Archives de la Catégorie : Finances

Mar 04

Comment se libérer d’une peur?

 Se libérer d’une peur, pas si simple

Les peurs sont multiples et si vous pensez que vous n’en avez pas, c’est peut-être que vous n’avez pas encore passé votre vie au peigne fin.

Il n’y a aucun souci avec vouloir se libérer d’une peur à partir du moment où vous êtes prêt à la regarder en face avec beaucoup d’accueil et d’acceptation.

Du coup, vous mettez de l’amour sur la peur au lieu d’y mettre immédiatement une dose de courage pour lui trancher la tête.

Parce que la technique du guerrier et du petit soldat ne marche pas à tous les coups pour se libérer d’une peur, surtout si vous êtes une femme.

Voici un récapitulatif des nouvelles vidéos du défi “une vidéo par jour” si vous ne les avez pas vues sur Utube ou Facebook.

1°)Se libérer de la peur qu’un problème ne se solutionne jamais

.

Avez-vous remarqué comment certains scénarios semblent se répéter à l’infini dans votre vie ? Alors comment se libérer d’une peur que ces scénarios ne solutionnent jamais?

Même quand vous pensez l’avoir travaillée avec toutes formes de thérapies, la situation continue à vous envahir et vous pourrir la vie.

C’est certainement parce que vous n’avez pas encore saisi le pourquoi du comment de ce problème dans votre vie.

Il n’y a donc qu’une seule question à se poser : vous la trouverez dans la vidéo suivante:

.

.

2°) Se libérer de la peur de ne jamais devenir libre 

 

Cette vidéo m’a posé un problème, il a fallu la refaire plusieurs fois, la seule de la série d’ailleurs. Comme si le thème de la liberté me touchait particulièrement.

La technique semblait « foireuse » alors qu’en fait le bug correspondait certainement au thème que j’avais choisi.

Savez-vous qu’à la question « pourquoi voulez-vous de l’argent ? » la moitié des gens interrogés répondent : « Pour être en sécurité » et l’autre moitié « Pour être libre de…. ».

Se libérer d’une peur de ne jamais être libre financièrement est peut-être une quête inutile…

Par contre, je me suis dit que la recherche de la liberté était une bonne approche pour les difficultés financières.

D’ailleurs des tas d’intervenants sur le web vous proposent la liberté financière.

Parfois leur naïveté me fait bien rire. Parce qu’il semblerait que ce soit avec le concept de liberté que nous ayons un problème plus qu’avec le concept de l’argent

Cette vidéo va vous orienter vers un terrain concret pour vous poser la bonne question pour se libérer de cette peur.

.

.

3°) Se libérer de la peur de l’inconnu

 

Soyons clair tout de suite, la peur de l’inconnu n’existe pas !

Je sais qu’en dehors de l’anxiété générale et des phobies très spécifiques, une des peurs les plus importantes que l’on cite est la peur de l’inconnu et comment se libérer d’une peur de l’inconnu.

Et si je vous disais que cette peur ne peut pas exister (puisque l’inconnu est dans le futur) et qu’on ne peut avoir peur que de ce qu’on connaît déjà.

Alors comment se fait-il qu’on arrive à croire qu’on a peur de l’inconnu ? Cela ne veut pas dire d’ailleurs qu’on ne peut pas se libérer de cette peur

Une seule question primordiale pour élucider ce paradoxe et savoir comment gérer ce que vous croyez être la peur de l’inconnu.

.

.

4°) Se libérer de la peur de l’impuissance

 

Bien sur, vous aimez prendre de bonnes résolutions et poser des actes pour atteindre vos objectifs.

Et vous êtes bien obligé d’admettre que régulièrement, malgré tous vos efforts, ce que vous demandez le plus au monde ne vous est pas envoyé.

Et pourtant, vous savez que l’univers répond à toutes les sollicitations alors où est le bug ? Se libérer d’une peur de l’impuissance n’est pas forcément le bon chemin…

Qu’est ce qui se met en travers régulièrement de vos projets et vous fait développer une forme de découragement alors que tout conspire à vous aider à vous libérer?

La réponse dans cette vidéo :

.

 

5°) Manquez vous d’imagination ?

 

Il n’est pas question de se libérer d’une peur dans ce paragraphe mais plutôt d’aller creuser du côté de vos rêves.

A la question, “manquez-vous d’imagination?”, vous allez peut-être me répondre que non en me donnant plein de preuves à l’appui.

Vous avez sans doute plein de rêves à réaliser mais qui demanderaient plus de moyens.

Alors, dans cette vidéo, je vais vous faire rêver et vous verrez peut-être  à quel point vous manquez d’imagination.

.

.

6°) Le fond du problème n’est jamais ce que vous croyez

 

Pour se libérer d’une peur, il faut savoir de quelle peur on parle. Or, votre mental rusé vous aiguille souvent sur de fausses pistes.

On travaille souvent sur un faux problème, un leurre et donc ça ne risque pas de fonctionner.

Si vous avez un sujet dans votre vie qui ne se modifie jamais alors c’est peut-être le cas.

Par exemple un problème de poids, c’est une gestion de stress et surtout une gestion de l’angoisse.

Arrêter de manger, c’est à dire de gérer le stress, alors que vous vivez une angoisse inconsciente sourde et profonde ne risque pas de vous aider à éliminer le problème sur le long terme.

Regardez dans cette vidéo, ce qui peut se cacher sous les problèmes de poids (ou d’autres problèmes insolubles) et vous verrez pourquoi il est difficile de se libérer d’une peur sans comprendre ce qui se passe.

Je vous parle aussi de la confiance en soi lorsqu’elle est défaillante et pourquoi ça ne sert pas à grand chose de vouloir la muscler.

.

.

7°) Est ce bien utile de chercher l’unité ?

Ici, il est plutôt question de se libérer d’une peur de ne jamais se libérer.

Bon je vous rassure tout de suite, il n’y a pas de problème avec l’unité mais avec celui ou celle qui la cherche.

“La vie c’est comme un arc en ciel il faut du soleil et de la pluie pour en voir toutes les couleurs.”

Vous êtes certainement d’accord sur le principe mais dans la réalité, lorsque la vie contrecarre vos projets, lorsque l’imprévu s’invite à un mauvais moment, vous tombez (comme moi) dans des remous émotionnels et la « râlerie ».

En fait, secrètement, nous rêvons d’un monde où il y aurait éternellement du soleil et de la lumière.

Est ce que chercher l’unité n’est finalement pas une tentative de se libérer d’une peur ?

.

.

Et voilà pour cette semaine  et les dessous de « se libérer d’une peur » en passant par la liberté, l’imagination et l’unité, 7 petites vidéos avec une piste de réflexion par jour.

Si la libération des peurs vous intéresse, je ferai en mars un webinaire sur la technique TIPI (Technique d’Identification des Peurs Inconscientes), la technique la plus aboutie pour se libérer d’une peur.

N’hésitez pas à écrire dans les commentaires les sujets qui vous ont le plus parlé? Laissez un commentaire!

Share This Post

Fév 08

Procrastination et auto-sabotage, les vraies raisons

Procrastination et auto-sabotage, ce que vous ne savez peut-être pas

 

Il y a une semaine j’ai décidé de me lancer un défi, celui de faire une vidéo par jour, on va dire pendant un mois.

J’ai besoin de voir d’abord si je tiens le pari parce que, vous me connaissez, mon truc c’est plus l’écriture que la vidéo.

Plutôt que de vous faire de longs articles pendant ce mois-ci, je vais vous poster des petites vidéos de 2 à 4 minutes maximum sur des thèmes chers au blog.

Ma première vidéo s’appelle l’auto-sabotage n’existe pas.

Oui je sais ce n’est pas ce que vous lirez sur le web à propos de l’auto-sabotage. Pour moi, nous ne sommes pas une personnalité mais un ensemble de sous-personnalités.

Lorsque vous parlez d’auto-sabotage, vous êtes juste en train de dire qu’une de vos personnalité vient de rentrer en conflit avec une autre.

Par exemple, celle qui a décidé hier qu’elle ne mangerait plus de sucre n’est pas la même personnalité que celle qui va manger des gâteaux pour son goûter.

Lorsqu’une sous-personnalité a l’air de vous mettre des bâtons dans les roues, vous n’êtes pas dans l’auto-sabotage, vous êtes juste en train de rencontrer une partie de vous souffrante qui réclame votre attention…

La suite dans cette courte vidéo.

.

.

.

Après l’auto-sabotage, les dessous de la procrastination

 

Eh non, vous n’êtes ni laxiste ni fainéant quoi qu’en disent les autres et votre juge intérieur.

Avec la procrastination, vous êtes aux prises avec une peur et vous préférez vous dénigrer plutôt que de faire le travail d’aller identifier la peur dont il est question.

Pas étonnant que votre dossier n’avance pas…alors de quelles peurs parle t-on dans la procrastination ?

Je vous propose de les découvrir dans cette vidéo, plus 4 questions fondamentales à vous poser si vous voulez en finir avec la procrastination.

Il y en a une qui est une vraie bombe si vous vous prêtez au jeu de la question.

.

.

 

.

Après l’auto-sabotage et la procrastination, voici « rumeur et jugement »

 

Même si les gens qui propagent la rumeur estiment qu’elles le font avec bienveillance pour que la personne concernée sache ce qu’on raconte dans son dos…

n’y a t’il pas anguille sous roche ?

Peut-être que vous aussi vous répétez des propos sans vous apercevoir que vous faites chuter votre taux vibratoire et celui de la personne à qui vous vous adressez.

Et si vous appreniez à vous poser la bonne question pour éviter de propager des jugements qui vous desservent ?

Je vous raconte, dans la prochaine vidéo comment mon ancienne directrice s’y prenait en toute innocence pour me casser mon weekend…

.

.

.

.

Auto-sabotage, procrastination, jugements et relations dysfonctionnelles

 

Tout ce que vous avez vécu, enfant, est inscrit en vous à un âge où vous ne pouvez pas filtrer l’information ni vous faire une idée juste de la réalité.

Vous absorbez sans le savoir les modes relationnels de la famille et les disputes entre vos parents pour fabriquer votre propre monde de relations.

Lorsque vos relations dysfonctionnent, parce que :

 

  • vous ne trouvez pas l’amour de votre vie,
  • vous n’en pouvez plus des négligences et de la distance,
  • vos besoins ne sont pas satisfaits,
  • vous vous vivez comme un ou une esclave…
  • vous vous sentez violenté
  • vous avez envie de vous replier dans un coin
  • vous pétez régulièrement les plombs
  • la vie semble être une suite ininterrompue de tâches à faire

 

Alors c’est l’heure de vous demander ce qui dysfonctionne en vous plutôt que d’imputer cela à la relation. Ho’oponopono peut vous y aider.

Je vous explique tout cela dans la vidéo suivante :

.

.

.

.

Auto-sabotage, procrastination et tsunami émotionnel

 

Lorsqu’une situation de la vie courante vous fait vivre l’enfer ou un tsunami émotionnel dont vous pensez ne jamais vous remettre, sachez que votre inconscient est rentré dans la danse.

Vous ne pourrez pas faire du sens avec ce qui vous arrive si vous n’êtes pas conscient qu’un vieux schéma vient de remonter du fond de votre inconscient.

Toute réaction démesurée de votre part nécessite un travail intérieur à faire si vous voulez tirer profit de la situation au lieu d’être totalement englouti :

En fait, la situation cherche à vous libérer d’une très ancienne souffrance mais si vous ne comprenez pas cela, vous allez être bluffé par le présent et continuer à souffrir.

Comment faire pour s’en libérer ? Je vous explique tout cela dans la vidéo suivante :

.

.

.

.

Auto-sabotage, procrastination et peur de l’insécurité

 

Vous avez certainement des preuves dans votre vie que vous êtes au cœur d’une insécurité.

Elle peut être financière, relationnelle, physiologique et vous causer de réels problèmes aujourd’hui.

Pourtant, ce n’est qu’une vieille mémoire remâchée du passé…

S’angoisser pour la situation que vous vivez ne va vous amener qu’une seule chose : la perte de votre énergie et la chute de votre taux vibratoire.

Le sentiment d’insécurité est une émotion à travailler même si vous avez aussi des actes à poser dans la matière.

Mais la peur de l’insécurité n’est que mentale. Je vous explique tout cela dans la prochaine vidéo :

.

.

.

.

Loi d’attraction : tout ce que vous avez, vous l’avez demandé

 

C’est une autre façon d’expliquer ce proverbe chinois : « Faites attention à ce que vous demandez car vous l’aurez.

C’est vrai pour certaines choses ou êtres qui son dans votre vie aujourd’hui mais immédiatement le mental s’insurge : mais je n’ai pas demandé cette maladie, ni cette souffrance, ni d’être seul etc…

La loi d’attraction fonctionne tout le temps mais ce n’est peut-être pas la version “bisounours” que vous croyez…

Les dessous de la loi d’attraction dans cette vidéo :

.

.

.

.

Voilà pour cette semaine : de l’auto-sabotage à la procrastination en passant par la loi d’attraction, 7 petites capsules avec une piste de réflexion par jour.

Je reviendrai certainement dans les jours à venir sur l’auto-sabotage (qui n’existe pas) et la procrastination car ce sont de vastes sujets.

N’hésitez pas à écrire dans les commentaires les sujets que vous aimeriez voir traités. Quelle vidéo vous a le plus parlé? Laissez un commentaire!

Share This Post

Nov 20

Ho’oponopono aide t-il à résoudre les problèmes d’argent ?

Concilier Ho’oponopono et les problèmes d’argent?

 

Comme l’argent est un sujet qui fait travailler pas mal de monde, je me suis dit que ça valait la peine d’écrire un article pour répondre à cette question. Et vous allez voir ce que répond Ho’oponopono à cette problématique.

 

Dans mon entourage, je ne connais personne qui ne soit pas aux prises avec la mémoire qu’est l’argent. Si, le Dalaï lama et certains éveillés échappent peut-être à cette mémoire…

 

En quoi est ce une mémoire et est-ce que Ho’oponopono aide ? C’est une mémoire simplement parce que vous n’arrivez pas à l’âge adulte vierge de toute représentation par rapport à l’argent.

 

Et si c’est une mémoire, alors Ho’oponopono y peut quelque chose et nous allons voir comment.

 

L’insécurité (qui se transforme en insécurité financière) vient de loin

 

Avant vos 3 ans, c’est à dire avant d’être totalement identifié à votre corps et à une vie séparée de celle de votre mère ou de votre famille, vous baignez dans un jus familial où il est aussi question d’argent.

 

Vous absorbez comme une éponge les émotions et conflits non résolus de vos parents…que vous finissez par croire vôtres à l’âge adulte.

.

.

.

L’amygdale cérébelleuse doublée de l’hippocampe, tous 2 logés dans votre cerveau limbique, ont enregistré bien avant que vous en ayez conscience les situations que vous avez vécues et certains schémas familiaux en vous.

 

Votre “ordinateur intérieur” est donc déjà pas mal encombré de données lorsque c’est l’heure pour vous de vous occuper d’argent pour votre vie. Vous allez voir que nettoyer avec Ho’oponopono n’est pas du luxe!

.

.

.

Dépendamment de vos croyances, la vie a plusieurs façons de vous présenter certaines épreuves incontournables qui font partie des leçons de vie que vous avez à apprendre sur terre.

 

Elle utilise à loisir les scénarios :

 

  • de la vie affective et des attachements
  • de la mort et la perte d’êtres chers
  • de la maladie et de la souffrance
  • de votre relation à l’argent

 

C’est ce qu’on appelle une crise. Alors la question à laquelle vous avez du mal à répondre est: “Est ce que la crise que je traverse me fout dedans ou est-elle à mon service.”

La crise en question

 

Je remarque qu’ en ce moment, beaucoup de personnes sont en train de vivre une « crise » toute personnelle qui, en fait, n’a rien à voir ni avec les circonstances de 2017, ni avec le système socio-financier de la société.

 

Rien de plus sévère que d’habitude sauf que là, il n’y a plus moyen de s’évader, c’est vraiment l’heure de regarder en soi.

 

Vous vous êtes peut-être dit un jour : « il va falloir que je m’en occupe un jour », eh bien ce jour, c’est en ce moment;-)

 

L’hiver qui s’approche est aussi la saison qui pousse dans ses retranchements intérieurs et le signe du scorpion qui se termine vous aide à aller chercher de vieux démons avec lesquels vous aviez peut-être un peu de complaisance.

 

Je m’inclus dans le lot et peu de monde échappe à ce face à face avec soi-même en ce moment.

 

Lorsque les énergies sont fortes, c’est toujours une belle opportunité de déloger plus en profondeur des attachements qu’on pensait résolus depuis longtemps.

 

Bon, y a t’il vraiment des moments de grand répit… ? Entre les pleines lunes, les nouvelles lunes, les équinoxes et les portails énergétiques… pas moyen de garder un poil de sec.

.

.

.

Ce n’est plus l’heure de se plaindre non plus ou de chercher des coupables, c’est l’heure de se remonter les manches. Ho’oponopono ne se fait pas sans vous!

 

Alors, si personne n’échappe à ces leçons de vie régulières, qu’est ce qui fait que certaines personnes se fortifient avec l’adversité et d’autres explosent en plein vol ?

 

La façon dont vous prenez la crise détermine ou non sa résolution

 

Ce ne sont pas les évènements, les pertes et les pénuries qui font la différence mais bien la façon dont vous réagissez aux évènements.

 

  • Si vous faites face à une crise financière, et surtout si cela fait un moment que ça dure, retirez-vous tout de suite de la tête l’idée mentale que tout se dégrade et que ça ira de mal en pis.
  • Sortez-vous aussi de la tête l’idée tout aussi mentale que tout va finir par s’arranger sans rien faire.

 

C’est l’heure de regarder en face ce schéma intérieur et tant que la leçon n’est pas apprise, la crise continue…

 

Si vous êtes en couple, la crise est multipliée par 2 : la leçon de l’un, la leçon de l’autre qui, comme par hasard vient résonner et appuyer sur votre difficulté.

.

.

.

Or une crise sert à grandir. Le chaos qu’elle crée autour d’elle est l’opportunité pour mettre un nouvel ordre en place.

 

Sauf que quand on a le nez dedans, on trouve ça tout sauf sexy ! La crise financière , en tant que crise, sert aussi à cela.

 

Elle vous ramène en général à un événement du passé, la plupart du temps inconscient, qui demande à être remis en ordre pour pouvoir être libéré.

 

Alors comment faire Ho’oponopono et pour quel résultat ?

 

Tout d’abord, soyons clair, Ho’oponopono n’est pas une poudre de perlimpinpin pour faire disparaître par magie tous vos problèmes.

.

.

.

Ho’oponopono demande une pratique assidue, surtout lorsque vous êtes au cœur d’une crise.

 

Vous ne devez pas oublier cependant que toute crise est pédagogique, c’est à dire qu’elle cherche à vous enseigner quelque chose d’important pour votre évolution.

 

C’est le creux de la vague. Vous ne le savez pas encore mais quelque chose demande à être changé ou libéré pour pouvoir remonter.

 

S’inquiéter et paniquer sont les deux premières peaux de bananes sur lesquelles vous allez essayer de ne pas glisser.

 

L’anxiété et la bile n’ont jamais rien résolu, donc ce n’est pas le moment d’encourager vos pensées en panique mais bien de les nettoyer et Ho’oponoopono est l’outil idéal pour cela.

 

Parfois la solution est un acte à poser mais avant cela, la plupart du temps, l’important c’est de libérer l’émotion au lieu de la vivre comme un stress permanent.

 

Une problématique d’insécurité financière se règle rarement en un weekend car votre capacité à manifester l’abondance est proportionnelle à votre qualité vibratoire plus qu’à vos stratégies.

.

.

.

Il apparaît clairement que la première chose à faire c’est réduire les dépenses et gagner plus d’argent mais, en général, si c’est une vraie mémoire profonde, ça ne suffit pas à régler le problème.

 

Vous avez le droit d’envoyer bouler ceux qui essaient de vous dire que ce n’est qu’un manque d’organisation ou de fainéantise…dans une mémoire, on peut bosser comme un malade et ne rien gagner!

 

Ho’oponopono et les émotions mode d’emploi

 

1°) Identifier l’émotion et commencer Ho’oponopono

 

C’est donc du côté de l’énergie qu’il va falloir investiguer : qu’est ce qui vous mine et fait chuter votre taux vibratoire ?

 

  1. Un sentiment d’injustice (colère) :” j’en ai marre de ramer avec tous les efforts que je fais” ou “à cause de leur organisation de m …,” je me suis fais rayer de pôle emploi?
  2. Une plainte. “Je ne vais jamais m’en sortir”, “la vie est mal faite”, “les taxes sont abominables”, “mon employeur ceci ou cela…”?
  3. La peur de ne pas pouvoir y arriver, de mourir de froid ou de faim, de devenir dépendant, de perdre des liens à cause de l’argent etc…?
  4. Le déni “on va toujours s’en sortir”, “je vais faire un crédit”?
  5. Le jugement “c’est à cause de machin ou machine que j’ai perdu mon emploi ou mes clients”?

 

2°) Le retournement

 

Une fois que vous avez identifié l’émotion que cette situation crée en vous, apprenez à faire un retournement.

 

Ce n’est pas la situation financière qui crée l’émotion, c’est l’émotion qui crée la situation financière.

.

.

.

Voici un exemple : une personne aux prises avec de gros soucis financiers se sent dans l’impuissance totale à modifier la situation.

 

Cette impuissance crée du découragement et l’impression que ça ne se réglera jamais.

 

Si vous renversez la situation voilà ce que ça donne : à cause d’un sentiment d’impuissance et de découragement parce que ça ne se réglera jamais, cette personne a crée de façon inconsciente une situation qui lui rappelle cette même émotion qu’elle trimbale depuis l’enfance et qui n’a jamais été vraiment travaillée et qui fait que rien ne se règle.

 

Sachant qu’un enfant n’a pas le pouvoir de :

 

  • gagner de l’argent
  • changer de famille
  • travailler sur ses émotions
  • trouver du bien-être dans une situation où il souffre,

 

vous comprenez que, tant qu’il est aux commandes de votre vie, vous n’allez pas pouvoir sortir la tête de l’eau.

 

Même si c’est difficile à entendre, c’est grâce à l’insécurité financière d’aujourd’hui que cette personne sait qu’elle a encore une mémoire d’impuissance à nettoyer. Elle a plutôt l’impression de vivre ça:

.

.

.

Comment faire Ho’oponopono peut aider?

 

3°) Les 4 phrases

 

Vous pouvez parler à cet enfant de l’époque qui vit encore en vous avec les 4 phrases de Ho’oponopono :

 

  1. Je suis désolé, je n’avais pas mesuré que tu avais vécu toute ton enfance dans ce sentiment d’impuissance et de découragement.
  2. Pardonne-moi d’en faire une affaire d’adulte et d’argent alors que c’était déjà ton émotion d’enfant
  3. Je te remercie de ne pas avoir fait en sorte que ma situation financière se solutionne pour que je me souvienne de venir nettoyer cette mémoire d’impuissance et de découragement.
  4. Je t’aime

 

Je suis d’accord avec vous, ce n’est pas toujours facile de dire qu’on remercie la mémoire qui nous embête de se manifester pour qu’on puisse s’en libérer.

 

Lorsque cette situation vous met en colère et vous angoisse tour à tour… c’est parfois parce que vous êtes resté bloqué sur un événement non digéré de votre enfance comme:

 

  • l’arrivée du petit frère ou de la petit sœur,
  • un déménagement
  • un changement d’école
  • avoir été pris en charge par des grands parents ou des nounous
  • le divorce de vos parents

 

Votre monde s’est écroulé un jour et vous n’avez plus jamais retrouvé de totale sécurité dans la vie et en les humains.

 

Vous doutez de ce que je vous raconte ? Alors je vous invite à écouter par ci par là ce qui se raconte dans l’émission « danse avec les stars ».

 

Jusqu’ici je ne connaissais que le sketch de Kavanagh mais une intuition m’a poussée à regarder l’émission cette année.

.

.

Alors qu’il est question d’être au présent, d’apprendre à danser, les stars sont en fait confrontées à des émotions d’enfants dans lesquelles elles sont encore enfermées.

 

Par exemple:

 

  • Tatiana à propos de la mort de sa mère
  • Mathieu Sinclair, le divorce de ses parents
  • Camille Lacour, un terrible sentiment d’impuissance …

 

La danse les aide à revisiter cette motion mais vous savez maintenant que vous n’avez pas besoin d’être une star pour faire ce travail, vous pouvez faire Ho’oponopono dans votre salon.

 

Il y a souvent 2 façons de gérer l’insécurité financière : par la colère ou par la peur. (Les 2 tout aussi inefficaces l’une que l’autre)

 

a) Si vous êtes dans la colère, c’est qu’une partie de vous (très inconsciente) exige réparation.

 

Vous créez de l’insécurité pour pouvoir trouver de l’aide et que la solution vienne de l’extérieur. Sans vous en apercevoir vous comptez sur les autres :

 

  • la société
  • le chômage
  • pôle emploi
  • un conjoint, une conjointe
  • l’aide de vos parents ou de vos enfants etc…

 

b) Ou bien, vous êtes dans la peur parce que que vous avez vérifié, enfant, qu’aucune aide n’allait venir de l’extérieur.

 

Nettoyer avec Ho’oponopono

 

Cette insécurité financière d’aujourd’hui, des 5 ou des 10 dernières années est simplement une nouvelle forme qu’à pris le climat stressant de votre enfance.

.

.

.

Pour démêler l’écheveau, il n’y pas de recette miracle, vous devez partir de cette constatation : qu’est ce que ça vous fait au quotidien de vivre cette situation ?

 

C’est donc cette émotion que vous allez nettoyer avec Ho’oponopono. La réponse ne sera peut-être pas un compte en banque bien fourni mais la vie va répondre si vous pratiquez.

 

Et vous avez intérêt à savoir décoder tout ce qui vous arrive après car ce sont déjà des éléments de réponse.

 

En fait aussi étrange que cela puisse paraître, une crise financière peut déjà être la réponse à un demande que vous avez faite!  Je vous en reparlerai plus précisément lors de la web-conférence que je vais donner la semaine prochaine.

 

Ho’oponopono et l’argent, une histoire personnelle

 

Voici un petit exemple personnel pour illustrer cela.

 

Il était un jour question de faire une grosse dépense et je n’arrivais pas à me décider pour dire oui ou non.

 

J’étais tellement paralysée dans le magasin que je n’étais pas capable ni d’acheter ni de sortir du magasin… cela s’appelle une inhibition.

 

Reconnaissant la peur en moi, j’ai commencé à faire Ho’oponopono sur l’état de peur de la petite en moi .

.

.

.

 

  1. Je suis désolée, je n’avais pas vu à quel point tu avais eu peur de te retrouver à la rue et sans ressource.
  2. Pardonne-moi de me faire croire que j’ai un problème à choisir de faire une dépense qui pourrait me mettre en difficulté financière alors que cela parle de toi et de ton sentiment d’insécurité de l’époque.
  3. Je te remercie de me montrer ta peur comme ça je peux venir nettoyer
  4. Je t’aime.

 

Je ne savais pas exactement ce qui se passait mais avec ho’ooponopono, vous n’avez pas besoin de tout savoir tout de suite ni de connaître immédiatement la mémoire en question.

 

Par contre, à force de faire ho’oponopono, j’ai commencé à me calmer intérieurement.

 

La peur a diminué et j’ai pu retrouver une partie de ma conscience d’adulte sans être totalement submergée par ma réalité d’enfant.

 

J’ai commencé alors à discuter avec mon mari (dans le magasin) de comment je me sentais par rapport à cette dépense et là l’info est tombée.

 

C’est souvent ce qui se passe avec Ho’oponopono, à force de nettoyer, les vraies problématiques apparaissent…

 

Je me suis aperçue que ce n’était pas l’argent le problème mais quelque chose dans la relation : j’avais peur d’être toute seule à assurer et d’avoir seule à assumer cette dépense.

 

J’étais en train de m’apercevoir que je ne lui faisais pas confiance dans le partage des charges. Là, j’ai senti la véritable émotion et ce n’était pas de la peur mais de la tristesse.

 

En apparence c’était l’adulte qui était triste de ne pas être sure d’avoir un mari qui fasse équipe avec moi.

 

Mais la réalité, c’est que c’était la tristesse d’une enfant qui n’a pas de soutien et qui doit traverser ses épreuves toute seule.

.

.

.

Alors j’ai affiné Ho’oponopono en parlant à cette petite. C’est cela qui, à mon avis, met le turbo dans la pratique et cela s’apprend.

 

  1. Je suis désolée, je n’avais vu à quel point tu t’étais sentie seule et sans soutien dans les pires moments de ta vie.
  2. Pardonne-moi de ramener cela à une histoire d’argent et de dépense alors que c’est dans une profonde détresse et un désert affectif qu tu as traversé ton enfance.
  3. Je te remercie de m’avoir montré cela au travers de l’argent, maintenant je sais quoi nettoyer.
  4. Je t’aime.

 

Voyez-vous à quatre ans, il est rarement question d’argent. Donc, est ce que Ho’oponopono aide à résoudre un problème d’argent ?

 

Oui et non. Ho’oponopono aide à nettoyer et libérer l’émotion que je crois aujourd’hui être reliée à l’argent.

 

Grâce à l’argent (qui en fait est une énergie complètement neutre), je sais quelle émotion est coincée depuis l’enfance et cherche à se libérer.

 

En libérant l’émotion, je déplombe mon taux vibratoire et donc l’abondance peut venir à moi plus facilement à partir du moment où je pose des actes qui vont aussi dans le sens de la résolution.

.

.

.

Et pour terminer, faites Ho’oponopono chaque fois que le mental essaie de vous faire croire que cette émotion est liée avec l’insécurité financière… elle était là bien avant, c’est même elle qui vous pousse à créer de l’insécurité financière dans votre vie!

 

L’émotion ne cherche pas à vous embêter ou vous plomber, elle veut juste être libérée!

 

Ho’oponopono est souvent le chemin le plus rapide pour prendre du recul par rapport une émotion et découvrir ce qu’elle cache derrière elle.

 

Il n’est pas question de comprendre ou d’intellectualiser mais de nettoyer le bazar au moment où il se présente de dans le feu de l’action.

 

Aller un peu plus loin avec Ho’oponopono?

 

Alors, vous avez peut-être lu mes articles sur ce sujet ou lu ma version particulière de Ho’oponopono dans mon livre… si vous voulez allez plus loin, je vous convie mardi 28 novembre à une web-conférence où je vous explique tout cela.

Cliquez sur l’image pour vous inscrire:

.

.

ou faites un copier/coller manuel (lettre par lettre) de l’adresse: https://taodyssee.learnybox.com/inscription-1

 

Privilégiez le live plutôt que le replay car j’offrirai un cadeau personnalisé et unique aux intéressés qui seront sur place.

.

Dites-moi avez-vous une pratique Ho’oponopono et êtes-vous satisfait(e) du résultat? Laissez un commentaire

Share This Post

Mar 23

Est ce que la pauvreté se soigne ? Réponse du Feng Shui…

 

feng shui & manque d'argent 35Peur de manquer d’argent et Feng Shui

 

Vous avez vu la semaine dernière que la peur de manquer d’argent n’avait pas que des inconvénients.

 

C’est terrible à dire mais votre cerveau fait de savants calculs pour assurer votre survie et pour cela, il n’hésite pas à vous mettre dans la M..de financière !

 

Connaître ses stratégies peut vous aider à mettre du cœur sur vos soucis financiers et la peur de manquer d’argent.

 

Connaissant les bénéfices secondaires de l’insécurité financière, vous pouvez aussi renoncer à certains privilèges que vous avez vus la semaine dernière.

 

D’un autre côté, si la peur de manquer d’argent vous pousse à faire un travail sur vous-mêmes, vous n’aurez pas perdu votre temps.

 

Au cas où vous ne vous seriez pas reconnu, je vous propose 4 nouvelles raisons non conscientes d’entretenir la pauvreté et la peur de manquer d’argent.

 

Vous trouverez en fin d’article une petite astuce Feng Shui qui, associée à la technique Tipi (voir mon dernier article) ou tout autre forme de travail sur soi peut vous aider à remonter la pente.

.

 

manque d'argent&feng shui13

1°) Manquer d’argent pour re-expérimenter la misère.

 

 

Je sais, ce n’est pas très vendeur. Pourtant, vous avez peut-être à prendre conscience de votre jus d’enfance afin de ne pas le reproduire adulte.

 

Si vous avez souffert, enfant, d’une grande misère affective, d’un manque profond de fêtes et de célébrations, c’est la disette financière qui va vous rafraichir la mémoire.

 

Un enfant ne peut pas vivre privé de relations sans en souffrir terriblement, ce qui n’est pas le cas pour un adulte. C’est toujours l’enfant en lui qui souffre.

 

Maintenant que vous êtes adulte, Internet et Facebook peuvent vous donner l’illusion de vivre dans un monde peuplé d’humains et vous faire relativiser votre misère de liens.

 

 Une misère affective n’est pas toujours ressentie.

 

Par contre, si vous êtes dans la misère financière, vous avez, grâce au manque d’argent, une chance d’approcher de l’intérieur le ressenti d’un enfant qui vit la misère. Chance n’est peut-être pas le bon mot…

 

Sauf que, pour un enfant la misère est le plus souvent une misère de liens, d’échanges, de caresses, une impossibilité de s’exprimer et une totale pénurie de moments joyeux.

 

C’est le moment de vous relier à cet enfant que vous avez été, de l’accepter, de le choyer, de faire du lien avec lui puisque c’est ce dont il a le plus manqué.

 

Si manquer d’argent vous fait craindre la tristesse d’une vie sans bonheur et sans joie, souvenez-vous que c’est un enfant à l’intérieur de vous qui est triste.

 

Il a juste besoin de votre intérêt et de votre compassion pour ce qu’il a enduré seul.

 manque d'argent&feng shui6

 

 

Traduction approximative:

  • peux pas parler,
  • peux pas marcher,
  • pas de dents,
  • pas de boulot,
  • couches sales,
  • Dieu vous bénisse…

 

Plus vous êtes relié à lui en tant que témoin “empathique”, moins vous avez besoin de projeter un scénario de catastrophe financière pour retrouver ses ressentis.

 

 

2°)Le manque d’argent pour ne pas s’engager.

 

 

N’oubliez pas que ce sont des processus inconscients que vous avez à ramener à la conscience afin de ne pas continuer à les entretenir comme si le danger existait encore.

 

Si vous n’avez pas d’argent, vous ne pouvez pas vous engager. Votre cerveau a détecté dans votre histoire que l’engagement était dangereux.

.

 manque d'argent&feng shui11

 

Selon ses évaluation très subjectives, l’engagement est interprété comme vous privant de votre liberté.

 

Votre cerveau vous raconte que vous allé être coincé, que vous allez vous sentir piégé et vous ne pourrez pas « descendre du train » une fois embarqué. Il justifie ainsi votre peur de l’engagement.


 

Ceci est valable pour :

 

 

  • une relation
  • un achat coûteux
  • une formation de longue durée
  • un crédit
  • faire une famille
  • prendre un animal
  • faire des enfants etc…

 

 

Ne pas avoir d’argent vous oblige littéralement à ne pas pouvoir vous engager.

 

En continuant à entretenir la peur et donc le non-engagement, votre cerveau ne fait que faire son travail : vous maintenir en vie avec un minimum de stress.

 

Vous voyez que, vivre de façon dramatique un état de pauvreté est aussi une façon de vivre éternellement des traumatismes du passé.

 

Parce que vous avez manqué, votre cerveau concocte les pires scénarios pour vous dire que cela pourrait vous arriver à nouveau.

.

 manque d'argent&feng shui15

 

 

Vous comprenez que, dans ce cas, faire un crédit peut réveiller de fortes angoisses, comme celles de ne plus être capable de payer et donc de vivre de grands déchirements quand cela arrivera.

 

C’est exactement ce moment que vous anticipez. Or, on ne peut anticiper avec frayeur quelque chose qui n’est pas déjà inscrit dans la mémoire cellulaire.

 

Vous avez donc certainement déjà vécu une grande cassure ou une grande déchirure qui vous a privé de ressources, enfant.

 

Évidemment, ces ressources n’étaient pas matérielles mais affectives. Sans un travail sur vous-même, vous êtes dans un conflit d’intérêt avec votre cerveau !

 

 

3°) Manquer d’argent permet d’être en dette

 

 

Vous savez bien que éliminer les dettes est un des piliers de la sécurité financière, en tous cas c’est le premier conseil que vous lirez partout.

 

Pourtant les dettes ont parfois une raison psychique d’être. Être en dette avec quelqu’un c’est entretenir un lien.

 

Parfois même c’est le seul lien que vous avez avec cette personne. Vous devez quelque chose à quelqu’un.

 

Vous réitérez par là un état d’esprit d’enfant sans le savoir. Avec cette dette, vous entretenez le fait d’être en faute et redevable.

.

 manque d'argent&feng shui14

 

 

Vous pouvez très bien vous punir d’une culpabilité ressentie par rapport à une faute réelle ou imaginaire que vous auriez commise dans le passé.

 

Imaginez que votre mère ait renoncé à travailler à cause de votre naissance, que votre père ait renoncé à son pays ou un travail dangereux pour s’occuper de ses enfants etc.

 

Vous voyez que les circonstances de votre naissance peuvent vous faire croire que vous avez une dette.

 

Que cet argent soit à rendre à la famille, à l’État ou à un tiers, vous entretenez le fait que la vie n’est pas un cadeau mais quelque chose à payer.

 

C’est peut être ce que vous avez inscrit dans votre mémoire cellulaire, que votre venue était plutôt un fardeau qu’une réjouissance.

 

Vous ne pouvez pas juste exister, il faut que vous deviez quelque chose à quelqu’un comme s’il y avait toujours quelque chose à racheter.

 

La piste pour trouver un équilibre entre les sorties et les rentrées d’argent est peut être de vous souvenir de ce que vous ont coûté les efforts que vous avez faits.

 manque d'argent&feng shui10

 

 

N’oubliez pas de ressentir par la même occasion le peu de réconfort et d’amour que vous avez senti en retour, même si vous savez que vos parents ont fait ce qu’ils pouvaient.

 

 

4°) Le manque d’argent pour ressentir à nouveau la frustration

 

 

Après le super conseil, « éliminez vos dettes », le conseil le plus répandu pour rétablir sa situation financière est « contrôlez vos dépenses » !

 

Je suis persuadée que les personnes en difficulté financière n’arrêtent pas de contrôler leurs dépenses comme beaucoup de personnes en surpoids contrôlent leur poids.

 

Depuis quand est ce que le contrôle est la solution à tous les problèmes ? Ça se saurait ! Le contrôle ne pèse pas lourd face à une mémoire cellulaire !

Ne pas avoir assez d’argent peut réveiller votre frustration. En apparence, celle de votre vie d’adulte mais vous commencez à comprendre que cela pourrait bien être une répétition de votre vie d’enfant.

 

Comment vous souvenir de vos jeunes années et libérer les émotions bloquées de cette époque ? En vivant à nouveau mais consciemment la frustration !

 

Même si vous ne vous souvenez pas de tous vos rêves avortés et des espoirs que vous n’avez pas eu le droit de mettre en place, votre situation financière précaire vous les remet en tête.

.

 manque d'argent&feng shui21

 

 

Regardez ce que vous ne pouvez pas vous offrir et faites le parallèle avec vos souvenirs d’enfant.

 

Vous aimeriez partir à l’étranger faire une escapade avec vos amis ? Vous ne le pouvez pas. Pouviez-vous enfant sortir vous amuser, aller dormir chez vos ami(e)s ?

 

Vous avez rêvé de liberté, d’un scooter, ado, pour quitter le nid et vivre de passionnantes aventures hors de la maison et ça n’a pas été possible ?

 

Vous aviez des obligations, des cours supplémentaires, du sport à outrance et vous auriez rêvé de temps pour vous afin de faire ce que vous aimiez ?

 

Vous avez vécu une longue répression sous couvert d’une éducation stricte afin de faire de vous un bon futur citoyen ou un enfant poli à exhiber?

 

Vous avez vécu chez vos grands parents sans vous souvenir de la frustration de ne pas être dans votre foyer d’origine? Vous avez été arraché à des nounous maternelles?

 

Vous n’avez pas pu énoncer vos vrais choix parce que cela n’aurait pas fait plaisir ?

 

Vous avez eu l’impression d’être dans une cage dorée ou une prison bien gardée mais vous n’avez pas voulu « embêter » vos parents débordés?

 

Aujourd’hui, vous ne vous souvenez plus de votre frustration d’enfant mais vous rêvez d’un bel appartement ou d’une maison alors que vous êtes dans un petit studio, en colocation ou pire…chez vos parents ?

 

C’est l’heure de vous souvenir de l’espace vital dont vous disposiez lorsque vous étiez petit(e).

 

Aviez-vous une chambre à vous ? Aviez-vous vraiment l’espace physique ou psychique dont vous aviez besoin ?

 

Aujourd’hui c’est l’heure de vous en souvenir et d’accueillir l’enfant frustré en vous appuyant sur tout ce que vous ne pouvez pas vous offrir.

.

 manque d'argent&feng shui24

 

 

Quelles sont vos options si vous n’utilisez pas cette souffrance pour faire un retour sur vous-mêmes ?

 

Faire des crédits ?

 

Les sociétés de crédit l’ont bien compris. En dépensant de l’argent que vous n’avez pas, vous envoyez le message à votre petit ou votre petit(e) intérieur(e) que le règne de la frustration est terminé.

 

Mais le fantasme est de courte durée. Vous êtes vite rattrapé par votre mémoire cellulaire et la lettre de l’huissier.

 

Lorsque vous vous surprenez en flagrant délit de dépense irraisonnée, posez-vous la question :

 

Quelle est cette frustration que je vis aujourd’hui et que j’essaie d’éviter en dépensant ou en faisant un crédit de plus ?

Cherchez du côté relationnel, affectif ou dan le domaine du travail (manque de créativité ou de responsabilité).

 

Si vous avez opté pour ne pas vous mentir avec des crédits, alors vous pouvez faire le parallèle entre la limitation que vous vivez aujourd’hui et celle d’antan.

 

Vous voyez que ne pas pouvoir vous offrir ce que vous voulez réitère qu’on ne nous offrait rien de ce qui aurait pu faire votre bonheur et réveiller votre joie de vivre lorsque vous étiez enfant.

 

Les problèmes n’arrivent pas une fois adultes. Ils ne sont que la répétition de problèmes plus anciens (les vôtres ou ceux de votre famille) dont vous n’avez pas encore pris conscience et dont la souffrance est encore enfermée en vous.

 

Grâce 😉 à vos soucis d’argent, vous allez être obligé de vous en occuper afin de libérer les émotions prisonnières dans votre psychisme et votre corps.

 

Vous pouvez aussi faire le choix de réduire votre espace vital, de vous plaindre et de penser que les cartes sont mal distribuées…que la société est mal faite, que le gouvernement, que les taxes ….gna gna gna…

 

 

Le Feng Shui pour soigner le manque d’argent

 

 

Je voudrais terminer avec une petite note ludique : le Feng Shui ou l’art subtil de l’équilibre entre vous et votre habitat, lieu entre tous de votre sécurité matérielle.

.

 manque d'argent&feng shui1

 

 

Je ne cherche pas à vous dire qu’en mettant un écu sur votre étagère toutes vos peurs de manquer vont s’envoler mais pourquoi ne pas mettre toutes les chances de votre côté et écouter la sagesse d’une tradition millénaire ?

 

Il est un lieu dans votre maison ou votre appartement qui symbolise l’argent, la richesse, l’abondance, les cadeaux et les privilèges.

 

En dynamisant l’énergie de votre lieu de vie, vous pouvez donc travailler à harmoniser les domaines qui vous tiennent à cœur comme les finances.

 

L’argent se trouve dans la zone sud-est que vous trouverez représentée sur le dessin.

 manque d'argent&feng shui18

 

 

Imaginez que la porte d’entrée est tout en bas du dessin. Pour trouver le coin associé à l’argent, rendez-vous en haut dans le coin gauche.

 

Les symboles qui y sont associés sont l’élément bois, la couleur verte et des objets représentant l’abondance et la richesse, voire de l’argent.

 

Dans cette espace qui est associé à l’argent,vous pouvez disposer toutes sortes d’objets et de décorations en rapport avec l’argent. (tirelire, pièces, billets, corne d’abondance etc….)

 manquer d'argent 10manque d'argent&feng shui16jpg

 

 

Vous pouvez aussi y déposer une coupe d’eau que vous renouvelez avec beaucoup de présence ou une représentation d’eau qui coule, des bibelots en bois, des objets verts ou bleus.

 

Accrochez un cristal de roche à la fenêtre s’il y en a une dans ce coin et mettez toute votre intention quand vous placez les objets qui attirent l’abondance.

 

Avoir de l’eau à gauche de votre porte d’entrée lorsque vous regardez dehors est aussi bon pour les finances.

 

Évitez dans la zone « abondance » de mettre une poubelle, une plante en mauvaise santé ou la télévision. Pas de vase vide non plus. Choisissez aussi de ne pas y empiler vos factures !

 

Jouer avec la matière en même temps que vous nettoyez votre psychisme ne peut que multiplier vos chances de voir fleurir l’abondance dans votre vie.

 

N’oubliez pas par la même occasion de traiter toutes les peurs qui sont reliées à l’argent et la peur d’en manquer sinon les stratégies financières ne seront que des emplâtres sur une jambe de bois.

 

Si ces trois articles sur l’insécurité financière vous donnent envie d’aller plus loin et d’explorer personnellement votre rapport à l’argent et l’abondance, rendez-vous les 12, 13, 14 et 15 juin à Gap ! (Cliquez sur la bannière ou ici)

 Capture d’écran 2014-03-11 à 23.07.52

 

Dautres articles sur l’argent :

Savez-vous à quoi vous sert le manque d’argent?

Y a t-il un lien entre argent et insécurité affective?

 

Et vous, que vous amènent ces réflexions sur l’argent et les attachements à ne pas en avoir ? La pauvreté se soigne t-elle ? Avez-vous une astuce personnelle pour amener l’abondance financière ? Laissez un commentaire !

 

Share This Post