«

»

Juil 21

Loi d’attraction et libre arbitre: quand la vie dit non

loi d'attraction et libre arbitre9Loi d’attraction, résumé des épisodes précédents

 

Aujourd’hui, j’aimerais aborder la loi d’attraction sous un nouvel angle, celui des leçons de vie et de votre besoin d’évolution.

 

Je vous explique comment une leçon de vie peut avoir une priorité sur vos désirs personnels.

 

Je vous raconte aussi comment la vie m’a dit non et pourquoi j’ai touché une limite à mon libre arbitre.

 

Cet article est écrit pour la croisée des blogs organisée ce mois par Jérôme du blog “Changer de vie par l’action

 

Faisons le point: depuis quelques semaines déjà, je me pose avec vous les questions essentielles que soulève la loi d ‘attraction.

 

Comment faire pour l’activer ? Comment faire pour comprendre lorsqu’elle ne paraît pas fonctionner ?

 

Loin des poncifs du style, « vous avez tout en vous donc vous pouvez tout », qu’en est-il vraiment du libre arbitre ? Est-ce aussi tranché ? La loi d’attraction peut-elle vraiment tout vous amener?

 

Nous avons déjà vu que lorsque la vie a l’air de dire non, c’est souvent vous qui dites non même si vous ne le savez pas, parce que :

 

  • Vous avez des croyances limitantes à propos de ce que vous avez demandé à recevoir
  • Vous en êtes à une étape intermédiaire et vous n’avez pas encore compris que le vie était en train de répondre à votre demande
  • Votre mental (aidé de votre cerveau) garde les preuves de ce qui ne fonctionne pas dans votre vie et ne retient pas les preuves de votre réussite.
  • Votre taux vibratoire est insuffisant et vous n’arrivez pas à vibrer la qualité ou l’état de ce que vous désirez atteindre.
  • Vous ne désirez pas ardemment ce que vous demandez
  • Ce sont vos mémoires inconscientes qui créent à votre place même si vous n’en avez aucune idée.
  • Vous manquez d’imagination à propos de ce que vous avez le droit de demander.
  • Vous ne savez pas que vous avez un pouvoir sur la façon dont votre vie évolue et sur les expériences que vous voulez vivre.

 

Nous avons vu comment venir à bout des croyances limtantes, repérer les étapes intermédiaires et booster votre taux vibratoire.

 

Parfois la loi d’attraction vous résiste parce que vous cherchez à fuir un état en demandant son opposé :

 

  • Vous cherchez à fuir la solitude en demandant à rencontrer l’âme-soeur.
  • Vous voulez vous détourner du conflit intérieur qui crée votre maladie en désirant la guérison.
  • Vous priez pour avoir de l’argent juste pour ne pas être confronté à l’insécurité que le manque crée.

 

  Voyons maintenant ce nouveau volet d’exploration de la loi d’attraction:


 loi d'attraction et libre arbitre11

 

Loi d’attraction et leçon de vie

 

Il y a ce que vous voulez créer dans votre vie et ce dont vous avez besoin pour évoluer. Les deux ne sont pas toujours synonymes.

 

Mis à part mes demandes à la vie qui n’ont pas abouti et qui m’ont fait réfléchir au pourquoi du comment, cette petite prière a semé une graine en moi:

 

 

Donnez-moi

la sérénité d’accepter les choses que je ne peux changer,

le courage de changer les choses que je peux, et

la sagesse d’en connaître la différence.

 

 

Cette prière de la sérénité ne me plaisait pas. Je ne voulais pas faire entrer dans mon ordinateur intérieur l’idée que certaines choses était impossibles à atteindre.

 

En fait, je me battais contre l’idée des limitations pour la bonne raison que j’avais moi-même des limitations sous la forme de croyances.

 

Si vous êtes libre, vous n’avez pas besoin de vous battre avec les contraintes n’est-ce pas, vous êtes libre même si les contraintes existent !

 

Aujourd’hui je suis plus mitigée quant à cette citation. J’ai la croyance que venir sur terre s’accompagne de certaines leçons à apprendre.

 

Pour moi, vous n’êtes pas juste ici pour vivre votre vie limitée par toutes sortes d’identifications comme votre origine sociale et nationale, votre éducation et votre arbre généalogique.

 

Vous êtes aussi ici pour jouir de la vie et utiliser votre pouvoir de création à cet effet mais la cour de récréation peut receler des expériences pas toujours faciles.

 

Au-delà de cela, la terre est, selon mes croyances, une forme d’école où vous apprenez à évoluer.

 

Or, pour évoluer, il est nécessaire de développer de l’amour et de la sagesse (ou   conscience).

.

 storage.canoe.ca

Confrontation et leçons de vie

 

Cela ne se fait pas toujours dans la joie et la bonne humeur. Une des façons d’évoluer passe par la souffrance. Heureusement ce n’est pas la seule.

 

Parfois la vie dit non à vos projets. C’est un non de surface mais vous n’avez pas toujours le recul de voir les raisons profondes du refus.

 

Vous êtes pris dans des causes et des effets dont l’origine vous échappe mais que vous ne pouvez conscientiser que par le refus apparent de la vie.

 

C’est un peu comme si la vie vous orientait comme un parent bienveillant vers telle expérience plutôt qu’une autre ou telle personne plutôt qu’une autre.

 

Votre vie semble attirer à elle des haltes obligatoires, des oasis indispensables où vous pouvez développer certaines qualités quels que soient votre désir d’activer la loi d’attraction.

 

Parfois ce sont certaines souffrances que vous attirez afin de développer du cœur ou de la conscience à l’endroit où vous êtes fermé.

 

Je vois cela à la manière des jeux vidéos où vous devez au préalable ramasser une clé ou un trésor afin de poursuivre le jeu ou pour monter de niveau.

 

Vous avez beau désirer très fort quelque chose dans votre vie, la réponse est immanquablement une leçon à apprendre que, de toute évidence, vous n’avez pas demandée consciemment.

 

Loi d’attraction: vos traumas sont-ils une cause ou en effet?

 

Vous attirez à vous des leçons en fonction de votre taux vibratoire mais cette vibration a parfois commencé dans le ventre de votre mère.

 

 loi d'attraction et libre arbitre1

 

 

La loi d’attraction fonctionne bien mais les causes de votre création sont plus anciennes que ce que vous croyez.

 

Avez-vous assez vécu à trois jours de vie pour vibrer au point d’attirer à vous l’abandon d’une mère ?

 

Il doit bien y avoir une raison antérieure à cela et l’abandon apparaît alors comme un effet et pas comme une cause.

 

Antérieur c’est à dire quand ? Difficile à dire sans rentrer dans des croyances. Ce qui est certain c’est qu’au niveau des leçons à vivre, vous n’arrivez pas avec les mêmes objectifs, les mêmes bagages et la même évolution à opérer en une vie.

 

C’est la raison pour laquelle vous ne pouvez pas vous comparer. Si Daniel (dans un précédent article) a traversé un cancer dans sa vie, c’est que l’épreuve de la maladie est une des options sur son chemin pour évoluer.

 

Cela ne signifie pas que la vie est dangereuse et que les maladies vous guettent , c’était comme cela pour lui, pour vous ce sera différent.

 

Toujours selon moi, afin d’être certain que la vie vous aiguille vers les leçons qui vont vous être utiles pour évoluer, il faut un entraînement précoce.

 

Plus les expériences vous sont arrivées tôt, plus elles marquent votre mémoire cellulaire et plus elles créent certaines épreuves dans votre vie à venir.

 

Pourquoi ne pas imaginer que ce plan est conçu avant votre naissance ? Que votre naissance est un effet et non une cause ?

 

Que dire d’un enfant malade ? A t-il lui aussi assez vécu pour créer une maladie mortelle ?

 

La mort, une leçon de vie pas simple de la loi d’attraction

 

En apparence la vie dit non à ces enfants. Je vous rappelle au passage l’excellent film « my sister’s keeper » de Nick Cassavetes à ce sujet.

.

 loi d'attraction et libre arbitre3

 

 

Est-ce que ces enfants viennent faire travailler leurs parents afin qu’ils lâchent certains de leurs attachements et croyances sur la vie et la mort?

 

A quoi peut servir ce type de leçon quand on est un parent et qu’on perd un enfant ?

 

Y a t-il un libre arbitre, a t-on fait quelque chose sur le plan vibratoire qui fait que l’on crée ce genre d’épreuve ?

 

Je ne le crois pas. C’est une des leçons obligatoires dont je parlais en début d’article. Quelle incontournable leçon y a t’il à tirer de la mort d’un enfant ?

 

Sans doute que la vie inclut la mort et que l’amour est plus fort que la mort. La seule façon de quitter la croyance qu’à la mort physique tout s’arrête c’est d’expérimenter la mort d’un proche.

 

Parcourir les étapes du deuil amène immanquablement une grande ouverture de cœur dans la quelle la mort est incluse.

 

Sur terre, on ne fait pas semblant. Lorsque vous avez une leçon à apprendre, c’est tout votre être qui participe à la leçon.

 

Ce n’est pas une prise de conscience au hasard d’un livre spirituel qui vous explique que la mort n’existe pas. Il faut le prouver avec son cœur !

 

Vous pouvez apprendre cette même leçon en perdant une femme, un mari, un frère, une sœur ou un jumeau avant la naissance!

 loi d'attraction et libre arbitre11

 

Loi d’attraction et leçon de vie à propos du corps

 

Prenons l’exemple de quelqu’un qui arrive avec, dans ses bagages, de longues expériences de reclus ou de moine.


A votre avis, quelle est l’expérience qui peut lui avoir manqué pendant tout ce temps ?

 

Celle du corps par exemple. La religion peut avoir induit (en fonction de qui l’enseignait) que le corps était quelque chose à combattre plutôt qu’un temple sacré.

 

Quelle est la meilleure façon, dans cette vie, de ne pas passer à côté de l’expérience du corps ?

 

Pour répondre à cette question, vous devez vous demander qui, dans votre vie, a pour la première fois définit les limites de votre corps en le touchant.

 

Votre mère bien entendu !

 

En vous privant de votre mère peu de temps après votre naissance, la vie crée en vous un manque au niveau de la fonction maternelle mais aussi au niveau du corps.

 

Cette souffrance des premiers mois va se répercuter dans votre vie d’adulte. Mon cabinet foisonne de personnes qui ont ce type de souffrances (sans doute parce que je la connais très bien aussi!).

.

 loi d'attraction et libre arbitre7

 

Quelle va être la quête essentielle d’une telle personne dans sa vie?

 

La présence au corps puisque c’est un élément indispensable à son évolution et qu’il ne l’a pas vécu de façon satisfaisante dans son démarrage de vie.

 

Ainsi, grâce au manque de sa mère, cette personne va ériger le corps comme priorité à découvrir dans cette vie.

 

Si sa conscience s’élève assez, elle pourra même découvrir à quel point la matière (et donc le corps) est sacrée et faite de conscience densifiée.

 

Elle pourra ainsi faire siennes les trouvailles de la physique quantique qui dit que tout est issu d’une même substance.

 

La boucle est bouclée : grâce à une souffrance liée à la vie qui dit non (à une mère maternante), une personne peut apprendre une leçon de sagesse capitale pour son évolution.

 

Elle peut aussi se plaindre toute une vie de l’injustice de ne pas avoir eu de mère ou exiger pendant de longues années que réparation lui soit faite.

 

Si elle n’a pas eu la possibilité d’avoir une mère, elle a cependant le choix d’ouvrir son cœur et sa conscience sans rester bloquée dans des colères larvées, des exigences ou une vie de reclus.(voire les 3 à la fois).

 

Leçon de vie: la vie me dit non

 

Savoir quelle leçon vous avez à apprendre dans cette vie est un must si vous voulez l’accepter rapidement au lieu de vous battre avec.

 

La résistance à la leçon est beaucoup plus souffrante que la leçon elle-même. A moi aussi, il est arrivé que la vie me dise non.

 

Cela concerne le fait d’avoir ou non des enfants dans cette vie. J’étais partie contre l’idée puis en cours de chemin j’ai modifié mon point de vue tranché mais la vie a dit non.

 

Faire des enfants pour une femme est une leçon de vie majeure. Pour certains hommes aussi.

.

 loi d'attraction et libre arbitre8

 

En vous projetant dans un enfant, vous commencez par vivre l’expérience que vous êtes l’autre, qu’en vous occupant de ses besoins, vous vous occupez des vôtres. J

 

Jusqu’à un an, une mère peut sentir en elle les besoins de son enfant.

 

Comme il n’y a pas de différence entre vous et l’autre, vous ne pouvez plus imaginer  faire vos affaires dans un petit coin sans affecter la terre entière.

 

Vous pouvez ainsi développer un amour inconditionnel. Il n’y a plus d’amis ou d’ennemis, tout le monde est vous. Vous êtes l”humanité.

 

Ce que vous aimez chez l’autre est à vous, ce que vous détestez aussi.

 

Sans enfant, vous pouvez choisir de vous investir totalement dans une relation amoureuse (ou plusieurs) mais la leçon est totalement différente :

 

Vous apprenez l’altérité : l’autre n’est pas vous. Vous ne savez pas qui c’est, c’est un univers à découvrir.

 

L’autre c’est l’inconnu, peut-être une partie de vous mais que vous ne connaissez pas, que vous n’avez jamais pris le temps de découvrir.

 

C’était une de mes leçons de vie. Alors, si l’autre n’est pas moi, j’ai un chemin propre.

 

Je suis unique, ma vie sur terre est essentielle, sans moi quelque chose manque à l’humanité.

 

Je peux résister à l’influence de quelqu’un, mais j’ai aussi un impact sur les autres puisque J’existe à part entière,

 

J’ai quelque chose à faire sur terre qui est aussi d’ordre individuel, je dois amener ma griffe personnelle, je suis seule à pouvoir le faire de cette façon..

 

Avant d’en tirer une leçon, j’ai atteint une sorte de limite à propos du libre arbitre d’avoir ou non des enfants.

 

Je pense que j’aurais pu me battre plus longtemps. Mais n’est ce pas là la souffrance ?

 

Il y a des êtres comme Guy Gilbert le prêtre ouvrier, à qui on donne tout afin qu’ils puissent à leur tour aimer les autres et répandre l’amour.

.

.

loi d'attraction et libre arbitre2 

 

Il y en a d’autres (comme moi) à qui la vie a l’air de refuser de donner l’essentiel, en tous cas ce qui paraît vital pour les autres.

 

La leçon est sans doute d’expérimenter une vision plus large de l’amour que celle d’une petite cellule familiale.

 

Je n’ai pas eu d’enfants à moi mais j’ai éduqué des centaines d’enfants dans ma vie d’instit.

 

La vie ne m’a pas donné d’argent superflu autre que le fruit de mon travail.

 

Pour suivre mes désirs de formations, de stages et de voyages, il a fallu que je développe un second métier…qui s’est avéré être essentiel à ma vie, celui que je fais maintenant.

 

L’aurais-je développé si j’avais eu une famille avec des enfants et beaucoup d’argent ?

 

Je n’ai pas vu d’enfant grandir physiquement sous mes yeux mais j’ai vu de nombreux clients grandir psychiquement et spirituellement à mon contact.

 

Parfois je me demande si tout cela n’est pas arrivé parce que j’ai fini par aimer mes limitations.

 

Ai-je vraiment eu un libre arbitre dans tout cela ? La vie m’a dit non mais elle m’a présenté d’autres options. C’est aussi cela la loi d’attraction.

 

Est-ce que mon libre arbitre ne se résumerait pas à dire oui à ce que la vie me présente quand elle dit non à ce que je lui demande ?

 

Si vous avez, vous aussi, l’impression que la vie vous a dit non, avez-vous choisi d’expérimenter la leçon qu’elle vous proposait ? La vie vous a t-elle toujours dit oui ? Laissez un commentaire, votre avis m’intéresse !

Share This Post

62 pings

    Les commentaires sont désactivés.