«

»

Oct 01

Ne laissez pas la maladie vous faire la peau!


decodage biologique de la peau 1Problèmes de peau et décodage biologique

 

Je vous ai parlé il y a quelques temps des problèmes de peau vu par l’œil acéré du décodage biologique. Cet article en est la suite.

 

Un individu en “surtress”, avec un conflit psychologique trop difficile à gérer, développe un programme de survie en ciblant un organe particulier. Ceci a pour conséquence l’apparition d’une maladie.

 

Décoder les maladies ou comprendre psychiquement ce qui fait qu’elles se déclenchent relève d’une enquête passionnante.

 

Non seulement, vous faites équipe avec votre corps plutôt que de lui en vouloir et le combattre, mais vous libérez aussi votre psychisme de ses blessures.

 

Dans cet article, je vous dévoilerai les dessous de l’affaire de pathologies comme l’eczéma, les verrues, le zona, le vitiligo etc…

 

et je vous laisserai découvrir le lien qui unit Michaël Jackson et un des pères du décodage biologique, Christian Flèche.

 

Mélanome et décodage biologique

 

Vous avez déjà vu en quoi la maladie est toujours une réponse optimale du cerveau de façon à vous venir en aide afin de résoudre un conflit.

 

Par exemple, pour vous protéger d’une agression, il développe un mélanome car il met une couche de peau plus épaisse entre vous et l’agression comme une sorte de bouclier.

 

Vous distancier du problème est sa façon à lui de résoudre votre problème, même si, dans le cas du cancer, vous pouvez finir par mourir de la gestion de votre cerveau qui vous vient en aide.

 

Pourquoi l’exposition au soleil déclencherait-elle un mélanome plutôt qu’un coup de soleil ? Hérédité? Pas de bol?

 

Si vous n’avez aucune notion de décodage biologique, en lisant ce qui suit, vous pouvez vraiment en conclure que la vie est dangereuse :

 

à n’importe quel moment semble t-il, vous risquez d’attraper bêtement un cancer même sur la plage en vacances quand vous prenez enfin votre dose annuelle de lumière !

 

Voici donc ce que vous pouvez lire à ce propos :

 

Dans le cas du cancer de la peau, le carcinogène principal est en fait la lumière du soleil. Des études ont révélé que les mélanomes sont plus fréquents chez les gens qui ont passé beaucoup de temps au soleil…  L’incidence des mélanomes est en hausse, ce qui reflète l’augmentation des bains de soleil dans la population depuis la Deuxième Guerre mondiale.”

 

Pas de hasard, de vraies causes

 

Évidemment, la cause physiologique apparente peut être une exposition au soleil. Maintenant que vous savez qu’un problème de peau est un conflit de séparation, est ce vraiment la lumière du soleil qui est le plus grand stress qui soit arrivé aux humains après la deuxième guerre mondiale ?

 

Ne serait-ce pas plutôt la mort des proches et la séparation des familles, des femmes et des hommes partis au front ?

 

Je vous propose d’écouter quelques minutes Christin Flèche, le grand spécialiste du décodage biologique. Je l’ai personnellement rencontré il y a plus de 20 ans, lorsqu’il donnait des conférences bien avant ses écrits.

 

.

 

 

Je crois qu’il est le premier à m’avoir ouvert les yeux sur ce qu’est une maladie. Cette révélation a été pour moi un grand message d’espoir et surtout un coup de pied au c.l cosmique pour me mettre enfin au vrai travail intérieur alors que je « bidouillais » dans le développement personnel.

 

Les 3 phases de la maladie en décodage biologique

 

D’abord, je vous rassure, il est important de savoir que tout choc émotionnel n’entraîne pas nécessairement une maladie.

 

Il faut en général un choc inattendu et perçu de façon dramatique, que vous ne pouvez pas résoudre dans l’instant et dont vous ne mesurez pas immédiatement l’intensité émotionnelle.

 

Je vous raconte mon dernier conflit biologique de la peau en fin d’article, vous verrez que malgré mes connaissances, j’ai réussi à me faire avoir…

 

Lorsque vous avez subi un choc, qui peut prendre la forme d’une contrariété, votre corps rentre dans une phase de réaction au stress.

 

C’est là que vous déclarez une pathologie qui peut être juste un bouton d’herpès.

 

Grâce à la maladie ou le petit bobo, vous avez l’information que vous avez mal vécu un événement dans la journée ou celle d’avant. Pour les petits bobos, ne remontez pas à plus de 48 heures.

 

Vous pouvez vous orienter vers un médicament mais n’oubliez pas de chercher l’origine du stress afin de modifier votre comportement ou de vous préparer à l’action pour le résoudre.

 

Une fois le malaise déclaré dans le corps, vous avez le temps de chercher une solution, même si la maladie est sérieuse ou incurable! Vous êtes sur pause en attendant de trouver la solution satisfaisante.

 

Si vous n’en faites rien, vous pouvez garder la pathologie toute votre vie, voir pour cela mon article sur les problèmes de vue.

 

Supposons que vous vous cassiez la jambe. L’arrêt maladie vous empêche de faire du sport et vous oblige à traiter les émotions stressantes plutôt que de les déstocker dans l’activité sportive sans les traiter.

.

 decodage biologique de la peau 10

 

 

Si vous n’alliez nulle part, c’est peut-être l’indication qu’il y a une action à poser, une réflexion à engager par rapport à la vie que vous menez, votre travail ou vos relations affectives.

 

Si vous étiez prêt à vous lancer, le cerveau vous envoie malgré tout un signal de stress non négligeable qui peut vous pousser à revisiter vos projets.

 

Dès que la solution est trouvée, vous passez en phase de réparation, et de repos qui se caractérisent souvent par une grosse fatigue ou une inflammation.

 

Dans la dernière phase, le conflit est résolu et vous retrouvez la forme ou la santé. Simple sur le papier, moins simple quand vous êtes au cœur de la peur, de l’injustice, du déni ou de la colère d’avoir le symptôme!

 

Je vous propose maintenant le décodage de quelques pathologies en dehors de l’acné traité dans mon précédent article.

 

La desquamation

 

C’est un décollement et la perte de la couche superficielle de l’épiderme.

 

Au niveau des mains, vous cherchez à vous dégager d’un contact en faisant peau neuve, en voulant être une nouvelle personne qui entretient d’autres façons d’être en lien.

 

Vous cherchez aussi une plus grande proximité en exposant une peau plus neuve, plus fragile, moins endurcie, moins en retrait ou en protection.

 

Tout cela a l’air positif, alors pourquoi développer une pathologie ? Parce qu’il y a conflit malgré tout entre ce que vous avez appris à faire ou à être et ce que vous voulez maintenant. Devenir confiant ou continuer à se protéger?

 

Si c’est la plante des pieds, il est peut être question de votre terre natale ou symboliquement de votre famille (ou lignée) de naissance. Vous cherchez une nouvelle façon de vous relier à vos origines, de manière plus directe.

 

La peau en surface qui laisse la place ouvre de nouvelles possibilités. En desquamant, vous faites disparaître le lien qui a existé entre “l’ancien vous” et la personne ou la situation dont vous vous décollez.

 

.

decodage biologique de la peau 11

.

 

Par exemple, à la naissance d’un frère ou d’une sœur ou l’apparition subite d’un demi-frère ou d’une demi-soeur, vous êtes obligé de vous relier différemment au parent auquel vous êtes attaché. L'”ancien vous” ne peut plus exister à cause de la nouveauté dans la famille.

 

L’eczéma et le décodage biologique

 

Comme pour toutes les pathologies de la peau, il s’agit toujours pour l’eczéma, d’un conflit de séparation.

 

Le corps va éliminer les cellules superficielles de la peau dans le but d’améliorer le contact dans plus de proximité. Il diminue la distance entre votre peau et celle de la personne dont vous vous sentez séparé.

 

Il est question d’un conflit. Imaginez un enfant qui se retrouve en maternelle alors que sa petite sœur reste à la maison.

 

En même temps, il faut faire plaisir à sa mère donc aimer la petite sœur et souffrir de la nouvelle distance qui s’est établie parce qu’il est devenu « le grand ».

 

.

 decodage biologique de la peau 2

 

 

Le conflit c’est qu’il a encore besoin de tendresse et de câlins mais que les parents ne sont plus disponibles : ou ils se sont remis à travailler, ou ils s’occupent de quelqu’un d’autre.

 

Voici quelques situations susceptibles de vous amener à déclencher un eczéma si vous le vivez comme un conflit :

 

  • éloignement
  • adultère
  • déménagement
  • rupture ou séparation
  • divorce
  • brouille de famille
  • apparition d’un nouveau bébé
  • remariage de votre ex 😉
  • décès, accident
  • départ à l’étranger

 

Un enfant à tendance à faire un eczéma généralisé parce qu’il vit tout de façon globale et épidermique. Le décodage biologique utilise le langage des oiseaux : dans le cas de l’eczéma, il peut s’agir de l’ex-aimé, ex-aima.

 

Un adulte est plus fragmenté dan ses ressentis et localise l’eczéma en fonction du symbole relié à l’organe ou la partie du corps touchée :

  • Au niveau de l’oreille, on n’entend plus la voie aimée.

  • Au niveau des paupière ou des yeux, on ne voit plus le regard aimé
  • Au niveau de la bouche, on n’a plus le bisou de l’être aimé
  • Au niveau des bras, on n’est plus dans les bras de l’aimé
  • Au niveau des mains, on ne peut plus toucher ou être touché etc.

 

Lorsque l’ eczéma touche un bébé, c’est surtout dans sa vie intra-utérine qu’il faudra chercher ainsi que les conflits de séparation non conscients vécus par les parents. (grossesse non désirée, décès)

 

Sachant que les enfants portent l’inconscient de leurs parents, un bébé peut aussi porter le conflit de séparation de ses parents à l’âge où ils étaient eux-même nourrissons.

.

 decodage biologique de la peau 3

 

 

Ainsi, grâce à vos enfants, pas moyen d’échapper à vos blessures non-conscientes !

 

Urticaire

 

Les problèmes d’urticaire sont légèrement différents : d’un côté vous vivez un conflit de séparation, vous voudriez être plus proche de l’autre mais vous vous sentez rejeté par l’objet de votre désir.

 

Résultat la relation est trop souffrante. A cause du rejet, vous voulez mettre de la distance pour moins souffrir mais vous n’arrivez ni à vivre avec, ni à vivre sans.

 

Verrue

 

C’est un conflit de souillure.  Vous faites quelque chose dont vous vous sentez coupable ou vous êtes coupable de faire moins bien que les autres. Dans certains vas, vous avez honte d’un membre de la famille.

 

Dans le cas des verrues aux mains, vous êtes en conflit avec ce que vous faites. Pour un enfant cela peut être la honte d’avoir une écriture qui n’est pas belle.

 

Zona

 

Dans un zona c’est l’épiderme et les nerfs qui sont touchés. Vous êtes aussi dans un conflit de séparation et vous vous êtes senti blessé.

 

Une personne de votre entourage vous met en gros stress émotionnel. Perdre son affection vous met en grande insécurité.

 

Cela ne veut d’ailleurs pas dire que la perte de l’affection soit réelle, mais c’est ainsi que vous le vivez.

 

Herpès

 

Avec un herpès, vous êtes aussi dans un conflit de séparation avec souillure. Pendant que je préparais l’article, la vie m’a fait un petit clin d’œil ! Mon cerveau a choisi pour m’aider un petit herpès sur le bord de la lèvre.

 

.

decodage biologique de la peau 9 

 

Cela m’arrive de temps en temps et j’ai souvent mis cela sur le dos de la fatigue….aujourd’hui ce n’est plus possible. J’ai investigué où était le conflit de séparation et avec qui.

 

Dans les manuels de décodage biologique, on voit souvent que l’herpès est un conflit du « bisou » qu’on attend.

 

Là ce n’était pas du tout le cas. Le plus étonnant c’est que le conflit que mon corps a incarné a été immédiat. Une heure après, j’ai commencé à sentir des picotements sur la lèvre !

 

Mon ressenti dans la situation était de me sentir utilisée. Au moment où la personne aurait pu me renvoyer l’ascenseur, elle a préféré investir son énergie ailleurs que dans la relation avec moi. J’ai trouvé cela moche.

 

J’ai senti ma mémoire cellulaire s’activer dans l’instant mais je n’ai pas osé dire ce que je venais de ressentir. D’où la bouche. Je n’ai pas parlé sur le coup.

 

L’herpès n’a pas duré et pour une fois ne s’est pas du tout étendu car j’ai rectifié rapidement et tout est rentré dans l’ordre.

 

Vitiligo

 

Le vitiligo est une maladie de l’épiderme qui se caractérise par des taches blanches qui apparaissent et qui dépigmentent la peau.

 

.

 decodage biologique de la peau 5

 

 

Bien que la médecine invoque la génétique, elle s’entend tout de même à dire que le vitiligo apparaît souvent après un traumatisme ou un très grand stress émotionnel.

 

La blessure est aussi un conflit de séparation avec la notion de laideur à la clé ou de souillure. On se sent maltraité.

 

Si vous regardez la forme que prend la maladie, il est question de blanchir, nettoyer quelque chose de sale.

 

La chose sale en question peut être une remarque, une critique et vous cherchez à récupérer une bonne image auprès de quelqu’un qui vous salit, ne veut plus vous voir, ou les deux à la fois!

 

C’est ce qu’on appelle un conflit de séparation avec souillure. Cette pathologie se retrouve dans certains cas d’abus d’enfants même si ces abus ne sont pas toujours d’ordre sexuel.

 

Le conflit est souvent brutal et plutôt moche. Vous tentez par tous les moyens d’être le plus propre et le plus pur possible.

 

Le vitiligo était la maladie de base de Michaël Jackson. Il a été reconnu comme un enfant abusé dans le sens où il était obligé de travailler pour gagner de l’argent par ses prestations.

 

.

 decodage biologique de la peau 4

 

 

Pourtant le vitiligo n’est pas apparu lorsqu’il était jeune alors que c’est là la racine de l’abus. Il n’y a pas eu d’études de faites quant aux causes de son vitiligo car le décodage biologique n’est pas aussi connu aux US.

 

Mon intuition est que cela a commencé quant des rumeurs ont circulé par rapport à sa sexualité (quelque chose de moche) et où certainement un ami proche ou quelqu’un de sa famille l’a condamné et s’est séparé de lui.

 

J’ai toujours eu beaucoup de compassion pour ce formidable musicien. Je l’ai trouvé d’une grande humanité mais je n’avais jamais fait le rapprochement entre le blanchiment de sa peau et son vitiligo.

 

Il est bien sur allé dans le sens du blanchiment total de la peau (en plus de quelques autres retouches) mais c’était sans doute au départ pour cacher sa maladie plus que pour renier ses origines africaines !

 

En guise de conclusion

 

Si toute maladie commence par un choc psychologique ou émotionnel (si petit soit-il), il suffit de résoudre le problème qui l’a déclenché.

 

Lorsque le problème en question est la mort de quelqu’un, c’est à dire qu’il n’y a pas de solution dans cette vie pour revoir la personne, alors un travail de deuil est nécessaire.

 

La guérison ne dépend pas de la maladie mais de la capacité que vous avez à vivre les émotions impliquées et à rectifier ce qui cause votre stress.

 

De là, vous pouvez aisément accéder à vos capacités de guérison et profiter pleinement de la force et de la puissance de votre système immunitaire.

 

A priori, il ne devrait pas rester beaucoup de maladies incurables !

 

Pour ce que la médecine ne sait pas soigner, vous avez toujours à votre disposition la possibilité de résoudre le conflit à l’origine de votre maladie.

 

Le décodage biologique est le petit plus qui vous fait garder l’espoir là où un diagnostic vous a condamné.

 

Et vous, cherchez-vous le sens caché de vos petits bobos? Laissez un commentaire!

Share This Post

79 pings

    Les commentaires sont désactivés.