«

»

Fév 11

Travail sur soi: Kit de démarrage de l’année 2020

Quel travail sur soi peut-on faire en 2020 ?

.

Dimanche c’était la pleine lune qui faisait suite à la nouvelle lune du 25 janvier, de belles opportunités pour le travail sur soi..

.

.

Je n’ose même plus parler de portail énergétique car entre la nouvelle lune , la pleine lune, les éclipses et le reste j’ai l’impression d’être un peu sur le grill en permanence.

.

Je ne sais pas si c’est votre cas aussi mais 2020 démarre fort et ça va monter crescendo, ce qui me convient aussi j’ai un tempérament frondeur et un amour irraisonné pour le travail sur soi..

.

Le verseau (signe de ce mois) n’aime pas la routine alors attendez-vous à être décoiffé et à sortir de votre zone de confort.

.

Le verseau a un sens de l’idéalisation très développé du style « comment les choses devraient être au mieux » mais ce mois ci (et cette année) ce sera plutôt, « ok c’est bien beau ces belles idées mais concrètement il se passe quoi dans ma vie et comment je le gère? »

.

Travail sur soi en 2020: 1 ere question

.

Ça c’est la 1 ère question à vous poser ce mois-ci : « Et comment tu vis tout ça ? » C’est la question qui nous intéresse le plus car c’est celle qui va déterminer votre niveau d’énergie et votre sens de la gratitude.

.

En ce moment, ce qui se passe dans votre vie est beaucoup plus le résultat de vos mémoires, que le fruit de vos efforts, donc apprendre à les nettoyer pourrait vous faire du bien.

.

Cette question vous permet d’avoir un petit libre arbitre sur des évènements que vous ne maitrisez pas et ainsi augmenter votre taux vibratoire malgré les difficultés du moment.

.

Comme c’est le taux vibratoire qui crée notre réalité, autant faire en sorte qu’il vibre le plus fort possible pour vous.

.

Travail sur soi: 2 ème question

.

La 2 ème question est « Comment tu arrives à gérer ? »

.

Réponse, «  pas trop, ça secoue »  C’est ce que me répondent la plupart de mes clients/patients.

.

2020 va faire craquer le vernis. Travail sur soi très, très recommandé!

.


La bonne nouvelle c’est que votre Être véritable va émerger dessous mais la mauvaise c’est que tout ce sur quoi vous basiez vos principes et vos valeurs a l’air de voler en éclats si ce n’est pas tout à fait aligné avec votre désir de croissance et d’alignement au niveau du cœur et de votre Esprit.

.

Comment sait-on que ce n’est pas aligné ? On souffre ! Facile à repérer pensez-vous ? Pas si simple.

.

Nous sommes tous comme cette grenouille dans la casserole d’eau froide qui ne sent pas que la température de l’eau commence à être insupportable.

.

Vous vous croyez rebelle certainement mais ne vous leurrez pas : vous vous rebellez toujours à l’endroit où ce n’est pas dangereux pour vos habitudes pour mieux laisser la marmite bouillir sur certains autres sujets cruciaux.

.

Travail sur soi, un exemple?

.

Eh bien, très simple: vous bondissez lorsque vous voyez aux infos comment l’humain pollue la planète mais vous ne savez pas à quel endroit certaines de vos relations ou certaines de vos habitudes polluent votre vie.

.

Rebelle oui mais quel intérêt si vous ne savez pas être heureux ?

.

Avec tout ce qui bouge en ce moment, pas moyen de se poser 3 minutes pour faire le point…C’est un peu comme si on était en burn out sans y être tout à fait

.


Avec tout ce qui se passe dans vos vies, vous ne savez plus ni comment gérer ni quelle  priorité choisir.

.

Alors quel sera votre prochain pas ? Difficile  à dire tellement vous naviguez à vue.

.

La tentation serait de retomber dans l’ancien pour se sécuriser un peu mais pour être honnête, ce n’est plus possible.

.

La nouveauté vous oblige à être beaucoup plus vigilent et beaucoup plus présent.

.

Si vous êtes attentif, vous avez remarqué que, dans certains domaines de votre vie, les signes et les synchronicités s’en donnent à cœur joie.

.


Voyez que là où vous aimeriez aller les portes auraient besoin d’être forcées alors que dans d’autres endroits de votre vie ça s’ouvre et le message est bien « c’est le moment d’y aller, même si ce n’est pas ce que tu as demandé ».

.

Et même si ce nouveau chemin n’offre aucune sécurité. Avec le travail sur soi, s’aventurer sur des sentiers non balisés devient un jeu d’enfant.

.

Ce que la vie vous propose en ce moment, c’est de faire du nouveau pour changer de système de croyances

.

Travail sur soi: 3 ème question

.

Alors voilà une 3 ème question passionnante pour ce début d’année :

.

Qu’est ce que je fais de nouveau depuis la rentrée ? Doublée de « Est ce que c’est ok si c’est pas confortable ?

.

Si tout s’est bien passé pendant cette transition fin 2019 2020, vous avez laissé tomber un vieux système que ce soit :

. au niveau de votre travail

. dans la relation

.dans votre alimentation,

.dans les relations en général

.votre rapport au corps

.dans votre façon de gagner ou dépenser l’argent.

.

Cette transition, vous la vivez soit de façon optimiste si vous êtes adepte du travail sur soi, soit en freinant des 4 fers.

.

Quelle que soit la manière dont vous prenez la nouveauté il est important de remercier ce qui s ‘en va pour le chemin parcouru et les leçons apprises.

.

Si vous croyez que c’est le passé qui vous tire en arrière, détrompez-vous, le verseau cherche à vous faire passer sur une autre ligne de vie, pas vous faire régresser et ce, malgré les apparences.

.

Travail sur soi : Faire le point

.

Tout d’abord, faire le point sur ce qui n’est plus d’actualité dans vos vies surtout si vous vous êtes fait tirer l’oreille par la vie sans faire encore les changements nécessaires en pensant comme d’habitude que ça allait se calmer.

.

Ça ne va pas se calmer en 2020. Vous vouliez du changement? il arrive. Je vous en dis plus dans mon prochain article sur l’année du rat de métal.

.

Si vous semblez accroché à ce que vous avez laissé, c’est que vous ne l’avez pas assez « processé » alchimisé ou transformé.

.


Cette situation qui vous taraude a ramené de gros attachements que vous n’avez pas pris le temps de travailler assez en profondeur, même si vous êtes un habitué du travail sur soi.

.

La nouvelle ligne de vie est exigeante car elle vibre plus fort et elle vous invite à faire de même.

.

Concrètement comment ça se passe ce changement de ligne de vie ?

.


Le jour où vous êtes aligné tout a l’ait de rouler.
Le jour où vous êtes en proie à vos vieux démons intérieurs, la nouveauté annoncée semble se refermer comme si vous n’alliez plus y avoir accès.

.

En quoi c’est différent aujourd’hui des autres années ? Avant on avait le temps…

.

-de voir venir

-de se décider ou non

-d’attendre encore un peu de se dire on verra l’année prochaine

.

Considérez qu’il n’y a pas d’année prochaine c’est tout de suite et maintenant, votre taux vibratoire crée en temps réel votre réalité.

.

Je sais que vous avez tous mis le nez dans le pouvoir du moment présent d’Eckhart Tolle, eh bien on y est sauf que vous n’aviez peut-être pas tout à fait saisi que ce que ça allait signifier dans votre vie concrète.

.

.

Travail sur soi: mon exemple

.

Moi et ma nouvelle maison à louer. Honnêtement je n’avais pas tellement envie de bouger ni de changer de maison.

.

Ça secouait déjà pas mal dans ma vie privée, je n’étais pas prête à rajouter un déménagement par dessus. Échelle du stress pour un déménagement ; 70/100, presque autant qu’un divorce surtout que souvent les 2 vont de pair 😉

.

Après avoir cherché quelques coupables pour justifier ma difficulté, il a fallu que je me rende à l’évidence…ma nouvelle ligne de vie n’était plus dans cette maison trop grande et difficile à gérer.

.

J’ai fini par trouver un nouveau lieu grâce à de nombreuses synchronicités qui semblaient me dire « oui c’est bien par là qu’il faut aller ».

.

Sauf qu’un jour tout était en ordre… la semaine suivante ah bah non il manque un papier, puis c’est ok…. la semaine suivante ah bah non votre dossier n’est pas passé finalement.

.

Devant ce yoyo apparent, j’ai fini par m’interroger… qu’est ce qui en moi crée le bazar ? une question qui réunit Ho’oponopono et travail sur soi.

.

Réponse: mes croyances, mes pensées et mon taux vibratoire.

.

Plus ça va plus vos pensées créent quasiment en temps réel… autant être clair avec ce que vous pensez et ce que vous voulez.

.

C’est avec ce yoyo de réponses de la vie « oui tu vas l’avoir cette maison » « non elle n’est pas pour toi » que j’ai compris :

.

-que je ne voulais pas vraiment changer en fait

-que j’avais peur de ne pas la mériter

-que j’entretenais « je ne vais pas y arriver »

-je vais finir à la rue parce que je n’ai pas de toit

-des tas de pensées insidieuses issues de mes blessures conscientes et surtout inconscientes.

.

Ho’oponopono et le travail sur soi

.

Bien sur j’ai utilisé Ho’oponopono car je ne voyais pas du tout la mémoire à laquelle j’étais confrontée.

.

Et vous le savez maintenant, c’est la pratique de Ho’oponopono elle-même qui, souvent vous donne l’info de là où c’est attaché dans votre histoire et dont vous n’aviez pas pris conscience malgré tout le travail sur soi que vous avez accompli.

.

C’est dans ce genre de situation stressantes qui inclut un timing comme un examen, la vente de quelque chose, ne pas rater un avion, donner son préavis (avant d’avoir trouvé un nouveau lieu) que vous allez remarquer à quel point vous vous plombez vous-mêmes avec des vieilles peurs, des appréhensions de l’avenir et des croyances très ancrées bien qu’inconscientes que tout va finir par “foirer”.

.

En fait après analyse, les jours où je me réveillais pleine de gratitude pour la vie et ma situation, la maison m’était accordée.

.

Les jours où je me réveillais maussade, pleine de doutes et de rancœurs sur la situation, la maison semblait prévue pour quelqu’un d’autre…

.

Donc aujourd’hui, dans votre vie, c’est le moment d’envoyer des messages clairs de ce que vous voulez et de « processer », alchimiser, nettoyer tout ce qui en vous a l’air de se mettre en travers de vos désirs comme :

.

-manque d’enthousiasme

-peur de l’avenir

-comparaison

-plainte

-doutes

-ressentiment

.

Travail sur soi: les projections

.

Vous allez être surpris de voir que certaine parties de vous sont prêtes au changement et d’autres complètement réfractaires à la nouveauté qui les met en insécurité.

.

Pour être franche, je ne savais pas qu’une partie de moi avait peur de la nouveauté, peur qu’elle me fasse souffrir et dérègle l’équilibre que j’avais réussi à installer dans ma vie.

.

Je pouvais voir cette insécurité liée au changement chez certains de mes compagnons en me croyant super adaptable et prête à la nouveauté alors qu’ils ne faisaient qu’incarner cette partie morte de trouille en moi.

.

Comment reconnaître une partie de soi réfractaire au changement ? C’est celle qui succombe aux distractions, l’inverse exact du travail sur soi.

.

N’oubliez pas de vous arrêter quelques minutes et de faire le point sur ce qui vient de se terminer dans votre vie, fin 2019 ou début 2020.

.

.

.

1-Travail sur soi: quelle priorité?

.

C’est où que ça se passe pour vous la transformation de la nouvelle année ? Et quel est le changement proposé dans votre vie depuis ces 6 derniers mois ?

.

En répondant à cette question, vous pourriez d’ores et déjà voir une priorité poindre dans votre vie. Mais si vous passez votre temps à vous « distraire », vous ne l’avez peut-être pas identifiée.

.

Quels pourraient être les freins à cette investigation ?

.

-la croyance que vous ne pourrez pas trouver mieux ou faire mieux

-celle que vous n’allez pas y arriver

-celle que vous ne méritez pas un mieux-être

-celle que ce « mieux » engagerait trop de responsabilités de votre part.

.

Travail sur soi: posez vous la question qui tue

.

Quelle est ma priorité aujourd’hui ? Et pour les amateurs de couleurs profitez-en pour faire un tirage de couleurs.

.

Et voici quelques questions annexes qui tournent autour de celle-ci :

.

Pourquoi est ce que les autres n’ont pas l’air d’approuver ce choix ? Est ce vrai ce qu’ils me racontent quand ils ont des doutes sur mes décisions et mon orientation?

.


Et si vous validez que c’est bien votre priorité, partez avec la question suivante : « pourquoi je veux ça au fond ? », cela vous aidera à clarifier l’intention qui se cache derrière.

.

Voici un petit exemple d’investigation intérieure, une autre façon d’approfondir le travail sur soi :

.

_Tu veux plus de clients ?

Pourquoi ?

-Pour avoir plus de temps pour moi

_Pour quoi faire plus de temps ?

-euh pour être en paix

.

OK travaillez sur ce qui fait que vous n’êtes pas en paix mais tout de suite pas quand vous aurez plus de clients

.

.

Travail sur soi: l’inconscient

.

Parce n’oubliez pas qu’une autre partie de vous pense que si vous avez plus de clients vous aurez plus de travail et peut-être que vous ne saurez pas gérer ce que ça va entraîner comme par exemple :

.

*plus de visibilité

*plus d’investissement

*changer de local etc..

*et tu vous n’avez pas encore pas la structure pour…

.

Donc vous envoyez à l’univers une demande et son contraire en même temps pas étonnant que ça bouge pas…

.

Allons plus loin….

.

Voyez que comme d’habitude vous voudriez vous en sortir tout seul mais là ça ne va plus être possible.

.


Parce qu’au niveau planétaire, la conjonction jupiter/saturne arrive à grands pas dans le verseau, c’est à dire l’esprit communautaire. A ne pas confondre avec la dépendance.

.

Si vous vivez encore des dépendances, alcool, cigarette, substances, le voisin ou la voisine (eh oui la dépendance affective) … la vie va aussi vous les faire travailler pour que vous puissiez les lâcher.

.

.

Travail sur soi: regardez ce qui fonctionne bien

.

Regardez ce qui marche bien dans votre vie en ce moment c’est là où la vie vous pousse.

.

Si vous avez justement plus de clients c’est que la vie veut plus d’engagement de votre part à l’endroit où vous ne savez pas que vous avez peur de vous engager.

.

Si c’est le cas d’ailleurs, vous n’avez autour de vous que des gens qui sont irresponsables ou qui ne veulent pas s’engager… ils incarnent en chair et en os, les parties de vous que vous n’avez pas envie d’intégrer !

.

Si vous avez plus de relations en ce moment, c’est que la vie veut que vous fassiez fondre les barrières qui vous retiennent encore d’aller vers les autres.

.

Si vous avez plus de loisirs ou de temps libre, c’est que c’est dans la détente que votre travail intérieur va se faire pour apprendre à gouter pleinement à la vie terrestre. Eh oui le travail sur soi peut aussi signifier plus de détente.

.

.

.

Si vous avez plus de contraintes relationnelles, des gens de votre famille à soutenir, c’est que c’est par là que vous allez faire votre meilleur travail intérieur, (si vous avez la conscience de ce que c’est) pas la peine de vous battre avec ce que la vie vous offre.

.

Si vous avez plus de contraintes financières, ce n’est pas parce que la vie est mal faite et que les autres s’en sortent mieux mais parce que c’est dans l’insécurité justement que vous avez un travail émotionnel à terminer.

.

Vous n’avez jamais pu le faire car dès que l’insécurité vous court derrière pour vous taper sur l’épaule et vous parler, vous vous enfuyez tellement cela vous fait peur.

.

.
Ou bien vous vous mettez à plus travailler pour gagner plus d’argent mais ça ne change rien, l’insécurité continue à vous courir après pour vous délivrer son message que vous ne voulez pas entendre… et ça fait longtemps que vous fuyez…

.

Si vos priorités ont l’air de se mettre en travers de la vie de quelqu’un d’autre, c’est que votre priorité n’est pas d’installer la vie de vos rêves :

.

Vous devez d’abord travailler le fait de faire passer la vie (l’avis) des autres avant vous (c’est votre bazar principal à travailler) et c’est un travail sur l’autorité qui vous attend.

.

Si c’est la violence qui semble vous courir après pour vous aider à vous dégager de la mémoire, alors comme l’insécurité, retournez vous, faites face et écoutez ce que la violence a à vous dire.

.


Vous pouvez aussi vous faire accompagner quand vous sentez que vous n’êtes pas en capacité de le faire tout seul.

.

.

2- Travail sur soi: où perdez-vous de l’énergie?

.

En d’autres termes, pistez les distractions que vous utilisez pour ne pas faire le travail sur soi qui vous est demandé.

.

Comment savoir si ce que vous faites est une distraction ou pas ?

.

Votre distraction ne doit pas durer des heures (passives devant la télé un jeu ou autre) . Se distraire avec un film peut vous amener du grain à moudre dans ce que vous devez travailler intérieurement. Si c’est pure passivité, interrogez-vous:

.

.

.

Exemple :

.

a)Vous regardez trop de séries

Pas de souci si vous sentez les émotions que ça réveille de visionner cette série.

.

.
Arrêtez un peu l’enchainement des épisodes et « processez » ou nettoyez l’émotion qui vient d’être réveillée. Si rien n’est activé, changez d’activité.

.

b)Vous faites trop de sport

.

Regardez dans quel état vous êtes avant de partir faire votre sortie et nettoyez-le avant de vous embarquer dans un entrainement intensif.

.

Nettoyer signifie utiliser un processus pour vous dégager. Cela peut être Ho’oponopono si vous êtes un habitué, faire un process ou méditation guidée, faire une séance de travail sur soi avec quelqu’un, etc…

.

Déstocker ne veut pas dire libérer l’émotion cachée….qui va revenir immanquablement.

.

c)Vous faites trop de ménage

.

Regardez de plus près ce que vous essayez de clarifier dans votre vie. Vérifiez aussi l’émotion (ou le mal-être) que vous ressentez quand c’est sale avant de nettoyer…c’est cela qu’il faut nettoyer en priorité avant de briquer la cuisine.

.

d) Vous faites trop d’achats (nourriture vêtements etc…)

.

Posez vous avant de partir et demandez-vous : que se passerait il en moi si je renonçais à aller acheter ceci ou faire les courses maintenant ? Nettoyez la sensation qui se présente au moment où vous vous posez la question.

.

e) Vous mangez trop

.

Faites un process, ho’oponopono ou un exercice de nettoyage avant d’ouvrir le frigo. Vous allez utiliser la fringale émotionnelle pour vous libérer au lieu de la noyer dans le sucre ou le fromage.

.

f) Vous dormez trop…

.

Mettez intentionnellement votre réveil pour pouvoir nettoyer l’état dans lequel vous vous sentez quand vous mesurez la longueur de la journée qui vous attend et l’ennui (ou l’anxiété) qui pointe son nez.

.

g) Vous sortez trop

.

Vérifiez que votre sortie vous amène de la joie pure et acceptez de sentir ce qui se passe quand la soirée n’est pas à la hauteur de vos attentes. C’est aussi cela le travail sur soi.

.

.

Comme pour les séries, il est possible d’utiliser la fuite apparente pour nettoyer les blocages et malaises qui se présentent pendant la sortie.

.

h) Vous voyez trop de gens

.

Vérifiez que vous gardez bien la présence à chaque instant, surtout quand vous commencez à en avoir marre mais que vous restez quand même par dépendance ou peur de vous retrouver seul.

.

i) Vous restez trop confiné chez vous

.

Vous refusez les invitations par peur de vous confronter aux humains, c’est aussi une manière d’être dans l’évitement de ce que la vie vous propose pour avancer.

.

Travail sur soi en 2020: pour résumer

.

En ce début d’année, acceptez les changements de lieux, de personnes, d’activités etc…mettez vous un peu en danger pour sentir ce que la vie vous pousse à « nettoyer » pour changer de taux vibratoire.

.

Reconnaissez, lorsque vous passez votre temps à vous inquiéter pour quelqu’un, que vous êtes aussi dans l’évitement d’un travail intérieur à faire.

.

S’inquiéter, c’est avoir peur et avoir peur est l’antithèse exacte de l’amour… est ce bien raisonnable quand on voudrait aider quelqu’un d’entretenir la vibration de la peur en pensant que c’est du soin et de l’amour?

.

Posez vous la question de savoir de quoi vous avez vraiment peur par rapport à cette situation et faites le nettoyage de votre peur.

.

Voilà l’idée

.*N’oubliez pas de vous poser cette question tous les jours : qu’est ce que j’ai fait pour moi aujourd’hui ?

.

*A quoi ai je passé du temps alors que ça pourrait être fait par quelqu’un d’autre ?

.

*A quoi ai-je perdu mon temps alors que j’ai des priorités à mettre en place dans ma vie ?

.

*Qu’est ce que j’ai testé de nouveau dans ma vie en prenant le risque de l’inconnu ?

.

*Qu’est ce que j’ai fait comme travail sur moi aujourd’hui qui va me permettre d’avancer et de me libérer ?

.

Si vous avez envie de tester d’autres formes de travail sur soi ou d’être accompagné dans un virage difficile, voici ce que je peux vous proposer : (cliquez sur les images ou les liens)

.

(Attention pas plus de 10 personnes pour ce voyage de guérison en Inde)

Share This Post

9 pings

Répondre à Magali Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.