Hannah

Détails de l'auteur

Nom : Hannah
Date d'enregistrement : 20 octobre 2011

Billets récents

  1. 9 façons de prendre soin de soi (dont Ho’oponopono) en ce jour de solstice — 21 juin 2017
  2. Psychologie des couleurs: Pourquoi Ho’oponopono est l’antidote du jaune — 28 avril 2017
  3. Psychologie des couleurs : Comment le jaune peut vous pourrir la vie! — 10 mars 2017
  4. Trouver la joie de l’alignement en année 1 — 18 février 2017
  5. 4 conseils inédits pour booster votre énergie en année 1 — 26 janvier 2017

Articles de cet auteur

Juin 21

9 façons de prendre soin de soi (dont Ho’oponopono) en ce jour de solstice

Cette année, le solstice d’été tombe le 21 juin mais ceci n’est pas une généralité, le solstice pouvant survenir entre le 19 et le 22 juin. Un bon moment pour prendre soin de soi.

 

Il correspond à la journée la plus longue de l’année . Le soleil à son zénith symbolise alors la puissance la joie et la lumière. Le temps qui sépare le lever du coucher du soleil est de plus de 16H en France.

 

Dans la réalité quotidienne, le solstice d’été est plutôt un événement communautaire et joyeux. Le clan et tous les amis se réunissent dans la joie et la bonne humeur alors que le solstice d’hiver est plutôt dans le recueillement en famille.

 

Mais le solstice est aussi considéré comme un portail vers d’autres espaces intérieurs. La lumière est à son apogée et éclaire même les ombres inaccessibles ou celles qu’on ne connait pas encore.

 

Paradoxalement, c’est aussi le moment où les jours vont commencer à diminuer et où les forces solaires vont s’affaiblir.

 

L’été, c’est aussi le temps des moissons et des récoltes : vous allez constater si les graines que vous avez semées quelques mois auparavant sont de qualité et nourrissent votre âme.

 

Symboliquement, notre fruit (notre travail intérieur) rend visible à nos yeux ce que l’on ne voyait pas. C’est le moment où les prophéties peuvent s’accomplir car elles ne sont plus voilées par les ténèbres et où il est important de prendre soin de soi.

 

Cette fête vous incite à être vigilant par rapport à vos propres ténèbres car c’est aussi le début de la période d’obscurité qui va commencer bien que ce soit le début de l’été.

.

.

.

Les Chrétiens ont une formule intéressante, « Il faut que Lui grandisse et que moi je décroisse », « lui » étant notre Esprit, « moi » le mental :

 

Cet éclairage des ombres est souvent symbolisé dans les édifices sacrés par la capture du premier rayon de soleil le jour du solstice d’été.

 

Ces lieux sacrés peuvent être des grottes, des dolmens, des menhirs, des temples, des pyramides, des châteaux, des cathédrales, des églises, des chapelles, des œuvres d’art, etc…

 

Aux alentours du 21 juin, les rayons solaires sont en effet canalisés afin d’éclairer vivement un endroit bien précis grâce à une ouverture pratiquée dans un toit, un mur ou une fenêtre ;

 

Bien entendu, ces signes sont invisibles aux yeux des simples visiteurs, et ils sont invisibles tous les autres jours de l’année.

 

Je pense notamment au château de Monségur au cœur des Pyrénées ariégeoises, où périrent les Cathares en 1232. Cette construction est équipée d’un système de rayons, encore opérationnel, malgré son état de ruine.

.

.

.

Vous connaissez certainement le trou dans le vitrail de la cathédrale de Chartres qui s’illumine le 24 juin.

 

.

.

Un des plus spectaculaires phénomènes lumineux se manifeste de façon unique au solstice d’été, à midi en la Basilique Sainte Madeleine de Vézelay, un véritable chemin de lumière.

.

.

.

Il en est de même pour le site de Stonehenge où des milliers de personnes se déplacent pour le lever du soleil du solstice.

.

.

.

Alors, concernant ce solstice, les questions que vous pouvez vous poser sont les suivantes:

 

  • Qu’est ce que ce solstice me permet de voir en moi alors que c’était inaccessible jusqu’à présent ?
  • Quelle est la partie de votre vie qui est en train de s’éclairer ?

 

Voici donc 9 façons de prendre soin de vous en ce solstice d’été de cette année1

 

1°) La sauge pour prendre soin de soi

 

En cette nuit la plus courte, les plantes en général reçoivent une force toute particulière venue des forces célestes, comme si leur sève « chantait » d’une puissance inégalée .

 .

.

.

La sauge fait partie de ces herbes sacrées qui sont récoltées au solstice d’été et ses qualités médicinales sont innombrables:

 

  • Elle réduit l’inflammation
  • Guérit les maladies chroniques
  • Booste le système immunitaire
  • Améliore la mémoire pour les examens
  • Stimule les fonctions cérébrales
  • Permet une meilleure concentration
  • Renforce les os
  • Enraye les bouffées de chaleur de façon signifiante

 

Pour prendre soin de soi, il n’est pas necessaire de la boire en tisane, vous pouvez aussi manger les feuilles ou les broyer pour accompagner les viandes (si vous n’avez pas opté pour le régime végan).

 

Enfin elles servent à purifier l’atmosphère et augmenter le taux vibratoire de votre lieu de vie ou votre cabinet.

 

A partir de votre portée d’entrée faites bruler des feuilles de sauge et laissez l’espace se remplir de fumée sans saturer la pièce.

.

.

.

N’oubliez pas les placards et les angles de la maison où stagnent les énergies. Concentrez vous aussi sur les ouvertures, portes et fenêtres.

 

Visualisez la sauge absorbant toutes les énergies difficiles et les formes-pensées qui s’accrochent dans votre maison.

 

Laissez votre intuition vous diriger vers les endroits qui ont le plus besoin d’être nettoyés. Vous pouvez aussi purifier votre aura en passant la sauge fumante autour de vous.

 

Vous allez sentir une clarification et une plus grande acuité de votre présence. Et comme nettoyer avec de la sauge est une cérémonie, choisissez-la de qualité ou ramassez-la vous-même.

 

2°) Des amis choisis pour prendre soin de soi

 

Entourez vous de personnes auprès de qui vous vous sentez nourri et qui voient en vous le meilleur. C’est aussi cela prendre soin de soi.

 

C’est le moment de faire une demande pour rencontrer les personnes avec qui vous êtes en phase ou qui font partie de votre famille d’âmes. N’attendez pas de tomber sur eux par défaut, posez une intention.

.

.

.

Posez-vous la question de l’activité qui nourrit le plus votre âme:

 

  • Êtes-vous fait pour guider les autres sur le chemin ?
  • Êtes-vous attiré par tout ce qui touche à la guérison ? Avez-vous des dons ?
  • Êtes-vous plutôt un enseignant ? Savez-vous canaliser des enseignements ?
  • Vous sentez-vous une âme de guerrier protecteur ?
  • Êtes-vous appelé à aider la planète et protéger l’environnement?
  • Êtes-vous un alchimiste qui spiritualise la matière ?
  • Utilisez-vous l’art et les écrits pour élever les consciences ?
  • Savez-vous diriger ceux qui perdent la vie dans une catastrophe ?
  • Êtes-vous attiré par les connexions qui se font sur les sites sacrés ? Connaissez-vous les méridiens de la terre ?
  • Parlez-vous aux morts ?


Faites une demande le soir avant de vous endormir pour être guidé et orienté vers des êtres qui font partie de votre famille de l’Esprit, même si vous n’avez aucune idée de vos dons et de vos potentiels.

 

3°) Sortir du pilote automatique pour prendre soin de soi

 

A chaque instant, souvenez-vous que vous êtes présent et conscient. Choisissez de ralentir ce que vous êtes en train de faire pour le vivre consciemment.

 

Lorsque vous êtes en pilote automatique, vous n’êtes pas aux commandes, c’est votre mental avec ses peurs qui dirige la danse comme si votre présence n’était pas indispensable.

.

.

.

Il n’est pas question de juste fonctionner pour accomplir des tâches, payer des factures et faciliter la vie à votre famille.

 

Vous avez aussi un plan céleste qu’il vous faut découvrir et lorsque vous n’avez rien à faire, c’est le moment de vous laissez inspirer plutôt que d’occuper votre temps pour vous remettre d’un dur labeur. Prendre soin de soi passe par là.

 

Apprenez à questionner votre vie et demandez des révélations à propos des leçons de vie qui vous sont présentées sur le chemin.

 

Si vous ne mettez pas d’intention pour votre vie, vous la vivez par défaut en vous prenant uniquement pour un être terrestre.

 

N’oubliez pas que vous êtes “un être spirituel qui a décidé de faire l’expérience de la vie humaine et matérielle,” c’est très différent !

 

4°) Faire l’exercice de la gratitude dès le réveil pour prendre soin de soi.

 

Au lieu de laisser votre mental faire l’inventaire de toutes les choses difficiles dans votre vie qu’il va falloir améliorer, faites le tour de toutes les choses qui vont bien et pour lesquelles vous avez de la reconnaissance.

.

.

.

Commencez par le lit dans lequel vous avez dormi si vous avez opté pour une literie confort. C’est une façon de commencer la journée en prenant soin de soi.

 

Faites pareil pour tout ce que vous possédez matériellement mais aussi exprimez votre appréciation pour toutes les aides que vous recevez, même si ce sont des praticiens que vous payez.

 

N’oubliez pas d’avoir de la gratitude pour vos capacités, vos qualités et vos dons.

 

Vous ne pouvez pas vous référer à des habitudes de l’enfance où vous auriez du être encensé pour vos talents. Les parents ont toujours comme principe d’éducation de ne pas laisser leurs enfants se prendre la grosse tête.

 

Résultat, vous vivez vos manquements beaucoup plus que vos réalisations.

 

Ainsi vous faites pareil et vous répétez le schéma: Il est difficile de ne pas reproduire envers soi-même la façon dont vous avez été éduqué. Vous n’êtes donc pas très tendre avec vous-mêmes.

 

5°) Continuez à apprendre pour prendre soin de vous

 

Passez 10 minutes par jour à apprendre quelque chose de nouveau et d’inspirant qui va faire chanter votre cœur.

.

.

.

Découvrez un sujet qui vous passionne et laissez cette passion vous aider à avancer avec plus de confiance vers la vie de vos rêves.

 

Gardez l’esprit curieux et le poids de l’âge n’aura aucun effet sur vous. Grâce à internet, de nouvelles techniques éclosent tous les jours ainsi que de nouveaux enseignements.

 

Laissez-vous surfer pendant quelques minutes pour découvrir de nouveaux paysages cognitifs et vous préparer à quelques révélations.

 

6°) Surveillez votre taux vibratoire pour prendre soin de vous

 

Lorsque vous êtes dans l’action, apprenez à sentir si ce que vous faites réjouit votre âme ou entretient les « il faut » et «  je dois ».

 

La joie et l’amusement sont rarement au rendez-vous si vous n’avez pas mis d’intention à ce sujet. Prendre soin de soi c’est vivre la récréation quotidiennement.

.

.

.

Lorsque vos « devoirs » sont faits, ne négligez pas les récréations qui consistent à faire ce qu’on aime, quelle que soit la quantité de travail que vous ayez à faire.

 

Repousser le plaisir est une habitude acquise qui a tendance à durer si vous n’en prenez pas conscience.

 

Plaisir ne signifie pas forcément boire un apéritif ou faire un col à vélo… soyez honnête avec ce qui vous fait plaisir, pas ce qui vous permet d’oublier ou ce qui est censé être bon pour votre santé.

 

7°) Parlez vrai et arrêter de bavarder pour prendre soin de soi

 

Échanger des opinions n’est pas parler vrai. Si vous allez voir un film, il n’est pas juste question de dire ce que vous pensez du film mais plutôt ce que ça vous fait de le visionner.

.

.

.

Qu’est ce que ça a réveillé chez vous? A qui vous vous êtes identifié pendant le film? Parler de façon authentique, c’est nommer la réalité de ce qui se passe en vous, c’est à dire quelque chose de totalement personnel à propos du film.

 

Si ce que vous racontez est quelque chose qu’on peut lire dans une revue de cinéma, cela a peu d’intérêt, il n’y a rien de vous qui transpire dans votre discours. Vous passez pour quelqu’un d’intelligent mais rien n’est nourri au niveau énergétique.

 

Ce qui fait la qualité d’un échange c’est l’implication. Quelle leçon de vie en avez-vous tiré ? En quoi voir ce film vous aide à transformer votre vie ?

 

La parole crée, alors autant faire attention à ce que vous créez !

 

8°) Pister ses jugements pour prendre soin de soi

 

Ne soyez pas bluffé par la réalité extérieure qui vous ennuie, vous plombe ou vous agace. Elle n’est que la mise en forme de ce qui est à l’intérieur de vous.

 

Tant que vous prenez la réalité pour quelque chose d’extérieur à vous, vous avez l’impression qu’il vous arrive quelque chose avec lequel vous voulez être d’accord ou avec lequel vous voulez vous battre.

 

Lorsque vous comprenez que le projecteur est dans votre tête, vous avez enfin sous les yeux tout ce que vous ne savez pas que vous avez à l’intérieur.

.

.

.

La plupart des scénarios, des schémas et des attachements qui sont stockés en vous sont inconscients. Il est normal que vous ne sachiez pas qui vous êtes ni ce à quoi vous êtes attaché.

 

C’est ce qui arrive dans votre vie qui va vous le montrer. Vous comprenez que vous plaindre ou refuser la réalité ne va pas vous servir à grand chose.

 

C’est plutôt l’heure de regarder ce qui est et d’y travailler si votre réalité ne vous convient pas.

 

Voici un exemple : vous en avez marre de vous battre avec les réalités financières car cela crée beaucoup d’insécurité.

 

En apparence, vous êtes aux prises avec de factures que vous trouvez trop élevées et qui ne vous permettent pas de sortir la tête de l’eau sans vous sentir submergé et impuissant.

.

.

.

Mais si le projecteur est dans votre tête, l’insécurité est déjà dedans et le fait de vous sentir impuissant aussi. Cela parle sans doute de votre insécurité d’enfant, du manque de soutien et du peu de pouvoir que vous aviez enfant.

 

Méconnaître cette réalité vous fait croire au scénario en 2017 alors que c’est juste une nouvelle forme que prend votre insécurité. Prendre soin de soi, c’est ne pas être totalement identifié à sa mémoire.

 

Pour un enfant, c’est rarement une réalité matérielle mais plutôt affective. Pourtant, comme vous êtes maintenant adulte, l’insécurité se pose sur votre quotidien et donc concerne l’argent.

 

Tant que l’insécurité n’a pas été « travaillée », elle prend toutes sortes de formes.

 

Au lieu de se manifester sous la forme d’un problème d’argent, elle peut aussi se manifester sous la forme d’un problème physique ou sur une inquiétude pour ce qui arrive à vos enfants ou vos petits enfants. C’est ce qui m’amène au dernier point.

 

9°) Faire Ho’oponopono pour prendre soin de soi

 

Soyez présent à tout ce qui vous dérange et pour lequel vous avez un jugement.

 

Lorsque vous avez identifié ce que vous considérez comme un problème dans votre vie concrète et matérielle, vous savez désormais que cela ne parle pas vraiment de votre présent, qu’il n’y a pas vraiment de problème à régler mais que vous êtes face à une mémoire.

 

Vous allez pouvoir nettoyer la mémoire avec Ho’oponopono.

 

Cela ne signifie pas qu’il n’y a rien à faire au présent. Il y a sans doute des actes à poser mais pas avant d’avoir nettoyé le filtre de votre projecteur, responsable du problème.

 

Les jugements que vous portez, et la réalité contre laquelle vous vous insurgez peut concerner:

 

  1. Quelqu’un ou un groupe de personnes
  2. La vie en général
  3. Ou vous-même

 

Lorsque vous repérez votre résistance à ce qui est, récitez les 4 phrases de Ho’oponopono :

 .

.

.

  • Je suis désolé
  • S’il te plait, pardonne-moi
  • Je te remercie
  • Je t’aime

 

Cette prière Ho’oponopono s’adresse à la mémoire en question mais aussi à l’enfant en vous qui porte la mémoire.

 

Si vous faites cela, vous enlevez les charges que vous mettez sur la réalité extérieure car vous reconnaissez votre part de responsabilité dans ce qui est projeté sur l’écran de votre vie.

 

Vos actions sont plus centrées et moins réactives. Vous avez donc une chance supplémentaire de nettoyer la source du problème plutôt que les dommages collatéraux.C’est la grande force du Ho’oponopono.

 

Dégommer un détecteur de fumée sous prétexte qu’il fait du bruit ne va pas vous être d’un grand secours. Cherchez plutôt la cause de l’alarme.

 

En vous attaquant à la racine, c’est à dire, à ce qui en vous crée le problème, vous vous donnez la possibilité de ne pas le voir ré-apparaître.

 

Ce protocole est très puissant car il réduit le sentiment d’être prisonnier de la dualité entre ce que vous vivez et ce que vous aimeriez vivre.

 

Vous arrêtez de vouloir régler des problèmes et vous vous alignez sur l’espace de votre cœur. Et cela fait toute la différence car ce n’est plus votre mental qui est aux commandes.

.

.

.

Et si cette voie d’Éveil vous appelle, je vous propose cet été un stage en Ardèche pour un prix raisonnable. Cliquez ici pour en savoir plus sur le stage Ho’oponopono ou faites un copier/coller http://www.existence.fr/ho-oponopono-une-methode-profonde-pour-un-changement-radical-de-votre-vie-S2651-t13.html

 

Vous pourrez ainsi pousser plus loin la connaissance de ce merveilleux outil de réconciliation avec soi et trouver la formulation exacte qui touche l’enfant en vous et permet la transformation.

 

Ce sont 6 jours d’immersion dans un cadre communautaire et bienveillant d’où vous ressortirez grandi et apaisé. Plus d’explication ici ainsi qu’un lien d’inscription.

 .

.

.

Et vous aimez-vous cette période du solstice? Pratiquez-vous Ho’oponopono et qu’est ce que cela a changé dans votre vie ? Laissez un commentaire

Share This Post