«

»

Jan 27

Trois tranches de quete

Réussir sa vie en trois étapes

Cet article est proposé dans le cadre de la Croisée des blogs organisée en Février 2012 sur le blog de jean-Yves de http://www.potiondevie.fr sur le thème “les trois tournants de votre vie”

Ma vie a commencé dans une école, une  partie de mes proches faisaient partie de la grande famille de l’éducation nationale. J’y suis finalement rentrée à l’âge de 2 ans et je n’en suis jamais sortie jusqu’à récemment…

Apprendre et encore apprendre ce que les autres ont appris et transmis. Tout était bien tracé pour moi, je n’avais qu’à suivre une recette qui fonctionne avec la retraite à la fin. Je n’avais qu’à me remplir de savoir et je serais en sécurité à vie. Réussir sa vie n’était pas une option.

Seulement le pot a cassé à l’adolescence. L’ambiance familiale s’est assombrie, les joies de l’école se sont transformées en corvées. Mes forces m’ont quitté au cours d’une longue mononucléose et la vie a perdu son piment.

C’était l’été de mes quinze ans. J’ai confusément senti que tout était fini des réjouissances de cette vie. Alors l’idée la plus incongrue m’est passée par la tête.


Réussir sa vie:1ère partie,” when there is a will, there is a way”

là où il y a une volonté, il y a un chemin.

 

 

j’ai décidé de faire le tour de l’Oisans

 

tour-de-loisans


Long de 176 kilomètres, le GR 54 est l’un des plus difficiles d’Europe, presque 13000 m de dénivelée, 11 jours de marche, 14 cols dont un, l’Aup Martin à plus de 2700mètres, 8 heures de marche par jour allant parfois jusqu’à 10 heures…12 kilos sur le dos (je comprends mieux pourquoi je choisis le Népal aujourd’hui!)

Un truc de fou. J’ai confusément choisi d’en baver mais pour une bonne raison cette fois. Et je n’ai pas été déçue. Du froid, de la neige au col, des courtes nuits sur le sol dur de la tente… mais le paysage fantastique des Écrins.

J’ai mis du temps à comprendre ce qui me plaisait dans cette aventure. Et puis j’ai mis un mot dessus, la liberté de l’itinérance.

Ne pas savoir de quoi va être fait le chemin. Ne pas savoir où je vais dormir, ce que je vais trouver comme nourriture, le temps qu’il va faire. Tout prend une importance capitale en trekking.

Dans les moments difficiles, il ne reste que le souffle, il n’y a pas d’autre problème au monde que respirer ! Quel soulagement !

Ne jamais revenir sur ses pas, ne jamais croiser deux fois le même paysage. L’aventure à chaque virage. La vraie, celle qui finit sous l’orage au col. Celle où on se perd dans le brouillard, celle qui parle aux tripes.

On a peur, on rit, on pleure, on a mal aux pieds, on en a marre, on a froid, et puis le soleil arrive et la vie s’illumine. Je suis rentrée transformée. J’avais compris l’essentiel de ma leçon :

 

 

La vie est un chemin, je peux me mettre en route.

Mon existence s’est transformée en quête.

Réussir sa vie, 2ème partie : un vieil adage tantrique.

 

 

J’ai cherché partout, forte de ma trouvaille. A moins de 30 ans, J’avais fait mes études au Canada, visité l’Alaska, Hawaï pour finir en Inde.



Je cherchais un maître à cette étape de ma quête . La route qui menait au Ladakh s’était écroulée et j’attendais depuis une semaine, coincée à Srinagar que les militaires la rouvrent.

Le chauffeur de taxi qui était devenu un ami m’a alors proposé d’aller chez son propre maître à défaut de Tibétains du Ladakh.

J’ai alors rencontré un petit homme centenaire assez hallucinant dans une vieille cabane remplie de rats. J’y ai passé des heures à somnoler sans rien comprendre jusqu’au petit matin où je l’ai clairement entendu me dire, à moins que je ne l’aie rêvé : « ton chemin passe par la Suisse ».

J’ai poursuivi ma quête en France jusqu’à ce que je rencontre le Tantrisme Shivaïte du Cachemire (dont Srinagar est la capitale !) sous les traits d’un maître Suisse.

C’est là que j’ai compris que ce petit homme que j’avais rencontré était bel et bien un maître tantrique mais que mon mental qui cherchait des hommes en robe rouge et safran n’avait pas reconnu !

Au bout de plusieurs années de pratique un phrase lancée comme un koan a claqué dans mes oreilles :

 

 

Ce qui est ici est ailleurs, ce qui n’est pas ici n’est nulle part.

 

Cela m’a fait l’effet d’une bombe. J’ai compris en un instant que la quête telle que je l’avais engagée, était finie. Je n’avais plus besoin de parcourir le monde à la recherche des maîtres. Je venais de découvrir que la quête est… intérieure.


Réussir sa vie, 3ème partie : Ganga, déesse du Gange, épouse de Shiva.

 

 

 

C’était pour mes 50 ans. Pour la première fois depuis l’épisode ci-dessus, j’avais décidé de retourner en Inde pour la célébration de la Kumbh Mela, probablement le plus grand pèlerinage sur terre. 

C’était l’année où j’avais décidé de laisser tomber l’éducation nationale pour me consacrer à mon second métier, celui de thérapeute. Je visitais alors Varanasi (Bénarès) pour la première fois.

Je découvrais une Inde moyenâgeuse comme lors de mon premier voyage.

J’avais assisté à toutes les cérémonies du feu sur le bord du Gange et le dernier matin, je me levai à l’aube pour la cérémonie du lever de soleil.

Lorsqu’il est apparu dans le ciel grisé, illuminant les ablutions des indiens, j’ai eu l’étrange impression de me dédoubler.

Je me suis vue indienne, mêlée à la foule des pèlerins et j’implorais le Gange de m’offrir une vie meilleure. Je me suis vue moi aussi aujourd’hui dans mes habits d’européenne, venue saluer le Gange et remercier pour la vie meilleure que j’avais reçue.

L’instant était intense. Je sentais une joie incommensurable d’avoir réussi l’incroyable exploit d’avoir obtenu la vie que je désirais à l’époque.




La phrase qui clôture les Tantras est alors descendue à l’intérieur de moi :


Tu es ce que tu cherches

 

J’avais la preuve que je possède le pouvoir de créer ce que je désire.

 

Depuis, je n’ai pas repris le sentier de l’éducation…je transmets ce que j’ai appris sur mon chemin, ce qui n’est pas écrit dans les livres, un savoir être qui permet à chacun de trouver sa voie.

J’accompagne ceux qui le souhaitent dans des voyages initiatiques. J’aide à dégager les obstacles pour plus de lumière et de clarté.

 C’est alors qu’Aurélien est apparu sur mon écran. Il n’y a pas de hasard.

L’idée d’un blog a pris naissance comme un évidence… me mettre à écrire, témoigner de ma route et déployer mes ailes sur la toile…

 

N’hésitez pas à laisser une impression, un commentaire.

 

Share This Post

35 comments

  1. Sco!

    Allô Hannah,

    Ton article est vraiment super. Que de cheminement tant au sens propre qu’au sens figuré.

    Sans avoir parcouru le monde comme toi, j’ai découvert moi aussi que ce que je cherche est à l’intérieur de moi. Pour y arriver, il faut par contre dépoussiérer et enlever les obstacles lorsqu’on est resté «sur place», lorsqu’on a pas rencontré des maîtres en personne.

    Je salue aussi ton courage d’aimer partir sans savoir où tu vas, sans savoir ce que tu vas manger, ni qui tu vas rencontrer. J’admire ceux qui peuvent voyager ainsi.

    Namasté!
    Sco! 🙂
    Sco! Articles récents..Resto sans routineMy Profile

    1. adminhannah

      Bonsoir Sco! et merci de ta réponse. J’espère que tu vas nous faire le plaisir d’écrire aussi sur les trois évènements qui ont transformé ta vie!

  2. Aude

    Bonjour Hannah,
    Quelles belles tranches de vie tu nous décris là !
    Je suis heureuse d’entrevoir ton chemin, et je dois dire qu’il me fait bien envie.
    Quoiqu’il en soit, je suis (sur) mon chemin moi aussi, différent peut être mais au final, je compte bien me débarrasser de toutes ces croyances qui m’empêchent de vivre dans la joie, la paix et l’amour au quotidien !
    Merci pour tes partages, je reviendrai souvent sur ton blog !

    1. adminhannah

      Bonsoir Aude,
      Merci pour ton partage. Tu as choisi un chemin étonnant qui me donne une idée pour écrire un article à propos des animaux qui nous accompagnent.

  3. Héloïse

    Très beau témoignage Hannah. Et en toute sincérité, transparence, merci de le partager! Nous cherchons parfois bien loin ce qui se trouve en nous, et en effet, si ce n’est pas en soi, on ne le trouvera pas ailleurs. Mais ça il faut le découvrir par soi-même, même si ça veut dire marcher des Km ou partir en Inde 😉 ce faisant on profite de l’aventure et on grandit …

    1. adminhannah

      Merci pour le commentaire, Héloïse, j’ai profité du thème de la croisée des blogs un peu plus personnel. J’ai hâte de lire les expériences de chacun.

  4. Nathalie

    bonjour Hannah,
    merci de ton partage et de ce passage de vie offert, riche et très beau.

    Un petit gout de déjà vécu chez moi, “Tu es ce que tu cherches” est très fort en ressonnance avec moi aussi.

    bonne continuation sur ton chemin 😉
    Nathalie Articles récents..Trois virages parmi tant d’autresMy Profile

    1. adminhannah

      Bonsoir Nathalie et merci de ce petit saut chez moi. Je vois que tu as participé aussi à cette croisée des blogs, je vais voir de quoi est jalonné ton chemin…

  5. Elisandre (le Royaume Amoureux)

    Merci Hannah du partage de ta riche expérience !

    je suis bien d’accord avec toi, la quete est intérieure, mais on voit quand meme que le voyage lui est extérieur;
    Cela peut etre un voyage géographique ou des voyages intellectuels par la recherche de la connaissance ou des voyages amoureux.
    Les deux ensemble font un tout;
    A bientot
    Elisandre
    Elisandre (le Royaume Amoureux) Articles récents..2012 la suite du défi amoureux : de la rencontre à la relationMy Profile

    1. adminhannah

      Bonjour Elisandre,
      C’est un peu comme l’alchismiste de Paolo Coelho, il faut parfois être à l’autre bout du monde pour récupérer l’info du trésor qui est caché dans notre jardin!

  6. Jean-Marc

    Merci Hannah pour le partage de ce parcours initiatique haut en couleurs.

    Bien amicalement,
    Jean-Marc
    Jean-Marc Articles récents..Par : caroleduboismediumMy Profile

  7. Nathalie

    Quel magnifique partage ! Merci Hannah d’écrire sur les moments forts de ta vie et surtout d’y donner du sens. Cela m’interroge sur mon propre parcours et en ça cela y donne une teinte passionnante…

    1. adminhannah

      Bonjour Nathalie,
      Merci de ton commentaire.
      Je t’invite à partager dans les commentaires ce sur quoi ça t’interroge à la lecture de cet article.

  8. Jean-Yves

    Merci de ta contribution Hannah !

    Le chemin est semble t-il plus important que le but lui-même.

    Je suis envieux de ton parcours qui t’as mené au plus proche de la nature, au plus proche de la spiritualité.

    Trois voyages parmi tant d’autres… effectivement, en choisir trois n’est pas chose aisée, mais tu as su, à mon sens, très bien intégrer le sujet et nous faire partager un bout de ta quête 🙂

    A très bientôt,
    JY
    Jean-Yves Articles récents..Guide de la confiance en soiMy Profile

    1. adminhannah

      Bonjour Jean-Yves,
      Je tiens à te remercier d’avoir proposé un sujet de croisée des blogs passionnant.
      Parler de soi rapproche les blogueurs et il est bon de s’écarter un peu des sujets techniques.
      J’aurai besoin de tes conseils si je veux organiser moi-même une prochaine croisée!

  9. Jean

    Magnifique, Hannah, ton article.
    C’est beau et émouvant.
    C’est vrai que ce thème rapproche les blogueurs.
    Un régal !
    Jean Articles récents..Adoptez la Gratitude AttitudeMy Profile

    1. adminhannah

      Bonsoir Jean,
      Merci de tes encouragements. J’ai remarqué que cette croisée des blogs avait inspiré beaucoup de blogueurs et délié les langues…

  10. Michaël

    C’est beau.
    Personnellement je n’aspire qu’à une chose : vivre ma vie libre et comme je l’entend. Si j’ai envie de vivre ce type d’aventure (aller jusqu’à la Chine à vélo, marcher dans l’himalaya, étudier la médecine chinoise en Chine…), et de privilégier ma vie “interne”, il y a beaucoup de pression (surtout dans mes études) qui m’incite à rentrer dans le rang.
    Mais la vie métro-boulot-dodo me paraît tellement chiante que j’ai tous les jours cette idée en tête : prendre mes ailes, oublier nos contraintes sociales et vivre sans filets. Je sais que je n’ai pas besoin de beaucoup d’argent pour m’occuper de moi.
    La seule chose qui me retient c’est l’idée d’un jour avoir des enfants et de ne pas être capable financièrement de m’en occuper…

    Comment se libérer de toutes ces idées qui veulent que l’on reste bien au chaud à économiser pour l’avenir ?

    1. adminhannah

      bonsoir Michaël,
      S’occuper de la matière est un must tu as raison. Moi j’ai fait d’autres choix parce que je ne pouvais pas faire autrement mais j’avais la sécurité financière de l’éducation nationale.Ça doit être possible de concilier les deux.Avoir des enfants est aussi une grande aventure!

  11. virginie

    C’est un très beau parcours je trouve… J’admire les personnes comme toi, qui n’ont pas peur de l’inconnu ou qui ont ce courage malgré la peur..! Ton témoignage me fait penser à “L’alchimiste” de Paulo Coelho, un livre que j’ai lu il y a quelques années maintenant et qui m’avait pas mal bouleversée et aussi dérangée, car cela faisait bien longtemps que j’étais en quête, de l’Autre ou bien l’autre partie de moi-même, j’ai toujours ressenti un vide immense en moi. Et donc j’ai trouvé ce livre passionnant mais la fin dérangeante car j’ai entraperçu une réponse mais elle était loin d’être claire et complète.
    Aujourd’hui j’ai compris que c’était à l’intérieur de moi, avant je ne comprenais pas du tout car je ressentais que c’était à la fois intérieur et extérieur (une personne), maintenant que j’ai enfin compris et que je me sens moins vide, j’espère trouver mon chemin moi aussi malgré certaines peurs ou questionnements toujours présents à certains moments. (l’impression que ça n’en finira jamais…)
    Merci pour ce très bel article 🙂

    1. adminhannah

      Bonsoir Virginie,
      Je pense vraiment qu’il n’est plus nécessaire de parcourir le monde aujourd’hui quand on quête son Grand Soi. Je continue à faire des treks au Népal car l’énergie est époustouflante et facilite la reconnexion mais les énergies de 2012 devraient être propices pour trouver enfin la paix. Le seul obstacle, tu as raison, c’est la peur. La peur est une défense et l’impression que ça ne finira jamais est aussi la peur que ça ne finisse jamais. Peut-être que c’est une bonne piste à suivre pour toi et le “ça ne s’arrêtera jamais” fait peut-être référence à quelque chose du passé vécu dans l’impuissance et qui vient juste parasiter en 2012 ta capacité à te sentir vraiment bien.

  12. Jean-Yves

    Salut Hannah,

    c’était pour te dire que l’article de fin de la croisée des blogs de février était paru ! 🙂

    Viens le découvrir en cliquant sur le lien à la fin de mon commentaire !

    Merci encore de ta contribution
    Jean-Yves Articles récents..Destins croisés des blogsMy Profile

    1. adminhannah

      Bonjour jean-Yves
      Merci à toi surtout d’avoir choisi ce thème intimiste et de nous avoir permis de nous exprimer.

  13. zenie

    Bonjour Hannah, que d’aventures ! j’ai pris beaucoup de plaisir à te lire. merci pour ce bel article !
    je retiendrais une phrase que je suis entrain de comprendre en ce moment ” tu es ce que tu cherches.. ”

    zenie
    zenie Articles récents..il m’attendait…My Profile

    1. adminhannah

      Bonjour Zénie,
      Merci pour ton commentaire. Cette phrase est très d’actualité mais pas simple à intégrer!
      Je suis allée voir qui t’attendait dans ton dernier article, j’espère que tu as répondu à ma question!

  14. Patrick

    Bien le bonjour à toi Hannah,

    J’ai pris beaucoup de plaisir à lire la richesse de ton parcours.
    Puis lorsque je lis ces deux dernières phrases : ” Tu es ce que tu cherches –
    J’avais la preuve que je possède le pouvoir de créer ce que je désire.”

    Cela me touche beaucoup car ce que je vis en ce moment, surtout depuis l’an dernier…
    me rapproche de l’Inde et certains maîtres. Je t’en parle d’ici peu via email, si tu veux bien 🙂
    Tout de bon pour toi Hannah,
    Namasté 🙂
    Patrick
    Patrick Articles récents..3 paliers décisifs pour une croissance personnelle à 50 ansMy Profile

    1. adminhannah

      Bonsoir Patrick,
      Merci de ton passage sur mon blog. Je suis allée lire aussi tes péripéties. Je partage avec toi le fait de surmonter de grosses épreuves.
      Au plaisir de te lire.

  15. samuel

    Bonjour hannah,

    il est vraiment remarquable ces 3 épisodes de ta vie.

    là où il y a volonté il y a le chemin.
    C’est la phrase que j’ai retenue de ton parcours.

    Elle est simple, mais a pourtant un poids considérable dans le début d’une activicté ou d’un projet.

    bonne journée,

    samuel
    samuel Articles récents..Les 3 decouvertes qui ont change ma vieMy Profile

    1. adminhannah

      Bonsoir Samuel et merci de ton commentaire.
      Tu as raison, c’est un peu avec ça que nous fonctionnons sur nos blogs pour garder l’enthousiasme et la certitude que tout cela va aboutir à l’endroit que nous désirons.

  16. Quentin Cottereau

    Très belle histoire Hannah !

    Merci pour ton partage, et bravo pour toutes ces expériences.
    Une phrase retient particulièrement mon attention :
    “Ce qui est ici est ailleurs, ce qui n’est pas ici n’est nulle part.”
    Quentin Cottereau Articles récents..L’éveil de votre Puissance Intérieure de Anthony RobbinsMy Profile

    1. adminhannah

      Bonsoir Quentin et merci de ton commentaire. je suis allée faire un tour sur ton blog où tu relates tes exploits peu ordinaires!

  17. andré

    bonjour Hannah

    nous nous connaissons déjà puisque en partageant avec toi j’avais mis un de tes articles (pourquoi les moines se marient) sur mon blog
    ravi de te revoir sur la croisée des blogs avec jean yves aux commandes
    trois tranches de quête
    rien que dans le titre (je perçois un humour d’initié) lol
    on dit que les voyages forment la jeunesse
    je dirais que pour toi c’est en plus révélateur de ton être essentiel
    je comprends pourquoi Aurélien se trouve sur ton chemin (les voyages)
    et que rien ne se fait par hasard sauf que si puisque hasard à sa source est de l’Aréméen et veut dire parole de Dieu…
    @ bientôt
    andré
    http://www.idees-detentes.com

    1. adminhannah

      Bonjour André,
      Ravi de te revoir,
      Oui c’était deux croisées de blogs coup sur coup et j’ai vu que tu y avais participé aussi. Parlant de voyages, tu as raison, après le Népal, je pars en Thaïlande la semaine prochaine pour souffler sous les cocotiers! Es tu fan de voyages aussi?
      Je te retrouve sur ton blog. A très bientôt.

  18. Corinne

    Bonjour Hannah,
    Je lis avec plaisir ta quête intérieure.
    Que de chemin parcouru…
    Que de belles rencontres /expériences qui t’ont fait avancer !
    Quoi de plus beau qu’un blog pour partager !
    @bientôt
    Corinne
    Corinne Articles récents..Les plantes stabilisées : une solution si vous n’avez pas la main verte !My Profile

    1. adminhannah

      Bonjour Corinne et merci de passer sur mon blog. Vas tu participer à la croisée des blogs?

Les commentaires sont désactivés.

Partagez
Tweetez
+1