57 réponses

  1. Michel @ Changer Gagner
    16 septembre 2014

    Bonjour !

    J’ai essayé de lire 2 bouquins sur la méthode TIPI, mais je n’ai pas compris grand chose. Comment pratiquer seul ? Dans les 2 livres il est dit que la technique est expliquée, mais je n’ai rien trouvé.
    Michel @ Changer Gagner Articles récents..Une histoire qui fait maigrir par la penséeMy Profile

    • Hannah
      18 septembre 2014

      Bonjour Michel,
      Un premier accompagnement n’est pas du luxe.
      Après c’est très facile de pratiquer l’auto-Tipi.

      • jocelyne
        19 septembre 2014

        bonjour hannah
        je n’ai reçu aucun livre ni vidéo après mon inscription ???
        merci
        Jocelyne

      • Hannah
        19 septembre 2014

        Bonjour Jocelyne, je vous réponds sur votre mail.

  2. Danielle Ben YAMIN
    16 septembre 2014

    Remarquable cettte exposition même avec les qs photos transmises
    Merci pour ce témoignage vrai …j aurais eu le même ressenti ….
    Avec mes meilleures pensées
    Danielle

    • Hannah
      16 septembre 2014

      Merci Danièle de votre commentaire,
      L’expo est passée une fois en France
      mais aujourd’hui il faut se déplacer ailleurs
      pour la voir!

  3. Louise
    16 septembre 2014

    Bonjour Hannah,

    Oh c’est la première fois que je me rendre compte en écrivant “Hannah” que votre nom se lit dans les deux sens, de gauche à droite ou de droite à gauche ça donne toujours Hannah….

    Mon mari et moi sommes allés à l’exposition “Body World 2” à San Diego, CA en 2009. Mon fils, alors âgé de 8 ans, était avec nous. L’expérience n’a été que pure fascination. Le respect et en fait l’amour pour cette incroyable enveloppe qu’est le corps humain y est à son comble et il est quelque part désolant de voir que la morale dite de protection des valeurs humaines, autorise un certain journalisme de voyeurisme (genre Paris-Match pour la France pour n’en citer qu’un) et se scandalise de la plastination du corps humain.

    J’aimerai partage une histoire que m’a raconté un docteur, alors étudiant en médecine, qui pour payer ses études travaillait dans les chambres froides où les corps donner à la science étaient traités et placés dans des cases, avant d’être utilisés par les étudiants en médecine. Ces corps étaient principalement destinés à la dissection.

    Ce jour là, ils n’étaient que deux et il ne leur restait plus qu’un cadavre à traiter. Seulement, c’était la dépouille d’une femme énorme, plus de 100 kg qui, gonflée au formole avait triplé de volume et la seule case de disponible était tout en haut. Voilà donc nos deux étudiants travailleurs s’appliquant à lever ce corps massif déformé par la vie et le formole, mais devant faire face au problème, que le corps ne rentrerait pas dans la case. Alors, ils l’ont poussé et forcé pour le faire rentrer. Bref, ça n’a pas marché et le corps est descendu s’écraser sur le sol, explosant le formole et son contenu viscéral.

    Ces histoires, peu connues du grand public ne dérangeraient elles pas si elle étaient publiées? Le degré de conscience, de respect pour ces corps qui fut autrefois des gens comme vous et moi, sont loin des standards de la plastination. D’un côté on a: “ni vu, ni connu” donc ça pose pas de problème moral. De l’autre on a : “vu et reconnu” et ça pose des problèmes à certains.

    Je pense sincèrement que voir un cadavre de plus de 100 kg s’éclater au sol est plus traumatisant que les cadavres plastinés qui révèlent la magie du corps humain.

    Mon fils n’a aucunement été effrayé par l’exposition. Justement, ce qui nous en reste cinq ans plus tard n’est pas du tout une notion de mort, de cadavre, etc… mais le contraire, une compréhension de la vie, du mouvement, un profond respect du corps humain dans ses fonctions et ces capacités et également une dimension esthétique unique et cachée par “la tunique de peau” (terme emprunté à Annick de Souzenelle) qui n’a besoin d’aucun ajout, invention ou intervention. Une plasticité à l’état pur.

    • Hannah
      18 septembre 2014

      Bonjour Louise,
      Votre histoire est terrible!
      J’imagine que les écoles de médecine
      continuent à s’exercer sur des cadavres
      pas très élégants…

  4. Anne Naturel Bien Etre
    17 septembre 2014

    Bonjour Hannah,

    Je ne connaissais pas cette exposition. Merci pour cet article qui m’a permis de la découvrir.
    Je trouve les procédés réellement fascinants et impressionnants.

    Peur ? Non, mais émerveillement du corps humain et de toutes ses possibilités

    A très bientôt

    Anne
    Anne Naturel Bien Etre Articles récents..Liste des 38 Fleurs de Bach – Comment gérer ses émotionsMy Profile

    • Hannah
      18 septembre 2014

      Bonjour Anne,
      Merci de votre commentaire et de vos ressentis

  5. maryse
    17 septembre 2014

    Bonjour,
    Merci pour cette prise de conscience !
    Exposition superbe, je suis fascinée par elle mais aussi par votre raisonnement !
    Plein de bonheur !

    • Hannah
      18 septembre 2014

      Bonjour Maryse
      Je crois que c’est le bon mot pour cette expo: fascination.

  6. Léa
    17 septembre 2014

    La rentrée n’a pas été simple pour moi,
    j’en déduis que je dois certainement
    vivre à l’intérieur des émotions ou des
    peurs que je ne reconnais pas, je vais me
    pencher sur mon état.

    • Hannah
      18 septembre 2014

      Bonsoir Léa,
      C’est déjà un grand pas, reconnaître son état
      de stress émotionnel.

  7. Jenney
    17 septembre 2014

    Cet été j’ai eu à prendre des décisions et je voyais
    clairement que c’était la peur qui m’empêchait de
    poser des actes.
    Bien sur cela entraîne des conséquences, il y a ceux
    qui me suivent et ceux qui me jugent.
    Cela faisait partie des risques…

    • Hannah
      18 septembre 2014

      Bonjour,
      Devenir soi-même c’est prendre le risque de voir son carnet d’adresses
      se modifier.
      Nous faisons souvent des non-choix par peur de souffrir ou de faire
      souffrir les autres mais en fin de compte, c’est nous qui ne sommes
      pas heureux de pas être vrais.

  8. sylviane
    17 septembre 2014

    Bonjour Hannah

    J’ai entendu parler de cette exposition et la plastination c’est fascinant et déconcertant la machine humaine est une réussite et non cela ne me fait pas peur et je regrette de ne pouvoir y être allée

    J’avoue que les photos que tu as mises sont vraiment “parlantes” si tu me permets l’expression, déconcertant est le mot qui me revient et la photo du système nerveux est un magnifique tableau (pour moi)
    sylviane Articles récents..l’evidence de l’apres-vie de R. Moody et A. EbenMy Profile

    • Hannah
      18 septembre 2014

      Bonjour Sylviane,
      Le système nerveux est aussi mon chouchou,
      c’est presque ludique. Peut-être que le Portugal n’est
      pas opposé à ce type d’expo…

  9. Marie@Nourriture Sante
    17 septembre 2014

    Bonjour Hannah,

    Les discussions au sujet de cette expo avaient été d’ordre philosophique essentiellement, enfin pour les décideurs. La population avait plutôt réagi avec les peurs que tu as repérées très justement.
    Je ne savais pas que l’origine douteuse des corps chinois était “garantie” si je puis dire, parfait alors.

    Je suis estomaquée devant le moine thaïlandais, moi aussi je l’aurais touché !

    Oui, on a tous vérifié que la peur ou l’angoisse ne résolvent jamais rien, bien au contraire.
    Pourtant tout le monde ou presque s’y adonne régulièrement.

    Merci pour ce témoignage riche, car je n’irai pas à N-Y.

    Amicalement.
    Marie.
    Marie@Nourriture Sante Articles récents..Les produits laitiers sont-ils vraiment utiles ?My Profile

    • Hannah
      18 septembre 2014

      Bonjour Marie,
      C’est la grande mode en Thailande de mettre des reliques
      de moines plus vrais que nature.
      Certains sont grossiers mais celui-là, j’ai vu sur internet, dans les
      blogs que tout le monde s’était fait bluffer!

  10. Valérie
    17 septembre 2014

    bonjour,
    en France on a le musée Fragonard à Maison Alfort, qui montre la vie et le corps aussi (animal surtout mais ce n’est pas trop différent) et humain avec les “écorchés” (http://musee.vet-alfort.fr/web/Musee_Fragonard/48-les-collections.php). Il date a priori de 1766 donc a une vision bien moins moderne que l’expo que tu évoques, Hannah, mais pour l’époque l’esprit était je pense exactement le même.
    Et en effet la façon dont un corps fonctionne c’est magnifique, tout est si bien fait, les coupes au microscope de plantes ou d’etres vivants sont plus belles que tout ce qu’on peut voir dans des expo “artistiques”.
    Et oui la vue d’un écorché de Fragonard ça me repousse un peu, merci de ce rappel, donc, y’a encore des trucs à creuser de ce côté là…!!
    bonne journée à tous,

    • Hannah
      18 septembre 2014

      Bonjour Valérie,
      Je ne connaissais pas ce musée, c’était effectivement
      avant-gardiste pour l’époque!
      Je pense que les écorchés “vrais” sont moins effrayants
      ou rebutants que les mannequins fabriqués. C’est comme si
      on pouvait se reconnaître dans la diversité des corps.

  11. Danièle de Forme et bien-être
    17 septembre 2014

    Bonjour Hannah,
    Cette exposition est surprenante et tes explications indispensables.
    Ce matin encore je me suis surprise à reculer pour faire une chose qui provoquait une peur intérieure et d’en prendre conscience permet de faire tout ce qu’il faut pour qu’elle parte.
    J’ai donc fait la chose qui me faisait peur.
    Je ne sais pas encore si ça va me permettre de ne plus avoir ce genre de peur mais je sais que je vais pouvoir y faire face.
    Belle et douce journée.
    Danièle
    Danièle de Forme et bien-être Articles récents..Quiz Minceur, le résultat…, les 5 gagnants.My Profile

    • Hannah
      18 septembre 2014

      Bonjour Danièle,
      Cette sorte de peur est sans doute surmontable.
      Elle demande à prendre des risques et ne pas écouter le mental.
      Par contre, pour les peurs cellulaires, chercher à se contrôler
      ne sert à rien selon mon expérience et celle de Tipi.

  12. Marc
    17 septembre 2014

    Je suis intéressé par cette nouvelle (quoique) technique d’embaumement,
    je dois avoir une âme d’ancien Egyptien.
    C’est regrettable que cette exposition ne soit pas plus diffusée.

    • Hannah
      18 septembre 2014

      Bonjour Marc,
      Elle est diffusée dans le monde puisque cela fait deux fois que
      je la vois (même si celle ci était différente) à New York.
      C’est juste en France que ce n’est plus possible mais, du point
      de vue de l’avant-gardisme en matière de médecine, nous ne sommes
      pas forcément les plus fonceurs!

  13. Agnès
    17 septembre 2014

    merci, pour toutes ces explications, je ne connaissait pas la plastination.
    Le corps est merveilleux surtout quand on pense à tout ce qu’on lui fait subir, pour ma part c’est le tissu sanguin qui m’a émerveillée.
    la rentrée s’effectue de façon mitigée, et quant à votre question sur la peur et l’angoisse, c’est un vaste sujet.
    dans la mesure du possible, ayant fait du yoga quand j’étais jeune, j’ai appris la respiration qui me permet justement de calmer les angoisses que je ressens
    ça ne les fait pas non plus disparaitre mais me permet d’avoir des ouvertures différentes rapport à la “solution” de cette façon je suis plus apaisée si on peut dire dans une sorte de lâcher-prise, sinon je ne pourrai laisser émerger les ressentis en rapport avec “la peur que je ressent à ce moment précis.
    Au plaisir de vous lire très bientôt….

    • Hannah
      18 septembre 2014

      Bonjour Agnés,
      Oui c’est le propre de la technique TIPI de laisser
      émerger les ressentis corporels sans les contrôler.
      C’est, à ma connaissance, la seule façon de s’en
      libérer définitivement.
      En une séance, par exemple, il est possible de se
      dégager entre 75 et 100% d’une phobie.
      C’est une des rares techniques ou le contrôle du souffle est un
      obstacle.

  14. Jacques
    17 septembre 2014

    Bonjour Hannah

    Merci pour le résumé de l’expo qui fait avancer la connaissance de l’humain dans le fonctionnement de son corps, merveilleux véhicule de Vie.

    En ce qui concerne la peur, merci pour les 3 règles, je m’en servirai dorénavant.

    Pour la petite histoire, je suis né entre 2 morts, une soeur aînée et un frère cadet, ce qui m’a amené à me pencher sur la question.

    A bientôt, bizoux!
    PS J’ai laissé un commentaire, avec retard, sur le Bouddah du jour de naissance, je ne sais pas si tu en a pris connaissance, ça vaut le détour.

    • Hannah
      18 septembre 2014

      Bonjour Jacques,
      Ton commentaire a bien été publié.
      Naître entre deux morts n’est pas une
      affaire simple à démêler, je comprends
      que tu aies été obligé de te pencher sur la
      question.
      La mémoire cellulaire a vite fait de nous
      rappeler que nous sommes identifiés à des morts!

  15. france
    17 septembre 2014

    bonjour Hannah, j’attendais votre ” nouvel” article avec impatience… et je ne suis pas déçue…. quelle chance d’avoir vu cette exposition. Comme toujours j’ai appris, j’ai pu réfléchir sur mes propres réactions et encore une fois avoir des pistes…. merci infiniment .

    • Hannah
      18 septembre 2014

      Bonjour France,
      C’est vrai que j’écris un peu moins en ce moment tellement la relecture
      de mon nouveau livre est accaparante! Merci de votre intérêt renouvelé.

  16. JACQUELINE
    17 septembre 2014

    Bonjour Hannah
    Merci pour cet article. Je ne connaissais pas cette exposition, mais je n’ai pas ressenti d’émotions telles que la peur, l’appréhension, ni d’indignation non plus. Je suis assez émerveillée par le beau travail qui a été fait.

    Je ne connais pas non plus la méthode TIPI si tu peux m’éclairer en quelques mots pour me résumer simplement, merci d’avance
    à bientôt
    Jacqueline

    • Hannah
      18 septembre 2014

      Bonjour Jacqueline,
      TIPI travaille sur les peurs, angoisses, phobies et tous débordements émotionnels.
      Contrairement aux autres techniques, elle retourne à la source de la difficulté
      émotionnelle qui, souvent remonte à la vie intra-utérine.
      Aucune analyse mentale, juste se laisser guider par le corps pour aller débrancher
      les courts-circuits qui nous pourrissent encore la vie des années plus tard.

    • Hannah
      18 septembre 2014

      Voici un article explicatif, il y en a d’autres dans l’onglet
      “articles” rubrique techniques de guérison:
      https://www.forme-sante-ideale.com/deprogrammer-phobie-methode-tipi/

  17. Helene@Objectif-Reussite
    17 septembre 2014

    Bonjour Hannah,

    Gamine, je rêvais d’être chirurgien. Fascinant ce que tu nous livre.
    J’ai bu comme du petit lait ton récit.

    Instructif cette exposition Body World et les photos magnifiques.

    A propos des peurs : nous en gardons tous en nous, j’en suis sur, malgré un travail consciencieux.
    Sans pouvoir l’identifier, certains écrits, comme les tiens ici, par exemple, provoquent une anxiété (légère).
    Cette anxiété est perceptible par une impression de gorge serrée à la lecture de certains passages.
    Reste à identifier ce qui a provoqué l’émotion, dommage que cet instantané ne puisse m’être rendu comme le ferait un appareil photo.

    Merci de mettre le doigt sur nos sensibilités pour nous permettre de les travailler.

    Hélène
    Helene@Objectif-Reussite Articles récents..Autoanalyse ou autocoaching : clé pour atteindre ses objectifsMy Profile

    • Hannah
      18 septembre 2014

      Bonjour Hélène,
      Ce serait intéressant de savoir à propos de quel thème sur lequel
      j’écris ton corps réagit. C’est un peu comme les films qui nous
      font pleurer.
      Ce n’est pas parce que nous avons un coeur d’artichaud mais bien
      parce que le mental n’est pas sur ses gardes quand il s’agit de la
      vie ou la fiction de quelqu’un d’autre.
      Nous avons alors l’occasion de sentir que notre mémoire cellulaire
      est activée alors que dans la vie courante, nous sommes tellement habitués
      à notre stress émotionnel que nous ne le notons pas.

  18. Loic
    18 septembre 2014

    Bonjour Hannah

    Merci pour ta participation, et quel succès :)).

    Un tu nous éduques avec ta présentation et explication de ” Bodyworld” et deux tu nous apporte une solution intéressante et contre intuitive d’acceptation et d’accueil de notre ou nos peurs. Une attitude à expérimenter.

    Accueillir, accepter, comprendre et affronter. Certains disent qu’il n’existe qu’un moyen de vaincre sa peur c’est de l’affronter.

    Merci encore pour ton excellent article. Je te souhaite une bonne relecture de ton livre :))

    Bien à toi.
    Loic Articles récents..Coaching personnel au quotidienMy Profile

    • Hannah
      18 septembre 2014

      Merci Loic de tes encouragements.
      Je te souhaite une belle croisée des blogs
      et de l’enthousiasme de la part des blogueurs
      pour ton évènement.

  19. christine
    19 septembre 2014

    bonjour Hnnah,
    Cette expo doit vraiment être surprenante et à voir absolument !!
    Si je résume, avec Tipi, on revit la peur, au moment où on l’a rencontrée, on revit la situation et on laisse faire c’est ça, en ressentant ce qui se passe à l’intérieur de notre corps ? mais l’important de de revivre ce qui a déclenché cette phobie c’est ça ?
    merci Hannah

    • Hannah
      19 septembre 2014

      Bonjour Christine,
      Oui, ça vaut le coup d’essayer.
      Si vous n’arrivez pas à un résultat probant, il vous
      suffit d’essayer une fois accompagné pour connaître
      le protocole et vous rassurer sur son fonctionnement.

  20. Jean-Luc Hudry
    20 septembre 2014

    Belle exposition, inhabituelle qui, heureusement, n’a généré chez moi aucune peur.
    Peut-être parce que la mort elle-même n’est pas un sujet de peur.
    Tant mieux…
    Jean-Luc Hudry Articles récents..Changer de vie : Jeu concours, représentez Miss PEPS !My Profile

    • Hannah
      30 septembre 2014

      Bonsoir jean-Luc,
      J’ai bien fait de prévenir que l’expo pouvait
      déranger, du coup, elle n’a dérangé personne!

  21. Cat
    20 septembre 2014

    Bonjour Hannah,

    Article passionnant pour une exposition qui doit être fascinante et un sujet auquel tu apportes des solutions inhabituelles pour moi.
    Les corps ne me gênent pas du tout à part peut-être la maman morte avec son bébé ce que je trouve très triste, mais comme tu le dis si ces corps plastinés le sont avec l’accord de leur propriétaire, il n’y a aucun problème d’éthique. Au contraire, ça nous permet d’en savoir plus et de mieux comprendre comment il fonctionne. Je ne suis pas surprise de la réaction des enfants, il me semble qu’ils doivent comprendre de façon innée que leurs corps ne sont là que pour un moment et que leur âme ou leur être profond seront toujours là. C’est mon impression.
    Quand à la peur ou à l’angoisse, si elles viennent à moi et elles sont venues souvent au cours de ma vie, j’ai pris l’habitude de les accueillir au lieu de les rejeter (ce que je faisais avant) et de me calmer, de calmer leurs intensités en remettant la situation à sa juste place. J’ai aussi appris à me faire confiance pour passer à travers des situations que je trouvais terribles avant. Par contre, le gars sur ta première photo, malgré tous les tipis du monde, jamais je n’arriverais à surmonter ça! Et si ma vie en dépendait, alors je préfèrerais tenir la corde dans mes mains et avancer comme ça plutôt que dessus!
    En tout cas, j’ai eu beaucoup de plaisir à voir le corps autrement, le système nerveux et le système sanguin sont vraiment surprenants et fascinants! Merci pour toutes ces découvertes!

    • Hannah
      30 septembre 2014

      Bonsoir Cat,
      Je ne pense pas être capable non plus de réaliser
      les prouesses du gars sur la corde.
      Je crois que nous avons un programme dans le
      cerveau qui nous décourage de nous lancer dans
      de tels dangers.
      ces gars doivent avoir un interrupteur pour débrancher
      la fonction “survie”!

  22. Bernadette Gilbert
    22 septembre 2014

    Bonjour Hannah,
    Cette exposition a eu beaucoup d’écho ici, au Québec. Personnellement, non, elle ne me fait pas peur, mais je t’avoue qu’elle ne me touche pas du tout. Elle ne m’attire pas non plus et la raison en est que je n’ai jamais été attirée par l’anatomie. Je préfère la personne dans son tout.
    Par ailleurs, je ne lierais pas ces “oeuvres” à la mort, mais, tout au contraire, à la vie puisque c’est elle que ces corps tentent d’illustrer.
    Quant à la mort, elle ne me fait pas peur. Elle me tente même, parfois, et cela n’a rien de morbide !!! Je ne la désire pas, ne l’attends pas. Je la sais belle, c’est tout.
    A bientôt !

    • Hannah
      30 septembre 2014

      Bonsoir Bernadette,
      C’est vrai que tu habites sur le continent de l’expo!
      Il n’y a effectivement rien de morbide, ni dans l’exposition
      des corps, ni dans la mort elle-même. C’est juste que
      parfois nous avons du mal à associer la mort à la vie alors
      qu’ils vont très bien ensemble.

  23. Dorian
    22 septembre 2014

    Bonjour Hannah,

    Je n’avais pas connaissance de cette expo qui semble fascinante. Merci de nous la faire découvrir.

    J’aime beaucoup cette idée de laisser le corps s’exprimer sans le juger ni essayer de le contrôler. Plus jeune, je rougissais dès que l’attention était sur moi et quand la chaleur montait, j’essayais de contrôler le flux et je me disais “mais pourquoi, arrête ça !!”. Avec le recul, je me rend bien compte que c’était voué à l’échec et j’ai pu surmonter cela en laissant faire les choses et en transformant mes croyances.

    Le corps est une fantastique machine qui ne réagit pas comme l’on voudrait seulement si on a quelque chose à régler en nous. Pas de bol, ça se voit souvent de l’extérieur. Mais quel cadeau il nous fait ! 🙂

    Au plaisir !
    Dorian
    Dorian Articles récents..Changer ses mauvaises habitudes – 2 méthodes et un exerciceMy Profile

    • Hannah
      30 septembre 2014

      Bonsoir Dorian,
      Laisser faire, c’est vraiment le propre de TIPI.
      Nous avons de telles habitudes à vouloir tout
      contrôler et gérer que cette technique parait
      compliquée…comment laisser faire ce qui se
      passe dans le corps sans intervenir?

  24. Amadou
    22 septembre 2014

    Bonjour Hannah,

    Merci pour avoir bien voulu partager ce que vous avez vu avec le monde et votre explication indispensable. Dans mon pays c’est un sujet à polémique pour la grande masse.
    la première fois je me suis inscrit, je n’ai pas pu télécharger le document cadeau.
    merci pour le travail que vous faites en vu de nous éclairer; voir nous aider

    • Hannah
      30 septembre 2014

      Bonsoir Amadou,
      Dites-moi si vous avez pu télécharger le cadeau depuis
      sinon je vous l’envoie.

  25. Claudine
    25 septembre 2014

    Bonsoir Hannah,

    A propos de l’ expo : Télé matin en avait parlé sur France 2 comme quoi elle avait soulevé une polémique, il y a plus d’ un an si je me souviens bien.
    Stupéfiante, cette technique! Et les fibres nerveuses, waouh quelle prouesse ce corps humain….
    Après, si je visitais une expo comme celle-ci, je me dirais ces corps ont contenu un souffle de vie, une âme, une sensibilité….
    Merci pour cette page inattendue et pédagogique.
    Quant à la peur ou a des peurs, j’ ai remarqué que les titres de journaux locaux vont de plus en plus dans ce sens de les conserver. Je me souviens d’ une libération d’ une orage oú le quotidien titra le jour même non pas la liberté mais x années difficiles ( avec des termes beaucoup plus explicites). Le Bonheur et la Joie en première page, ça serait pas commun!
    Bon travail pour votre livre à venir.

    • Hannah
      30 septembre 2014

      Le bonheur n’est pas très vendeur.
      Quand on est heureux, on n’a rien à dire.
      Les journaux cherchent à alimenter la fascination
      pour l’horreur et les mauvaises nouvelles, ainsi les
      gens peuvent se projeter dedans comme ils se
      projettent dans une équipe de sport en disant “On a gagné”.
      Qui est “on”?

  26. claudine
    25 septembre 2014

    Oups! J’ ai un tout petit clavier téléphonique, mon doigt sur deux lettres…..à moins que cette personne soit un orage à elle toute seule…ou moi!!!!

  27. Celine
    3 octobre 2014

    ah oui! vraiment super comme analyse! je pense aussi que certaines angoissent viennent depuis<….la grossesse…
    Celine Articles récents..Découvrez des ampoules gu10 sur le site de ledwatts !My Profile

  28. PATRICIA PIERRON
    23 octobre 2014

    Bonjour Hannah
    très belles photos – en relaxation, je me vois faite ainsi merci ainsi mes visualisations sont justes – quel beauté que le corps – s’accepter tel que nous sommes en réalité alors que sans cesse nous sommes jugés sur notre état physique – merci – très belle journée
    cordialement
    patricia

    • Hannah
      24 octobre 2014

      bcela reste un exercice pas facile d’apprendre a s’aimer soi meme malgré
      La mauvaise image a laquelle on a été confronte très tôt!

Retour au début
mobile bureau