«

»

Mai 02

Ne révélez pas ma clé du succès…

 

 Tout d’abord, ai-je une clé du succès?

 

En lisant le titre des articles qui participent à la croisée des blogs, je me suis aperçue qu’il y était beaucoup question d’échec.


D’ailleurs, le dictionnaire, de façon inattendue, précise : «succès :  résultat favorable ou défavorable d’une situation entreprise ».


C’est Jean-Marc de planete-coaching.com qui a lancé le sujet de la clé du succès .


Je n’étais pas partie pour écrire sur l’échec et pourtant j’ai senti que cela résonnait en moi, je vous en parlerai à la fin de cet article.


Tout d’abord, j’ai cherché dans ma vie ce que je pouvais considérer comme un succès.


La première image qui m’est venue est celle d’avoir été reçue première sur des milliers au concours de l’Éducation Nationale à Paris.


On peut s’imaginer que j’avais la clé du succès, la chance ou le hasard afin d’obtenir ce que je désirais le plus dans ma vie.


Pourtant, à cette époque, je ne connaissais ni la pensée positive ni la clé du succès,.


Je n’avais rien fait à part m’inscrire au concours. J’ai effectivement posé un acte, mais c’est tout. C’est un succès car j’ai atteint la réalisation d’un rêve auquel je tenais vraiment.





A l’époque, je n’avais rien d’autre dans ma vie . J’étais comme le regard de l’aigle sur sa proie, il me fallait ce concours et je n’avais pas le choix.


Je n’étais pas sure de moi, je ne respirais pas la confiance, il n’y avait juste aucun doute à propos de ce que je devais faire, je voulais cette sécurité!


Ma clé du succès de l’époque: ma réussite est venue de ce que j’étais, pas de ce que j’ai fait pour l’obtenir.


«Tous les hommes font la même erreur, de s’imaginer que bonheur veut dire que tous les vœux se réalisent” Léon Tolstoï

 




En réalité, bien que j’aie eu la réalisation de mon vœu au-delà de mes espérances,  je n’étais pas heureuse.


J’ai cherché par la suite à reproduire d’autres succès et me suis retrouvée sur les pistes de la loi d’attraction.

 



Ma nouvelle  clé du succès : la loi d’attraction

 


J’ai adoré suivre la piste du magicien et du « Secret » :



  • Choisis ce que tu désires obtenir
  • Crois à ce que tu désires comme étant accessible
  • Pense régulièrement à ce que tu désires
  • Ressens-le comme si c’était arrivé
  • Visualise-le avec intensité
  • Sois reconnaissant de tout ce que tu as déjà créé
  • Lâche prise et laisse l’univers te l’amener.

 


Ça a bien marché. Et la vie m’a apporté beaucoup de mes envies. J’ai déménagé là où j’avais envie de vivre.


J’ai loué la maison que j’avais envie d’habiter, j’ai arrêté mon travail et je me suis lancée à plein temps dans ce que j’aime faire:

 

  • enseigner,
  • guider,
  • coacher,
  • améliorer la vie des autres,
  • élever les consciences,
  • voir les humains se transformer.

 

 


En résumé, j’ai mené la vie que je voulais et j’ai rejoint Mark Twain :

 

Le secret du succès est de faire de ta vocation tes vacances”M.Twain

 


Je ne travaille que les weekends pour être bien certaine de me savoir en vacances quand je travaille !


Je mesure donc mon succès à mon taux de satisfaction: me sentir bien, faire ce que j’aime et rendre le monde meilleur en partant que je ne l’ai trouvé en atterrissant. Une véritable clé du succès, non?


Avoir fait plus pour le monde que le monde n’a fait pour vous : c’est ça, le succès.Henry Ford



Pourtant, il manque quelque chose à cette clé car il y a  un objectif que je n’arrive pas à atteindre pour le moment. J’ai essayé tous mes outils à succès (et ma panoplie est grande), mais quelque chose résiste.

 

 

 

 

Un os dans ma moulinette

 

J’ai écrit un livre sur un sujet qui me passionne (la psychologie des couleurs) mais je n’arrive pourtant pas à le faire publier. Je pourrais le faire éditer en ebook sur Kindle mais j’ai envie de le respirer sur papier.


Je l’ai visualisé comme si je l’avais dans ma main, je l’ai ressenti intensément, j’ai médité sur tous ceux qui le liraient, j’ai lâché,etc…


Il y a donc quelques chose qui ne fonctionne pas. Dans ma clé du succès j’ai rajouté: surtout ne pas me comparer aux autres (le livre de mon mari a été publié, lui!).


Cela signifie, qu’en vertu de causes encore inconnues, il n’est pour le moment pas possible de faire autrement. On pourrait dire que c’est un échec.


Je ne suis pas du genre à lâcher le morceau vous vous en doutez…je me console pour le moment avec une citation de Swami Prajnanpad.


Le succès ne consiste pas à ne jamais faire d’erreurs, mais à ne jamais faire la même deux fois.Swami Prajñanpad (1891-1974)


Swami Prajnanpad, c’est qui ça?

 

 

Je ne résiste pas au désir de vous parler un peu de lui car il fait partie de ma véritable clé du succès. C’est un maître indien qui a incorporé la psychologie occidentale dans sa pratique.

 

Nous avons entendu parler de Swami Prajnanpad grâce à quelques uns de ses disciples français dont Arnaud Desjardins (1925-2011) qui a participé à sa venue en France à l’époque.


 

 

 

 

Il n’existe pas d’écrits de Swami Prrajnanpad, juste des recueils de ses lettres-réponses à ses disciples.

 

Arnaud Desjardins parle de sa première rencontre avec Swami Prajnanpad. Je vous propose cette courte vidéo pleine d’enseignements avant de lire la suite.

 

Tenez bon malgré son accent à couper au couteau, il relate avec authenticité et humour le choc de sa rencontre ainsi que  le coup de bambou sur son égo.

http://youtu.be/5bqpWKidCIE






Qu’est-ce que cela a à voir avec la clé du succès ?

 


Je suis interpellé car cela rentre exactement dans ma quête d’aujourd’hui. Swami Prajnanpad est un adepte du “oui” à tout. “Oui c’est cela qui m’arrive” et il y a une raison, avant même de chercher des solutions.


C’est d’une évidence crasse …mais il fallait y penser : « Tu veux la santé, occupe-toi de la maladie, des raisons pour lesquelles tu tousses »


Enlève toutes les causes de la maladie et il te reste la santé. Chaque effet a une cause, enlève la cause et l’effet disparaîtra.


Donc, oui mon livre n’est pas publié, je vais m’occuper de l’impossibilité temporaire de ne pas avoir mon nom au grand jour sur un ouvrage.


Je vais donc suivre les conseils de Swami Prajnanpad car la clé du succès n’est pas une recette de cuisine: fais ceci, fais cela et tu obtiendras un résultat heureux sinon, pourquoi n’êtes-vous pas tous milliardaires?




Nous ne sommes pas dans le monde, nous sommes dans notre monde.

 

 

Lorsqu’on a épuisé les stratégies gagnantes sans succès, il faut regarder du côté de l’inconscient.


L’inventeur de la technique Ho’oponopono dirait qu’il y a une « mémoire, c’est à dire une ingérence du passé dans le présent.


Cette ingérence du passé dans nos cellules et notre présent nous enferme dans notre monde que nous  projetons sur LE monde bien que nous n’en ayons pas conscience.


Nous rayonnons nos peurs que la vie soit difficile comme par le passé. Nous projetons nos espoirs qu’elle soit merveilleuse comme nous la rêvons. Dans les deux cas, nous vivons un rêve, pas l’instant présent.


Comment savons-nous que nous rêvons? Parce que nous sommes pas totalement heureux ou, comme dans mon cas, parce notre désir ne se réalise pas .


Notre non-succès vient  nous obliger à sortir du rêve. Alors comment ne pas être dans la gratitude de cet échec ?


Une chose est certaine, avec la loi d’attraction, j’attire non pas ce que je VEUX mais j’attire ce que JE SUIS ! Voilà ma vraie clé du succès.


Je vous l’accorde, c’est un poil plus difficile à créer que ce qu’on voudrait nous laisser croire…(je vous avais dit que je vous tiendrais au courant dès que j’aurais des nouvelles de la parution de mon bouquin et bien, nous y sommes, il paraitra fin du printemps 2013.


A bientôt donc la clé du succès!

Et, vous, qu’est ce qui vous résiste aujourd’hui malgré tous vos efforts?





Share This Post

94 pings

    Les commentaires sont désactivés.