pris » aux États Unis.
      Le niveau Alpha est la porte de plans de conscience inhabituels, propices à accéder à des infos inaccessibles au plan « normal » (Béta).
      J’imagine que l’internat dont tu parles a développé une « discipline », celle dont parle Scott Peck par exemple, nécessaire à développer une plus grande liberté de choix.

      1. Hannah

        Finalement les bonnes soeurs ont du bon!

        1. Arnaud

          Ce genre de phrase toute faite des bonnes soeurs peuvent etre interressantes sauf si elle ne sont pas comprises! parfois les adultes enoncent des grands principes bons en soi encore faut il que l’enfant capte le message.

    2. Hannah

      je suis rentrée dans un cycle plutôt coloré au niveau de mes articles en
      ce moment. Ceci dit, c’est une technique que j’utilise tous les jours
      en consultation, dans sa version plus psychologique.

  8. Andrée Robert

    Bravo Hannah pour cet article passionnant et révélateur.
    Je vais m’observer à la lumière de ces précieuses informations et je suis certaine que ce sera un grand pas pour moi vers une meilleure maîtrise de mon espace temps.
    merci
    Andrée
    Andrée Robert Articles récents..Sablons le champagne, nous sommes tous des gagnants!My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Andrée,
      je vais aller voir pourquoi il faut sabrer le champagne!

    2. Arnaud

      Bonjour Andrée,

      je viens de lire votre article. Très rigolo!!!

      Bon d’accord je vais sabler le champagne!!! remplir une coupe et rajouter du sable c’est ca?

      Hi hi Je suis taquin pardon!!

      Cordialement

      Arnaud

      1. Hannah

        Mais tu sais Arnaud, l’expression existe aussi,
        c’est un poil plus nuancé et plus ancien que sabrer;-)

        1. Arnaud

          Oups!!!

          Désolé Andrée.
          Mon inculture me joue des tours.
          Je me moque alors que c’est moi qui ne sait pas!! petite lecon qui fait du bien.

          Du coup je suis allé sur internet pour m’instruire.
          Les deux expressions existent effectivement.

          Sabrer bien sur c’est simple : Casser le goulot à l’aide d’un grand couteau ou d’un sabre.Ca viendrait de la cavalerie ou les militaires ouvraient les bouteilles à l’aide de leur sabre

          Le verbe sabler, employé notamment dans le domaine de la fonderie, signifie « couler dans un moule de sable ». Il a aussi signifié, par analogie avec le métal en fusion qu’on coulait d’un jet dans un moule de ce type, « boire d’un trait ». Ce sens, qui n’est plus d’usage aujourd’hui, pourrait également provenir d’une coutume selon laquelle on tapissait de sucre les parois de la flûte à champagne après les avoir embuées d’un souffle, ce qui leur donnait un aspect sablé. Il semble que cette préparation faisait mousser le vin, qu’il fallait boire d’un trait.

          Merci Hannah
          Toutes mes excuses andrée

          1. Hannah

            Bon, on a tous appris un truc aujourd’hui

  9. Christine

    Bonjour Hannah,

    Voilà 3 excellents conseils : déléguer en effet cela demande de l’organisation et du temps pour trouver les bonnes personnes et que adaptation et coordination se mettent en place, mais on en sort gagnant.

    Je pratique le lâcher prise en me mettant en mode intuition. Je vais suivre tes conseils pour améliorer mon efficacité.

    Je n’ai pas de problème avec la procrastination. En revanche je suis perfectionniste et dans ce cas on peu aussi perdre beaucoup de temps!

    Bien amicalement,
    Christine
    Christine Articles récents..Du bien-être à l’épanouissement…My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Christine,
      On peut dire que le perfectionnisme est l’antithèse de la procrastination.
      Du point de vue du travail rendu, il y a tout à gagner du côté du perfectionnisme.
      Par contre du point de vue de « être heureux », c’est souvent la même blessure
      qui se manifeste par des comportements opposés.

  10. zenie

    Bonsoir Hannah, dès que j’ai un truc à faire, si je peux, je le fais desuite sinon je le note pourqu’il soit fait dès que possible comme ça rien ne s’entasse.
    Ensuite, j’aime avoir du temps où je ne fais rien et où je suis mon inspiration, c’est très important cette liberté dans la journée, je lis, je vais marcher, bref, je m’occupe grandement de moi.

    zenie
    zenie Articles récents..Le jeu des portesMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Zénie,
      Perdre du temps en ne faisant rien de précis est
      indispensable. Depuis que j’ai ce blog j’ai un
      peu arrêté de ne rien faire.
      Heureusement que je pars en Thaïlande de temps
      en temps pour lâcher la pression!

  11. Sco!@couple routine

    Bonsoir Hannah,

    J’étais en train d’écrire un long commentaire et j’ai fait une fausse manœuvre et je suis sortie de ton blog en perdant tout. Je dois recommencer.

    Bravo pour cet article, comme d’habitude riche en renseignements! Je ne sais pas comment tu trouves le temps d’écrire de si longs articles avec autant d’images percutantes! En plus, tu commentes abondamment les blogs des autres et j’en profite pour te remercie de ta fidélité. J’aurais dû te le dire sur mon blog, mais je me reprendrai.

    Je me reconnais dans ce que tu dis au sujet de la thyroïde. J’ai l’impression de courir derrière le temps qui avance plus vite que moi. Je ne sais pas comment l’activer sans me sentir stressée!

    Et ça me soulage de voir qu’il y en a qui sont plus embourbés que moi dans les papiers! (voir l’image ci-dessus).

    Je t’encourage à continuer ton excellent travail.

    Amicalement,

    Sco! 🙂
    Sco!@couple routine Articles récents..Vous souhaitez vivre en couple mais vous vous arrangez pour vivre en solo?My Profile

    1. Hannah

      Merci Sco!
      Tu m’as vue sur la photo, j’ai 3 paires de bras comme Shiva!
      Les photos, je les cherche sur les sites anglophones mais
      tu as raison, ça prend du temps!
      Pour la longueur des articles, chaque fois je me dis que je
      vais en faire un plus court et je n’y arrive pas.
      Je n’en fais qu’un par semaine par contre!
      Je n’ai pas précisé la différence entre l’hyperthyroïdie
      celle où la thyroïde fonctionne à plein gaz comme dans mon article et
      l’hypothyroïdie qui est une grosse fatigue de la thyroïde
      à cause d’un trop long conflit avec le temps, la concurrence,
      l’impuissance à changer les situations dans l’enfance.

      1. Arnaud

        Par rapport à la longueur de tes articles oui j’avoue que c’est la première fois que je me dis :: « stop stop Hannah ».
        Il y a tant de choses à dire , à chaque ligne je me disais que j’avais envie de répondre ca et puis ca et j’en ai perdu la moitié en route.
        Je ne me plaindrais jamais de tant de savoir mais là j’avoue que ton article wahhoooo!! ca fait beaucoup.

        1. Hannah

          Je l’ai écrit pour un évènement inter-blogueurs et au moment de le publier,
          je me suis aperçue que celle qui annonçait l’évènement ne voulait pas
          plus de 1000 mots….j’ai laissé le très long sur mon blog et je lui ai posté
          une version raccourcie.

  12. Arnaud

    Bonsoir hannah ,

    Wahoooo!! quel article !!! Il y a tant de choses traitées!!! certains se plaignent de la longueur de tes articles !! la je dirais que c’est intense.

    Quand tu parles des couleurs je dirais que je ressens le besoin de faire l’enfant africain! hi hi je vais lire et relire pour integrer..
    Je suis toujours époustouflé de tes analyses quand tu nous fais tirer les cartes de couleurs et je vois bien que quand meme tu as un don très spécial.
    Mais je vais tacher d’integrer ton article.

    En ce qui concerne le temps pour moi il n’y a aucun doute qu’il n’existe pas et qu’il est une création du mental ( temps chronologique).
    D’ailleurs j’adore , quand je fais ce qu’il faut, me sentir hors de ce temps chronologique.
    La présence est vraiment une chose indescriptible en terme de bien etre.

    Pour la procrastination j’ai découvert depuis peu que pour qu’il y ai procrastination il doit y avoir objectif de vie dans un premier temps.
    Ensuite quand je ne fais pas ce qu’il faut pour mon objectif , oui je sens bien que je suis tétanisé par des vieilles mémoires.
    Depuis peu j’ai une recette quasi magique.pas encore à 100 pour cent car c’est plus complexe qu’il n’y parait mais quand meme ma vie à basculer grandement pour l’efficacité.
    Cette magie se nomme ( pour moi bien sur ) la discipline.

    Quand je parle de discipline je parle de certaines activités qui vont me mettre dans un état intérieur dirigé vers la présence.
    Cette présence me sort du mental et m’offre les bonnes infos( intuition) qui vont me permettent d’agir pour mon objectif.
    Je dirais que je n’ai pas de fierté dans cette réussite car les infos me sont envoyés et non créés par mon mental.C’est l’univers qui m’aide.
    Les activités sont :
    1°je me lève en meme temps que le soleil pour beneficier de cette énergie particulière qui reigne à ce moment là et je vais courir.
    Mon corps adore et il déploie une énergie incroyable après cela.
    2°le plus souvent possible je reste en silence pour établir le lien entre moi et la source de créativité.
    3°je tache de me nourrir de mieux en mieux
    4°je m’instruis au maximum avec des choses nouvelles
    etc etc etc…J’ai encore pas mal de petits truc qui font que je me sens si bien que la procrastination disparait petit à petit.
    Depuis toujours je suis une marmotte car je fuyais ma terrible souffrance dans le sommeil.
    Et bien je suis en train de vaincre cette sale habitude grace à la discipline.

    Encore merci Hannah pour ce bel article

    Arnaud

    1. Hannah

      Bravo Arnaud, le mois de janvier reste le mois des grandes
      résolutions pour l’année.
      Bon courage pour ce mois de dur labeur dans la station.

  13. Muriel

    Bonjour Hannah,

    J’ai pris conscience de ma problématique au temps quand mon médecin m’a diagnostiqué la maladie d’Hashimoto de la thyroïde. Aussi loin que je remonte le temps a toujours été un questionnement, et une responsabilité (dans mes contrats de travail ça a toujours été une clause importante… presque avant le salaire… je devais ne pas avoir d’horaires pour arriver le matin au travail, bien entendu avant 9h30 mais c’est moi qui fixait l’heure d’arrivée, en fait j’arrivais 9 fois sur 10 entre 7h et 8h mais je voulais être libre. Avec du recul je pense que c’était une façon de contrôler l’heure d’arrivée du biberon toute petite et de ne pas vouloir sentir que mes besoins de bébé n’avaient pas dû arriver à l’heure.)

    Aujourd’hui et grâce à ton article j’en ai pris conscience j’ai demandé de l’aide pour mon projet professionnel et demander de l’aide pour moi c’est énorme car tout mon parcours est basé sur « je peux me débrouiller toute seule », j’ai eu peur de demander de l’aide car peur de la prise de contrôle de l’autre (toujours ce contrôle) mais au lieu de ce contrôle je me suis aperçue que l’autre maitrisant la partie » gestion de projet » me faisant défaut je pouvais moi avancer dans ce qui m’intéressait réellement. Et ce matin je me suis levée avec un projet viable.

    Pour ce qui est de la sophrologie je n’avais pas mis de nom sur ce que je faisais le soir en m’endormant mais c’est bien dans cet état là que je me couche avec un peu de technique quantique aussi et la nuit je note ce qui me vient, et le matin avec ce que j’ai écris je décortique rêve et idée, j’ai l’impression que je vis deux vies parfois!

    Pour la thyroïde je suis en attente de typo ou hyper, je reviendrai vers toi dès les résultats pour que tu complètes mes info si tu veux bien?

    Et la couleur dorée j’adore donc je vais faire un peu les soldes encore…. tu me donnes bonne conscience!

    Merci pour cet article, il y a encore tellement de chose à dire

    Muriel

    1. Hannah

      Bonjour Muriel,
      Tu as raison, les problèmes de thyroïde peuvent se révéler
      à l’adolescence mais sont parfois enracinés dès notre
      naissance si nous devons nous battre (symboliquement) pour
      être nourris.
      Quant à l’état sophro-liminal, il permet de rouvrir
      l’ordinateur et de modifier certains logiciels à
      l’intérieur. On peut aussi le recréer de jour grâce
      aux sophronisations de base.

  14. Daniel

    Bonjour Hannah,
    mais ce n’est pas un article, c’est une thèse! 😉 1000 mots c’est ce qu’il fallait pour le résumer.
    C’est en tout cas passionnant. J’ai appris, entre autres, que, si le silence est d’or, le temps l’est aussi!
    que la thyroïde est le centre du temps. Comme je n’ai pas eu de pbs à cet organe, je ne m’y étais pas intéressé. Que tu étais dans l’E.N comme moi.
    Et que l’on pouvait acheter du temps à des experts sans culpabilité, en se consacrant uniquement aux tâches créatrices, et c’est temps mieux!
    A bientôt
    Daniel
    Daniel Articles récents..3 astuces pour gagner du temps pour soiMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Daniel,
      J’essaie de me soigner à propos de la longueur de mes articles.
      Je m’en suis aperçue au moment d’envoyer l’article pour
      l’évènement donc, j’ai fait une version édulcorée pour
      l’ebook!

  15. lwango

    MERCI BEAUCOUPS

    1. Hannah

      😉

  16. Philippe

    Bonjour Hannah,

    Bravo et merci pour cet article très intéressant. Comme Sylviane, j’y puise au passage l’info que tu donnes sur la couleur dorée. 😉

    Dans mon cas, j’ai parfois eu cette tendance dans le passé, à procrastiner, à « faire le mort » … et ma pratique régulière du Zen depuis quelques années m’a grandement libéré. sur ce plan là.

    J’ai découvert que souvent on passait plus de temps à se demander si on va avoir le temps, que le temps qu’on passe à l’action elle-même. Les effets positifs de l’état mental lors de la méditation se font sentir davantage dans mon quotidien, et la pensée discursive qui venait embrumer mon esprit se fait plus discrète … mes actions s’en sont trouvées largement « libérées » !

    Je partage globalement le même point de vue que toi sur les phases et mécanismes que tu décris.

    A bientôt

    Philippe
    Philippe Articles récents..Veggie BurgerMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Philippe,
      Tout ce qui calme le mental est bon à prendre.
      Tant qu’on est balloté par lui, il tire les
      ficelles de notre système émotionnel et
      active des peurs souvent injustifiées.

  17. Jean-Charles

    Bonsoir Hannah,

    Bravo pour cet article rudement complet.

    J’ai particulièrement aimé – entre autre – le passage sur la sophrologie, c’est vraiment fascinant.

    Il paraitrait d’ailleurs qu’Alexandre Dumas et Stevenson pratiquaient ce genre de technique pour « ordonner » à leur subconscient de leur transmettre des histoires universelles et passionnantes.

    On comprend maintenant pourquoi leurs récits sont devenus des classiques indémodables.
    Jean-Charles Articles récents..Le voleur de tempsMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir jean-Charles,
      Je crois que nous somes encore loin d’imaginer
      tout ce que nous allons être capable de faire
      avec notre cerveau dans les temps à venir!

  18. Jean

    Bonjour Hannah,
    Il ne faut jamais remettre au lendemain ce qu’on peut faire faire par quelqu’un d’autre le jour même. Voilà ce que je devrais faire. C’est souvent sur des activités obligatoires et un peu ennuyeuses que je procrastine. Je commence un truc sur mon PC, et je pense à un autre qui me plaît mieux, et du coup je zappe vers différentes choses et forcément je perds du temps et de mon efficacité.
    Bien vu l’idée de déléguer les activités moins passionnantes. Je t’admire d’y parvenir.
    Ca rejoint aussi le perfectionnisme : je vais avoir tendance à prendre un temps fou sur ce qui me plaît le plus.
    Jean Articles récents..Le recadrage en PNLMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir jean,
      Très bonne ta formule sur la procrastination.
      Je délègue surtout ce que je ne sais pas faire
      et qui va me prendre un temps infini vu qu’il
      faut tout apprendre.
      Après le découragement, j’ai pensé efficacité!

  19. Jonathan

    Bonjour Hannah,

    Article très intéressant, et qui sort de la norme de tous les articles pour gagner du temps que l’on voit sur le web.
    Jouer avec sa perception intérieure est très amusant, et peut révéler un potentiel phénoménal. C’est vraiment un domaine ou on ne cesse d’apprendre et de progresser, on peut toujours en faire plus.

    Pour avoir l’impression de gagner du temps, je trouve qu’il est très important de passer ce qu’on appelle du « bon temps », de prendre le temps de vivre un repas en famille ou avec des amis pendant 2 ou 3 heures par exemple, sans regarder la montre.

    Jonathan
    Jonathan Articles récents..Trois points essentiels pour mettre en place des rituelsMy Profile

    1. Hannah

      Merci Jonathan pour le commentaire.
      Je suis 100% d’accord avec prendre du bon temps,
      cela nous fait changer d’énergie et du coup, cela
      peut nous rendre plus efficace pour les coups de
      collier.

  20. Bernadette GILBERT

    Bonjour Hannah,
    Quelle richesse que tes articles.
    Je retiens de celui-ci, beaucoup de choses, mais surtout la couleur de l’or… J’ai la chance d’avoir une peau capable de le porter, même si je n’ai pas eu, parallèlement, celle de recevoir beaucoup d’or (de celui-là, en tous cas) dans ma vie. Pourtant, j’en porte peu. Je change tout de suite, parce que si cette couleur peut m’aider à mieux gérer mon temps et surtout à en gagner, elle arrive à point nommé.
    Autre chose, une perle : la culpabilité est chronophage. Dieu que j’ai perdu du temps, dans ma vie. Heureusement, je m’en éloigne, mais n’ai pas encore perçu le gain, par rapport au temps. La graine de la question est semée, ce sera ma réflexion du jour, je te le garantis.
    Merci beaucoup, Hannah, pour la richesse de tes articles et les outils concrets qu’ils offrent. A bientôt !
    Bernadette GILBERT Articles récents..Du magnésium dans l’alimentationMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Bernadette,
      Tu as raison pour la culpabilité.
      C’est une inhibition comme la procrastination.
      Ou bien on n’ose pas faire ou on fait sans pouvoir
      en profiter pleinement.
      Il y a derrière la culpabilité une demande d’amour
      doublée souvent d’une terrible peur du rejet.

  21. lullec

    Bonjour Hannah

    Procrastination, je commençais 4 tâches en même temps les gens qui vivent avec moi me disaient t’es sûre qui a pas autre chose (rires).
    Je commençais et je terminais en tout cas… il y avait une fin.

    Procrastiner parfois.
    Tout ça par peur de ne pas faire bien de ne pas être à la hauteur.
    Coupable d’exercer mon passe temps favori qui en passant m’a permis de garder l’équilibre sans quoi je sais pas comment je serais aujourd’hui.
    Aujourd’hui je ramasse mes idées je fais le tri.
    J’ose, même si parfois j’ai peur et je demande au ciel, à Dieu de mettre sur ma route le nécessaire pour arriver au but fixé.
    Merci pour l’information sur la couleur OR, j’aime tant les couleurs.
    C’est intéressant d’apprendre sur la richesse des couleurs.

    Félicitations pour vos articles Hannah.

    Bonne journée à vous, belles couleurs.

    Lucillexx

    1. Hannah

      Merci Lucille pour le commentaire,
      Dans la procrastination, il y a
      aussi la peur de ne pas bien faire.
      En fait, pour une même blessure, on peut
      soit devenir un être perfectionniste
      ou un grand procrastinateur, voire les
      deux à la fois!

  22. Dorian

    Hello Hannah,

    Je comprends mieux pourquoi tes articles font 2 kms de long ! Tu utilises des techniques extraterrestes pour les écrire !! :))

    En tout cas, bravo pour avoir mis ces techniques au point. C’est vraiment un atout considérable de savoir jongler avec les capacités de son cerveau, si puissantes sont-elles !

    C’est bien de déléguer la technique. Personnellement, je fais tout moi-même car j’aime savoir faire bien que je prévois également de déléguer certaines tâches. Mais j’aime découvrir et surmonter les challenges donc déléguer m’embête un peu parfois… (non par peur que les autres fassent moins bien mais par soucis de rester dans l’ignorance 😉 )

    A bientôt.
    Dorian
    Dorian Articles récents..Ecouter son coeur, une priorité ?My Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Dorian,
      Je crois que si j’avais appris les ficelles de l’informatique,
      j’aimerais comme toi bidouiller même les opérations difficiles.
      Jusqu’ici, j’ai tout fait moi-même sur mon blog mais j’ai un
      projet de plus grande envergure et c’est celui -là que je vais
      sous-traiter pour ne pas me prendre les pieds dans le tapis.
      Parce que tu es mauvaise langue ;-), je vais te faire mentir
      et tu vas voir que mon article de demain ne fera pas 2 kms de long!

  23. Dorian

    Haa de beaux projets en perspective alors, c’est super 🙂
    Dorian Articles récents..Ecouter son coeur, une priorité ?My Profile

    1. Hannah

      Il me semble avoir entendu à ton émission avec Pascal
      que toi aussi tu avais des projets d’écriture!

  24. PureNrgy

    Très bien tes conseils, Hannah! Je te rejoins à 100% avec l’habilité à déléguer (pas évidente au début lorsqu’on aime tout gérer soi-même, je suis aussi comme ça!), le mode Alpha (la sérénité est mon état favori, tout va du coup « plus vite » on dirait, parce que ça « coule » mieux!) et j’aime beaucoup ta façon d’expliquer la procrastination (car en effet, on ne se détend même pas du coup; contrairement à une vraie pause de détente pour les bonnes raisons!)
    À une journée sereine 😉
    PureNrgy Articles récents..Comment garder la motivation pour atteindre son objectifMy Profile

  25. Gaelle Dupuis

    J’ajouterai que le seul véritable danger de la procrastination est bien entendu le sentiment de culpabilité qu’elle peut entraîner. A moins que…
    Gaelle Dupuis Articles récents..Les états modifiés de conscience ou EMCMy Profile

Les commentaires sont désactivés.