«

»

Mai 09

Vous n’allez pas aimer ce que j’ai à vous dire à propos de la confiance en soi

 Confiance en soi et développement personnel


La confiance en soi est un des sujets favoris du développement personnel.


Vous vous doutez que je ne vais pas me contenter de vous donner quelques astuces pour vous sentir mieux !


Pourtant, vous en trouverez à la fin de l’article mais j’en profite aussi pour vous dire ce que vous n’avez pas envie d’entendre au sujet de la confiance en soi.


Cet article participe à l’événement  Confiance en soi à l’initiative de Fayez du blog etre-un-homme.fr .


J’aime que ça grince un peu dans les filets du web au milieu des berceuses de la pensée positive.


Voici pour commencer l’histoire inspirante d’une petite yogini tantrique:


Lalla est née dans une famille de Brahmanes en Inde au 14 ème siècle. Après un mariage non satisfaisant, elle quitta son mari pour devenir disciple de maîtres hindous et soufis.


Elle devint à son tour une grande yogini et prophétesse tantrique, doublée d’une âme de poète et atteint l’éveil.


Elle est connue dans toute la vallée du Cachemire pour se promener librement nue habillée de ses longs cheveux noirs.


Un jour elle croisa un marchand de soieries alors que des enfants se moquaient de sa nudité. Elle lui prit deux étoles de même poids qu’elle mit sur ses épaules.


Chaque fois qu’elle essuyait une moquerie, elle faisait un nœud sur l’étole de l’épaule gauche et chaque fois qu’elle recevait un compliment elle nouait l’étole droite.


A la fin de la journée, elle demanda au marchand de peser à nouveau les deux étoles sur la place publique devant les villageois.


Les deux pesaient encore un poids identique. Son enseignement du jour était : la louange et le blâme n’ont pas de réalité.


Une autre version raconte qu’elle compta les nœuds à la fin de la journée et s’aperçut qu’il y avait autant de nœuds à droite qu’à gauche et qu’elle décida de ne plus jamais tenir compte de l’avis des autres mais de vivre nue et libre.


Voilà pour moi une des expressions de la confiance en soi, ne pas s’occuper de l’opinion des autres.


Qu’est-ce que la confiance en soi ? Comment se manifeste t-elle ?


C’est d’abord la confiance en ce que vous pouvez :



  • Croire en votre potentiel
  • Juger de vos capacités
  • Être efficace
  • Apprendre même si vous ne savez pas faire
  • Admettre vos erreurs sans crainte
  • Accepter les compliments
  • Travailler à vos compétences
  • Vous entourer de personnes expertes
  • Prendre des risques
  • Croire que les ennuis sont passagers
  • La confiance en soi, c’est aussi la confiance dans ce que vous voulez :
  • Être à l’écoute de vos besoins
  • Connaître vos désirs
  • Faire des choix qui vous appartiennent
  • Savoir ne pas tenir compte de l’avis des autres
  • Pouvoir dire non
  • Avoir foi en sa vision
  • Savoir s’affirmer


La confiance en soi c’est encore la confiance en les autres.


Si tout ce qui est dehors est le reflet de ce qui est dedans, je ne vois pas comment il est possible d’avoir réellement confiance en soi quand on se méfie des autres.


Craindre la violence, la concurrence, le vol, l’arnaque, la trahison, le rejet, la critique est une façon subtile de ne pas avoir confiance en soi.


La confiance en soi c’est aussi la confiance dans la vie.


En général, vos plus grandes craintes viennent des humains. C’est un rappel de la façon dont vous avez perçu les adultes de votre enfance( indépendamment de leurs actions)


Vous ne pouvez pas craindre quelque chose qui ne vous est pas arrivé. Craindre quelque chose de la vie est aussi une façon de se souvenir de ce que vous avez subi.


  • Si vous avez attendu trop longtemps un biberon la nuit, vous allez craindre de mourir de faim même adulte. (de manquer d’argent)


  • Si vous avez été élevé à la dure, vous allez craindre les épreuves et penser que la vie n’est pas tendre envers vous, que tout est difficile.


  • Si on vous a fait miroiter des cadeaux pour que vous vous teniez tranquille mais que vous ne les avez jamais reçus, vous allez craindre que la vie ne tienne pas ses promesses.


  • Si vous avez cru que vos parents (ou l’un d’eux) avaient droit de vie et de mort sur vous, vous allez craindre les tornades, les tsunamis et les inondations.


  • Si vous avez reçu de l’affection seulement les jours de bonne note, vous allez vous tuer au travail et craindre de ne jamais en faire assez.


  • Si vous avez élevé vos frères et sœurs, (ou beaucoup pris sur vous, enfant) vous allez craindre de ne pas être payé de vos efforts, de vous faire arnaquer et de ne pas vous faire payer vos heures sup.


  • Si vous avez été envoyé en internat sans votre accord alors que d’autres frères et sœurs sont nés après vous, vous allez craindre d’être remplacé. (j’en connais…)


Rien de ce que vous projetez sur la vie n’est réel mais toutes ces peurs quotidiennes minent votre confiance.


La confiance en soi c’est aussi dans ce que vous êtes.


Pour moi, à ce niveau, cela se confond avec l’estime de soi.

Il est aussi question de l’image de soi, ce que vous pensez de vous en général.

La façon dont vous vous pensez aimables, c’est à dire que l’on peut aimer.


.


La confiance en soi s’acquiert dans l’enfance


Au niveau de l’estime de soi, elle se construit dans le regard de votre mère et dans l’intérêt que vos parents ont pour vous, pour le simple fait que vous existiez dans leur vie.


Vous sentir aimé vous prédispose à vous sentir apprécié des autres dans la vie quoi que vous fassiez.


La sécurité affective de la maison prépare les enfants à être confiants à l’école, dans leur vie sociale et dans la capacité à appréhender l’inconnu.


La confiance en soi se construit aussi chaque fois que vous avez eu le droit d’exprimer des désirs, des besoins et des préférences. (l’inverse de « on ne fait pas ce qu’on veut dans la vie » et « c’est pas toi qui décide ».


Elle se développe lorsque vous êtes autorisé à prendre des risques qui ne vous mettent pas en danger.


Vous êtes encouragé à tester sans avoir appris puis on vous montre comment le faire.


Vous êtes ensuite complimenté pour vos efforts et votre réussite, vous n’êtes pas face une moue parce que vous n’avez eu que 19 et demi sur 20 !


Voilà le scénario idéal si vous voulez avoir une confiance intégrée. Si ce n’est pas ce que vous avez vécu, c’est mort ! Il va vous falloir l’acquérir par vos propres moyens!

.

 


A quoi reconnaissez-vous un manque de confiance en soi ou une faible estime de soi ?


  • Vous pensez qu’une difficulté est faite pour durer
  • Vous croyez que vous n’avez aucun pouvoir sur les situations et les décisions des autres
  • Vous prenez les suggestions pour des obligations
  • Vous avez peur d’offenser les autres
  • Vous aimez provoquer pas toujours gentiment
  • Vous vous vivez comme un imposteur en famille ou au travail
  • Vous faites tout pour vous faire remarquer
  • Vous ne supportez pas les compliments et les appréciations
  • Quand on vous donne quelque chose vous vous demandez combien ça va vous coûter
  • Vous aimez rarement votre reflet dans le miroir
  • Vous savez que ça va probablement mal finir
  • Vous agissez pour faire plaisir
  • Vous ne comprenez pas ce que les gens vous trouvent, ils doivent faire semblant de vous apprécier
  • Vous vous sentez de trop, vous êtes un boulet
  • Vous croyez que secrètement les autres cherchent à vous éliminer
  • Vous vous trouvez moche, ridé, marqué, gros, osseux, fatigué, trop jeune ou vieux et si vous habitez en Asie ou en Afrique vous trouvez votre peau trop sombre.


Je vous propose un extrait du film de Luc Besson »Angel-A » avec Jamel Debbouze pour illustrer ce thème.


.



Les remèdes qui ne servent à rien pour développer la confiance en soi :


  • Multiplier les masters et mettre vos diplômes au mur plutôt que d’intensifier votre pratique.
  • Faire des formations et des stages en pensant qu’un jour vous serez prêt.
  • Chercher la perfection et la maîtrise plutôt que le plaisir.


Parce qu’au fond, pourquoi voulez-vous un bon métier et être reconnu ?

Afin de faire ce que vous aimez et vous sentir bien. Pourquoi ne pas apprendre tout de suite à faire ce que vous aimez afin de vous sentir bien ? Pourquoi attendre 14 diplômes ?


Pour continuer dans la rubrique « remèdes inutiles »:


  • Dépenser des sommes folles en tailleurs Chanel ou autres.
  • Pratiquer les chirurgies esthétiques à répétition.
  • Avoir un corps parfait


Certains bodybuilders, à l’opposé exact des personnes anorexiques souffrent de compulsion au muscle.


.


Cette obsession appelée dysmorphie musculaire s’apparente aux troubles alimentaires. Vous voulez le voir de face?

.



En dehors des heures passées à la salle de sport, ils font un régime pour sécher les graisses et absorbent des suppléments alimentaires et stéroïdes qui mettent leur santé en danger.


Ils compromettent leur vie professionnelle et relationnelle au profit de leur obsession. Mais au fait, pourquoi vouloir un corps parfait?


Mis à part ces pathologies, c’est pour plaire, afin de rencontrer l’amour et se sentir bien. Pourquoi attendre d’être parfait pour pouvoir aimer ?


Ah, pour ETRE aimé ? Alors vous ne faites pas partie de ceux qui ont la confiance en soi innée et l’amour acquis!


J’ai une mauvaise nouvelle, vous ne pouvez pas refaire votre enfance… c’est foutu. Non je blague, il y a des recettes et je vais vous en donner quelques unes.


Quelques vraies réponses pour développer la confiance en soi


Commencez par des trucs simples :


1°) Faites taire la petite voix mentale qui vous dit que vous êtes nul et que vous n’y arriverez pas.


Remplacez-là par une voix non moins mentale qui puisse vous servir de coach rassurant afin de vous encourager.


.


Quitte à être emboucané par une voie mentale, autant qu’elle soit douce et agréable, qui penserait à acheter un GPS avec la voix d’un gardien de prison ?


2°) Modifiez votre extérieur en espérant que cela modifiera l’intérieur : portez de beaux habits, prenez une posture droite, affichez un sourire, apprenez à poser votre voix et maîtrisez les gestes qui trahissent (pour ceux qui connaissent la série « lie to me ».


3°) Tenez un blog ou un journal en vous lançant un défi à relever. Être fidèle à une promesse et prendre les autres à témoin développe la confiance en soi et ses capacités.


Aider et contribuer à l’évolution des autres au travers de son propre cheminement peut faire des petits miracles.


.


Vous l’aurez compris, si c’est un véritable manque d’estime de soi qui vous pollue la vie, tout cela aura peu d’effet.


On peut avoir confiance en soi et souffrir d’une faible estime de soi à la fois. Voici donc d’autres solutions plus musclées.


4°) Pratiquer un art martial ou une technique comme la sophrologie.


Toute pratique soutenue développe ou renforce la confiance en soi.


Pour savoir dire non, il faut connaître ses véritables désirs. Pour reconnaître qu’une relation est insatisfaisante, vous devez savoir dans quel état vous êtes.


Il n’est pas question de raisonner et contrôler ses ressentis mais plutôt d’apprendre à les sentir et s’en rendre maître.


Vous êtes dans un stress parce que vous allez être en retard ?


Apprenez à respirer et à gérer vos émotions pour ne pas vous sentir débordé et afficher un manque total de confiance en soi si vous désirez être embauché.


Vous avez le trac pour un premier rendez-vous? Pratiquez des ancrages pour vivre l’instant sans fuir ou bredouiller.


La sophrologie aide à se sentir mieux et plus confiant mais un de ses objectifs majeurs est d’apprendre à sentir et se vivre de l’intérieur.


Plus vous acceptez ce qui se passe en vous, plus vous apprenez à connaître vos véritables besoins et à y répondre.


Si c’est d’un vrai manque d’amour dont vous souffrez depuis la nuit des temps, à un âge où ne pas se sentir être aimé présente un danger mortel, cela ne suffira pas non plus.


5°) Entamer une thérapie brève


Faire taire un détecteur de fumée (symbolisé par le manque de confiance) ne suffit pas à éteindre le feu dans la maison.


Si toutes les techniques proposées n’ont pas suffi, il est temps de passer à la vitesse supérieure.


Apprenez les rouages de la thérapie: ce que vous vous racontez sur autrui vous appartient.


Inutile de vous demander ce que pensent les autres, demandez-vous comment vous vous sentez maintenant et exprimez des sentiments vrais.


Si vous êtes dans un malaise, apprenez à vous rappeler que c’est votre passé de petit garçon ou de petite fille qui vient de faire irruption dans votre vie adulte.


Trouver un thérapeute en qui projeter sa confiance, revient à construire une confiance à l’intérieur de vous. Alors peut commencer une véritable transformation.


.


C’est un peu comme l’électrolyse pour fabriquer des couverts en argent: la confiance que vous projetez sur le thérapeute va vous revenir sous forme de confiance en soi.


6°) Mon secret inédit (sauf si vous lisez ce blog depuis quelques temps) : la confiance en soi n’existe pas, c’est un des attributs du faux self que vous avez construit au fil des ans pour échapper à vos blessures d’enfants.


Ce qui existe, par contre, c’est le manque de confiance en soi et cela est une défense et une arme redoutable de votre mental à votre insu.


Exemple : vous devez demander une augmentation à votre patron. C’est un peu comme si vous alliez demander une hausse d’amour à votre mère alors qu’il est déjà 8 heures pour partir à l’école et que vous avez fait pipi au lit.


Plutôt que de sentir votre détresse, votre solitude et votre impuissance, vous préférez vous sentir coupable.


Ainsi, si votre mère vous rejette, vous saurez que c’est de votre faute parce que vous avez fait pipi au lit.


Cela vous donne aussi l’espoir un jour d’être propre et donc d’être aimé et accueilli le lundi matin à 8 heures, si vous faites ce qu’il faut.


Pendant ce temps , vous vous percevez comme nul et malvenu et inadéquat. C’est quand même mieux de se croire nul que mal aimé par ses parents non ?


Le manque de confiance en soi EST votre ressource du moment !


C’est dans cet état d’esprit (totalement inconscient) que vous poussez la porte du bureau de votre patron un certain lundi matin pour une augmentation.


Et là, si vous ne l’obtenez pas, vous êtes mûr pour débuter un véritable travail sur soi ou une thérapie qui débusque votre système de défense!


Vous voulez réagir, vous avez un truc infaillible pour vous sentir confiant? Laissez un commentaire!

75 comments

  1. Maxime

    Coucou Hannah,
    Sacré sujet que tu abordes là.
    Et tu arrives encore à me faire avoir la chair de poule 😉
    Cette scène d’Angela, qu’est ce que j’ai pu la regarder et la faire découvrir à mes amis !
    Apprendre à s’aimer, pour moi, c’est une sacré clé !
    A part ça, la confiance en soi, j’ai appris à porter un autre regard dessus.
    C’est celui de la coordination de l’intention qui est détaillée dans le chapitre 3 du tome 3 de Transurfing.
    J’aurai l’occasion d’y revenir.

    Vis une merveilleuse journée.
    Maxime
    Maxime Articles récents..Pack Expert de Booster Gala : Je veux Vivre de mon BlogMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Maxime,
      Oui cette scène est intense et tellement vraie!
      S’aimer en même temps ne veut pas dire grand chose,
      c’est un concept, on peut se dire je t’aime dans la
      glace et se traiter de tous les noms à un autre moment
      sans s’en apercevoir!

  2. cécile

    Je ne sais pas si j’ai la recette miracle pour avoir plus confiance en moi mais ce que je j’utilise est de m’efforcer de me considérer de l’extérieur, comme si j’étais quelqu’un d’autre. Je considère cette personne d’un point de vue réaliste et détaché et surtout, avec le plus de bienveillance possible. Pas toujours facile….mais ça fait du bien.
    cécile Articles récents..Accrochez vous à vos cheveux : vous pouvez les aider à rester sur votre têteMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Cécile,
      La position de l’observateur est en effet une clé, parfois à double tranchant:
      quand on s’observe de l’extérieur, on ne sent pas toujours ce qui se passe
      dans notre corps; s’observer de l’intérieur est une autre histoire.

  3. karine

    Bonjour Hannah,

    Je retiens cette phrase importante que tu as dit :

     »Au niveau de l’estime de soi, elle se construit dans le regard de votre mère et dans l’intérêt que vos parents ont pour vous, pour le simple fait que vous existiez dans leur vie. »

    C’est très pénible de ne pas avoir confiance en soi…ça ralentit, ça fait capoter des projets….alors , je fais tout pour que mes enfants ne soient pas handicapés par cela.
    – Je leur montre que je les apprécie autant par ce qu’ils font que ce qu’ils sont.

    – Dans leurs échecs, je leur montre comment en ressortir plus grand ….pour s’améliorer la prochaine fois. En effet il est important de bien digérer des échecs pour repartir de bon pied et non avec un boulet au pied.

    – Je les encourage autant au niveau des efforts faits que des résultats atteints : c’était un grand défi pour moi qui aie toujours cherché à être performante, 1ere…dans tout ce que j’entreprenais…seul le résultat comptait. Allez savoir pourquoi !!
    Maintenant j’apprends à m’apprécier au delà de ses performances…pas facile touts les jours. Comme une béquille en moins.

    Donc ton article je le dédirai à tous les enfants….plutôt à tous les parents de ces enfants qui déjà très tôt , manquent de confiance en eux.
    Soyons vigilants, parent, prof, éducateurs, nounou ……. afin que plus tard ce manque de confiance ne les handicape pas pour s’épanouir dans leur vie.

    Bonne journée Hannah
    Karine
    karine Articles récents..Au travail, comment favoriser le bien-être de ses collaborateurs ? (2)My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Karine,
      Les enfants qui sont premiers partout plutôt que de
      s’amuser dans le bac à sable ont un objectif très précis:
      se faire aimer. Si c’est un objectif, c’est qu’ils ne sont pas
      certains de le vivre au quotidien!
      Je comprends que, du coup, tu aies été très vigilante à ne
      pas reproduire ces manques chez tes enfants.

  4. Christian de Destresse Marketing

    Salut Hannah,

    Moi, je suis au top pour la confiance en soi.
    je sais reconnaitre mes défauts.
    Le premier étant de ne pas avoir confiance en moi.
    Personne n’est parfait.

    @+
    Christian.
    Christian de Destresse Marketing Articles récents..Suite de l’édition spéciale : qu’advient-il des Blogroconnards?My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Christian,
      Toujours le plaisir du paradoxe…
      Toi, des défauts?

  5. zenie

    Bonjour Hannah, la confiance en soi se travaille jour après jour dans toutes les situations que la Vie nous propose. S’écouter et être en paix avec soi même dans ses actions sont les arbres sur le bord de ma route.

    zenie
    zenie Articles récents..Dans la mesure du possibleMy Profile

    1. Hannah

      Tu as raison Zénie, c’est vraiment quelque chose qui
      se travaille tous les jours.

  6. Francia

    Bonjour,
    Je me reconnais parfaitement à la lecture de votre texte, j’ai moi-même peur d’être remplacée et je sais l’ai semé la peur de mourir de faim et la crainte des epreuves à mes enfants.
    mais j’ai eu beaucoup d’occasion de me redresser la situation: féliciter chaque réussites (grandes ou petites) pour moi et mes enfants, relever toutes les situations passées susceptibles de provoquer ces manque de confiances et les revivre dans la méditation; s’interresser plus à la méthode TIPI.

    MERCI POUR CET ARTICLE

    Francia.

    1. Hannah

      Bonjour Francia,
      Vous avez raison, Tipi est tout spécialement conçu pour
      ce type de problématique!Tout ce qui touche à la peur de mourir.

  7. Jean-Noël

    Bonjour Hannah,
    Cette nuit j’ai posté un commentaire sur le blog d’une personne qui souffre de sclérose en plaque.
    En lui suggérant de sortir des schémas de la médecine classique, j’ai pensé à de multiples pistes
    à commencer par la santé dentaire que je sais être primordiale pour avoir rencontré un maître dans ce domaine, Davo KOUBI.
    Ton image était présente à mon esprit quant à lui indiquer un thérapeute capable de l’aider.
    Cet article trouvé ce matin vient conforter ce ressenti et je vais lui adresser ton lien immédiatement.
    Je commence à comprendre que la qualité d’un blog s’exprime au travers de ce que l’on a à faire partager qui soit gratifiant pour la vie des autres!
    Dans ce domaine tu excelles et chacun de tes articles est un enrichissement.
    Merci Hannah.
    Belle journée.
    Jean-Noël

    1. Hannah

      Bonjour jean-Noël,
      Merci pour ta confiance 😉
      C’est incroyable comme il y a encore si peu de monde qui accepte
      que nous fabriquons nos maladies donc nus pouvons aussi les
      stopper. Chaque maladie ayant un sens, il suffit de s’atteler à
      démanteler ce qui crée notre stress quand bien même il serait
      hérité des génération antérieures.
      Je ne crois vraiment pas que nous soyons venus sur terre pour souffrir
      mais pour arrêter de nous prendre pour quelqu’un qui souffre et ça,
      c’est pas facile du tout!

  8. Dorian

    Bonjour Hannah,

    Très bon article. Je suis complètement pour les arts martiaux qui font évoluer spirituellement et harmonise les énergies en nous ce qui ne peut être que bénéfique sur notre confiance en nous.

    Concernant l’estime de soi, elle est simplement une composante de la confiance en soi.

    Et ton dernier point est intéressant. Seul le manque de confiance en soi existe. En partant de cet exemple, quasiment tous nos malheurs n’existent pas ou plutôt seulement dans notre réalité. Ce qui est complètement vrai.

    Dorian
    Dorian Articles récents..L’explication scientifique de la loi de l’attractionMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Dorian,
      Oui tous nos malheurs ont l’air d’exister au présent alors qu’ils viennent
      d’autres espace-temps et se mélangent à notre réalité. La façon de les solutionner
      ou plutôt de les accepter nous revient entièrement car ils n’existent que
      pour nous. Ce n’est quand même pas facile à expliquer à quelqu’un qui croit dur comme fer
      à la réalité troisD

  9. Philippe

    Bonjour Hannah,

    Merci pour ton article, et je partage tout spécialement le fait que la confiance en soi n’existe pas, c’est le manque de confiance en soi …
    Si on est libre du « manque de confiance en soi », il n’y a pas d’obstacle qui gêne l’action ici et maintenant, pas même l’existence d’une confiance en soi!
    Bien amicalement

    Philippe
    Philippe Articles récents..Burger à l’Italienne, Recette VeganMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Philippe,
      Cela s’appelle la désidentification.
      J’aime ton expression « être libre du manque de confiance en soi ».

  10. sylviane

    Bonjour Hannah

    La confiance en moi est venue le jour où j’ai pu m’accepter avec mes défauts et faiblesses, le jour ou je me suis rendue compte que je n’avais pas à être PARFAITE (pour quelqu’un qui est né le jour de la Saint Parfait non non je ne plaisante pas c’est vrai, un sacré défi), pour vivre

    Avant je me cachais derrière,tout un tas de trucs pour qu’on ne se rende pas compte que j’avais des lacunes, des faiblesses et même des défauts (quelle horreur, qu’est-ce que les gens allaient penser de moi !!!)

    Quel soulagement que ce jour béni où j’ai posé les valises de l’imperfection pour chausser celle de l’authenticité
    sylviane Articles récents..Le succès mène au bonheur : VRAI OU FAUXMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Sylviane, c’est un sacré clin d’oeil ton jour de naissance!
      L’authenticité l’expression libre de soi viennent avec l’expérience
      et la bouteille, il faut bien qu’il y ait des avantages à vieillir!

  11. Pascal

    Bonjour Hannah,

    j’ai bien aimé ton article car la question du manque d’estime de soi me concerne et de plus j’apprécie ta touche d’humour ainsi que les belles illustrations.
    Pour répondre à ta question sur le truc infaillible pour se sentir plus confiant… Je dirais passer à l’action et faire ce que l’on redoute, sortir de sa zone de confort.

    Par exemple, il y a une quinzaine d’années, ma vie amoureuse était inexistante et moins ça marchait, moins ça marchait, plus je me sentais bête et moche, plus ma quête amoureuse m’obsédait et faisait fuir les femmes…

    Ensuite, j’ai changé de cadre de vie, j’ai eu des rencontres successives ainsi que des échecs très douloureux. J’ai fini par accepter de ne pas avoir de relation amoureuse et me satisfaire d’aventures. Ce faisant, mon pouvoir de séduction et ma confiance en moi se développaient. Si bien que j’ai fini par rencontrer il y a quatre ans mon actuelle épouse avec la quelle je suis très heureux. Bonne continuation à toi.
    Pascal Articles récents..Comment attirer du trafic sur son blog?My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Pascal,
      C’est une belle progression! Savoir utiliser ses échecs pour développer l’abondance
      est vraiment un tour de magie!
      Le secret de sortir de sa zone de confort est vraiment une clé.

    2. Michel de Changer Gagner

      Bonjour Pascal !

      Bravo pour ce changement.

      En fait, plus que sortir de sa zone de confort, c’est réagir autrement qu’il faut faire. Si quelque chose ne fonctionne pas, tenter autre chose.

      La plupart des problèmes des gens viennent du fait qu’ils ne savent pas faire AUTREMENT.
      Nous utilisons tous des automatismes pour mieux gérer notre quotidien. Ce sont des automatismes appris en diverses occasions. Parfois ils sont adaptés, parfois non.

      Plus on a de choix pour répondre à un stimulus, plus on a de chance de réussir.
      Il faut donc diversifier ses réactions, ses comportements.

      C’est ce que vous avez fait.
      Michel de Changer Gagner Articles récents..Changer ses croyances en 5 minutes grâce à sa grand-mèreMy Profile

  12. Ruth Amara

    Bonsoir Merci de ces cadeaux recevez toute ma Gratitude Ruth-Amara

    1. Hannah

      My pleasure 😉

  13. Helene@Objectif-Reussite

    Bonjour Hannah,

    Vidéo émouvante. Je me suis revue au début de mon mariage, incapable de dire je t’aime et que ca m’en rendait malade. La peur de ne pas être capable de donner de l’amour à mon enfant jusqu’à sa naissance. Tout ceci est bien loin, j’ai su donner de l’amour, j’ai su dire je t’aime à mon enfant. Le miracle de cette vie m’a fait renaître et donner confiance en moi.

    La confiance s’acquiert au fur et à mesure de ce que l’on réussi pour soi et les autres au fil des années.
    Belle description que tu nous fait là, apprendre à s’aimer est ardu quand on a connu le désert affectif mais tout à fait possible, heureusement.

    Merci pour cet article.

    Hélène
    Helene@Objectif-Reussite Articles récents..Zone de confort ou de non-confort, liberté ou prison ?My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Hélène,
      Heureusement que nous avons des preuves qu’il y a des transformations.
      Ne rien avoir reçu pousse à avoir le désir de donner, une fois la
      déception acceptée, même si ça prend des années.

  14. pierron

    bonjour Annah
    c’est un très bel article – merci pour ce très beau cadeau –
    il m’arrive encore de douter – de me sentir une petite fille face à des personnes diplomées avec des études et pourtant je sais que je suis capable –
    pour développer mon activité, je n’ai pas eu le temps de me préparer mentalement lors de l’interwiev sur une radio locale – j’ai pensé être gauche et au fur et à mesure de l’entretien, je suis arrivée à me lâcher et l’émission va passer sur les ondes très prochainement
    merci et d’accord pour votre article qui permet de faire le point sur la confiance en soi
    merci
    amicalement
    patricia

    1. Hannah

      Bonjour Patricia,
      Ne pas avoir le temps de se préparer est une bonne
      ruse pour ne pas avoir le temps d’avoir peur et
      d’anticiper! Bravo pour cette émission c’est
      pour présenter tes activités?

  15. Christian

    Bonjour Hannah,

    Merci beaucoup pour cet article bien complet, comme d’habitude.
    Confiance en soi et estime de soi sont en effet intimement lié. Mais parfois nous rencontrons des personnes qui « donnent l’impression » d’avoir une bonne estime de soi, une grande confiance en eux mais en réalité on se retrouve devant des personnes ayant une haute estime de soi simulée.
    Elles vont essayer de briller, de dominer, se faire admirer. Elles vont même dévaloriser les autres pour pouvoir briller et réduire l’écart qui le sépare de l’autre personne. Si la personne est à leurs yeux plus bas socialement elles la méprisent. Elles veulent se construire un SUPER MOI pour protéger leur fragilité bien réelle.
    D’autres, au contraire, sont convaincus d’être moins bien que les autres et ce dans tous les domaines. Elles n’acceptent pas les compliments, cela les gênent énormément. Si quelqu’un s’intéresse à elles, elles pensent que c’est parce que la personne n’a pas encore découvert qui elles sont vraiment.

    En réalité nous sommes tous des êtres exceptionnels. Simplement, comme je le dis souvent, un brouillard, plus ou moins épais, nous empêche de voir cette réalité.

    Amicalement
    Christian
    Christian Articles récents..Comment devenir vraiment une « meilleure personne » en appliquant ces 9 principes ?My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Christian,
      Tu as raison, on met l’accent sur l’égo qui cherche à briller
      mais on oublie que l’égo est aussi celui qui se dévalorise!

  16. Jean

    Bonjour Hannah,
    La confiance en soi, c’est un vaste sujet qu’on peut aborder de différents points de vue. D’ailleurs, nous étions 3 à en parler à Booster Gala. Tu en donnes une 4ème version à laquelle j’adhère. Le manque de confiance en soi en tant que ressource. C’est comme la peur, ça peut être aussi une ressource, ou en tous cas un moyen de signaler un danger.
    Même si on croit en soi, on ne peut vivre sans parfois douter ou simplement croire à d’autres choses. Et la confiance diminue.
    Quoiqu’il en soit, c’est forcément lié à notre passé, à notre éducation, à nos plus ou moins petits traumatismes, à nos relations d’enfant avec les adultes, etc.
    Amicalement.
    Jean Articles récents..Vous êtes unique et c’est votre richesseMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Jean,
      C’est vrai que c’était un des thèmes du booster Gala.
      La confiance en soi n’est pas acquise. Chaque nouveau
      défi, chaque rencontre avec l’inconnu peut la remettre
      en question.

  17. Patrick

    Bonjour Hannah,
    super l’exercice de la glace,
    c’est un petit bout d’hoponopono.

    J’aime bien le matin me regarder dans la glace et me dire bonjour : aussitôt mes lèvres sourient, mon regard devient rieur, ma posture se redresse.

    C’est tellement simple !

    1. Hannah

      Bonjour Patrick,
      Ce n’est pas un exercice facile et tu as raison, ho’oponopono n’est pas très loin
      sauf que ce n’est pas à soi que l’on s’adresse, on est plus précis avec ho’oponopono,
      on s’adresse en partie à son subconscient.

  18. laurence

    article très intéressant et l’extrait du film me donne envie de le voir, je l’avais zappé. La confiance en soi vaste programme cela peut-être celui de toute une vie. L’estime de soi avec la confiance permettent d’avancer à condition que cela soit équilibré, car trop d’estime de soi ou de confiance en soi peut-être destructeur, pour soi et pour les autres. Tout est dans la nuance.
    Bravo pour votre site que je viens de découvrir, et apprécie.

    Laurence

    1. Hannah

      Bonjour Laurence,
      En général, on surjoue la confiance en soi quand on en a peu.
      Autrement, on est juste soi-même!

  19. Jean-Luc (de Moralotop)

    Ma recette pour avoir confiance en moi ?

    Regarder ce que cela donnait quand, précisément, je n’avais pas confiance en moi.
    Etais-je plus heureux, performant, utile, aimant, bref, bien dans mes baskets ?
    Non.

    C’est en en prenant conscience que j’ai progressivement acquis cette nécessaire confiance.
    A laquelle je prends soin d’ajouter une dose assez régulière de « remise en cause » pour me préserver de tout excès.

    S’est ainsi instauré un point d’équilibre.
    Voilà Hannah, tu sais tout !
    Jean-Luc (de Moralotop) Articles récents..Développer son réseau : Compte-rendu 3My Profile

    1. Hannah

      Bonjour jean-Luc,
      Heureusement une confiance finit par s’installer .Elle
      vient plus de l’expression libre de soi et de la conscience de
      ses potentiels que de la sensation naturelle d’être aimé!

  20. Jean-Louis

    Bonjour Hannah,

    Je n’ai pas vraiment confiance en moi ;

    Je ne manque pas vraiment de confiance en moi ;

    Je me fais confiance (autant que faire se peut) et j’analyse mes « résultats » pour savoir si, et quand, j’ai eu raison de me faire confiance ; ce qui un peu rejoint la remise en cause qu’évoque Jean-Luc.

    Merci pour cet article « impliquant », comme d’hab’

    Jean-Louis
    Jean-Louis Articles récents..Gluten : les aliments sans…My Profile

    1. Hannah

      Bonjour jean-Louis,
      C’est une excellent réponse ça, « je me fais confiance »!
      Heureusement que ça se construit avec l’âge et la
      certitude que l’amour existe.

  21. Daniel@La vie en Je

    Bonjour Hannah,
    eh bien si j’ai aimé!

    Et même beaucoup parce qu’on se rejoint complètement.
    La confiance en soi, on ne l’apprend pas dans les séminaires, les formations en coaching et les blogs, surtout quand on n’est pas prêt à recevoir ces informations.
    Ce peut être même très culpabilisant qu’on vous rabâche que c’est si simple, alors que certains n’y arrivent pas du tout notamment à cause de leur enfance difficile…

    J’aime beaucoup le ton de cet article, plus caustique, moins lisse que d’habitude. D’ailleurs, est-ce que je me trompe, où le ton de tes articles est différent depuis quelques temps? Plus incisif, humoristique, personnel, avec des vraies prises de position affirmées…

    Hmmm… tu n’aurais pas gagné en confiance en toi?

    Merci de remettre au goût du jour ce film de Luc Besson qui avait été descendu par la critique (comme d’hab pour lui) et assez boudé par le public je crois, alors que je l’avais adoré, parce qu’il était profond, spirituel, et porté par deux acteurs géniaux!

    A bientôt (j’espère)

    Daniel
    Daniel@La vie en Je Articles récents..Psychogénéalogie : que faire quand l’histoire bégaie ?My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Daniel,
      Pour ce qui est du film de Besson, je l’ai trouvé extrêmement
      profond. J’ai été déçue par l’interview où Besson parlait de
      son film car j’ai eu l’impression que son film avait été plus loin
      que la pensée de son réalisateur!
      C’est vrai que je m’insurge un peu contre les recettes miracle…faites-ci faites-ça
      c’est simple, comment bande de nases, vous n’y êtes pas encore arrivé?
      Il y a tellement de choses qu’on fait dans un faux self en croyant
      être libéré de tout alors que la blessure hurle!
      Tu l’auras compris, je ne crois pas beaucoup dans les exercices de
      glonfflette de l’estime de soi!

  22. Laure Delafontaine

    Bonjour Hannah,
    En lisant ton article, je me dis que j’ai bien progressé ! Tout le descriptif que tu y fais éclaire vraiment pour savoir si l’on a confiance en soi ou pas, pour peu que l’on doute encore un chouilla !!! Et, il est très utile aussi pour voir si les autres ont confiance en eux ou pas, à travers leurs fonctionnements, qui n’est souvent qu’illusoire. Je remarque de plus en plus, parce que je deviens une experte en décodage, que une multitude de gens n’ont pas confiance en eux mais veulent faire croire l’inverse ! J’imagine, en terme de survie, sinon ils plongeraient ! Mais cette stratégie leur joue des tours, car ils sont loin d’être au plus près d’eux même… Mon job est de changer leur vision et souvent leur vocabulaire, car le vocabulaire ne trompe pas concernant le décryptage de la confiance en soi ! Pour moi, la façon dont parlent les gens est vraiment un grand révélateur de leurs croyances au sujet d’eux même. C’est passionnant. Tu résumes tout quand tu dis à Laurence que quand on a confiance en soi « on est juste soi-même », sans faux semblant… C’est comme ça que je vois les choses, être VRAIE, c’est un travail de toutes les attentions pour ne pas remettre ses masques de protection !!! Mais qu’est ce qu’on est bien quand on est en accord à l’intérieur avec ce que l’on est à l’extérieur ! Je t’embrasse.
    Laure Delafontaine Articles récents..TémoignagesMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Laure,
      Tu as raison, la confiance n’est pas aussi répandue qu’on l’imagine!
      la plupart des personnes ont développé un faux-self confiant et plein
      de positivité mais dans leurs mémoire cellulaires, il y a encore de l’abandon,
      du rejet, du manque d’amour et cette blessure est vive pour qui sait
      la voir au-delà des apparences!

  23. Jean-Charles

    Bonjour Hannah,

    Je partage aussi ton avis au sujet de sortir de sa zone de confort.
    Même s’il n’est pas toujours facile de se jeter à l’eau – échec ou succès – peu importe, on en sort toujours gratifié.

    Et cela permet d’avancer à pas de géant sur nos blocages qui sont bien souvent, au final qu’un rideau de fumée !
    Jean-Charles Articles récents..Harley Procter, l’intuition au service d’un génie du marketingMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir jean-Charles,
      Sortir de sa zone de confort, plus facile à dire qu’à faire.
      C’est pourtant le seul moyen de se transformer et faire face
      à ses peurs.

  24. Jonathan

    Bonjour Hannah,

    Merci pour cet article très intéressant comme toujours. Tu traites d’un sujet très important dans notre qualité de vie. J’aimerais bien avoir un truc infaillible à partager avec les lecteurs, je n’en ai pas pour le moment.

    J’ai beaucoup manqué de confiance en moi et cela fait même un peu bizarre de réaliser que toutes ses barrières n’existent pas et ne sont que des illusions. Cela paraît pourtant si réel, si évident quand cela se manifeste, l’inconscient fait très bien son boulot pour nous duper ! Pour notre protection, bien sûr.

    Maintenant comme on est tous différents, à chacun d’avancer à son rythme au fur et à mesure de ses découvertes. Il existe de nombreux chemins différents pour gravir la même montagne.

    A+
    Jonathan Articles récents..Amener l’abondance dans sa vie !My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Jonathan,
      Tous nos maux sont des illusion dans le sens où ils nous servent
      à nous identifier afin de faire notre parcours terrestre.
      Retirer petit à petit les identifications sans craindre le vide,
      chemin cher aux bouddhistes, est un travail de chaque instant.
      Encore faut il le comprendre pour le mettre en oeuvre.

  25. Sco!@couple routine

    Bonjour Hannah,

    «On peut avoir confiance en soi et souffrir d’une faible estime de soi à la fois». J’avoue que je ne comprends pas cette phrase. J’aurais pensé que les étaient synonymes ou presque.

    Voici deux citations que j’aime bien.

    «Nous consolidons notre confiance en nous-mêmes quand nous acceptons et nous assumons les conséquences découlant de nos choix.» André Bienvenue

    «Faites-vous confiance et vous saurez comment vivre.» Goethe

    Amicalement,

    Sco! 😉
    Sco!@couple routine Articles récents..Tu as raison, mon amour…My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Sco!
      Pour moi confiance et estime de soi ne sont pas synonymes .
      Croire en soi, en ses capacités, savoir qu’on réussit, c’est
      la confiance. Elle vient de preuves accumulées de réussites.
      Au niveau du corps, on est au plexus solaire, 3 ème chakra.
      L’estime de soi est plus lié à l’amour de soi, la capacité à sentir
      le coeur nous nourrir de son rayonnement.
      Plus nous avons un enfant blessé à l’intérieur, plus c’est difficile
      à sentir. le rayonnement
      Par contre cela ne nous empêche pas de gagner des compétitions
      et d’être confiant.
      LA confiance est plutôt dans le faire
      L’estime dans l’Etre.

  26. Bernadette GILBERT

    Bonjour Hannah,
    Ton article pourrait faire un livre à lui tout seul. Une magnifique référence…
    Clin d’oeil au passage : je ne voudrais de l’homme aux muscles dans mon lit à aucun prix !
    La confiance en soi… tout est dit. C’est à construire et se construit jusqu’au bout. En fait, au départ d’une éducation judéo-chrétienne qui nous dit que nous sommes créés à l’image de Dieu, nous devrions tous vivre une confiance inébranlable !!! A l’image de Dieu. Et pourtant, cette même religion ne cesse de nous ramener à l’humilité, à l’oubli de soi, dans de mauvaises interprétation -à mon avis- de ce qu’est vraiment la création…
    A bientôt !
    Bernadette GILBERT Articles récents..Choisir sa médecine, un droit absolu !My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Bernadette,
      Merci du clin d’oeil, ce n’est pas ma tasse de thé non plus
      les muscles hypertrophiés. la prochaine fois que j’en croise
      un, je saurai que sa confiance en lui est pas terrible!

  27. sabrina

    Un truc pour se sentir en confiance?Rien , si une forme d’inconscience..
    Pour l’instant je vis un vrai truc pour me sentir impuissante; Impuissante en toute confiance , c’est bon ca?
    Quand je trouverai une date de rdv,je serai au point pour travailler.
    Merçi pour cet article , à pic, Sabrina .

  28. Hannah

    Bonsoir Sabrina,
    L’impuissance… pas très copine avec la confiance.
    Suis à Toulon le mardi 18 juin…répondras-tu à l’appel 😉
    Il y a un gros carré uranus-pluton qui embête pas mal
    de monde et ce jusqu’au 19/20 mai. Deux grosses planètes
    qui ramènent pas mal de mémoires…

  29. PureNrgy

    Merci Hannah pour un article déjà très complet et qui approche le sujet sous divers angles 🙂
    Je ne saisis pas trop par contre l’accroche de ‘vous n’allez pas aimer ce que j’ai à dire… » Car tout est juste, selon moi.
    Question conseils extra, je dirai de travailler le 3ème et 4ème chakra. En Fleurs de Bach donnent bien: Larch pour la confiance en soi dans le sens confiance en ses compétences… Ou Cerato dans le sens de confiance en son intuition, être à l’écoute de sa voix intérieure dont tu parles justement. Ensuite Pine pour l’acceptation de soi (estime de soi versus culpabilité)
    Tout cela peut accompagner un travail personnel, seul ou avec l’aide en effet d’un thérapeute. Une thérapie brève serait plus adaptée.
    Voilà des méthodes qui m’ont perso aidée 🙂
    Bonne soirée!
    PureNrgy Articles récents..Un luxe qui s’appelle SilenceMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Héloïse,
      J’ai préféré prévenir avec mon titre.
      Je lance quand même quelques bombes: « la faible
      estime de soi est une ressource qui permet de ne
      pas trop souffrir d’une vraie blessure ».
      Cela signifie qu’il ne sert pas à grand chose
      de vouloir se débarrasser du manque de confiance
      tant qu’on l’utilise comme remède.
      VU le nombre d’articles que je lis sur « comment
      retrouver la confiance en soi », je sais que ce que
      je dis n’est pas intégré par tout le monde.
      Bravo pour l’explication des fleurs de Bach, c’est
      un outil puissant comme tu le dis, allié à un travail sur soi!

      1. Heloise

        D’accord, je saisis mieux! Merci Hannah. C’est vrai que ce n’est peut-être pas intégré par tous de cette façon et que ça pourrait heurter…
        Je viens vite d’ailleurs de vérifier dans mon manuscrit comment j’abordais le sujet, car parfois quand q chose est acquis, on ne pense pas à le partager correctement. Et en fait, je ne parle que de l’estime de soi, j’ai fait une recherche sur ‘confiance en soi’ et sur 130 pages, figure-toi que je ne l’utilise même pas 1x! Juste 2x ‘confiance en vous’. Donc on se rejoint manifestement, ce n’est pas une question de confiance en soi mais de manque et aussi d’estime… OK fin de parenthèse 😉

        Merci : ) j’ai beaucoup reçu des Fleurs de Bach 🙂
        Heloise Articles récents..Tenues Vestimentaires : la wishlist !My Profile

        1. Hannah

          Bonsoir HéloÎse,
          je confirme, c’est la faible estime de soi qui est la
          plus importante car des petits exercices ne suffisent pas à en
          venir à bout. C’est toute la relation à l’amour qui est en cause,
          c’est à dire l’ingrédient le plus important pour être heureux.

          1. PureNrgy

            Je te rejoins à 1000% 🙂
            PureNrgy Articles récents..Astuces & défis pour sortir de la monotonieMy Profile

  30. Gilbert Louis

    Une vraie bouffée d’oxygène pour de désintoxiquer de ses scories mentales…
    A respirer profondément au moins une fois par jour !

    Courtoisement,
    Gilbert Louis

    1. Hannah

      Merci 😉

  31. Cathy de Poulettesurlenet

    Hello Hannah,

    Ton article peut faire miroir à chacun d’entre nous, tant la confiance en soi a dû être abîmée pour beaucoup, à un niveau ou un autre.

    En tant que parent, je m’interroge beaucoup à ce sujet. Je crois beaucoup dans la qualité de communiquer avec nos enfants pour les mettre en valeur. Quand on a beaucoup manqué, on a tendance à beaucoup donner…et pas forcément ce qu’il faut!!!

    Alors je me suis rendue compte que c’était la manière de communiquer avec moi qui était en train de changer, la manière de ma complimenter, de m’encourager, de reconnaître les qualités d’un travail etc…ce dialogue intérieur, de plus en plus positif et constructif…qui s’exprime du coup plus facilement avec les enfants!

    Cela fait 2 semaines que je suis sur un article à propos de la façon de complimenter les enfants…et en voyant ton article, j’ai pensé « tiens, encore synchrone! »

    Merci pour cet article « miroir »…

    A bientôt

    Cathy

    .
    Cathy de Poulettesurlenet Articles récents..C’est l’heure du dodo! Petite préparation au sommeil avec Tom le chat!My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Cathy,
      Savoir être dans le bon dosage avec les enfants est un art d’équilibriste:
      leur donner ce dont ils ont besoin sans les charger de ce que nous n’avons
      pas reçu…pas une mince affaire.
      Heureusement, ils savent mieux que nous manifester leur mécontentement quand
      quelque chose les dérange.
      Parfois aussi c’est un mécontentement à nous qu’ils expriment comme si c’était
      le leur… comment s’y repérer?
      J’ai longtemps travaillé en maternelle et je crois que les parents d’élèves de la
      terre ont intérêt à lire ton prochain article car complimenter leur enfant n’est pas
      toujours leur fort. La première remarque qu’ils font en venant chercher leur enfant,
      c’est souvent « ou as tu mis tes gants…. »

  32. Cathy de Poulettesurlenet

    Lol!

    Je ne sais pas si les parents complimentent peu, mais je crois que nous ne savons pas le faire dans un sens favorable pour l’estime de soi ou la confiance en soi.

    Tiens, grâce à ton article, et à la lecture des commentaires, j’ai rajouté un passage sur la distinction que je ne faisais pas entre les ces 2 expressions! Et la différence est de taille! Merciii.
    Cathy de Poulettesurlenet Articles récents..C’est l’heure du dodo! Petite préparation au sommeil avec Tom le chat!My Profile

    1. Hannah

      Reviens laisser un lien vers ton article quand il sera prêt 😉

  33. Enzo Ventura

    Bonjour Hannah,

    J’aime beaucoup, pas de techniques miracles.

    Les miracles c’est nous qui les faisons, pas les techniques.
    La confiance en soi c’est comme un muscle, plus on y travail plus elle grandit.

    Mais la confiance en soi comme l’estime de soi ça se partage, ça se donne
    et je te remercie de le faire avec nous de cette manière.

    Découvrir qui nous sommes sans jugement, aimer la vie dans la joie,
    expérimenter pour progresser, c’est cela pour moi cultivé la confiance en moi.

    Merc et @ bientôt
    Enzo Ventura Articles récents..Loi d’attraction,vivre l’AbondanceMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Enzo,
      Merci pour ton généreux commentaire.
      Pour moi, la confiance cela passe aussi par les
      autres. Elle se construit puisqu’il y a finalement
      peu de personnes qui en héritent!

  34. Michel de Changer Gagner

    Bonjour,
    je trouve que dire que la confiance en soi s’acquiert dans l’enfance est limitant. Comme beaucoup d’apprentissages cela est vrai, mais le manque de confiance en soi peut s’acquérir aussi à l’âge adulte.

    Ce qui me gêne surtout c’est que cela présuppose que l’on ne peut plus rien faire après. Vous donnez bien quelques remèdes, mais j’ai lu de la négativité ou du pessimisme (j’ai lu rapidement ,-) ).

    Bon, je sais bien qu’il y a aussi l’aspect « rédactionnel ». Il faut bien donner un angle à l’article…

    Sérieusement, je suis fan de PNL en ce moment. Les techniques de la PNL semblent assez efficaces pour reprogrammer le cerveau. De plus, la PNL s’accompagne d’hypnose. Les deux font la paire. Et l’hypnose peut vous changer.

    D’ailleurs, elles font parti des thérapies brèves. Le but de la PNL et de l’hypnose thérapeutique est de donner des outils pour évoluer (et guérir). On ne peut pas faire plus humaniste !

    Qu’en pensez-vous ?
    Michel de Changer Gagner Articles récents..Comment vaincre une phobie en 30 minutes ?My Profile

    1. PureNrgy

      Je me permets d’ajouter mon grain de sel étant donné mon parcours thérapeutique (thérapie brève, hypnose) et je confirme que l’on peut reprogrammer le cerveau. Toutefois, la personne doit le vouloir et si l’inconscient bloque pour x ou y raison (ex: trauma qui heurte l’amour propre) il faudra d’abord travailler là-dessus.
      Hannah a lié le besoin de reconnaissance avec le manque de confiance en soi me semble-t-il, et donc tire une relation avec l’enfance. Mais elle précise bien que la confiance en soi se développe en avançant 🙂

      Je m’éclipse…
      Bon weekend!
      PureNrgy Articles récents..Astuces & défis pour sortir de la monotonieMy Profile

    2. Hannah

      Bonjour Michel,
      Merci d’avoir précisé que tu avais lu rapidement sinon j’aurais cru
      que tu parlais d’un autre article!
      Mon but dans cet article est de mettre les remèdes sur une échelle
      d’intensité.
      Si porter de beaux vêtements suffit à vous donner confiance alors
      c’est un bon moyen pour vous.
      Si changer de croyance vous permet d’assurer vos pas en toute confiance
      alors c’est que c’est la bonne technique pour vous.
      Mon blog s’adresse aussi à ceux pour qui rien ne fonctionne. Dans ce cas,
      c’est que la problématique est attachée plus loin et que les identifications sont
      fortes. C’est aussi que le projet sens de l’arbre généalogique a beaucoup de
      poids et qu’il faut s’en occuper avant de trouver des recettes.
      Il y a des solutions pour tous les étages et parfois ne pas trouver de solution
      immédiate est un véritable chemin vers le cœur.
      J’aime prendre soin de cette catégorie de personnes pour avoir moi-même
      expérimenté des gros dossiers qui semblaient insolubles.

  35. Karine

    Hannah,

    merci pour cet article qui remet à plat certains a priori que l’on peut avoir.
    Je ne connaissais pas la fable qui illustre très bien tes propos. Merci de se partage. Karine
    Karine Articles récents..5 points-clés pour aider votre conjoint(e) en burn-outMy Profile

  36. Fabrice Béal

    Bonjour Hannah,

    C’est vrai finalement que la confiance en soi n’existe pas. Seul le manque de confiance existe, puisque naturellement, nous sommes des êtres complets à la source.

    Le manque de confiance est l’un des problèmes majeurs de l’être humain. Je ne connais personne qui
    n’en n’a pas souffert au moins une fois dans sa vie. Car si notre confiance était parfaite, cela supposerait aussi que nous n’ayons plus de peurs projetées à l’extérieur. Comme tu dis, la confiance en soi, c’est aussi la confiance en la vie et en les autres. L’un de va pas sans l’autre.

    C’est un travail de longue haleine. Mais nous pouvons tous progressivement retrouver notre confiance si nous faisons ce qu’il faut. De toute façon la vie nous pousse dans ce sens…

    Merci pour cet article.
    Fabrice Béal Articles récents..Pourquoi et comment aider votre enfant à développer son intuitionMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Fabrice et merci pour ton commentaire.
      parfois je me demande si nous retrouvons la confiance ou
      si plutôt, nous la trouvons pour la première fois!
      Je mesure , au fil des années, une modification
      de ma capacité à accepter que ce que je fais et ce que je dis
      est juste pour moi. Il a fallu déblayer les vieilles identifications
      à « il y a quelque chose qui cloche chez moi ».
      Je ne sais pas si c’est spécifique aux femmes mais c’est en
      l’intuition que j’ai commencé à développer le plus de confiance.
      celle pour les humains est venue plus tard et le travail
      n’est pas terminé!

  37. Enzo Ventura

    « Je mesure, au fil des années, une modification
    de ma capacité à accepter que ce que je fais et ce que je dis
    est juste pour moi. »

    Voilà un point qui m’interpelle, je suis sur que tout ce que nous faisons
    est en rapport avec nous et rien d’autre, quand nous trouvons l’écho
    chez les autres c’est merveilleux, mais avant tout c’est pour nous que nous faisons les choses.

    De plus je remarque et je fais de plus en plus confiance en l’intuition
    que j’appelle aussi intelligence intuitive ou sixième sens et mon constat est que
    cette nouvelle confiance en moi qui grandi est en rapport avec cela.

    J’accepte de savoir des choses que je n’ai pas apprises, c’est cela que j’appelle l’intelligence intuitive.
    et je suis également d’accord avec toi, je crois que c’est le principe féminin qui ouvre cette dimension.
    Depuis peu j’ai la certitude que mon âme est féminine. Et le nouveau paradigme qui nous régit actuellement ne fait que confirmer tout cela.

    Alors ouvrons-nous au savoir, à la connaissance divine à laquelle nous avons tous accès,
    c’est dur à croire, mais c’est pourtant bien réel.

    Au plaisir Hannah
    Enzo Ventura Articles récents..Persévérer, la persévérance, le secret de la loi d’attractionMy Profile

Les commentaires sont désactivés.

Partagez
Tweetez
+1