72 réponses

  1. HOSTETTLER
    29 novembre 2013

    Bonjour Hannah,

    Je reste sans voix, la gorge serrée, les larmes coulent toute seules, que d’émotion. Zach nous donne une sacrée leçon de vie, il n’est qu’amour. C’est magnifique.

    Je profite de ce message pour te remercier pour tout ce que tu nous transmets. Ta générosité me touche beaucoup.

    Belle journée Hannah.
    Je t’embrasse.

    Chantal

    • Hannah
      29 novembre 2013

      Merci Chantal,
      Oui, nous avons besoin de ce genre de témoignage
      pour sortir de la peur. Finalement l’amour est
      partout même dans la maladie.

  2. Guillaume
    29 novembre 2013

    Bjr,
    Merci pour cet article éclairant et surtout, qui me semble porter une grande objectivité dans son approche.
    Cdlt.

    • Hannah
      29 novembre 2013

      Merci Guillaume

  3. Marie Claire Mucelli
    29 novembre 2013

    Merci Hannah pour tes articles si intéressants et si bien documentés.
    Je n’oublierai jamais cet événement que j’avais organisé pour Jean Jacques Crevecoeur à Paris.
    Il s’agissait de visionner son nouveau film : Seul contre tous. J’avais environ 200 inscrits. J’avais loué une salle à Montreuil (dans la banlieue parisienne), la bonne ville dont le maire était, et est encore le Dr Dominique Voynet.
    Le film était programmé pour le dimanche après midi.
    Le vendredi, j’ai appris que la mairie de Montreuil avait interdit la projection du film dans une salle privée de sa ville.
    J’ai dû trouver une autre salle en toute urgence. Celle qui était libre était deux fois moins grande et Jean Jacques a accepté de faire deux projections au lieu d’une, et moi de prévenir tous les inscrits ! ….
    Jean-Jacques ayant eu un cancer du cervelet, potentiellement mortel, qui avait disparu après qu’il eut compris ce qui l’avait déclenché et posé une action : (http://www.jean-jacques-crevecoeur.com/index.php?option=com_content&view=article&id=444:bascule&catid=66:articles-de-fond&Itemid=100)
    était bien placé pour comprendre et supporter la théorie du Dr Hammer !

    • Hannah
      29 novembre 2013

      Bonjour Marie-Claire,
      Tu sais que je suis née dans cette ville…
      C’est super que tu témoignes de la sortie de son film.
      Je suis heureuse qu’il soit visible sur utube (j’ai
      mis le lien dans l’article mais il est aussi disponible
      sur le site de JJ Crevecoeur).

  4. chourouk
    29 novembre 2013

    Bonjour!!!!je vous remercie pour cet article!!!!!j’ai visionné la vidéo de Zack , je n’ai pas arrêté de pleurer et j’étais en même temps heureuse pour ce jeune homme qui a vécu des jours merveilleux grâce à sa volonté et à l’amour de ses proches!!!!!moi , qui suis très stressée , je regrette toutes les journées gâchées!!!!!!

    • Hannah
      29 novembre 2013

      Bonsoir,
      Oui c’est très touchant.
      C’est une vidéo où on peut sentir que
      l’amour est plus fort que la mort.

    • Didier
      9 décembre 2013

      Peut-être pourrions nous voir aussi dans la mort la vie et donc l’amour. “J’ai vu le film il était une fois une forêt” qui montre le temps si long qu’ont les grands arbres pour se développer. On peut admirer les cycles de la vie, où chaque élément vivant, meurt afin de continuer la vie. Pourquoi se serait différent pour nous les humains ? Higelin chantait Je suis mort qui, qui dit mieux

      (J. Higelin
      J’suis mort qui, qui dit mieux
      Ben mon pauv’vieux, voilà aut’chose
      J’suis mort qui, qui dit mieux
      Mort le venin, coupée la rose
      J’ai perdu mon âme en chemin
      Qui qui la r’trouve s’la mette aux choses
      J’ai perdu mon âme en chemin
      Qui qui la r’trouve la jette aux chiens

      J’m’avais collé avec une fumelle
      Ben alors ça c’est la plus belle
      J’m’avais collé avec une fumelle
      L’jour où j’ai brûlé mes sabots
      J’lui avais flanqué un marmot
      Maint’nant qu’son père est plus d’ce monde
      L’a poussé ce p’tit crève la faim
      Faut qu’ma veuve lui cherche un parrain.

      Elle lui en avait d’jà trouvé un
      Eh j’ai pas les yeux dans ma poche
      Elle lui en avait d’jà trouvé un
      Dame faut prévoir, en cas d’besoin
      C’est lui qui flanquera des taloches
      A mon p’tiot pour qu’il s’tienne bien droit
      C’est du joli, moi j’trouve ça moche
      De cogner sur un plus p’tit qu’soi.

      Cela dit dans c’putain d’cimetière
      J’ai perdu mon humeur morose
      Jamais plus personne ne vient
      M’emmerder quand je me repose
      A faire l’amour avec la terre
      J’ai enfanté des p’tits vers blancs
      Qui me nettoient, qui me digèrent
      Qui font leur nid au creux d’mes dents.

      Arrétez-moi si je déconne
      Arrétez-moi ou passez m’voir
      Sans violettes, sans pleurs ni couronnes
      Venez perdre un moment d’cafard
      J’vous f’rais visiter des cousins
      Morts à la guerre ou morts de rien
      Esprit qui vous cligne de l’oeil
      Les bras tendus hors du cercueil

      Aujourd’hui je vous sens bien lasse
      Ne soyez plus intimidée
      A mes côtés reste une place
      Ne tient qu’à vous de l’occuper
      Qu’est c’que tu as ? oui, le temps passe
      Et le p’tit va rentrer de l’école
      Dis lui q’son père a pas eu d’bol
      ‘l a raté l’train, c’était l’dernier

      Attend un peu, ma femme, ma mie
      Y’a un message pour le garçon
      J’ai plus ma tête, voilà qu’j’oublie
      Où j’ai niché l’accordéon
      P’t’être à la cave, p’t’être au grenier
      Je n’aurais repos pour qu’il apprenne
      mais il est tard, sauve toi je t’aime
      Riez pas du pauv’macchabé

      Ceux qui ont jamais croqué d’la veuve
      Les bordés d’nouilles, les tir à blanc
      Qu’ont pas gagné une mort toute neuve
      A la tombola des mutants
      Peuvent pas savoir ce qui gigote
      dans les trous du défunt cerveau
      Quand sa moitié dépose une botte de rose
      Sur l’chardon du terreau
      Quand sa moitié dépose une botte de rose
      Sur l’chardon du terreau

      Avec musique maestro : http://www.youtube.com/watch?v=kqiAtAvrY2o

  5. Renard Léon
    29 novembre 2013

    Merci Hannah pour cet excellent résumé et merci de le partager sur ton blog.

    J’aimerais ajouter quelques corrections et commentaires.

    Le Dr Hamer avec qui j’ai collaboré au début des années 80 n’a jamais parlé de décodage biologique mais de Médecine Nouvelle. A cette époque de surveillance, de tentative d’assassinat et d’internement, d’interdiction d’exercer du Dr Hamer, j’ai décidé de faire connaître la Médecine Nouvelle en Belgique, France, Suisse, Canada. En 1990, mon livre « Le cancer apprivoisé », fut le premier livre vendu en librairie à mentionner les travaux du Dr Hamer. Lors de sa dernière édition parue aux Ed Quintessence, Jean-Jacques Crèvecœur, que tu mentionnes dans ton article, en a écrit une judicieuse préface.

    La Médecine Nouvelle a tellement été copiée et déformée que le Dr Hamer a décidé de l’appeler Médecine Nouvelle Germanique (MNG). L’appellation décodage biologique provient de Christian Flèche et, lui aussi, a décidé de la modifier en Décodage Biologique Originel (DBO).

    Au cours des années, plusieurs écoles inspirées de la MNG ont vu le jour et chacune utilisait sa marque personnelle : Biologie Totale, Psychobiologie, Biopsychologie, Psychobiogénéalogie, Biopsychogénéalogie, Biodécodage, Psycho-bio-thérapie, Bioanalogie, Biothérapie Brève, Médecine Somato-Psycho-Spirituelle, etc.

    D’autre part, tu écris « « Le choc brutal, doit être ressenti comme émotionnellement dramatique et souvent vécu dans l’isolement. ». Le choc que le Dr Hamer appelait DHS (Dirk Hamer Syndrrome) ou biochoc en décodage biologique est certes brutal, dramatique mais également, imprévisible.
    L’isolement est surtout créé par l’imprévisibilité car l’individu se sent vulnérable et personne n’a été là pour empêcher la survenue du DHS. J’insiste car trop souvent l’isolement est encore perçu, comme un mal à dire, un manque de communication. Le DHS, selon la MNG ne concerne pas la psychologie mais la biologie.

    Depuis ma rencontre avec le Dr Hamer, je n’ai jamais pu mettre en défaut les découvertes du Dr Hamer, que ce soit pour un cancer, un rhume, une grippe, un ulcère, l’eczéma, l’acné, l’infarctus, la myopie, la constipation, une carie dentaire, une dépression, mais également ce que l’on appelle les maladies psychiatriques.

    Toutefois, ses découvertes scientifiques qui un jour seront reconnues, ne remplacent pas un accompagnement thérapeutique pour aider le corps dans sa guérison mais également aider le malade à solutionner son ou ses conflits, surtout le conflit de diagnostic ( à ce sujet consulter les travaux de Bruce Lipton).

    Le Dr Hamer aidait ses patients à comprendre le sens des symptômes et dédramatiser ceux-ci, surtout dans le cas de cancer, et cherchait une solution concrète au conflit générateur d’un DHS.

    La MNG n’est pas une psychothérapie, mais une science utilisée par un praticien expérimenté qui a du bon sens et de la compassion (ce qu’était le Dr Hamer) pour son patient. Parfois cela est suffisant mais dans d’autres cas cela ne l’est pas.
    Cela explique les nombreuses méthodes et techniques qui sont venues s’ajouter au cours des années.

    Je terminerai mon message en ajoutant quelques éclaircissements.

    Que ce soit Hamer où la plupart de ses élèves, la majorité des exemples utilisés pour montrer la pertinence de la MNG sont issus des règnes végétaux et animaux.

    Le Dr Hamer à 100 % raison –cela a été démontré plusieurs fois et notamment en Belgique devant des médecins- mais, selon moi, pour le comportement animal de l’être humain.
    La maladie est bien une adaptation de survie archaïque issue de l’évolution des espèces.
    Par contre, je suis persuadé que depuis l’être humain une autre évolution est en cours et qu’ il n’est plus nécessaire de maintenir cette stratégie qui a pour but de transformer les organes et les systèmes du corps pour les adapter à la situation menaçante.

    Depuis une quinzaine d’années, je propose une autre version.

    Pour l’être humain, la maladie est un échec dans l’évolution de sa conscience. Depuis qu’un être vivant est arrivé à prendre conscience de lui-même et de son environnement son évolution n’a plus besoin de se faire dans son corps, dans les formes, mais dans son monde intérieur, celui de sa conscience.

    En Belgique, depuis 2011, existe le magazine Néosanté (www.neosante.eu), une revue mensuelle de santé globale, réalisée par des journalistes en collaboration avec des praticiens spécialisés en décodage des maladies. J’ai partagé dans trois numéros ma philosophie actuelle sur le décodage des maladies en y incluant l’évolution de la conscience.

    Merci Hannah de me permettre de partager mes réflexions à propos de ton excellent article.

    Léon

    • Hannah
      29 novembre 2013

      Merci Léon pour toutes ces informations.
      Je crois que j’aurais aimé rencontré le docteur Hamer.
      J’ai commencé le travail sur moi à une conférence de
      Christian Flèche il y a …très longtemps, ce fut une
      véritable révélation.
      Même aujourd’hui quand j’écris l’article, je suis
      subjuguée par l’organisation divine du corps et peu de
      scientifiques ont parlé de la maladie avec autant de clarté.
      Après cela, tout le monde a mis ces notions à leur sauce
      mais l’important c’est que l’information circule.
      Pour ce qui est de l’évolution des humains, le travail
      se fait, selon moi, dans plusieurs dimensions.
      La dimension émotionnelle est la plus connue, c’est celle
      des thérapies mais la dimension mentale (qui était déjà
      celle du questionnement de Socrate) est aussi d’un grand
      secours aujourd’hui pour se désidentifer de tout notre
      bazar psychique.
      La dimension du corps est parfois ce que certains humains
      choisissent pour évoluer. Nous avons aussi à faire avec
      notre biologie, surtout quand les peurs sont enracinées
      dans la vie intra-utérine .
      Pour moi, nous pouvons travailler à tous les niveaux en même temps,
      il suffit de choisir l’outil le plus approprié pour
      libérer la mémoire qui se présente.

      • Léon
        30 novembre 2013

        Merci, Hannah, de ces rappels et de ces compléments qui vont dans le sens de la santé globale.

        Comme tu le sais, le corps communique d’une manière précise avec ses organes et son cerveau et il est intéressant de tenir également compte du niveau où se trouve le DHS dans le cerveau.

        La résolution du conflit exprimé au niveau du tronc cérébral, du cervelet, où des autres parties du cerveau donne une piste sur l’action appropriée à utiliser pour se libérer de la mémoire qui s’exprime.

        Tu mentionnes la dimension mentale qui est utile pour se désidentifier mais cela est surtout valable pour les conflits du cortex (il faut aussi y ajouter les conflits de diagnostic).

        La santé globale, selon mon expérience actuelle, ce n’est pas une généralisation qui consiste à travailler à tous les niveaux mais bien au niveau communiqué non verbalement par le corps. Chaque endroit du cerveau, chaque système ou organe du corps exprime spécifiquement le DHS à l’origine de la communication corporelle (maladie) et aussi le niveau où il y a un comportement à modifier.

        Il n’est pas possible, par exemple, de solutionner un conflit exprimé au tronc cérébral avec une solution qui concerne le cortex.

        Ce sont les différents feuillets embryonnaires à l’origine de la création de l’embryon qui permettent de trouver la solution idéale, celle que l’être humain, en conscience et connaissance, pourra mettre en oeuvre.

        Bien entendu, il y a des malades qui essayent plusieurs choses et certains, par hasard et non connaissance, auront un résultat.

        A défaut de connaissance, il est certes quand même préférable de tenter plusieurs choses dans l’espoir que cela aboutisse à la guérison. Mais, tu le comprendras facilement, l’idéal c’est de bien comprendre que le Dr Hamer à découvert des lois très précises et les utiliser correctement c’est collaborer avec ce que notre corps nous offre avec toute sa sagesse.

        Et l’amour dans tout cela? Il y a certes l’amour -on parle beaucoup de l’amour et de la compassion pour le moment et cela était important car trop longtemps oublié au bénéfice de la connaissance- mais il ne faut pas ensuite délaisser la connaissance.

        Excellent WE

        Léon

      • Hannah
        30 novembre 2013

        Bonjour Léon,
        Je comprends que nous ne parlions pas de la même chose.
        Tu parles de la guérison du corps et je suis d’accord
        que aider à guérir grâce aux travaux du docteur Hamer
        nécessite une grande habileté.
        C’est aussi sans doute la raison pour laquelle il y a
        eu tant de détracteurs et tant de fils tirés à partir
        de sa médecine nouvelle.
        Je parlais plutôt du point de vue psy car c’est plutôt
        là que je me situe, je ne suis pas médecin.
        Au niveau psy, c’est un peu la même chose, on doit adapter
        la technique appropriée selon la façon dont la névrose
        est enroulée.

  6. Christine Votre Efficacite Personnelle
    29 novembre 2013

    Bonjour hannah,

    Merci pour ce très bel article
    Je découvre une belle histoire que celle de Zach Sobiech.
    Je me souviens et vais prendre le temps de regarder le film qui raconte l’histoire de ce médecin.
    Et j’ai conscience que nous sommes régis par nos émotions et que notre corps et ses symptômes en sont le reflet.
    Les drames, frustrations, stress provoquent les maladies et notamment le cancer.
    Peut-on également envisager que les mémoires générationnelles peuvent avoir aussi une incidence ?
    Bien amicalement,
    Christine
    Christine Votre Efficacite Personnelle Articles récents..Développez le bon état d’esprit pour être un gagnant !My Profile

    • Hannah
      29 novembre 2013

      Bonjour Christine,
      Je reste persuadée que, dans le cas de grosses maladies,
      un travail sur le transgénérationnel est vraiment aidant.
      Nos ancêtres ont besoin de guérison et nous sommes nés
      à une époque où c’est vraiment possible.

  7. Elisabeth
    29 novembre 2013

    L’histoire de Zach est vraiment très belle et très émouvante.
    Elisabeth Articles récents..Et si les chimpanzés mangeaient comme les humains ?My Profile

    • Hannah
      29 novembre 2013

      Bonsoir Elisabeth,
      Oui, le cancer traité avec beaucoup d’amour,
      permet de l’apprivoiser autrement.

  8. JACQUELINE
    29 novembre 2013

    Bonsoir Hannah

    Ton article est très émouvant avec l’histoire de Zach et je vais regarder la video sur le médecin que tu cites

    encore une fois, tu nous expliques clairement ce qui se passe dans notre corps, nos émotions, etc….

    et les commentaires d’autres personnes sont toujours intéressants et enrichissants.
    merci encore
    Jacqueline

    • Hannah
      29 novembre 2013

      Bonsoir Jacqueline,
      Le film de Crevecoeur est un documentaire
      assez explosif. La lettre qu’il a écrite
      lorsqu’il s’est vu refuser le diffusion
      est aussi un grand moment de conscience et de coeur.

  9. Helene@Objectif-Reussite
    29 novembre 2013

    Bonsoir Hannah,

    Tout traumatisme a une incidence sur notre cerveau. Comment celui-ci le traite t-il ?

    Depuis plus de 20 ans maintenant, j’ai une pelade, suite après analyse de ma part de mon parcours, j’en conclue à une manifestation de mon cerveau, qui je trouve à très bien réagit face au stress que j’ai pu subie, je l’en remercie. Face à ces stress, mon cerveau m’a gardé en vie alors qu’une de mes sœur à perdue la vie.

    Le corps réagit par l’expression du cancer mais aussi par d’autres symptômes et maladies.

    Le cancer est synonyme de mort, n’ayons pas peur de le dire. Donc il y a négation de l’être, de son être…Et on se donne la mort de façon inconsciente…bien sur.

    C’est un peu ma façon de penser à ce jour…Bien modestement, je l’avoue.

    Merci d’élargir notre réflexion et au plaisir Hannah,

    Hélène
    Helene@Objectif-Reussite Articles récents..Soyez ce que vous êtes : idées reçues au panier !My Profile

    • Hannah
      30 novembre 2013

      Bonjour Hélène,
      Dans la perte de cheveux il y a un conflit de séparation
      d’avec le clan, du sans doute à une forme d’injustice
      et qui entraîne inconsciemment une dévalorisation.
      Au niveau étymologique, on l’associe aussi à “quelqu’un
      qui m’ a horripilé.
      Pour être encore plus précis, au niveau de la pelade, il
      y a un conflit,de souillure, c’est à dire quelque chose
      de moche a été dit ou fait.
      Tu peux revenir 20 ans en arrière et revisiter le conflit
      de l’époque.
      Si la pelade continue c’est que toute l’histoire n’est pas
      encore digérée ou nettoyée, ce qui te donne de bonnes
      indications pour quoi faire.

      • Helene@Objectif-Reussite
        30 novembre 2013

        Bonjour Hannah,

        Quand j’ai cherché à comprendre ce qui m’arrivait à l’époque,
        je n’ai pas du rencontrer les bonnes personnes.

        Le décodage biologique apporte des éclairages précieux.
        Ta réponse me donne effectivement des pistes de réflexions.
        Un nettoyage s’impose donc.

        Merci Hannah pour ce précieux article, je devrais venir plus souvent par ici.
        Helene@Objectif-Reussite Articles récents..Soyez ce que vous êtes : idées reçues au panier !My Profile

      • Hannah
        30 novembre 2013

        Bonjour Hélène,
        Tu vois il n’est pas trop tard.
        Pour le nettoyage, je te propose Ho’oponopono,
        tu trouveras sur mon blog des tas d’articles à
        ce propos, cela aide à commencer le nettoyage des
        mémoires familiales.

  10. Jean-Luc (de Moralotop)
    30 novembre 2013

    J’ai été confronté, récemment, à la maladie d’une amie proche… qui vient de “s’en sortir”.
    Message d’espoir pour tous.

    Message aussi de la part de Zach dans cette vidéo bouleversante.
    Oui… vivons tant que nous le pouvons.

    • Hannah
      30 novembre 2013

      Bonjour jean-Luc,
      Je vois aussi beaucoup de personnes qui
      passent par la maladie pour évoluer.
      rester en vie c’est bien aussi 😉

  11. charlotte
    30 novembre 2013

    Bonjour Hannah,

    La vie de Zach m’a bouleversée. Tes articles ont quelque chose de très spéciales, est qu’il nous dévoilent toujours,
    quelque chose d’incroyable qui nous obligent et nous poussent à aller plus loin avec le désir d’expérimenter, d’en savoir plus. Comme tu as commencé ton travail sur toi, quand tu as assisté à la conférence de Christian Flèche.

    Merci Hannah.

    Belle journée

    Charlotte
    charlotte Articles récents..Quelles Sont Les Vertus de l’Ananas ?My Profile

    • Hannah
      30 novembre 2013

      Bonjour Charlotte,
      Je transmets tout ce qui me permet moi d’avancer
      donc c’est bien à partir de l’expérience que
      j’écris donc il m’est facile de transmettre
      mon enthousiasme.

  12. Nicole
    30 novembre 2013

    Bonjour Hannah,
    j’ai participé à trois séminaires sur le décodage biologique il y a assez longtemps maintenant
    et tu as bien résumé cela!
    Les commentaires de Léon montrent bien l’évolution de cette prise de conscience d’Hamer.
    Cela a changé ma vie car de connaitre les causes et les effets, je ne peux plus vivre comme avant.
    Cela n’empêche pas mon héritage familial ni les évènements de la vie!
    Mais les outils sont là à présent pour permettre à la conscience de réparer.Nicole

    • Hannah
      30 novembre 2013

      Bonjour Nicole,
      Tu as raison ces informations peuvent changer
      la vie comme cela a orienté la mienne!

  13. martin
    30 novembre 2013

    Bonjour Hannah,

    J’ai lu ton article avec une grande curiosité et j’ai découvert et un peu compris
    ce qu’était le décodage biologique.

    Je découvre des personnalités comme le docteur Hamer, Jean-Jacques Crèvecoeur,
    Christian Flèche grâce à ton article et à la curiosité que tu as réussie à susciter en moi.
    Ce qui est sûr c’est que je vais prendre le temps de visionner les vidéos ainsi que celle sur Zach.
    Je suis persuadé que nos émotions ont un effet direct sur notre santé.
    J’ai trop d’exemples autour de moi qui me le confirment.
    Je suis tout à fait d’accord avec toi, les drames, le stress provoquent les maladies.
    C’est pourquoi j’entretiens autour de moi l’optimisme et la positivité.
    Bien amicalement
    martin
    martin Articles récents..5 étapes pour augmenter votre créativitéMy Profile

    • Hannah
      30 novembre 2013

      Bonjour Martin,
      C’est la première fois qu’un médecin prouve
      que les maladies démarrent par un choc
      émotionnel. Il donne aussi des pistes passionnantes
      pour avancer vers la guérison.

  14. katia
    30 novembre 2013

    Bonjour Hannah,
    je confirme la théorie du Dr. Hamer: j’en ai fait moi-même l’expérience vivante. Depuis l’opération, tout s’est arrêté là. Depuis, j’écoute mon corps et cherche á comprendre son langage dans les moindres symptômes. Le moindre rhume s’avère révélateur et me permet de conscientiser des conflits actifs et de les résoudre. Je lui suis reconnaissante; je l’aime davantage.
    Merci de diffuser ces précieuses informations dans ton article.
    Katia

    • Hannah
      30 novembre 2013

      Bonsoir Katia,
      Si tu veux bien, je prendrai ton témoignage
      pour la suite dans le prochain article sur
      le docteur Hamer.
      Le décodage biologique est applicable même
      pour les petits bobos quotidiens, c’est ce qui
      fait sa grandeur, pas juste pour les cancers!

  15. Aurélie
    30 novembre 2013

    Merci infiniment Hannah pour tes ces informations sur la santé…Soyez bénie

    • Hannah
      30 novembre 2013

      😉

  16. Josette
    30 novembre 2013

    Je découvre votre site qui suscite mon intérêt
    Je vais prendre le temps nécessaire pour découvrir, lire le fruit de votre expérience en la matière.
    Merci aussi du partage de votre e-book que je ne manquerai pas de lire avec soif.
    Cordialement

    • Hannah
      30 novembre 2013

      Bonsoir Josette,
      Revenez faire un commentaire!

  17. Jonathan
    30 novembre 2013

    Bonsoir Hannah,

    C’est marrant cette synchronicité comme justement une amie au téléphone il y a moins de 2 heures me parlait du docteur Hamer dont j’avais déjà vaguement entendu parler (sur ton site d’ailleurs il me semble).

    C’est très intéressant pour voir les choses sous un nouvel angle. Je n’ai encore jamais été confronté à la maladie grave ni à celle d’un proche. C’est génial d’être bien informé avant que ça arrive pour savoir quoi faire si ça devenait le cas, j’ai même presque envie de voir comment ça fait !!! Bon, c’est un peu bête venant de quelqu’un qui n’a jamais connu ça !!!
    Au delà de l’article, c’est ce que j’adore sur ton blog, c’est toujours très novateur et on apprends tout ce qu’on ne voyait pas à première vue !

    A+ et merci pour ce que tu fais.
    Jonathan Articles récents..Interview : Découvrez Dominique qui nous parle d’hypnose et de relaxationMy Profile

    • Hannah
      30 novembre 2013

      Bonsoir Jonathan,
      Oui j’ai souvent parlé du décodage biologique
      parce que je trouve l’info capitale et pleine d’espoir.
      SI en plus, ça peut permettre à des personnes malades de moins
      souffrir, voire d’envisager d’autres façons de guérir, alors,
      c’est réussi!
      Tu peux commencer par décoder tes petits rhumes ou maux
      d’estomac si tu en as, ça fonctionne aussi, pas besoin d’appeler de
      grands maux;-)

  18. Louise Dollin
    1 décembre 2013

    Hannah,

    Vous êtes une vériable source d’inspiration. Vos articles arrivent toujours au bont moment et font resonner imanquablemant la corde sensible, celle qui crée un nouveau sens ou donne un sens nouveau. Et je suis aussi totalement convaincue que je ne suis pas la seule.
    Auriez vous des ouvrages de référence sur la symbolique du corps humain? J’aimerai pousser la réflexion que votre article à susciter en moi. Mille fois merci ~Louise

    • Hannah
      1 décembre 2013

      Bonjour Louise,
      Il y a plusieurs auteurs de référence:
      Christian Flèche
      Salomon Sellam
      jacques Martel
      Odoul
      Dans un autre domaine il y a aussi Annick de Souzenelle
      sur la symbolisme du corps humain.

      • Louise Dollin
        1 décembre 2013

        Merci Hannah pour ces références.
        En lisant d’autres commentaires, une question m’est venue. Peut on considérer une asphyxie à l’âge de trois mois comme un choc émotionnel du fait de l’âge et aussi de la lenteur de l’événement, se déroulant sur plusieurs minutes et non pas dans l’immédiateté du choc.
        Merci ~Louise

      • Hannah
        2 décembre 2013

        Bonjour Louise,
        C’est tout d’abord un choc biologique enregistré comme
        une petite mort. Ensuite, il y a ce que nous faisons de cet
        évènement. Il vient s’ajouter à d’autres insécurités, d’autres
        troubles que nous gérons seuls.
        Le tout devient un gros bazar émotionnel et identitaire,
        inextricablement lié à une peur biologique de mourir.
        C’est là d’ailleurs tout l’intérêt de Tipi. on ne se souvient pas
        de ce qui nous est arrivé à cet âge là car notre cerveau
        conscient ne l’enregistre pas.
        Par contre notre mémoire cellulaire oui.
        C’est par un empilage que se construit petit à petit notre névrose.
        Ai- je répondu à votre question?

      • Louise Dollin
        2 décembre 2013

        Hannah,

        Oui tout à fait. Votre générosité est exceptionnelle et inspirante. Encore une fois merci pour tous les commentaires que vous offrez après vos articles.

      • Hannah
        3 décembre 2013

        J’en profite, je serai peut-être
        moins loquace en Thaïlande!

  19. Célia
    1 décembre 2013

    merci HANNA pour cet article super intéressant ! Je regarderai le film ainsi que la vidéo plus tard.
    Mais je pensais vraiment qu’on pouvait tout guérir, ça me fait un peu peur mais je pense qu’à partir du moment où on en est pas encore au stade d’une grande malade il est possible de soigner “ses traumatismes” quand même. Enfin je voulais te demander, le cancer c’est le dernier recours pour survivre ?

    Franchement j’arrive pas à considérer l’hyperhydrose comme une vraie maladie mais si elle est pas mal handicapante, on peut donc dire que c’est un symptôme ? Qui peut déboucher sur une maladie ? I

    • Hannah
      1 décembre 2013

      Bonjour Célia,
      On peut guérir un maximum de maladies.
      Rien sur terre ne fonctionne à 100%.
      il y a des causes transgénérationnelles
      et karmiques qui nécessitent souvent d’autres
      approches.
      Une petite maladie ne se transforme pas en cancer.
      Le cancer est très particulier, il nécessite un évènement
      soudain auquel on n’est pas préparé et que l’on vit comme
      un drame.
      L’hyperhydrose pourra se résoudre à partir du moment
      où tu accepteras que tes difficultés et émotions sont une
      priorité dans ta vie. Elles ont une raison d’être et vont
      t’obliger à demander de l’aide autour de toi.

      • Célia
        2 décembre 2013

        Merci pour ta réponse, ça m’est toujours très utile.
        Et oui j’en ai parlé à quelqu’un, ça va un peu mieux, mais je veux réellement guérir
        alors j’ai commencé ho’oponopono et la méditation.
        Je te dis quoi si cela fonctionne.

        Merci. Je t’aime 😉

      • Hannah
        2 décembre 2013

        Tu sais, Célia, la maladie est aussi un chemin.
        Guérir c’est formidable mais quand ça n’arrive pas
        vite, c’est que la maladie a aussi quelque chose à
        nous enseigner.

      • Hannah
        3 décembre 2013

        C’est un peu l’objectif du travail sur soi et de ce blog!

      • Célia
        3 décembre 2013

        Oui je m’en rends compte, de toute façon je ne vais pas défaire
        aussi rapidement quelque chose qui existe depuis des années.
        Mais depuis que je cherche à comprendre, j’ai appris & compris beaucoup de choses.
        Alors juste pour cela je suis contente d’en avoir eu besoin.
        Merci beaucoup à ton blog, ça aide énormément.

      • Hannah
        3 décembre 2013

        😉

  20. Sco!@couple routine
    1 décembre 2013

    Bonsoir Hannah,

    On dirait que tout ce qui permettrait à l’humanité d’avancer et de changer des visions fortement ancrées, même si ces visions sont incomplètes voire erronées n’arrivent pas à voir le jour ou à être diffusées

    Il y a toujours des comités, des cliques, des multinationales pour bloquer ce qui viendrait la vision de la science, des la santé, de la maladie, des sources d’énergie non polluantes qui ne coûtent rien, etc.

    Beaucoup de nettoyage en vue (et j’ai nommé Ho’oponopono!).

    Amicalement,

    Sco!
    Sco!@couple routine Articles récents..Petite histoire de couple drôle : la reine du foyer est devenue…My Profile

    • Hannah
      2 décembre 2013

      Bonsoir Sco!
      Beaucoup de lumière donc beaucoup d’ombre…
      c’est le jeu de la dualité, ceux qui cherchent à
      aider l’humanité, ceux qui cherchent leur profit.
      Ces derniers aident les premiers à travailler leurs
      bazars cachés.
      Quant à ceux qui cherchent leur profit, il y a peut-
      être un moment où , eux aussi, mesurent que malgré
      cela, quelque chose ne tourne pas rond dans leur vie.
      Tant qu’ils nous agacent et soulèvent un vent de colère,
      finalement, c’est qu’on a encore pas mal de chemin à faire
      donc tout le monde est utile 😉

    • Sco!@couple routine
      2 décembre 2013

      Je me rends compte qu’il manque des mots dans mon commentaire pour que ma phrase soit compréhensible.

      Je reformule donc le deuxième paragraphe de mon commentaire comme suit, en espérant que ce soit plus clair et j’en profite pour répondre à ta réponse.

      Il y a toujours des comités, des cliques et des multinationales qui sont prêts à bloquer toutes les idées ou les nouveautés qui viendraient bouleverser et/ou chambouler tout ce à quoi on est habitué, que ce soit en lien avec le milieu de la science, de la santé (incluant les causes de la maladie) et des énergies renouvelables non polluantes illimitées et gratuites pour tous, etc.

      Je ne suis pas d’accord avec le fait que tout le monde est «utile». Utile pour nous faire prendre conscience qu’on fait partie de la même énergie, mais inutile lorsque ces comités, multinationales, etc. sont là pour bloquer tout projet qui permettrait à l’humanité tout entière de manger à sa faim, de se guérir en utilisant le moins possible de médicaments et en utilisant des énergies illimitées, non polluantes et gratuites au lieu du pétrole, etc.
      Sco!@couple routine Articles récents..Petite histoire de couple drôle : la reine du foyer est devenue…My Profile

      • Hannah
        3 décembre 2013

        Merci de tes points sur les i Sco!
        J’ai fait un peu de provoc avec toi.
        Ce que j’ai dit est valable du point de vue de l’Esprit
        ou lorsqu’on en est au stade du Dalaï lama
        avec les chinois: ce qui n’est pas encore mon cas.
        Dans le monde de tous les jours, tu as totalement
        raison.

  21. Marie@Nourriture Sante
    2 décembre 2013

    Bonjour Hannah,

    Très bonne idée de parler de cet homme exceptionnel, le Docteur Hamer et de son oeuvre tout aussi exceptionnelle, loin d’être réellement comprise, et évidemment combattue.

    J’ai beaucoup apprécié les interventions de Léon, le décodage biologique ne recouvre pas la Médecine Naturelle du Docteur Hamer.
    Léon a raison de marquer l’approche différente, psychologie et biologie, psychologie et conscience.
    On est bien au-delà de l’approche psy.
    Je lis la revue Néosanté dont il parle, et elle est à conseiller pour ceux qui veulent suivre les évolutions actuelles.
    Amicalement.
    Marie.
    Marie@Nourriture Sante Articles récents..Plat traditionnel thaï au basilic sacréMy Profile

    • Hannah
      2 décembre 2013

      Bonjour Marie,
      Oui la Médecine Nouvelle du Docteur Hamer est par là
      où tout a commencé.
      Ce que Christian Flèche en a fait m’a beaucoup inspiré.
      Sur ces bases nouvelles, chacun fait avancer plus loin
      le projet d’aider l’humanité et sans doute que certains
      disciples dépasseront le maître dans les temps à venir.

  22. Bernadette GILBERT
    2 décembre 2013

    Bonjour Hannah,
    Evidemment que c’est génial, la Médecine nouvelle et les travaux de Hamer ! Cela fait des années maintenant que je fonctionne grâce au décodage biologique et ce, pour mon plus grand bonheur et celui de mes enfants. Cette approche donne tellement de sens à la maladie et, surtout pour moi, à tous nos scénarios de vie !
    Mais je crois qu’une des raisons pour lesquelles cette approche ne passe pas dans le grand public, c’est, outre la pression du lobbying pharmaceutique et des pouvoirs en place, le fait que bien des gens se soient improvisés thérapeutes et il y a eu beaucoup de n’importe quoi…
    J’ai travaillé 3 ans comme thérapeute en décodage biologique et, suite à une campagne féroce de dénigrement et de dénonciation par une certaine presse tendancieuse et sans nuance ici au Québec, nous avons tous perdu les 2/3 de notre clientèle. Les gens ont tellement peur de s’affranchir de l’autorité médicale !
    Concernant Jean-Jacques (presque mon voisin depuis qu’il s’est installé à Val-David), oui, il fait un travail remarquable. J’ai, bien sûr, sa vidéo sur Hamer, un peu melo comme style, mais bon, il fallait le faire ! Sa formation actuelle, “académie du pouvoir”, est tout simplement géniale. Il a un peu pris ses distances par rapport à Claude Sabbah et je pense qu’il a eu raison… Il faut dire que tous les pontes de la BT sont un peu fêlés et imbus d’eux-mêmes. Ce qui ne joue pas en faveur du décodage biologique.
    En bref ! C’est une approche magique et indispensable, pour moi !
    Par contre, je regrette un peu qu’elle soit devenue, pour bien de ses adeptes, la panacée universelle. Je reste persuadée que la maladie est multifactorielle et que trouver l’origine du conflit biologique est parfois mission impossible.
    Voilà, Hannah, pardon d’avoir été si longue, mais tu sais, moi, le fameux décodage, j’adore, je pratique et je persiste !!!
    Merci et à bientôt !
    Bernadette GILBERT Articles récents..Chaud-froid de pommes façon Tatin aux parfums des îlesMy Profile

    • Hannah
      2 décembre 2013

      Bonjour Bernadette,
      Comme dans toutes les pratiques, il y a les authentiques
      qui en font un chemin de conscience et d’éveil pour eux-mêmes autant
      que pour les autres et puis les touristes du développement personnel.
      Ceci dit, chacun est à sa place, même une idée galvaudée peut
      parfois faire son chemin pour ouvrir le coeur de quelqu’un. Même un
      charlatan peut donner un étincelle. L’orgueil c’est d’imaginer qu’une seule
      technique puisse venir à bout de tous les bobos de l’humanité.
      Quelle que soit l’approche, médecine nouvelle, décodage, biologie totale,
      bio-décodage etc… je trouve que leur message est un message d’espoir:
      le corps ne fait pas n’importe quoi, il suit une logique qui va dans le sens
      de la survie et la préservation de l’espèce.
      Le symbolisme des organes rentre en cohérence avec le symbolisme des
      blessures émotionnelles, si ce n’est pas une loi d’amour du “qui se ressemble s’assemble”.
      Ainsi, même au coeur de la maladie et de la souffrance on trouve ces lois de résonance
      et d’amour.

  23. Vanessa GUILANTS
    4 décembre 2013

    Bonjour,
    C’est avec joie que je découvre ce blog et particulièrement la médecine nouvelle du docteur Hamer.
    Personnellement, je peux également confirmer que toute maladie a une origine psychologique. En effet, il y a quelques années, j’ai été atteinte d’une tumeur qui a nécessité un lourd traitement. J’ai rapidement compris la cause de cette tumeur, à savoir un énorme stress lié à des soucis personnels. Et dès la première séance du traitement, le médecin m’annonce que cette tumeur s’était résorbée sans explication médicale.
    On dit souvent que la guérison est conditionnée par une grande part du mental, en voilà la preuve.
    Merci beaucoup pour ce partage

    • Hannah
      4 décembre 2013

      Bonjour Vanessa,
      Merci de votre commentaire.
      Hamer dirait que c’était un cancer
      de guérison!

  24. Daniel@La vie en Je
    4 décembre 2013

    Bonjour Hannah,
    comme pour toi, impossible de parler de maladie sans réfléchir aux au sens de son apparition dans notre vie. Geerd Hamer a été un pionnier pour cette nouvelle médecine qui va certainement se développer de plus en plus. Mais il en a payé le prix fort. Les enjeux financiers sont énormes, mais pas seulement, car ce genre de théories novatrices remettent totalement en question tout le fonctionnement de notre système de santé.
    Je pense qu’à l’avenir, plus il y aura de décodeur, moins il y aura de médecins.
    Le corporatisme médical est énorme, ils se défendent bec et ongle pour protéger leurs acquis.
    Hamer est pour moi ce que Freud est à la psychanalyse, il a entraîné bon nombre de courants, qui ensuite remettent ses théories en question, mais il reste le père spirituel du décodage, et a eu tout le mérite de poser les bases de la compréhension des liens qui existent entre nos symptômes et nos traumatismes, nos pensées et nos croyances.
    Ça faisait longtemps que je me disais que j’allais faire un article écrire un article sur lui, mais je remettais toujours à demain. Tu combles donc un vide, et on n’ aurait pas pu rendre meilleur hommage à cet homme, donc ça c’est fait ! Du coup, j’écrirais peut-être un article sur un autre allemand pourchassé et décrié, Bruno Gröning, qui lui a été ” interdit de guérir” par les autorités médicales de son pays!
    Daniel@La vie en Je Articles récents..Fer(i)ez-vous vacciner votre fille contre le cancer du col de l’utérus?My Profile

    • Hannah
      4 décembre 2013

      Bonjour Daniel,
      C’est une bonne idée d’écrire sur Gröning.
      Les Allemands sont souvent précurseurs en
      matière de médecine alternative, santé guérison.
      Ce gars a une tête fabuleuse. Avait.

  25. sylviane
    6 décembre 2013

    Bonjour Hannah

    Je regrette vraiment de ne pas m’être formée au décodage biologique, j’ai lu pratiquement tous les livres de Salomon Selam qui, même s’il sont un oeu répétitifs donnent vraiment d’excellentes indications.

    Ton article m’éclaire car je ne connaissais pas du tout le Dr. Hamer et comme toujours les intérêts des grands laboratoires sont passés avant toute autre considération. Oui, dans quelques siècles on parlera de lui comme on parle aujourd’hui de Galilée quel génie dira-t-on en attendant pas vraiment rigolo de voir tout ce que cet homme a traversé à cause de la cupidité des laboratoires et de l’ignorance de la corporation médicale dans une bonne partie de son ensemble
    sylviane Articles récents..La loi d’attraction, piège à cons ? demande jocelin morissonMy Profile

    • Hannah
      6 décembre 2013

      Bonsoir Sylviane,
      Heureusement le message est passé quand même
      et ses révélations ne sont pas passées inaperçues.
      J’espère qu’il ne faudra pas quelques siècles
      pour être considéré comme un génie!

  26. Didier
    9 décembre 2013

    Bonjour Hannah.

    Il n’y a pas qu’Hammer qui est pourchassé. Athias a fermé son site et ne donne plus de stage, il me semble. Sabbah est, je crois, toujours en Angleterre pour se protéger, lire cet article : http://www.totalbiology.ca/index_fr.htm. A mon humble niveau, j’ai été convoqué par la police belge, car il y avait “décodage biologique” dans un de mes dépliants.

    Je pense que lorsque quelque chose porte un chamboulement, une nouvelle façon de voir et d’appréhender les choses, tout ordre établi se sent menacé. Mais ne retrouvons-nous pas ce mode de fonctionnement dans la biologie même ?

    Maintenant, ne leur donnons pas de quoi se nourrir. C’est important de comprendre que la biologie a son langage fabuleux incroyable et que la maladie ne peut être rangée dans des tiroirs, même si quelques humains ont répertorié une cartographie des syndromes humains correspondants à un ressenti biologique. Athias est un maître dans l’art de trouver la phrase qui porte et guérit le conflit. C’est propre à la biologie de chaque individu. Même si les problèmes de peau sont liés au contact/séparation, deux personnes vivant un eczéma n’auront pas le même ressenti inconscient qui les met dans cette phase de réparation.

    En disant :
    “Le choc est visible sur 3 niveaux :

    Psychique (ressenti émotionnel dramatique)
    cérébral (zone touchée visible au scanner)
    organique (un organe touché)”
    tu montres bien que la maladie est pscho-bio-cérébrale.
    C’est un rapport entre ces trois données faisant partie de notre organisation de survie.
    C’est absolument merveilleux de voir comment la vie s’organise, comment l’eau couple même si on l’en empêche.

    C’est ce que fait Zach, il prend la vie qui l’anime. Et nous ? La prenons-nous ? Comment la laissons-nous passer et comment ne la laissons-nous “pas passer” = cela se nomme, conflit biologique.

    • Hannah
      9 décembre 2013

      Bonjour Didier,
      Je me demandais justement si la chasse continuait…
      je suis aussi totalement admirative de l’harmonie
      et la justesse qui règnent même au coeur de la maladie.

  27. Stéphane
    15 décembre 2013

    Bonjour Hannah,
    vraiment Excellente votre article. c’est très instructif et bon à savoir
    J’appreci beaucoup la découverte de Ryke Geerd Hamer, est ce qu’il a une université et où? je suis passionnant des recherches scientifiques surtout médical.
    merci pour ce partage et bonne continuation.
    Cordialement

  28. Courtney T. Montoya
    29 décembre 2013

    Dans sa Newsletter de Septembre 2010 Ty Bollinger s’exprime: Ces dernières semaines, j’ai reçu de nombreuses demandes afin de partager quelques témoignages de gens qui ont lu mon livre , qui ont utilisé une (ou plusieurs) cures qui y sont relatées, et qui ont permis à ces personnes d’être maintenant libérées du cancer. Alors, c’est-ce qui va faire l’objet de la présente édition du bulletin ‘‘La Vérité sur le Cancer’’.
    Courtney T. Montoya Articles récents..No last blog posts to return.My Profile

Retour au début
mobile bureau