Archives de la Catégorie : Diététique

Jan 06

9 nouvelles façons de retrouver votre energie en 2015

retrouver votre énergie1Est ce que les bonnes résolutions vous permettent de retrouver votre énergie?

 

Vous voici au démarrage de cette nouvelle année. Êtes-vous de ceux qui préparent une liste une résolutions pour 2015 ?

 

Si oui, regardez votre liste de l’année dernière et voyez si elle vous a été utile.

 

Vous n’imaginez quand même pas que ce que vous allez écrire le 1er janvier va pouvoir déterminer comment vous allez vous conduire pendant toute cette année 2015…ne serait-ce pas un peu triste de tout pouvoir prévoir à l’avance?

 

Tout d’abord faire une liste est une façon d’élaborer un futur en quittant le présent. Il n’est pas exclu bien entendu d’avoir des intentions pour l’année à venir mais lâchez un peu l’idée de résolutions pour retrouver votre énergie.

 

Penser: “cette année, je voudrais”…sous-entend, je n’ai pas été capable de le faire auparavant mais j’espère le faire dans un futur. Ce n’est peut-être pas une énergie formidable pour commencer l’année.

 

Demandez-vous plutôt ce que vous pouvez mettre en place immédiatement dans votre présent et cela commence aujourd’hui.

 

Cet article est écrit dans le cadre de la Croisée de Blogs initiée par Julien du blog “un monde pour les introvertis“, sur le thème “gérer son énergie”.

 

Comme vous ne pouvez vivre qu’un seul jour à la fois alors regardez ce que vous êtes capable de faire aujourd’hui et vous aurez une chance de l’amener dans votre futur.

 

Ce n’est pas demain que vous vivez, que vous arrêtez de fumer, que vous faites de l’exercice, la question est tout de suite maintenant que faites-vous ?

 

Demain n’existe pas. Connaissez-vous la blague du barbier qui avait écrit sur un panneau « demain, on rase gratis » ? Il n’a jamais enlevé sa pancarte parce que demain n’arrive jamais s’il n’est pas déjà compris dans votre présent.

 .

retrouver votre énergie 14

.

Si c’est aujourd’hui que vous avez réussi à ne pas fumer ou à moins manger de sucre, vous êtes déjà une personne différente de ce que vous étiez hier. Vous êtes déjà en train de retrouver votre énergie.

 

Nul besoin d’imaginer ce que vous ferez ou ne ferez pas demain.

 

Analyser le passé pour déterminer votre comportement à venir n’est qu’une perte de temps (surtout si c’est mental), utilisez plutôt cet instant de réflexion pour agir constructivement et immédiatement.

 

Votre vie commence aujourd’hui, elle ne se construit pas sur les erreurs du passé à ne pas renouveler. Lorsque vous faites cela, vous construisez du faux espoir basé sur de la peur du passé. Où est votre instant présent ?

 

Retrouver votre énergie c’est tout de suite et maintenant. Je vous propose, à cette fin, 9 nouvelles façons de bien démarrer l’année à tester dès aujourd’hui!

 

1°) Détoxifier l’organisme pour retrouver votre énergie

 

Détoxifier, c’est tout d’abord éliminer les produits gras du réveillon, les produits chimiques des aliments préparés et la sur-alimentation, bref, libérer son organisme des déchets emmagasinés et ménager à votre foie une petite pause.

 

Le chlorure de magnésium (ou nigari sous forme de sel) a tous les attributs pour offrir une petite jeunesse à votre organisme.

 .

retrouver votre énergie5

.

Antiseptique, anti-inflammatoire et régénérant, le chlorure de magnésium est votre meilleur ami après les fêtes pour retrouver votre énergie tout en déstressant. Il s’achète en pharmacie et se consomme sous forme de cure.

 

Versez le sachet dans un litre d’eau et buvez un petit verre tous les matins à jeun. Attention, le goût n’est pas super, mieux vaut le noyer dans un jus !

 

2°)Programmez votre journée en fonction de vos pics d’intensité pour retrouver votre énergie.

 

Je vous propose, ce mois-ci, d’observer votre rythme de travail quotidien afin de noter les moments où vous êtes le plus efficace.

 

Normalement, à quelques différences près, vous devriez vous apercevoir que votre énergie n’est pas constante dans la journée.

 

Vous travaillez mieux le matin entre 9H et 13 heures, même si votre réveil est difficile. C’est le moment où vous serez le plus efficace pour les dossiers compliqués à traiter ou pour être créatif.

 

Choisissez donc de ne pas être interrompu le matin et de ne pas programmer vos courses ou votre rendez-vous chez le coiffeur ou le médecin au moment où vous êtes le plus productif.

 

Entre 14 et 16 H30, n’espérez pas faire des prouesses ! Choisissez donc ce créneau horaire pour vous détendre, faire une méditation ou marcher dans la nature si vous voulez retrouver de l’énergie.

 .

retrouver votre énergie10

.

Si vous êtes tenu de travailler dans un bureau, souvenez-vous des longues heures de l’après-midi quand vous étiez à l’école ou étudiant et faites les tâches qui ne demandent pas trop de concentration ou d’inventivité: rangement, lecture d’emails, recherche sur internet, collecte d’informations etc…

 

Si vous cherchez le rendement dans ce créneau horaire, vous allez vous épuiser, n’hésitez pas au contraire à aller faire une petite sieste, vous reviendrez bourré d’énergie et dans une grande détente.

 

De 17H à 20 H, attendez-vous à un regain d’énergie, ce serait dommage de l’utiliser à regarder la télé ou à aller traîner dans les magasins ou les supermarchés!

 

3°) Choisissez des aliments à faible charge glycémique pour retrouver votre énergie.

 

Du point de vue de l’énergie, contrairement à l’idée reçue, le sucre n’est pas votre allié sauf si vous êtes au cœur d’une activité sportive intense.

 

Si vous êtes tranquillement au travail, évitez le sucre blanc du café, le pain au sucre du matin, les sodas, le chocolat et les petits gâteaux.

 

Chaque fois que vous mangez du sucre pur, vous augmentez votre taux de sucre dans le sang. Votre organisme se régule immédiatement, afin de garder un taux de glycémie régulier, par un envoi d’insuline.

 

L’insuline produite dans le pancréas aide à maîtriser le taux de glucose dans le sang mais il n’est pas rare, après l’action de celle-ci que votre sang soit en léger déficit de glucose.

 

Vous avez alors l’impression que vous perdez de l’énergie ou bien vous vous sentez mal. Votre cerveau vous fait ressentir alors le besoin de manger du sucre pour compenser la perte.

 

Vous êtes ainsi tenté de remanger du sucre qui, va, de nouveau déclencher l’insuline et un cercle vicieux de dépendance au sucre commence.

 

Trop peu de sucre rend fébrile et nauséeux, trop de sucre rend hyperactif (vérifiez l’effet du sucre des bonbons sur l’état de vos enfants!).

 

Vous passez donc une partie de votre journée à gérer votre état intérieur (lié au taux de sucre) au lieu de dépenser votre énergie à installer dans votre vie des projets pour être heureux.

 

Pour éviter le cycle infernal de l’insuline et retrouver votre énergie, choisissez des aliments à faible taux glycémique, c’est à dire qui ont peu de chance de déclencher l’insuline.

 .

retrouver votre énergie4

.

Ainsi, vous pourrez préférer, même si votre palais n’est pas encore habitué:

 

  • des patates douces plutôt que des pommes de terre,
  • du pain noir plutôt qu’une baguette blanche,
  • des pois chiche et des lentilles plutôt que du riz blanc pré-cuit,
  • des abricots secs plutôt que des dattes,
  • de la farine de pois chiche plutôt que de la farine blanche,
  • des haricots rouges plutôt que la polenta
  • des petits pois plutôt que des carottes cuites
  • des artichauts, des poireaux, de la ratatouille plutôt que des frites,  
  • de la rhubarbe maison plutôt qu’une confiture industrielle,
  • des pistaches et noix de cajou plutôt que des chips
  • de la quinoa plutôt que du boulgour,
  • un ananas frais plutôt qu’un ananas en boite,
  • des salsifis plutôt que du potiron
  • des amandes plutôt que du popcorn
  • une pêche plutôt qu’ une papaye etc…

 

Il y a parfois à faire un choix entre le goût et le bien-être…

 

4°) faites un truc que vous devez faire depuis longtemps pour retrouver de l’énergie.

 

C’est peut être le joint du robinet à changer, celui que vous utilisez tous les jours, la porte du garage qui fait du bruit, la porte de votre chambre qui grince, ce vêtement sur votre commode que vous devez repriser,  etc…

 

C’est aussi ce courrier que vous devriez envoyer pour résilier un contrat, cette personne que vous deviez recontacter.

 

Le bureau que vous devez ranger, le placard où tout dégringole chaque fois que vous l’ouvrez, bref une action à propos de laquelle vous procrastinez depuis des mois…

 

Comment est ce possible qu’un détail aussi insignifiant puisse vous « bouffer » littéralement votre énergie?

 

Ce ne serait pas le cas si vous pouviez rire chaque fois de ce détail qui n’est pas en place dans votre quotidien.

 

Or, si vous êtes attentif, vous allez vous apercevoir que vous vous faites une réflexion chaque fois que ce détail croise votre vie, c’est à dire tous les jours…

 

” il faut que j’arrange ça “, ” je n’ai pas assez de temps pour m’en occuper “, ” je suis nul, c’est quand même pas grand chose à faire “, ” quelle corvée, la vie matérielle est pleine de contraintes pénibles” etc…

 .

retrouver votre énergie13

.

Si, de plus, vous accompagnez votre réflexion d’un sentiment d’urgence, de dévalorisation, d’agacement contre vous-même, de frustration, de peur de déplaire à votre femme ou à votre fille etc… vous dépensez une énergie folle à rééquilibrer votre état intérieur.

 

Alors, plutôt que de prendre la résolution d’arrêter demain de manger du chocolat, faites donc aujourd’hui ce truc que vous repoussez depuis des mois avec la satisfaction de retrouver votre énergie.

 

Qu’allez vous vous dire demain matin lorsque vous allez vous apercevoir en ouvrant le placard que tout est enfin en place ? Et cela va se traduire par retrouver votre énergie!

 

L’énergie se joue à des détails aussi petits que ça ! Vous n’imaginez pas ce qu’un placard rangé peut vous apporter en surplus d’énergie.

 

5°) N’oubliez pas l’aliment le plus simple du monde pour retrouver votre énergie.

 

Si vous vous surprenez à bailler dans la journée, ce n’est peut-être pas parce que vous êtes fatigué.

 

Il est possible que vous soyez simplement déshydraté. Vous ne pensez pas toujours à boire régulièrement, surtout l’hiver.

 

Si c’est votre cas, je vous invite à lire ou relire cet article sur les bienfaits de l’eau pour détoxifier votre organisme.

.

retrouver votre énergie8 

.

Dès que vous sentez un état de malaise ou de fatigue, buvez systématiquement deux verres d’eau avec l’intention de donner à votre corps ce dont il a le plus besoin.

 

Il est possible que vous sentiez presque instantanément une amélioration et un regain de vitalité. Retrouver de l’énergie devient alors un jeu d’enfant.

 

6°) Offrez-vous une petite méditation assise pour retrouver de l’énergie.

 

Quelle que soit votre méditation, pure conscience ou méditation guidée, il est possible que vous vous assoupissiez en cours de route.

 

Ceci n’est pas un problème, bien au contraire. Pendant les heures difficiles du point de vue de l’énergie, (entre 14H et 17H) c’est la meilleure chose qui puisse vous arriver.

 

Ne vous allongez pas car le sommeil allongé, au moment de la digestion, pourrait définitivement vous retirer tout votre peps.

 

Par contre si vous êtes assis, vous signifiez à votre corps que c’est ok pour une petite récupération.

 .

retrouver votre énergie11

.

Parfois, piquer du nez pendant juste une seconde aide à décrocher des soucis de la journée et vous aide à retrouver de l’énergie, voire vous donne le bénéfice de quelques heures de sommeil.

 

N’hésitez pas à entrecouper votre journée de petits arrêts de la sorte afin de stimuler votre énergie et préparer votre prochain pic énergétique après 17 heures.

 

7°) Sortez des couleurs de l’hiver pour retrouver de l’énergie.

 

Vous avez vu dans mon précédent article sur la psychologie des couleurs que porter du noir peut drainer votre énergie.

 

Si vous avez regardé la vidéo jusqu’au bout, vous avez pu mesurer que peu de gens supportent réellement le noir. Cliquez ici pour voir ou revoir la vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=zrxavL79Tok

 .

retrouver votre énergie15

.

En fait, seules les personnes de type 4 (saison hiver) sont capables de porter du noir toute la journée sans s’épuiser.

 

Si ce n’est pas votre cas et que vous portez régulièrement du noir, vous allez perdre votre vitalité ou développer de l’anxiété sans même savoir à quoi l’attribuer.

 

Choisissez donc dès le matin une couleur vive qui vous plait afin d’en profiter toute la journée.

 

N’hésitez pas à tester le rouge ou le orange pour retrouver de l’énergie. Ne vous laissez pas influencer par les couleurs sombres ambiantes de l’hiver.

 

8°) testez un complément alimentaire pour retrouver de l’énergie.

 

Pour retrouver votre énergie, testez donc le Rhodiola, plante adaptogène, c’est à dire qui s’adapte aux besoins de l’organisme.

 

Cette plante réunit deux effets que l’on pourrait penser contradictoires : elle réduit le stress et les états anxieux tout en stimulant l’énergie. Elle aide aussi à réguler la tension artérielle et protège des maladies cardio-vasculaires.

 .

retrouver votre énergie 13

.

Prenez-la en cure ponctuelle, 7 jours de cure, 7 jours de pause, puis 7 jours de cure. Évitez de la prendre le soir pour favoriser votre sommeil et évitez les aliments excitants (comme le café) pendant la cure.

 

9°) Posez-vous les bonnes questions pour retrouver de l’énergie.

 

Vous êtes-vous posé ce type de questions en 2014… : “Comment se fait-il que je n’arrive pas à dépasser telle somme de revenus par mois?” Ou bien, “pourquoi je n’arrive pas à me sentir bien en ce moment…”?

 

“Pourquoi suis-je la(le) seul(e) à tout prendre en charge ?”…”Pourquoi est-ce que ceci m’arrive tout le temps”…”Pourquoi suis-je invisible pour les autres ?”

 

“Pourquoi il n’y a personne autour de moi quand j’en ai tellement besoin ?” ou “Pourquoi je rame autant après tout le travail que j’ai fait sur moi”?

 

Si c’est le cas, vous avez pu mesurer que le résultat, en matière de changement, afin de retrouver votre énergie, n’était pas probant!

 

Ces questions plombent votre énergie même si elles partent d’une bonne intention de travail sur soi et de recherche de solution.

 

Si vous posez la question de pourquoi votre business ne démarre pas, votre cerveau, qui n’aime pas les questions non résolues, va travailler pour vous.

 

Il va chercher toutes les raisons qui font que rien ne marche. Il va d’ailleurs vous fournir toutes les raisons probables pour lesquelles ça ne fonctionne pas.

 

Tous les jours il vous donnera de nouvelles raisons pour entretenir le fait que ça ne marche pas et vous expliquera pourquoi vous avez toutes ces factures.

 

N’y voyez pas de sa part un malin plaisir à vous torturer, c’est juste parce que vous lui avez demandé de vous fournir des réponses aux questions qui commencent par pourquoi….

 

Si vous avez, malgré tout, besoin de vous poser des questions à propos de votre avenir, au lieu d’écouter les réponses pour lesquelles rien n’est possible, autant demander à votre cerveau les réponses pour lesquelles tout est possible!

 

Pour retrouver votre énergie, apprenez donc à poser des questions qui vont dans le sens de ce que vous voulez amener dans votre vie en 2015 en commençant par “comment” plutôt que par “pourquoi”.

 

Ainsi cela peut donner…”comment se fait il que j’aie toutes ces idées qui jaillissent pour mettre en place mon business?”

 

“Comment se fait-il qu’il me reste encore de l’argent pour mes loisirs une fois que j’ai payé toutes mes factures?”

 .

retrouver votre énergie9

.

Votre cerveau va chercher toutes les réponses possibles à ces questions et vous donner de nouvelles idées.

 

Testez encore: “Pourquoi la vie répond-elle à mes besoins et même bien au-delà ?” Ou bien: ” Quelle est la bonne idée que je pourrais avoir aujourd’hui ?”, et encore, ” Comment est ce que mon présent pourrait me surprendre agréablement aujourd’hui ?”

 

Au lieu de préparer vous-même le programme de l’année avec vos résolutions, si vous voulez retrouver votre énergie, pourquoi ne pas laisser la vie vous surprendre quand elle répond à vos questions qui commencent pas comment… ?

 

Et vous, avez-vous des résolutions pour l’année ? Que pensez-vous de ce nouveau type de questions ? Laissez un commentaire !

Share This Post

Sep 30

La recette la plus simple du monde pour detoxifier votre organisme

detoxifier organisme  booster metabolisme1jpegDétoxifier votre organisme et booster votre métabolisme, un jeu d’enfant?

 

Je vais vous présenter aujourd’hui un grand chercheur iranien dont vous n’avez peut-être pas entendu parler et qui pourtant a fait beaucoup de bruit, surtout dans le milieu médical et les industries pharmaceutiques aux US.

 

Même si son titre (ci-dessous) est accrocheur et réducteur, ses recherches valent la peine d’être mentionnées.

 

“Vous n’êtes pas malade, vous avez soif.

Ne traitez pas la soif avec des médicaments.”

Fereydoon Batmanghelidj

 

A la fin de cet article, j’ai invité Danièle Galicia du blog bel et bien.net à vous communiquer les recettes les plus simples du monde pour détoxifier votre l’organisme et booster votre métabolisme.

 

Votre corps est composé de plus de 75 % d’eau. Votre sang, vos poumons et même votre cerveau sont faits de 80% d’eau.

 

La surface de la planète est fait principalement d’eau, et même si 98% de cette eau est salée, les 2 % restants sont aussi essentiels à votre survie que la nourriture ou l’air que vous respirez.

 

Le Docteur Fereydoon Batmanghelidj est un scientifique international (mort il y a une dizaine d’années) qui a commencé ses recherches dans une prison iranienne lors des évènements révolutionnaires de 1979.

 

Mis en isolement pour raisons politiques pendant plusieurs jours, il a décidé de ne rien manger ou presque afin de ne pas surcharger son organisme pendant qu’il serait condamné à l’immobilité.

 detoxifier organisme  booster metabolisme13

Il ne buvait pratiquement que de l’eau. C’est alors qu’il s’est aperçu que non seulement l’eau supprimait la faim mais aussi ses douleurs.

 

Un soir, des détenus firent appel à sa fonction de médecin car un des leurs souffrait atrocement d’un ulcère à l’estomac.

 

Comme il n’avait aucun médicament à sa disposition, il lui ordonna de boire deux verres d’eau, puis voyant qu’il reprenait des couleurs, un troisième.

 

En quelques minutes, les terribles souffrances avaient disparu.

 

C’est ainsi que le Dr Batmanghelidj traita plus de 3000 prisonniers en prison et affina ses recherches sur l’action curative de l’eau.

 

Il a prolongé de quelques mois son séjour en prison afin de parfaire ses études sur la relation entre la déshydratation, les ulcères et certaines maladies dégénératives.

 

Il s’est installé aux US après avoir fui l’Iran au début des années 80 et a publié ses recherches sur la déshydratation chronique non intentionnelle.

 

Est ce que l’eau suffit à détoxifier l’organisme et booster le métabolisme?

 

Je ne suis pas en train de vous raconter que tous vos problèmes de santé peuvent être résolus avec de l’eau.

 

Maintenant que vous connaissez les travaux de Masaru Emoto sur la programmation possible des cristaux de l’eau et les résultats du docteur iranien, rien ne vous empêche de tester leur technique sur vous avant vos remèdes habituels.

 detoxifier organisme  booster metabolisme14

Votre corps est en affinité avec l’eau et vos pensées peuvent se synchroniser avec les cristaux de l’eau.

 

Donnez-vous quelques minutes et testez la cure de Danièle (plus loin dans l’article) pour voir si vos douleurs s’atténuent.

 

Il est important de faire une cure car vous n’êtes pas toujours prévenu par votre corps (par une sensation de soif) du manque d’eau.

 

La bouche sèche n’est pas un indicateur suffisant de déshydratation. Je connais certaines personnes (et j’étais comme cela avant) qui n’ont jamais soif.

 

Voici quelques pathologies  testées par le Dr Batmanghelidj qui réagissent bien au traitement à l’eau et qui valent la peine d’être traitées par de l’eau avant votre solution médicamenteuse.

 

Détoxifier votre organisme pour enrayer des maladies

 

Le corps signale sa baisse d’eau en créant des douleurs comme l’arthrite, l’hypertension, l’angine, certains débuts de diabètes, des crises d’asthme, le cholestérol et certaines inflammations des articulations.

 

Booster votre organisme avec une simple recette faite d’eau et d’un peu de sel peut offrir des résultats époustouflants.

 detoxifier organisme  booster metabolisme7

Brûlures d’estomac

 

Vous avez vu dans l’exemple du Docteur Batmanghelidj, que les brûlures d’estomac sont souvent un signal de déshydratation.

 

Si vous commencez par boire de l’eau avant toute médication, vous pouvez déjà atténuer vos douleurs.

 

Par contre, si vous prenez immédiatement vos médicaments pour réguler l’acidité, vous vous privez du message de déshydratation de votre corps et vous oubliez, par cela même, de boire.

 

Arthrite

 

Il en est de même pour les douleurs de l’arthrite. Si vous pensez à boire et prendre une petite dose de sel, vous pouvez soulager une partie de vos souffrances. Si, au contraire,  vous commencez par prendre des anti-douleurs, vous allez rester sourd aux messages de votre corps.

 

Idem pour les douleurs de l’arthrite ankylosante du bas de la colonne vertébrale. Les douleurs signalent (entre autres) une baisse de l’eau dans le corps à cet endroit.

 

Si vous connaissez mes articles sur le décodage biologique et la biologie totale, vous savez que, selon moi et d’autres, les problèmes physiologiques ont aussi une origine émotionnelle qu’il est possible de décoder selon la partie du corps affectée.

 

Par exemple, les problèmes osseux étant reliés à un conflit de dévalorisation, il n’est pas inutile, (en même temps que vous soignez le corps) de vous interroger sur la nature de ce conflit dans votre vie et à quel endroit il opère.

 

Est ce dans vos relations que vous vous sentez inadéquats ou pas à la hauteur ? Est-ce sur votre lieu de travail que vous vivez un stress de ne pas être compétent ou de ne pas être aussi doué que vos collègues ?

 

Angines

 

Selon le Docteur Batmanghelidj, de la même façon que les brûlures d’estomac, les brulures de l’angine sont le signal d’un manque d’eau dans la région poumon/cœur.

 

Migraines

Certaines migraines peuvent aussi être soulagées avec de l’eau. Donnez-vous juste quelques minutes après avoir pris au moins deux verres d’eau avant de prendre votre cachet habituel..

 

Colites et constipation

 

Les colites sont aussi un message de manque d’eau dans le gros intestin. Ne négligez pas cet aspect si vous êtes sujet à la constipation.

 

Le corps stocke l’eau pour ses besoins essentiels. Si vous êtes constipé, commencez par modifier votre consommation d’eau.

Crises d’asthme

 

L’asthme peut parfois être aussi une complication suite à la déshydratation. Boire plus d’eau peut éviter les crises surtout si vous prenez en même temps plus de sel pour libérer les poumons.

 

Hypertension

 

L’hypertension peut être une adaptation du corps à la sécheresse généralisée. Lorsqu’il n’y a pas assez d’eau dans les veines pour qu’elle soit transportée aux cellules, une tension supplémentaire est nécessaire pour injecter l’eau défaillante dans les cellules.

 

Boire plus d’eau et prendre du sel peut ramener la tension à la normale. Vous comprenez que traiter l’hypertension par des diurétiques peut s’avérer catastrophique.

 detoxifier organisme  booster metabolisme11

Diabètes

 

Certaines attaques de diabète (prises au début) peuvent aussi être le résultat d’une déshydratation non reconnue.

 

Afin de préserver l’eau dans le corps pour le fonctionnement du cerveau, il peut y avoir retenue de l’insuline afin d’éviter que cette dernière n’envoie toute l’eau dans les cellules. De l’eau et du sel peuvent inverser le processus pris à ses débuts.

Cholestérol

 

L’eau peut aussi réduire le taux de cholestérol. De la même façon, un taux élevé de cholestérol peut être l’indication d’un manque d’eau dans le corps.

 

Le cholestérol se présente un peu comme de l’argile qui sert à boucher certaines cellules afin de leur éviter de perdre leur eau ou de faire des échanges d’eau entre cellules.

 

Voici encore quelques pathologies répertoriées par le docteur Batmanghelidj liées en partie à la déshydratation :

 

  • hernie hiatale
  • syndrome de fatigue chronique
  • nausées matinales
  • certains problèmes de cœur
  • problèmes de surpoids

 

Évidemment, tout cela ne modifie en rien mon point de vue sur l’origine émotionnelle des maladies. Développer telle ou telle maladie n’est jamais le fruit du hasard.

 

Si la correspondance entre les organes et le type de conflit que cela révèle vous interpelle, je vous conseille de lire cet autre article. Le docteur ne s’est pas fait que des amis, vous vous en doutez.

 detoxifier organisme  booster metabolisme9

Et même si la guérison de certains symptômes n’est pas aussi simple que l’affirme le docteur Batmanghelidj, vous n’avez rien à perdre à tester ses dires.

 

Comme cette révélation à propos de l’eau me passionne, j’accueille sur Forme Sante Ideale un article invité par Danièle Galicia dont la spécialité est le corps, la détoxification de l’organisme et l’affinement de la silhouette.

 

Je lui laisse la parole.

 

Purifiez votre organisme pour booster votre métabolisme

 

Je suis très heureuse de pouvoir écrire un article sur le site d’Hannah, car tous ses articles apportent une ouverture, une solution vers le bien-être physique et mental qui sont au cœur de mes préoccupations.

 

Hannah vous donne des conseils pour purifier votre esprit, vos pensées et aujourd’hui je voudrais vous donner des conseils pour purifier votre corps et en particulier votre métabolisme.

 

Les maîtres yogis que j’ai rencontrés étaient unanimes, nous sommes ce que nous mangeons. Le métabolisme influence l’état d’esprit et inversement.

 

Pour booster le métabolisme, certaines personnes adoptent le jeune une fois par semaine. Cette pratique n’est pas toujours réalisable lorsque l’on a une vie active. Il existe d’autres solutions que nous allons voir ensemble.

 

Pourquoi devez-vous purifier votre organisme

 

Purifier son organisme, c’est aussi purifier son esprit car l’un ne va pas sans l’autre. Une alimentation purifiante servira à détoxiquer votre organisme en soulageant votre intestin encombré.

 

Il faut savoir que si le corps n’est pas boosté par une purification régulière, il accumule des déchets et des graisses qui se déposent sur les parois intestinales, essentiellement dans les recoins.

 

Donc, pour booster votre organisme vous devez choisir les aliments qui ne se transformeront pas en déchets.

 

Pour cela vous choisirez des aliments frais et aussi naturels que possible. Vous privilégierez les préparations culinaires que vous faites vous-même, sans produits chimiques ou édulcorants.

 detoxifier organisme  booster metabolisme4

Quelques règles pour booster le métabolisme

 

  • Mangez des plats que vous venez de préparer avec des produits frais
  • Mangez plutôt des plats chauds, légers et complets
  • Faites cuire les légumes « al dente »
  • Si vous mangez des salades, mettez des épices
  • Mangez des fruits frais et mûrs
  • N’hésitez pas à manger des lentilles, haricots et autres légumes secs
  • Mangez des graines et noix en petite quantité
  • Limitez les graisses animales
  • Evitez les édulcorants, il est préférable de prendre en quantité limitée, du miel ou du sirop d’agave, mais surtout pas de sucre blanc
  • Évitez, au moins durant un temps, les laitages qui favorisent les engorgements dus aux mucosités
  • Supprimez les aliments fermentés tel que le vinaigre, le fromage ou l’alcool
  • Utilisez avec parcimonie les surgelés et mets et boissons glacés

 

Plus vous utilisez des aliments frais pour préparer vos plats, mieux ce sera. Bien entendu, ces recommandations sont à suivre lorsque vous faites une purification de l’organisme pour booster votre métabolisme mais aussi lorsque l’on a quelques kilos en trop.

 

La recette la plus simple du monde

 

Faites ceci durant une semaine et en complément, buvez tout au long de la journée de l’eau de source chaude.

 

Le matin, lorsque vous vous levez, prenez un verre d’eau chaude avec le jus 1⁄2 citron et 1 c à c de miel si le goût vous parait trop acide. Le citron va réveiller votre métabolisme encore endormi. Attendez 1⁄2 heure pour prendre votre petit déjeuner.

 detoxifier organisme  booster metabolisme3

Pour aller plus loin

 

Dans l’eau chaude que vous buvez tout au long de la journée, vous pouvez ajouter du gingembre. Mettez 1 c à c de bâtonnets de gingembre frais dans votre eau chaude et laissez infuser 15minutes.

 

Si vous laissez le gingembre dans votre eau tout au long de la journée le goût deviendra plus prononcé, de plus en plus fort mais cela n’a pas d’incidence sur les bienfaits de cette boisson. Faites selon votre goût.

 

Avoir une bonne digestion, un bon métabolisme, permet une meilleure assimilation des aliments. Ainsi vous évitez le stockage et donc la prise de poids.

 

Avant de vous lancer dans un régime, commencez par booster votre métabolisme, toute autre action doit passer après car vous risquez de ne pas avoir les résultats que vous souhaitez.

 

Nous venons de voir que manger des produits frais et suivre quelques conseils simples aidaient à booster le métabolisme.

 

L’eau chaude permet aux substances nutritives de circuler dans les tissus sans rencontrer d’obstacle créé par ces substances superflues qui seront détruites par l’eau chaude.

 

L’eau chaude améliore le métabolisme, permet de rester en bonne santé et aide à perdre les kilos en trop. Voici une « recette » de détoxication à l’eau chaude.

 

La détoxication à l’eau chaude

 

Vous avez entendu parler en début d’article du pouvoir curatif de l’eau. De nombreux thermes existent pour soigner ou améliorer certaines pathologies avec l’eau, grâce à ses qualités.

 

Que ce soit pour les allergies, les rhumatismes ou les problèmes de poids, l’eau est d’un grand secours.

 

Boire de l’eau a toujours été un des principaux moyens de se maintenir en bonne santé.

 

La cure d’eau chaude que je vais vous faire découvrir, va vous permettre de nettoyer vos papilles gustatives. Ainsi vous sentirez mieux le goût des aliments que vous mangez.

 

La cure

 

Faites bouillir de l’eau durant 20 minutes, pour la purifier et la rendre moins dure. Si vous utilisez de l’eau de source, faites-la seulement réchauffer.

 

Tout au long de la journée vous boirez lentement, à petites gorgées :

 

1. Au lever, une tasse d’eau chaude contenant le jus d’1/2 citron et 1 c à c de miel.

2. Dans la journée mettez 1 c à c de gingembre en bâtonnets à infuser durant 15 minutes au moins et buvez quelques gorgées toutes les 1⁄2 heure. Buvez doucement mais buvez-la, la plus chaude possible.

3. Au coucher, buvez une tasse d’eau chaude contenant 1 pincée de curcuma en poudre. Le curcuma absorbe les toxines présentes dans l’intestin.

 detoxifier organisme  booster metabolisme2

Vous ferez cette cure pendant 2 semaines. Vous serez étonné de l’effet de cette cure sur votre vitalité et votre digestion.

 

En parallèle Lorsque vous faites cette cure, votre corps va être purifié des nombreux dépôts, toxines et acides par expulsion par l’intestin, la vessie et la peau. Vous risquez de transpirer plus et aller plus souvent aux toilettes.

 

Pour que cette cure soit efficace, vous ne ferez pas de repas trop copieux et vous choisirez des aliments frais pour préparer vos plats.

 

L’activité physique régulière est aussi indispensable que de boire de l’eau. Vous devez bouger le plus possible, sans abuser, si vous voulez rester en bonne santé.

 detoxifier organisme  booster metabolisme12

Moins on bouge moins on arrive à bouger.

 

Après la cure

 

Normalement après 15 jours de cure, vous allez vous rendre compte par vous-même de ses bienfaits, signes d’une bonne digestion.

 

  • Vous ne serez pas constipé
  • Vous aurez peu ou pas de flatulences
  • Votre système immunitaire sera amélioré
  • Votre poids sera stabilisé
  • Vous retrouverez votre vitalité physique et mentale.

 

Et si vous avez des problèmes de poids dont vous n’arrivez pas à venir à bout, je vous conseille de rejoindre mon programme « Au Plaisir de Mincir » qui vous aidera dans votre projet de minceur.

 

Il ne vous reste plus qu’à commencer votre cure d’eau. Non seulement c’est efficace mais très économique.

Répondez maintenant à cette question dans les commentaires : Avez-vous eu l’occasion de profiter des bienfaits de l’eau et dans quelles conditions ?

Share This Post

Mai 04

Bouddha était-il anorexique? Tout sur les troubles alimentaires et la biologie totale

 Bouddha, biologie totale et troubles alimentaires

 

La première fois que j’ai vu cette image du bouddha squelettique, c’était à Khajuraho en Inde.


J’ai eu une drôle d’impression, presque choquante au milieu des statuettes tantriques déhanchées et pulpeuses.


Cette vision du bouddha au visage émacié représente la période ascétique où il cherchait l’éveil en bridant sa nature biologique et en prenant le contrôle sur elle.


C’était juste avant de comprendre que c’est une voie sans issue qui encourage le monde de la dualité du corps et de l’esprit.


Je vous explique plus loin en quoi l’anorexie est un trouble alimentaire et une maladie mais certainement pas une voie d’éveil.


En biologie totale ou décodage biologique, une des finalités de votre réalité biologique est la survie de l’espèce et ce, grâce au travail assidu du gigantesque ordinateur qu’est votre cerveau.


Lorsqu’un stress continu menace votre santé, votre biologie déclare une maladie dont le symptôme est porteur de sens.


Selon le décodage biologique, décoder le symptôme permet de connaître l’origine du conflit afin de le résoudre pour retrouver la santé.


Si par exemple, vous avez un problème de prostate, ce n’est pas forcément parce que vous êtes vieux mais peut-être que vous avez un conflit relationnel avec votre descendance.


Si vous avez un problème au sein gauche, ce n’est pas que parce que c’est génétique mais parce qu’il est possible que vous ayez un conflit de séparation mère/fille.


Votre problème psychique s’incarne et se transforme en conflit biologique. Ce qui ne peut être dit (mal a dit) par des mots se manifeste en maux.


 .



Il en est de même au niveau des troubles alimentaires: c’est peut-être parce que vous mangez trop que vous êtes obèse, mais vous mangez trop parce que vous incarnez un conflit biologique.


Celui-ci s’exprime par le biais de vos kilos superflus. le décodage biologique permet d’identifier les raisons de votre problème de poids.


Si vous vous êtes senti abandonné par votre mère (mort, hospitalisation d’un autre enfant que vous, dépression, trop de travail, mari accaparant), vous allez augmenter votre masse afin d’en imposer.


Plus vous paraissez menaçant, plus vous dissuaderez l’attaquant potentiel, à la manière des animaux qui se hérissent. Vous avez la silhouette qui vous permet de vous battre.


Afin de garantir votre masse imposante, votre métabolisme va entrer en mode « stockage » et optimiser la moindre calorie ingérée.


Un petit écart qui passe inaperçu sur un corps au métabolisme « normal » ajoute pour vous un kilo sur la balance.


Troubles alimentaires et confiance en soi


Vous pouvez ensuite vous raconter que, parce que vous êtes en surpoids, vous n’avez pas confiance en vous et qu’il faudrait vous inscrire à un séminaire afin de développer votre propre estime.


Mais est-ce bien là votre problème principal, la jolie silhouette, pour être bien dans votre peau ?


Certainement pas sinon vous auriez déjà fait ce qu’il faut. Si vous n’y arrivez pas, c’est que votre trouble alimentaire cache une blessure plus profonde que la confiance en soi et la mauvaise image.


En décodage biologique, il n’y a pas d’erreur: si vous avez un trouble alimentaire, c’est qu’il vient à votre rescousse afin d’éviter une plus grande souffrance.


C’est une adaptation positive de votre biologie face à votre conflit inconscient non résolu même si cela est difficile à accepter.


.

 

Anorexie et troubles alimentaires et décodage biologique


A l’inverse, face à une mère trop contrôlante, trop présente ou trop ingérente, un bébé va chercher à mettre une distance avec sa mère afin d’éviter la « dévoration ».


La présence excessive de la mère ne signifie pas que les besoins de caresses, de douceur et de tendresse du bébé soient pour autant satisfaits.


Plus il sera chétif et maigre, moins il pourra être « attrapé ». Il y a peu de gazelles obèses dans la savane : la minceur est une solution efficace pour pouvoir fuir. C’est un des conflits possibles en décodage biologique.


Face au danger ressenti, un enfant se fait insaisissable et cherche inconsciemment à s’échapper.


Le plus souvent, ces symptômes se déclarent à l’adolescence lors d’une difficulté affective qui réactive ce besoin épidermique de « fuir » pour éviter la souffrance.


Que se passe t-il réellement au niveau de l’anorexie ?


C’est un dérèglement alimentaire qui s’avère souvent dangereux pour la santé.


Ceux qui ne connaissent pas cette maladie ont tendance à croire qu’elle correspond à une perte progressive de l’appétit où la sensation de faim s’estompe (due à une baisse de la glycémie).


.



Cela est juste pour les enfants et dans les effets secondaires de certaines maladies mais il n’en est rien à l’adolescence et dans la vie adulte lorsque vous avez affaire à une anorexie mentale.


Les personnes qui souffrent d’anorexie mentale prétendent qu’elles n’ont pas faim. En réalité, la faim les torture. Elles souffrent vraiment et cela se voit sur leur corps.

.

Anorexie et estime de soi


L’estime de soi, elle la trouvent quand elles se voient sur une photo ou lorsqu’elles voient les kilos diminuer sur la balance.


C’est leur seul moment de répit. Le reste du temps, la perte de poids est une véritable obsession qui fait de leur vie un enfer.

Le comportement d’une personne anorexique.


Vous remarquerez que je ne dis pas un ou une anorexique. C’est une maladie et une souffrance, il est important de dissocier la maladie de la personne.


En apparence, ces personnes manifestent :


  • des caprices alimentaires
  • un contrôle absolu sur tout ce qui touche à la nourriture
  • un petit appétit
  • une interminable mastication
  • une propension au sport intensif
  • un intérêt excessif pour cuisiner à leur façon.

Qu’en est-il vraiment ?


La personne anorexique est la plupart du temps une tortionnaire qui cherche à être plus forte que sa biologie.  Elle cherche à contrôler la dépendance que représente la nourriture pour un être humain.


.


C’est aussi un tyran pour les autres (et pour elle-même) qui s’appuie sur la peur qu’elle engendre chez ses parents lorsqu’elle ne mange pas. Elle prend aisément le pouvoir sur eux.


Cette obsession se traduit par:


  • Une angoisse réelle atténuée quelques minutes par l’aiguille à la baisse de la balance et le flottement dans les vêtements.
  • Un comptage quasi scientifique de tous les aliments qui pourraient contenir trop de calories.
  • Un plaisir à préparer longuement à manger sachant qu’à l’heure d’ingérer vraiment les aliments, elle se défilera.
  • Une connaissance exhaustive de tout ce qui permet de perdre des calories, sport, exposition au froid etc…


Qu’est ce qui se cache derrière l’anorexie?


Selon le décodage biologique, il y a dans la vie d’une personne anorexique (ou dans la vie de sa mère), l’expression de quelque chose qui a cassé.


La joie de vivre, la plénitude, la liberté ou l’appétit du vivant est quelque chose qui a été retiré, banni, à cause d’un choc, d’une perte, d’une séparation, un abus ou une maltraitance.


Afin de réparer cela, une personne anorexique manipule sans toujours le savoir. Elle semble dire à sa mère: “tu dois t’occuper de moi, j’ai un problème mais c’est moi qui commande”.


De façon très inconsciente, elle veut que le couple ce soit l’enfant et sa mère (sans le père). Elle cherche à réparer un sentiment inassouvi d’affection.


C’est un peu comme si elle disait à sa mère :”la nourriture désormais c’est moi qui m’en occupe mais j’ai besoin de 100% de ton attention”.


.



Cela répare le fait que c’est la mère qui s’occupait de la nourriture mais pour une raison dont elle ne veut pas se souvenir, la mère n’était jamais 100% présente à son enfant.


Si on regarde psychologiquement ce qui se passe, la personne est en régression, elle rejoue son enfance en redistribuant les cartes.


Elle est petite et elle n’aime pas ce que sa mère incarne et ce qu’elle lui donne. Souvent c’est le rapport de sa mère à l’homme qu’elle juge.


Elle la considère faible. En rejetant la nourriture de sa mère, elle lui dit: “je n’aime pas la façon dont tu me nourris, je ne veux pas grandir et devenir la femme que tu es”.


Sans cette compréhension il est difficile de comprendre pourquoi une personne anorexique veut effacer ses courbes et éviter d’être une femme.


Il y a deux raisons en fait : effacer toute féminité et rejeter toute approche sexuelle qui, de près ou de loin ramène la relation de sa amère avec les hommes.


Peur, anorexie, décodage biologique et projet sens


Une enfant anorexique porte les peurs non conscientes de sa mère. Cette dernière, en s’occupant d’elle, se permet d’oublier ses propres peurs d’enfant et la distance qu’elle avait avec sa propre mère (la grand-mère).


Il est facile de comprendre pourquoi inconsciemment l’enfant anorexique veut alarmer sa famille. Elle veut que sa mère prenne conscience de ses peurs même si cela passe par avoir peur que sa fille ou son fils meure.


.



C’est aussi la raison pour laquelle une personne anorexique semble ne pas avoir peur de mourir. Elle en a assez de porter des peurs qui ne lui appartiennent pas donc elle prend tous les risques.


Confiance en soi, estime de soi et image de soi.


Il y a ce qu’une fille anorexique se raconte et ce qu’elle vit dans la profondeur de son psychisme. Dans la réalité, elle cherche à être parfaite en développant intelligence, maîtrise, compétence et efficacité.


Elle affiche une grande confiance en elle ainsi qu’une maîtrise à toute épreuve. La minceur de son corps et la victoire sur la faim lui permettent de se sentir forte et en pleine possession de ses moyens.


En réalité elle est très dépendante du jugement d’autrui. Elle a troubles alimentaires, et ne supporte pas un défaut, ni chez elle, ni chez les autres.


Elle porte une image d’elle-même négative doublée d’un sentiment d’incompétence mais n’en est pas toujours consciente.


Cette distorsion de l’image se reflète dans le miroir. Une personne anorexique ne se voit pas telle qu’elle est en réalité, ce phénomène est appelé dysmorphophobie.


.



Elle est convaincue de souffrir d’une disgrâce esthétique due au manque de volonté ou de courage. Elle pense ainsi résoudre sa souffrance en gommant ses prétendus défauts physiques.


Améliorer les parties du corps que l’on n’aime pas ne résout pas l’estime de soi.


Vous avez déjà vu dans un autre article que ce sentiment est une défense : pendant que je cherche une cause à ma peur du rejet ou à mon mal-être, je cherche à m’améliorer afin de ne pas en souffrir.


J’ai le pouvoir de faire mieux, voire de devenir parfaite. Ainsi, je serai aimée telle que je l’entends. Aujourd’hui, je suis adulte, c’est possible mais lorsque je suis enfant, est-il possible de faire mieux ? Mieux que quoi ?


Moins de bruit, moins de besoins, moins de pleurs, moins de couches, moins de maladies pour ne pas inquiéter ma mère?


Un bébé vit la satisfaction de ses besoins dans la plus grande soumission. Son impuissance à être dans la plénitude d’un lien le fait réellement souffrir.


Ce n’est que plus tard qu’il apprend à récupérer du pouvoir en voulant croire que c’est lui qui ne va pas bien. Il cherche à se faire aimer par des actions en faisant plaisir ou en s’améliorant.


S’améliorer pour une personne anorexique, c’est mincir à l’infini.


Que vise une personne anorexique ?


Il suffit de regarder sa vie pour le comprendre. En général, à force de perdre du poids, elle finit par ne plus pouvoir se tenir debout. Elle finit par redevenir dépendante avec le poids qu’elle avait à douze ans.


Ne plus manger lui permet de souffrir de la faim plutôt que de souffrir d’un manque affectif.


Elle retourne à l’état de dépendance qui est l’âge de ses premières difficultés avec sa mère : 0-2 ans, dans une profonde solitude mais avec sa mère à ses côtés qui mesure enfin sa souffrance.


Ce qu’elle voit dans la glace, ce n’est plus un corps mais l’expression de ses besoins affectifs et le vide béant.


.


.


Ne plus susciter le désir des hommes à cause de ses formes anguleuses la met à l’abri des agressions qui sont pourtant dans le psychisme de sa mère et par conséquent dans le sien.


Passer sa vie dans un état second (du au manque de nourriture) lui permet de prendre de la distance avec ses émotions douloureuses.


Développer un mental de fer la rend forte et lui fait croire qu’elle ne sera plus jamais soumise ni dominée (pas comme sa mère).


Surtout ne pas ressembler à sa mère et gommer tout ce qui vient d’elle, c’est à dire la nourriture. Ne pas reproduire de dépendances, surtout celle vis à vis des hommes, n’avoir besoin de rien pour vivre.


C’est un peu comme si les symptômes qu’elle vit étaient une tentative de réparation transgénérationnelle.


Être un pur esprit sans corps qui ne mange que des aliments purs (en dehors du chocolat) pour ne pas porter les salissures que sa mère a vécues.


Pour faire disparaître un vide affectif, il n’y a qu’à devenir entièrement vide, se sentir entièrement vide intérieurement, disparaître.


En se débarrassant de son corps, elle laisse tomber ce qui la fait le plus souffrir, c’est à dire la matière et l’expression même de l’existence.

 

Que peut-on faire avec les troubles alimentaires?


La diététique est un appoint non négligeable pour le retour à la santé, mais ne peut en aucun cas guérir une quelconque maladie sans se pencher sur les causes réelles.

 

Pour toute maladie il existe un conflit à solutionner. C’est cela un des apports inestimables du décodage biologique. Chaque personne est un cas unique, c’est sans doute la raison pour laquelle, la médecine à des réponses approximatives par rapport aux causes de l’anorexie.


En tant que personne anorexique ?


  • Accepter d’être malade et de se faire soigner plutôt que d’ériger sa difficulté en culte de la maigreur.


En ne mangeant pas, l’anorexique organise et contrôle un vide qu’elle situe au niveau corporel afin de se défendre d’un vide au niveau psychique.


  • Travailler en thérapie permet d’apprivoiser le vide dont il est question.


Dans les causes de l’anorexie en décodage biologique, il y a un conflit sur l’estomac, un ressentiment inconscient vis à vis de la mère. On l’aime, on l’excuse mais on a du ressentiment.


  • Libérer ce ressentiment indicible aide à la guérison.


  • Retrouver une nourriture plus riche et plus régulière aide bien sur mais sans traiter l’angoisse sous-jacente, il y a peu de chances d’obtenir des résultats probants.


En tant que parent d’un enfant anorexique?


Accepter de se remettre en question alors qu’on croit avoir été une mère parfaite. Apprendre à se faire aider en même temps qu’on trouve une aide pour son enfant.


Selon le décodage biologique, le conflit psychologique non résolu des parents devient le conflit biologique de l’enfant. (voire un précédent article)


.



Pour un parent, la question à se poser est : en quoi mon enfant résout-il à sa façon et dans son corps mes propres souffrances ?

 

  • Vérifier en quoi l’éducation qu’on a donnée était trop rigide, trop critique, intrusive ou sur-protectrice. Voir aussi en quoi en tant que mère, j’ai comblé mes propres insécurités en jouant à la bonne mère.


  • Savoir si on a été une mère trop présente ou trop absente. Mesurer qu’on a éduqué son enfant à coup de raison plutôt qu’à l’intuition, parfois au mépris des véritables rythmes du bébé, avec des “il faut”, “on doit”.


  • Accepter que l’enfant ait pu souffrir en répondant au besoin de contrôle de la mère au lieu d’exprimer ses propres besoins.


  • Accepter qu’en tant que mère, on n’a peut-être rien senti du lien au bébé comme si on avait oublier l’essentiel:  la présence.


  • Regarder honnêtement dans sa vie en quoi on entretient des dépendances, des compulsions ou des rigidités, sachant que la plus grande des dépendances est souvent affective.


Les spécialistes ont remarqué que les personnes anorexiques guérissaient souvent en tombant amoureux, ou en ayant des enfants.


J’ai peu parlé des hommes en matière d’anorexie bien qu’ils n’échappent pas à la maladie. Je vous parlerai dans un prochain article de comment les hommes n’échappent pas à l’obsession d’un corps parfait.


Vous pourrez aussi lire le récit d’une lectrice ayant souffert de cette pathologie et qui aborde la maladie sous d’autres aspects.


Et vous, avez-vous approfondi votre connaissance à la lecture de cet article? Vous voulez réagir? Laissez un commentaire.

Share This Post

Mar 21

3 astuces et un Dien’ Chan’ pour éliminer les toxines sans se prendre le chou

Avant de parler d’éliminer les toxines, comment vous-sentez-vous?


Depuis hier c’est le printemps, le 27 mars ce sera la pleine lune, une fin de mois explosive avec les énergies bélier du renouveau.


Renouveau dit quitter l’ancien, c’est le bon moment pour éliminer les toxines.


Vous avez peut-être l’habitude de considérer le printemps comme le retour de la bonne humeur et du bien-être.


Pourtant, si on y regarde de plus près, ce n’est pas un moment facile. Le nature déploie une énergie féroce pour construire à nouveau un cycle de croissance.


Tout ce qui a existé l’année passée n’est plus, il faut tout refaire. Mais il faut en plus nettoyer ce qui reste du cycle passé. C’est là qu’intervient le besoin d’éliminer les toxines.


Si vous vivez déjà dans l’aisance et l’abondance, vous êtes familier de cet éternel recommencement car vous avez confiance dans le fait que tout surgit dans votre vie au moment où vous en avez besoin.


Un arbre n’hésite pas à se dépouiller totalement puisqu’il sera à nouveau couvert de feuilles à la fin du printemps suivant.


Mais vous, vivez-vous ce dépouillement total? Et si oui, retrouvez-vous l’abondance chaque printemps ?


Moi, je n’ai pas toujours cette foi inébranlable de l’arbre. Lorsque tout fonctionne bien, j’aimerais que cela reste à jamais ainsi.


Une autre façon de le dire, j’aimerais que tout reste figé sur une belle expérience. Lorsque c’est difficile, j’ai tendance à résister pour ne pas me laisser dépouiller de ce que j’appelle « mes résultats ».


Au printemps, c’est un peu le message que vous recevez :”finis de lâcher tout ce qui s’en va et laisse grandir le nouveau que tu ne connais pas”.


En théorie, j’aime beaucoup l’inconnu, je n’hésite pas à partir dans des contrées lointaines, à tester les nouveautés, rentrer dans la cage des tigres etc.

.



Mais lorsque je m’observe à la loupe au quotidien, je me surprends à craindre l’inconnu. En tant qu’indépendante, je ne sais jamais combien je vais avoir de clients, ni pour combien de temps!


Lorsque je me rends à une adresse inconnue dans une ville inconnue, mon goût de l’aventure est remplacé par une petite appréhension.


Si j’attaque un nouvel aspect de mon travail que je ne maîtrise pas encore, je sens quelque chose en moi qui résiste.


Lorsque je rencontre de nouvelles personnes ou que je me mêle à un groupe d’individus que je connais pas, je ne suis pas forcément dans la légèreté de l’être.


J’ai souvenir d’avoir été à des soirées salsa où je ne connaissais personne et ne pas m’être sentie aussi bien que je voulais me le laisser croire.


J’ai repéré que ce que je me raconte et ma réalité quand j’aborde la nouveauté ne sont pas toujours en phase.


Tout cela pour vous dire qu’énergétiquement parlant, cette phase du cycle de la nature est  à ausculter de près.


Physiologiquement, c’est un peu la même chose. C’est souvent un moment où vous êtes plus stressé et vous dormez moins bien. Vous pouvez vous sentir encore un peu lourd de l’hiver.


Vous avez vécu quelques désordres ORL, vous êtes fatigué, quelques poches sous les yeux, mal de tête, baisse de la vue, un regain de cellulite, votre peau accuse des signes d’encrassement?


Vous vous sentez parfois plus irritable et vous avez quelques difficultés à stabiliser votre poids?

.




C’est sans doute un bon moment pour accélérer la régénération cellulaire du corps et lui donner un coup de pouce pour éliminer les toxines.


Tentés par une petite cure détox pour éliminer les toxines?


“Une toxine est une substance toxique produite par une plante, un animal ou des microbes”.


Votre alimentation regorge de produits toxiques: colorants, conservateurs, pesticides, nitrates, huiles hydrogénées, sans oublier les médicaments.


Certaines toxines sont des déchets produits naturellement par le corps (résultat de la dégradation des protéines par exemple) mais dont l’excès dans le sang ou les urines fatigue l’organisme. Éliminer les toxines devient l’objectif numéro un.


Les déchets s’accumulent dans le sang et peuvent se déposer sur la paroi des vaisseaux.


Lorsque la circulation sanguine est ralentie, les déchets rejetés par les cellules s’amoncellent dans les tissus au lieu d’être rapidement éliminés par l’organisme. Vous avez besoin de donner un coup de “boost” pour éliminer les toxines.


Les organes saturés réduisent leur efficacité. Les émonctoires que sont le foie, les intestins, les reins, la peau, le système lymphatique et les poumons deviennent surchargés et n’arrivent plus à assurer leur tâche d’épuration.


Ces toxines favorisent le vieillissement des cellules et l’installation d’un terrain propice au développement des maladies.


Ajoutez à cela une acidité de l’organisme due à l’eau, le sucre, l’alcool, le thé (non vert) et le café.


Saupoudrez d’un manque de sport, de stress et de quelques excès (surtout matières grasses) alimentaires et vous aurez une cartographie peu avenante de ce qui se passe à l’intérieur de votre organisme au sortir de l’hiver.


Votre corps n’arrive plus seul, à éliminer les toxines.


Un bon moment pour éliminer les toxines


Filtrer le sang et éliminer les toxines devient votre must pour vivre un printemps régénérant, c’est cela la “détoxination“.


Elle va renforcer par la même occasion vos défenses immunitaires. Plusieurs techniques possibles sont à votre disposition:


  • le jeûne
  • l’hydrothérapie
  • les massages drainants
  • les plantes médicinales
  • certains fruits et légumes
  • les huiles essentielles
  • le lavement des intestins ou du colon
  • la simulation des zones réflexes


Je vous propose 3 solutions et un Dien’ Chan’ que j’utilise personnellement et qui ne me demandent pas d’investir mon temps précieux pour éliminer les toxines.

 

4 recettes pour éliminer les toxines accumulées dans l’organisme.


1°) Jeûne ou monodiète


Dans monodiète, entendez un seul groupe d’aliment. C’est peut-être des fruits ou des légumes, certainement pas de protéines. Il n’existe pas de monodiète de pizzas !


Faites le nombre de jours qui vous convient sans forcer. En général, en trois jours, vous sentirez déjà les effets bénéfiques et vous aurez commencé à éliminer les toxines.


Pour le jeûne, ce n’est pas le lieu ici de le développer. Sachez seulement que si vous avez du mal à stabiliser votre poids, c’est un exercice à double tranchant.


D’un côté, vous allez purifier votre organisme, de l’autre vous allez l’affamer. Il va stocker dès la reprise pour ne pas être pris au dépourvu lors de votre prochain jeûne.


A manier avec précaution, je sais vraiment de quoi je parle.

 

2°) Éliminer les toxines par les fruits et légumes


C’est la fonction du foie d’éliminer les toxines (ou les neutraliser) et de filtrer le sang. C’est donc lui qu’il est important de décrasser en priorité.

.



Le citron


Même si tout le monde en parle, le jus de citron le matin à jeun reste le plus simple. Vous pouvez le presser dans l’eau froide ou chaude. C’est un excellent draineur hépatito-biliaire.

.



Éliminer les toxines grâce aux oignons


Vous connaissez toutes sortes d’oignons mais avez-vous l’habitude d’utiliser les oignons rouges? Ils sont très doux et parfaits pour la détoxication du foie. Vous pouvez les utiliser crus ou fondus dans la poêle.


Éliminer les toxines avec les légumes crucifères.


Rassurez-vous, rien de dangereux pour la santé dans ce terme, ils regroupent à peu près tous les choux.

.



Par crucifères, j’entends les légumes dont les fleurs ont quatre pétales et disposées en croix. 


Pour n’en citer que quelques uns :


  • navets
  • cresson
  • radis
  • brocolis
  • roquette
  • chou chinois


Bien que d’une autre espèce, épinards, bettes, cardes et artichauts ont la même fonction.


Éliminer les toxines par les reins


Ce sont eux qui filtrent et éliminent l’eau chargée de déchets et toxines. C’est la nature qui prodigue cette première plante du printemps afin d’aider à l’élimination et la “détoxination“.


J’ai nommé le pissenlit comme son nom l’indique. Vous pouvez l’utiliser en salade ou en tisane.

.




3°) Éliminer les toxines par les plantes


Essayez le psyllium pour nettoyer les intestins. Il est considéré comme le remède-miracle de ces derniers.


Le psyllium se présente sous forme de poudre. Vous le mélangez facilement avec les liquides où il forme une sorte de gel.


Il ne présente aucun effet secondaire et n’est pas absorbé par l’organisme. Ce n’est donc pas un aliment mais son action est efficace pour éliminer les toxines.


C’est un régulateur intestinal mais pas un laxatif. Il est particulièrement efficace pour ramollir les selles et faciliter l’élimination.


il est recommandé de nettoyer tous les organes en même temps. Si vous détoxinez votre foie, les toxines seront libérées dans le sang. Prenez un peu d’ail comme dépuratif du sang.


Les toxines du sang vont s’éliminer par les reins puis les intestins. Si vous attaquez de front tous les organes vous nettoyez toute la chaine digestive.

 

Je vous propose aussi la réflexologie faciale Dien’ Chan’ pour purifier votre organisme, toujours de façon naturelle.

.



4°) Réflexologie Dien’ Chan’ pour éliminer les toxines

 

Dien’ Chan’, cékoi?


Comme  la paume des mains ou la plante des pieds, le visage possède des zones et points réflexes. 


Chaque zone ou point réflexe est en lien avec l’organe qui lui correspond. Une cartographie symbolique (voir photo) représente tout le corps sur le visage.


En stimulant un ou plusieurs points sur le visage, on active la fonction de l’organe en envoyant un stimulus au cerveau.


En Dien’ Chan’, la stimulation de la zone du visage fait circuler l’énergie et disperse l’accumulation d’énergies toxiques.


Le Dien’ Chan’ est une technique multi-réflexologique vietnamienne. On stimule les points manuellement ou à l’aide d’un stylet ou du bout rond d’un stylo.


Cette réflexologie faciale permet de:


  • faciliter le processus naturel d’auto-guérison
  • rééquilibrer l’énergie 
  • soulager les douleurs
  • renforcer votre tonus
  • équilibrer votre énergie
  • prévenir les maladies



Voici donc 5 points du visage pour éliminer les toxines :

 

1 Le troisième œil


Il désintoxique et favorise l’élimination des poisons. Il calme le mental et l’hyperactivité. Vous pouvez le stimuler en appuyant et en tournant le bout du stylo sur le point.

 

Le disperseur d’énergie


Masser en balayant vers l’extérieur horizontalement ou en stimulant ce point. (c’est aussi un point qu’on utilise quand on veut arrêter de fumer). Vous le trouverez à la base de la pommette droite.

 

3 Le point élimination


Vous trouverez ce point de chaque côté de la bouche, au niveau du pli. Il concerne élimination et rétention d’eau. Faites un va et vient vertical de chaque côté de la bouche avec le stylo.


 4 Faire circuler l’énergie


Ce point est situé au centre du menton sur la partie bombée. Il aide à disperser et faire circuler l’énergie. Un bon désintoxiquant.


 5 Le point régulateur


C’est par lui que l’on termine la séquence. Si vous avez trop stimulé un point, il permettra un rééquilibrage. Il est situé devant l’oreille. On le stimule de haut en bas.


D’autres articles sur le Dien’ Chan’?

Soigner un rhume rapidement avec la reflexologie faciale Dien’ Chan’

Apprenez une methode de relaxation express avec le Dien’ Chan’

La fatigue du webmaster, connais pas!

Soigner une migraine sans se prendre la tête avec le Dien’ Chan’

 

Et vous, comment vivez-vous l’énergie de ce printemps? Avez-vous une formule détox ? Dites-le dans un commentaire!

 


 

Share This Post

Fév 21

Surpoids et boulimie, problème ou ajustement créateur?

Rencontre et ajustement créateur

Elyette et Léon se sont croisés pour la première fois au Congrès international des thérapies quantiques.

 

A part le fait qu’ils étaient assis l’un à côté de l’autre, rien n’était fait pour les réunir. Léon n’a pas remarqué tout de suite Elyette.

 

Bien qu’elle ait une silhouette agréable, elle a le don de passer inaperçue. Elle sait se fondre avec le paysage et doit secrètement porter une cape d’invisibilité.


Cet article est écrit dans le cadre de l’événement “Agir ? Réagir ? Mais qui ou qu’est-ce qui agit ou réagit ?” Il est organisé par Didier du blog ‘’le voyage du lâcher prise’’.


Chaque blogueur peut s’autoriser une petite diversion appelée « t’aime-sourire ». J’ai choisi celle-ci : « Un torchon et une serviette se sont inopinément rencontrés au détour du chemin. Le coup de foudre les a frappés. Qu’est-ce qui s’est passé ? »


Léon aimerait se faire moins remarquer mais ses 30 kilos de surpoids l’en empêchent.


Il n’a pas échappé au regard perçant d’Elyette dont le nouveau métier est naturopathe et nutritionniste.


Elle a souri intérieurement quand elle a compris que la vie lui faisait un clin d’œil en l’asseyant à côté de Léon. Son gyrophare de sauveteur s’est immédiatement mis en alerte.


Elyette aime être au service des humains, même si cela implique régulièrement pour elle de laisser passer les besoins des autres avant les siens.


Léon n’a pas eu envie de prendre de risques à la pause et est resté assis sur sa chaise, occupé à son passe-temps favori : lire et apprendre.


Discuter debout avec un café et des tentations sucrées à portée de main était aujourd’hui au-dessus de ses forces.


C’est la raison “visible” pour laquelle Elyette Serviette et Léon Torchon ont été quasiment contraints de faire connaissance.


Léon a été très vite séduit par la simplicité sans chichi d’Elyette mais il n’a pas osé le lui dire.


Il l’a plutôt laissé parler et avant la fin de la journée, il s’était engagé à venir la consulter dans son cabinet.


Après tout, c’était une excuse pour la revoir et en apprendre un peu plus sur les stratégies de perte de poids.


Il ne pensait d’ailleurs pas apprendre grand chose de nouveau, il avait déjà consulté une dizaine de spécialistes dans le domaine de la nutrition.


Il avait tout testé et mis en application les trucs et astuces pour perdre du poids mais rien n’avait été particulièrement efficace, une fois passées les premières semaines enthousiasmantes.


Surpoids, boulimie, 1ère consultation


Léon Torchon a été surpris dès sa première séance au cabinet d’Elyette.

– Je vais vous prouver que vous n’avez pas un problème de poids, lui a t-elle dit.

– ?

– Pourquoi voulez-vous maigrir ?

– Pour me sentir mieux, a répondu Léon

– Mais encore…,a t-elle poursuivi

– Euh, pour rencontrer une femme.

– Pourquoi voulez-vous rencontrer une femme ?

– Pour être heureux pardi !

– Comment saurez-vous que vous êtes heureux ?

– Parce que j’aurai une femme qui m’aime et me désire !

– Où, à l’intérieur, allez-vous sentir que vous êtes heureux ?

– Je le sentirai dans mon cœur

– Comment cela ?

– Parce qu’il rayonnera !

– Pourquoi rayonnera t-il ?

– Parce que j’aimerai moi-aussi !


Résumons a dit Elyette Serviette. Si je comprends bien, vous voulez perdre des kilos pour aimer.


Avez-vous vraiment besoin de perdre des kilos pour cela ? Ne pouvez-vous pas tout simplement aimer sans passer par tout ce bazar ?


Léon Torchon n’a pas su quoi répondre. Elle avait fait des nœuds dans sa tête ou plutôt, elle avait démêlé le nœud et tout lui paraissait absurde !


Je vais vous poser la question différemment a dit Elyette pour l’aider :

 

– Êtes-vous capable d’aimer aujourd’hui ?

– Oui

– Donc ce n’est pas vrai, vos kilos ne vous empêchent pas d’aimer !

– C’est juste

– Alors, à quoi vous servent les kilos ?

– Je ne sais plus du coup !

– A dire qu’il y a un manque d’amour, a gentiment soufflé Elyette.

– Oui

– Chez qui ?

– ?

– Chez l’enfant que vous étiez. Vous ne vous êtes pas senti aimé alors que vous en aviez terriblement besoin pour grandir .

– Oui

– Donc vos kilos appartiennent au petit qui vous dit régulièrement : « quoi que tu fasses, que tu manges ou que tu te prives, ça ne me rendra pas un parent aimant et je continuerai à en souffrir. »


C’est donc du petit dont il va falloir s’occuper. C’est lui qui souffre. Le grand, lui sait ce qu’il faut faire, il est capable de s’éduquer au niveau alimentation.


Le petit, lui, ne peut pas, il est noyé dans son problème, il ne veut pas en plus se faire souffrir par un régime, il souffre déjà bien assez. Une goutte de plus et la vie ne vaudra plus la peine d’être vécue.


Elyette était douce mais le coup était musclé. Léon Torchon est rentré chez lui sonné.


Il n’était pas très décidé à retourner au cabinet écouter quelques tristes vérités mais son désir de la revoir aidant, Léon est allé faire une 2ème consultation.


Surpoids, boulimie 2ème consultation


La première chose qu’il a remarqué en arrivant, c’est un trait noir délicat sur ses paupières. Il ne se souvenait pas avoir vue Elyette maquillée.


Après lui avoir demandé comment il se sentait, Elyette a entamé la séance. Elle ne voulait pas se l’avouer mais elle avait eu un peu peur d’y être allée trop fort la première fois et de ne pas le revoir.


Léon, nous allons ensemble dresser la liste des conséquences néfastes du surpoids.


Avec un peu d’aide, Léon fit le constat suivant :


  • Mon surpoids me met à l’écart de la société
  • Je mets mes amis à distance car je ne peux pas tout faire avec eux
  • J’évite de sortir et d’être vu car j’ai un peu honte de mon poids
  • Je sens des regards désapprobateurs et critiques qui alimentent mon sentiment de rejet.
  • Je ne me sens pas aimé à cause de mon surpoids
  • Je suis frustré de mon handicap
  • Je ne m’aime pas
  • Je vis une grande solitude
  • Je ne me sens pas normal comme si j’étais un martien
  • J’ai un sentiment d’échec car je suis différent, rien ne m’arrive comme aux autres.
  • Je ne me sens pas toujours légitime dans mon métier : comme je ne peux pas m’aider moi-même, j’ai peur que les autres pensent que je ne peux pas les aider non plus.
  • Je me sens régulièrement découragé, triste et dépressif
  • Je n’arrive pas à maîtriser mes émotions ni mon appétit
  • Je regarde la vie défiler sans rentrer dedans
  • Je ne supporte pas mon corps

 

Léon n’avait jamais évalué à ce point le stress que pouvait générer en lui son surpoids, il avait fini par s’y faire et ne plus rien sentir.


Il était à deux doigts de s’apitoyer sur son sort et de verser une larme lorsque Elyette dégaina gentiment.


” En Décodage Biologique ou biologie totale, tout symptôme physique est la manifestation d’un stress qui se canalise dans un organe ou une fonction en relation avec le ressenti du vécu, pour nous apporter un sursis et une aide vers la solution “.


Il lui fit répéter la phrase. Elle lui fit l’effet d’une petite bombe qu’il n’était pas prêt à laisser cheminer en lui.


Léon, lui expliqua Elyette, je ne crois pas au sabotage, si vous avez ce corps aujourd’hui, c’est que la douleur du surpoids est plus gérable que ce que vous essayez de cacher.


Surpoids, boulimie et ajustement créateur


Cette affirmation faillit le mettre en colère. De quel droit pouvait-elle …


– Ne vous fâchez pas, Léon, je sais aussi qu’un bénéfice secondaire peut être douloureux.


Elyette expliqua à Léon ce qu’est le décodage biologique ou bio-décodage. Un symptôme est l’expression codée dans notre corps de ce qu’un mal a dit (maladie).


Un dysfonctionnement physique ou comportemental comme la boulimie a une origine émotionnelle : à un moment donné de notre histoire, un stress ingérable a été occulté.


Tout cela est très nouveau pour Léon mais Elyette sait trouver les mots pour le lui expliquer. Il admire sa connaissance.


Eyette poursuit : les problèmes liés à la nourriture nous ramènent toujours à l’époque de notre première relation avec elle (en dehors de la vie intra-utérine).


C’est bien sûr au démarrage de notre vie, lorsque nous sommes dépendants de la nourriture de notre mère pour notre survie.


Si nous nous sentons abandonnés parce que la mère est absente (physiquement si elle travaille, psychiquement si elle est dépressive), nous passons en mode survie.


C’est un peu comme si nous étions condamné à mort. Faire des réserves est un réflexe biologique qui ne se soucie pas de notre apparence physique.


Il n’y a alors pas de relation mathématique entre le nombre de calories que vous ingérez et le poids que vous prenez. La graisse vous protège de la mort.


Léon est rentré chez lui tout retourné.


Il n’avait pas imaginé mêler sa relation avec sa mère à ses problèmes de surpoids. Sur le chemin du retour, quelques souvenirs sont remontés de sa petite enfance et une paix s’est installée.


Il a commencé à comprendre que les racines du surpoids étaient profondes. Il a aussi envisagé qu’il y avait peut être enfin une solution: débusquer ses souffrances d’enfant.


Les semaines suivantes, une relation de confiance s’est installée entre Elyette Serviette et Léon Torchon.


Léon a commencé à modifier ses habitudes plus consciemment, sans le souci habituel des privations et des calories. Il a même perdu du poids, surtout pour lui faire plaisir.


Elyette sait que ce n’est pas la meilleure des raisons mais elle est touchée par Léon et le chemin qu’il arpente, un chemin qu’elle connaît bien.


Qu’est ce que l’ajustement créateur vient faire là?


Lors de sa dernière consultation, Léon a entendu une révélation qui l’a complètement retourné.

– Tu sais, Léon (ils se tutoient maintenant…), tous ces effets du surpoids et de la boulimie que j’ai vus avec toi au début de notre travail, ce ne sont pas des conséquences, ce sont des causes.

– ?

– Tu vois, le rejet, la solitude, la frustration, la dépression, la mise à l’écart, les émotions incontrôlables ne découlent pas du surpoids. C’est l’inverse.

– ?


Toi qui es un grand spécialiste de la loi d’attraction, c’est élémentaire…parce que tu vibres  à ces ressentis et ces émotions, tu attires à toi des évènements et des ressentis de même nature.


C’est cela l’ajustement créateur, la vie s’adapte à ce qu’il y a en toi et non l’inverse. 


Toutes ces sensations viennent principalement de ton enfance et sont encore actives dans ta mémoire cellulaire.


Ta vie d’adulte se conforme ainsi à tes souffrances d’enfant. Comment vivre encore aujourd’hui tout cela ? Grâce au surpoids.


Mais, Léon, tu aurais pu choisir une maladie aussi qui génère les mêmes réactions chez toi !


Tout pour te souvenir de ta souffrance et t’en libérer. Comprends tu maintenant pourquoi le corps t’offre un sursis et une aide vers une solution ?


Depuis, Elyette et Léon sont devenus amis. Elyette lui a même confié qu’elle a aussi connu des problèmes de poids mais du côté de l’anorexie.


Ce sera pour un prochain article. D’après vous, Léon et Elyette ont ils un avenir ensemble? Peut-on mélanger les serviettes et les torchons?


Je vous invite, avec Didier du blog le voyage du lâcher prise et Patrice du blog Succès-marketing, organisateurs de l’événement, à jouer au jeu “les mots vous sourient”, dont voici les règles en un clic.

Share This Post

Fév 08

Tendance à hiberner? 8 secrets pour booster votre métabolisme.

Booster votre métabolisme et soigner l’apparence du corps?


Bien que le thème des variations de poids puisse paraître superficiel et loin des préoccupations spirituelles, il concerne aussi le domaine de la psychologie.


C’est en effet l’endroit privilégié où viennent se nicher certaines blessures qui empêchent le bien-être. Booster votre métabolisme est aussi une question de santé


Vous trouverez en fin d’article des trucs et astuces pour métabolisme lent.


Vérifier, par l’intermédiaire de votre corps, l’opinion que les autres ont de vous, que ce soit à cause de votre taille, votre poids, vos atouts, vos disgrâces, votre ISF… (indice de séduction phéromonale), est un contrôle qui entrave vos relations.


  • Vous cultivez une image qui bloque votre capacité à être totalement vous-même par peur du jugement.
  • Surveiller votre poids pompe littéralement votre énergie et génère une préoccupation quasi permanente.


Compter les calories vous empêche totalement d’être présent(e) et satisfait(e) de vos repas. Compte tenu du nombre de fois où cela revient par jour, cela vaut la peine de se pencher un peu sur la question afin de s’en libérer.


Il est bien question d’une prison qui engendre des émotions qui elles-mêmes se transforment en actions et le résultat se solde souvent l’impossibilité de se sortir du cercle vicieux.


Dans cet article, je vous propose de diminuer le stress engendré, par une meilleure compréhension des phénomènes physiques en jeu et de développer des habitudes plus saines en apprenant à booster votre métabolisme

 


Booster le métabolisme, c’est augmenter son métabolisme de base



Votre corps a besoin de carburant : pour cela , il utilise l’oxygène, la lumière et la nourriture. Cette dernière est traduite sous forme d’énergie que le métabolisme produit.


Les réactions chimiques et physiques réalisées vous permettent de respirer, penser, vous mouvoir et vous réchauffer.


Le métabolisme de base « MB » représente  l’énergie minimum vitale dont notre corps a besoin.  C’est donc la quantité d’énergie que brûle votre corps même si vous ne faites rien.


Votre métabolisme est responsable de la lenteur ou la rapidité avec laquelle vous utilisez les calories et donc de la perte ou du gain de poids, et ceci est totalement variable d’une personne à l’autre.


Même si, au niveau énergétique, votre organisme ne fait pas de différence entre 500 calories de pizza ou 500 calories de jardinière de légumes, votre métabolisme, lui va stocker en priorité les sucres raffinés et certains lipides comme le fromage pour en faire des réserves.


Contrairement aux idées reçues, faire du sport et manger moins ne font pas maigrir!


C’est votre métabolisme qui compte plus que les calories. Il est donc important de développer un métabolisme actif qui grille les calories plutôt qu’un lent qui hiberne et engramme des graisses dans les tissus.


Le but n’est pas de moins manger mais d’augmenter le métabolisme de base.


Notez en passant que l’âge, les jeûnes et les régimes le ralentissent, c’est pourquoi je vais vous révéler 8 secrets pour y remédier.

 


1°) Pour booster le métabolisme, ne sautez pas le petit-déjeûner

 


Savez-vous que le matin, votre organisme sort d’un jeûne de 8 à 10 heures. Malgré son autonomie, votre corps a besoin de carburant pour stimuler son énergie, de protéines pour le renouvellement de ses cellules, de lipides pour reconstituer les membranes, favoriser les échanges et de glucose pour l’activité électrique du cerveau.


Si vous ne déjeunez pas le matin, c’est souvent parce que vous mangez trop le soir. Votre corps reçoit alors un message de privation.


Le cerveau va immédiatement mettre votre métabolisme en veilleuse afin de préserver la dépense énergétique sachant qu’il va y avoir pénurie de calories.


Votre organisme fait donc le même travail mais à l’économie, c’est à dire qu’à la longue, vous devrez moins manger pour maintenir votre poids. Ballot, non ? Surtout si vous êtes gourmand(e) ! Sans compter que vous disposerez de moins d’énergie vitale et diminuerez ainsi votre bien-être.


Ce que vous mangez le matin est une énergie disponible pour la journée qui n’a pas besoin d’être stockée. Vous boostez ainsi votre métabolisme


2°) pour booster votre métabolisme de base, ne réduisez pas trop votre apport calorique journalier

 


Il n’existe pas à proprement parler de métabolisme lent ou rapide. Si vous avez cherché à perdre beaucoup de poids dans votre vie ou si des facteurs psychologiques ont ralenti votre activité thyroïdienne, vous avez induit un métabolisme lent par adaptation aux circonstances.


Si vous continuez à faire un régime et que vous ne mangez pas assez pour soutenir votre organisme par peur de prendre du poids, vous le forcez à ralentir son métabolisme.


La peur est aussi une émotion qui favorise l’inhibition et donc ralentit votre organisme.


Vous allez rapidement vous apercevoir que, pour l’absorption d’un même repas, vos proches gardent leur poids alors que vous, vous en prenez.


Vous le vivez comme une injustice sans comprendre que vous pouvez influencer le métabolisme de votre corps par de meilleures habitudes.


Souvenez-vous que si vous résistez à la faim, votre corps va immédiatement réagir en devenant économe.


3°) Marchez 20 minutes pour booster votre métabolisme de base

 


Votre organisme dépense beaucoup d’énergie pour digérer. On note une hausse de l’activité métabolique après chaque repas. C’est ce qu’on appelle le petit coup de pompe de la digestion.


Si vous faites une sieste après le repas, vous compensez son surplus d’activité par un ralentissement de votre organisme. C’est dommage si votre but est d’activer votre métabolisme pour brûler plus de calories !


Repoussez la sieste ou la méditation à 17 heures et restez actif pendant la digestion. Pourquoi pas même un petite marche ? Bien que votre corps vous pousse à l’économie par une sensation de fatigue, rien ne vous empêche d’imposer votre rythme à ce moment là.


Vous allez combiner la dépense énergétique avec une oxygénation maximale et une exposition au soleil pour un maximum de bien-être. La lumière du soleil a une influence directe sur l’organisme car elle le prédispose à l’action donc à brûler des calories.


Si votre métier ne vous permet pas la petite promenade digestive, levez-vous régulièrement pour vous étirer et faire quelques pas.


A la tombée de la nuit, surtout si vous n’êtes pas prêt à vous coucher tôt, restez actif, sortez dehors et faites quelques étirements pour garder actif votre métabolisme. Si vous n’intervenez pas au moment où l’obscurité tombe, votre système recevra le message de se mettre en veilleuse





4°) Remplacez les sucres rapides par des sucres lents sans oublier les protéines pour booster votre métabolisme de base.

 


Puisque votre corps dépense beaucoup d’énergie à digérer, vous pouvez aussi choisir les aliments qui lui demandent le plus de travail à fournir !


Le sucre raffiné des desserts ainsi que les graisses se digèrent assez rapidement. Ce n’est pas le cas des protéines et des légumineuses comme les lentilles par exemple.


Faites le test au prochain repas de midi. Mettez l’accent sur les protéines (sans trop de gras) et sentez votre corps se transformer en fournaise. Vous allez comprendre immédiatement ce que veut dire un bon métabolisme.


Il faut décompter les calories nécessaires à la digestion. Voilà pourquoi vous absorberez  moins de calories en mangeant un saumon qu’une fondue savoyarde !


Une fois cette expérience acquise, ne tombez pas dans l’intégrisme de la protéine : elle demande beaucoup d’eau pour être métabolisée et fatigue les reins.


Les fruits et les légumes nécessitent également beaucoup d’énergie afin d’être digérés et sont excellents pour votre vitalité.


5°) Modérez votre repas du soir

 

 


Plus vous mangez tardivement et plus votre organisme aura tendance à conserver le surplus. Il ne va pas être en mesure de métaboliser autant que pendant l’activité de la journée à cause du ralentissement de l’organisme pendant le sommeil.


Puisque vous n’allez pas dépenser le surplus de calories, il va être stocké sous forme de graisse.


Ce n’est plus l’heure de transformer son corps en machine à brûler les graisses donc évitez trop d’apport en protéines le soir.


Ne sautez pas cependant le repas du soir car, la nuit, le corps continue de consommer de l’énergie pour ses fonctions vitales.


6°) Évitez les longs joggings trop réguliers pour booster votre métabolisme de base

 


Voilà une bonne nouvelle ! Le travail d’endurance est basé sur une régularité à faible dépense d’énergie qui permet de tenir plus longtemps.


Si vous faites un long exercice d’endurance, votre corps va immédiatement se mettre en position d’économie comme un moteur de voiture à 110 km/h sur autoroute : plus vous êtes régulier, moins il dépense.


C’est tout de même bon à savoir quand on cherche à booster son métabolisme.


Choisissez plutôt une activité « cardio » qui peut être aussi de la course et alternez les périodes intenses de quelques petites minutes avec des phases de marche plus lentes. C’est l’alternance qui va faire la différence. Ceux qui préconisent l’endurance n’ont pas de vrai problèmes de poids! Tout fonctionne pour eux!


Votre métabolisme va être obligé de s’adapter à ces poussées intenses et à dépenser ainsi un maximum de calories.


N’oubliez pas que faire du sport ne fait pas maigrir mais remplace la graisse par du muscle . Ce sont les muscles qui accélèrent l’activité métabolique du corps.


La fonte musculaire explique en partie le ralentissement du métabolisme de base au-delà de 40 ans, particulièrement chez les femmes.


Les muscles jouent un rôle essentiels dans le fonctionnement du métabolisme. Plus votre tissu musculaire est conséquent, plus votre métabolisme est rapide.

7°) Respirez

 


L’oxygène est un carburant clé qui rentre dans le processus métabolique.


S’aérer est un bon atout pour améliorer le métabolisme mais respirer profondément permet de meilleurs résultats.


Vous pouvez lire un chapitre entier sur la respiration dans l’ebook gratuit qui vous est proposé sur ce blog en page d’accueil.


Vous trouverez aussi sur ce blog des podcasts qui vous aideront à approfondir votre respiration à la fin des articles sur la vue et la procrastination. Plus vous retrouverez rapidement une respiration ventrale, plus vous rendez votre métabolisme actif.


8°) Développez des bonnes habitudes au travail.

 


Saviez-vous que votre posture assise au bureau ou devant l’ordinateur peut booster votre métabolisme ? Ceci est un point clé dans la technique PNL mais sans aucune connaissance, vous pouvez y avoir accès.


Relevez régulièrement la tête en soulevant le menton. Pour ce faire, vous pouvez améliorer votre posture en ajoutant un grand écran à votre ordinateur pour lire à hauteur de vos yeux.


Quand vous baissez les épaules, que vous courbez le dos et que vous rentrez le menton, vous ralentissez votre métabolisme.


Vous modifiez donc, rien qu’avec votre posture votre état intérieur et le fonctionnement de votre corps.





Vous avez le pouvoir de changer

 


Votre métabolisme de base n’est pas qu’une question de génétique, vous pouvez l’augmenter en changeant vos habitudes de vie. Ceci est valable aussi pour ceux qui cherchent à gagner du poids même si les techniques sont différentes.


Transformer son corps en machine à brûler les graisses découle plus d’une bonne compréhension de la chimie interne que du comptage des calories.

Les recettes ne remplacent pas un travail sur soi et travailler sur son corps ne dispense pas d’un travail sur l’esprit !


Cependant, vous pouvez décider aujourd’hui de cesser de vous priver et d’entretenir la peur et la culpabilité de manger. Ce contrôle permanent influe sur votre bien-être et limite votre joie de vivre.

Le poids, ça vous concerne ou ça vous indiffère? Commentez!

Mots-clés permettant cette recherche:metabolisme lent,métabolisme lent et perte de poids,augmenter métabolisme,augmenter métabolisme de base,métabolisme lent,augmenter son métabolisme,booster son métabolisme,augmenter son métabolisme de base,

 


 

 

 





Share This Post

Déc 03

Marre de la viande ? Essayez le Dal Bhat!

Un plat national végétarien: le dal bhat

Je rentre du Népal où j’ai pu tester pendant trois semaines la cuisine végétarienne dont le dal bhat, même si la cure était un peu forcée.

Si, comme beaucoup d’enfants aujourd’hui, vous saturez au niveau de la viande, sachez que vous pouvez satisfaire votre appétit tout en gardant votre ligne du côté des protéines végétales. Il suffit de suivre quelques règles de diététique afin de ne pas être carencé.


Les protéines en question et le dal bhat

Chaque protéine est constituée d’une chaîne de plusieurs acides aminés et sert à la construction et à la réparation de notre organisme au niveau cellulaire. Notre corps peut les fabriquer à l’exception de huit acides aminés qu’il doit puiser dans l’apport alimentaire. S’il en manque un seul, les autres ne pourront pas être assimilés

C’est précisément sur cette règle que se base le plat national népalais.

Qu’est ce que la complémentation?

C’est l’association de céréales qui contiennent des protéines mais qui ne réunissent pas les huit acides aminés essentiels, avec des légumineuses qui, elles contiennent les acides aminés manquants.

Il n’y a pas que le dal bhat, curieusement, nous nous apercevons que, dans de nombreux pays, la nourriture de base , souvent végétarienne, est agencée de façon à apporter un équilibre au niveau des protéines alimentaires. Quelques exemples…

  • Riz et lentilles
  • Orge et lentilles
  • Millet plus pois
  • Polenta et haricots rouges
  • Boulghour et haricota blancs
  • Maïs et haricots rouges
  • Couscous et pois chiches
  • Millet et arachides (eh oui l’arachide est une légumineuse et pas un oléagineux comme l’amande!)
  • Riz et graines de sésame (une légumineuse aussi)

Il est important de respecter la proportion 80% de céréales, 20% de légumineuse (c’est à dire une petite poignée qui peut tenir dans la main).

En suivant ce principe, non seulement vous êtes en pleine forme mais vous soulagez votre organisme, sans compter quelques économies au passage..

Le fameux Dal Bhat 

C’est le plat national du Népal . Il se présente comme une succession de plats réunis autour de la céréale de base, le riz (bhat)

Le dal bhat est servi avec une soupe de lentilles (dal) que les femmes préparent au petit matin. Cette légumineuse présente de nombreuses qualités : peu calorifique, rassasiante avec son index glycémique bas, et bourrée de minéraux dont le fer anti-anémique qui permet de garder son tonus.

Elle est composée de lysine, acide aminé qui fait défaut aux principales céréales .Elle est riche en arginine qui agit sur la tension et en zinc qui permet la synthèse des protéines.

Le dal bhat est agrémenté d’un curry de légumes, d’épinards, d’un mélange épicé à éviter pour les âmes sensibles et d’une galette épicée elle aussi et appelée pappadam.

On le mange tous les jours et il est servi à volonté à chaque repas. On ne peut pas refuser d’être servi une deuxième fois même si on n’a plus faim ! On le mange avec la main droite (ce qui est loin d’être évident).


Un régime dal bhat équilibré pour les porteurs au Népal


Les célèbres porteurs du Népal ne mangent que cela. Je ne dis pas Sherpa en connaissance de cause.Le peuple Sherpa est un groupe ethnique originaire du Tibet, « shar » signifiant est et « pa » le peuple.

Les Sherpas sont traditionnellement commerçants ou agriculteurs, autant dire qu’ils peuvent exercer différents métiers et appartenir à plusieurs castes même si le système de castes a officiellement disparu au Népal.

Les porteurs sont des paysans (la caste la plus basse) et pratiquent de façon saisonnière un métier de la montagne. La réglementation du trekking népalais fixe à trente kilos la charge par porteur, ce qui est considérable vu l’altitude et les dénivelés des chemin de l’Himalaya. Et ils ne se nourrissent que de dal bhat!

Alors, si vous désirez mettre une touche d’orient dans votre cuisine en respectant la diététique voici la recette du dal bhat:

Le riz: Faites cuire le riz basmati ou complet au rice cooker .

Les lentilles: 

Après les avoir fait tremper la nuit et rincées, faites les revenir dans une sauteuse avec des oignons émincés. Mouillez les et ajouter trois fois leur volume d’eau façon pilaf. Faire cuire 20 mns. Salez et ajoutez une cuiller à café de garam massala. Dégustez.

Si vous désirez lire un autre article sur le Népal, rendez-vous ici

N’hésitez pas à laisser un commentaire.

 

Share This Post

Oct 24

Comment un repas de roi pourrait commencer par un petit-déjeuner protéiné ?


petit déjeuner protéiné1Comment innover par un petit-déjeuner protéiné?


Savez-vous ce qu’est un petit-déjeuner protéiné équilibré?


N’est ce pas souvent le repas le moins créatif de la journée. ?


Seriez-vous capable de faire le même repas de midi pendant des années ?


Cet article a été remanié pour participer  au meilleur du bien être organisé par Danièle de bel-et-bien.net et il a été nominé.

Vous le trouverez  en lien à télécharger ci-dessous dans un ebook qui réunit les meilleurs articles du bien-être. (Ne mettez pas les accents pour votre prenom!)


Vous n’aimez pas la routine en général mais c’est pourtant ce que vous faites régulièrement le matin. Vous sortez les tartines, le beurre et la confiture, le bol de céréales, le café et le thé et la même routine recommence chaque jour. Vous pensez qu’un petit déjeuner c’est forcément des céréales et vous avez rangé aux oubliettes votre créativité pour imaginer manger un petit-déjeuner protéiné.


Vous y rajoutez un fruit ou un jus de fruit et c’est votre idée du petit déjeuner équilibré!


Or, dans le mot “déjeuner” il est question de sortir du jeûne et c’est votre cas. Vous n’avez pas mangé pendant 8 à 12 heures et votre corps a vraiment besoin d’un petit coup de pouce même si vous ne ressentez pas la faim.


C’est là qu’intervient le petit déjeuner protéiné. C’est le petit coup de pouce que votre corps attend.

Il vous le rendra par un sentiment de bien-être et de satiété ainsi qu’ une capacité de concentration sans compter un capital forme pour la journée. Ce n’est donc pas le repas qu’il faut traiter à la légère.


Vous allez me dire que la routine ne vous concerne pas car vous êtes plutôt du genre à ne pas avoir faim le matin.


Qu’en est-il du grignotage à 10 heures pendant la pause café?  Ne confondez-vous pas le pic d’insuline de 11 heures (midi selon l’horaire d’été) avec la faim légitime pour le déjeuner qui se rapproche?


Si c’est le cas, il est probable que vous mangiez trop le soir. Vous connaissez l’adage pour manger sainement?


“Manger comme un roi le matin,

comme un prince le midi,

et comme un mendiant le soir”…


Un petit déjeuner protéiné et copieux le matin, un repas de pauvre le soir


Au repas du soir, évitez de manger des protéines. Soyez sans inquiétude pour votre santé surtout si vous avez mangé un petit-déjeuner protéiné le matin.

 

La digestion des protéines nécessite beaucoup d’eau. Or, vous n’allez pas vous relever la nuit pour boire.


Pendant la nuit, votre corps va se mettre au repos. Si vous mangez des protéines, vous allez l’obliger à “travailler” alors que ce serait le moment pour lui de se régénérer afin que vous vous sentiez en pleine forme le matin.


petit-déjeuner-équilibré1-300x194



Faites l’essai de réduire les apports caloriques du soir pour vérifier si vous ne seriez pas plus en appétit le matin. Votre petit-déjeuné protéiné du matin vous permet de manger léger le soir.


La santé n’est pas une matière de croyances, c’est aussi un lieu d’expériences. Ne croyez pas tout ce que vous lisez, vivez l’expérience!


Regardons de près votre petit-déjeuner équilibré

 

Vous avez raison lorsque vous pensez qu’il faut manger toutes les catégories d’aliments mais vous vous trompez si vous pensez qu’il faut toutes les mélanger à chaque repas.


Il est essentiel d’avoir un apport calorique venant de toutes les catégories d’aliments mais cela peut se comptabiliser à la journée, pas à chaque repas.


Il existe certaines incompatibilités entre les aliments et vous êtes nombreux à faire cette erreur à propos des fruits le matin (désolée pour certains diététiciens!).


Les fruits ne suivent pas le même parcours digestif que les autres aliments c’est pourquoi il est important de les dissocier afin de ne pas faire fermenter votre bol alimentaire.


Malheureusement, il en est de même pour les jus de fruits qui, de plus, sont extrêmement rarement sans ajout de sucre.


Ce qui est sain, par contre, c’est d’entamer la journée par un demi jus de citron à jeun, avant tout autre aliment. Rien de tel pour le “détoxiner”.


Alors quel type de petit-déjeuner équilibré pourrait vous convenir?


Si vous êtes entièrement satisfait(e) de vos tartines, que votre énergie est au top et que vous pouvez facilement attendre 4 ou 5 heures le prochain  repas sans grignoter, alors ne modifiez rien.


Vous êtes probablement de type “glucidique” et vous obtenez la satiété grâce à l’absorption de glucides.


petit-déjeuner-protéiné-et-petit-déjeuner-équilibré2-300x194


Sachez que vous pourriez tout aussi bien vous régaler d’un plat salé contenant du riz ou une autre céréale, sans compter un petit déjeune protéiné.


Des millions de gens sur la planète (particulièrement en Asie) déjeunent de cette façon et sont en excellente santé. Tout est matière d’habitude.


Au Népal, le plat national, appelé Dal Bhat est au menu à chaque repas. Mais bon, cela ne résoudrait pas notre problème de routine!


petit-dejeuner-equilibre21


Pourquoi ne pas essayer un petit-déjeuner protéiné  si ce n’est pas le cas ?

 

Si vous avez du mal à vous sentir rassasié pendant la matinée et si vous cherchez à grignoter, alors il est possible que vous soyez de type protéinique.


Vous devriez alors remplacer une partie de votre apport en glucides par des protéines, surtout si vous avez tendance à prendre facilement du poids.


J’aimerais vous proposer pour demain un petit-déjeuner protéiné qui vous prendra quelques minutes de plus pour sa préparation mais qui pourrait aussi être une révélation..

N’oubliez pas que le corps est incapable de créer les acides aminés qui composent les protéines; il a donc le matin un besoin urgent que vous lui en apportiez.  Pourquoi ne pas tenter un petit changement ? 

petit-déjeuné-équilibré4.aspx_-300x232

 

Petit-déjeuner protéiné: La recette du jour.


Mélangez dans un saladier :

  • 1 yaourt soja nature ( ou au lait de chèvre )
  • 1 œuf
  • 2 cuillers à soupe de son d’avoine (dans tous les supermarchés au rayon diététique, sensation de satiété assurée)
  • 6 surimis coupés en morceaux (ou jambon de dinde ou saucisse de poulet broyée)
  • 1 pincée de sel
  • 1 pincée de curry
  • 1 demi cuiller à café de persillade


Mélanger tous les ingrédients  dans un saladier .

Faire cuire comme un crêpe dans la poêle, d’abord à feu fort puis réduisez à feu doux et retournez pendant quelques minutes.


Savourez.


Validez votre expérience en fonction de la satiété et de la satisfaction ressentie et rendez-vous prochainement pour d’autres nouveautés.


Maintenant un petit test pour savoir si vous avez assimilé ce qui est énoncé dans cet article: a votre avis, la photo ci-dessous représente t-elle un petit déjeuner équilibré?



petit-déjeuner-protéiné5-300x232



 

Alors, dites-moi ce que vous préférez au petit-déjeuner dans les commentaires!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share This Post