«

»

Mar 06

Faire ou ne pas faire, that is procrastination

La procrastination, un fléau à bannir pour gagner du temps ?


Pour moi, la meilleure façon de gagner du temps, c’est de ne pas en perdre. Pas aussi simple à dire qu’à faire.


Je ne vais pas vous parler d’une astuce pour gagner du temps sur les petites courses contre la montre auxquelles vous jouez toute la journée, jongler avec les dossiers à rendre et vous battre avec les horaires.


Il existe de tas d’écrits sympathiques et efficaces pour cela. Tout ce que vous avez à faire, c’est « googler » le mot « procrastination »pour y avoir accès.


Je voudrais plutôt vous parler du temps qu’il vous manque, pour installer la vie de vos rêves, le métier qui vous révèle et l’emploi du temps idéal.


Vous allez voir que gagner du temps n’est peut-être pas le véritable souci.


Je ne sais pas si la semaine de 4 heures existe vraiment mais moi j’aime travailler longuement à ce que je sais faire.


Donner du temps à ce qui me nourrit, m’élève et me permet d’apporter ma griffe, ma contribution au monde des humains avec qui j’habite sur cette planète est ma vie rêvée.


Bon, là, je ne suis pas tout à fait honnête, j’oublie un détail…c’est aussi vivre une partie de l’année en Thaïlande, plutôt sur la plage d’ailleurs que dans la cage des tigres!


Peut-on chasser la procrastination d’un revers de manche ?


J’entends souvent cette phrase affirmative et un poil culpabilisante : il suffit de le vouloir. La procrastination ne devient plus qu’une mauvaise habitude à maîtriser.


C’est possible. Je rencontre en ce moment beaucoup de personnes à cette charnière de leur ancienne vie et qui n’arrivent pas à embrayer dans la nouvelle. Vouloir c’est OK, pouvoir, c’en est un autre.


Trouver et gagner du temps serait donc une question de stratégie et de libre arbitre : quand on veut on peut?



La question du libre arbitre et la procrastination


Je vais casser un peu votre  vision idyllique de la volonté et vous parler du cerveau. Pour exécuter un mouvement volontaire, nous recevons des informations provenant de différentes parties de notre cerveau :

 

  • des infos « GPS » pour savoir où nous sommes positionnés dans l’espace
  • une énumération d’un choix de stratégies pour atteindre l’objectif en fonction de souvenirs antérieurs de réussite.


Ces informations retournent au cortex moteur en passant par le Thalamus afin de sélectionner les mouvements corporels dont nous avons besoin. Une partie du travail se fait sans notre accord.

 

Tout commence dans la région pré-frontale de notre cerveau. On sait, à l’observation, que toute action motrice volontaire est précédé d’un tracé sur l’électro-encéphalogramme.


On en a conclu tout naturellement que nous prenions la décision d’agir juste avant l’action.


En 1983, (assez récemment), Benjamin Libet fit alors une découverte stupéfiante en enregistrant sur un encéphalogramme les mouvements du cerveau avant une action.


Les résultats ont montré très clairement une activité cérébrale intervenant avant que le sujet ne se décide même à bouger.

.


Qu’est ce que cela signifie concrètement ?


Que la conscience garde un rôle d’autorisation dans l’exécution d’un mouvement volontaire mais ne commande pas. Elle choisit de valider ou d’invalider les intentions d’actions qui surgissent dans le cerveau.


Si on résume cette expérience,


  • la première impulsion dit : “fais cela”,  350ms avant l’action.
  • la deuxième (la conscience) dit “et si on faisait cela?”, un comportement adapté est alors choisi, 250 millisecondes avant l’action.
  • la troisième est l’action proprement dite.


Il semblerait que nous ne soyons pas tout à fait maîtres de décider quand agir…ce n’est pas bon ça pour venir à bout volontairement de la procrastination


Même si certains sont tentés de discuter cette expérience à propos de mouvements physiques, on peut se demander si nous décidons aussi tous nos comportements psychiques.

.



Maîtrise de soi, procrastination et système de défense


Cela vous est -il arrivé de vous mettre en rage, voire de frapper quelqu’un, avant même d’avoir décidé de le faire ?


Pensez-vous que cette réactivité soit le fruit de votre libre arbitre ? Ce n’est pas une action, c’est une ré-action.


Un point sensible a été touché dans votre subconscient et votre biologie agit avant de vous demander votre avis.


Si on compare avec l’exemple de tout à l’heure, le circuit n’est pas passé par le cortex pré-frontal, c’est votre cerveau reptilien qui a répondu à sa place.


A quoi reconnait-on qu’on est passé dans un cerveau plus archaïque ? Au peu de réponses possibles, soit :


  • vous fuyez
  • vous vous battez
  • vous faites le mort.


Je vous ai déjà expliqué dans un article que la procrastination (quand elle est vraiment inhibitrice) est une stratégie du cerveau reptilien. Un stress enregistré comme dangereux a généré en vous une inhibition.


Quoique vous décidiez de faire, vous êtes comme la gazelle dans la gueule du lion et ce n’est pas votre cortex qui commande.


En général, vous ne le savez pas, vous préférez vous sentir coupable de ne pas avoir entamé votre tâche plutôt que de vous confronter à la réalité.


Si vous aviez tenté de vous y atteler, vous auriez pu vérifier que vous ne teniez pas plus de quelques minutes. Vous comprenez que la culpabilité vient au secours de votre impuissance!


L’inhibition à laquelle vous êtes soumis entraîne un état un peu dépressif ou anxieux qui se traduit par de la fatigue, de l’ennui ou la recherche de sécurité.


Vous voyez que la biologie a pris le dessus sur votre libre arbitre. Vous savez qu’à ce moment là, à moins de vous occuper de votre peur que cache l’ennui, vous n’allez pas pouvoir agir.


Sauf si…la peur du gendarme ne supplante la peur non consciente qui vous habite. Parfois, une personne peut aller jusqu’à mettre en danger son travail et sa capacité à subvenir à ses besoins.


Ce sont les cas extrêmes de procrastination. Si vous êtes dans un bureau et que vous êtes menacé de perdre votre travail, cette peur va vous faire agir.


Par contre, si vous êtes en train d’œuvrer pour votre nouvelle vie, sans date butoir ni danger imminent, vous allez procrastiner.


Vous allez vous plaindre que le temps passe trop vite, que vous n’avez pas le temps malgré toute votre bonne volonté et qu’il vous faut des stratégies pour gagner du temps!




Procrastination et projet de vie

 

Sachez reconnaître que vous êtes englué dans la procrastination lorsque vous remettez au lendemain un projet qui vous tient à cœur :

 


  • de nouvelles études

 

  • un nouveau métier en perspective

 

  • l’écriture d’une œuvre personnelle

 

  • l’élaboration d’un moyen créatif pour gagner votre vie

 

  • votre mise en lumière

 

  • la création de vos photos, cartes de visites, flyers pour votre publicité

 

  • la parution d’une plaquette personnelle qui présente vos activités


Lorsque vous n’êtes pas dans le cerveau créatif (dans le cortex où cerveau droit et cerveau gauche s’équilibrent harmonieusement), vous devez vous poser la question de savoir depuis quand vous êtes freiné.


Remontez dans le temps jusqu’à une période plus fluide, plus expressive de vous-mêmes et demandez-vous ce qui s’est passé depuis.


  • vous avez subi un trauma?
  • vous avez vécu une sorte de drame affectif?
  • une perte, une séparation?
  • vos enfants sont partis de la maison?
  • vous avez rencontré quelqu’un?
  • vous avez déménagé?
  • vous avez eu un accident?
  • vous avez cessé une activité?
  • vous avez subi une agression?
  • votre situation financière s’est détériorée?
  • vous avez eu peur pour quelqu’un?


Posez-vous la question afin de déterminer l’évènement qui vous a projeté dans la survie. (Parfois, il ne s’est rien passé…vous êtes bloqué depuis la nuit des temps).


Qu’est ce qui vous a profondément marqué ?


Toute votre attention est mobilisée à vous faire oublier ces évènements (qu’ils soient récents ou datant de votre enfance) et vous n’avez plus aucune latitude pour vous lancer dans de la nouveauté.


Angoisser pour votre avenir ne sert à rien puisqu’il s’agit de votre passé. Croyez-vous vraiment que vous pouvez avoir peur de quelque chose que vous ne connaissez pas?



La procrastination et la demande d’aide

 

La procrastination est souvent le résultat d’une incapacité à demander de l’aide. Vous auriez besoin de solliciter quelqu’un mais cela ne vous vient même pas à l’idée de demander.

 

Vous avez un projet en cours et vous savez qu’à un moment donné vous allez être coincé ou échouer car vous manquez d’information, de savoir-faire, de technicité, que sais-je?


Vous ne voulez pouvez pas penser aux solutions car penser signifierait être positionné dans le cortex cérébral et c’est le cerveau reptilien qui est aux commandes.


Tel un écolier qui bute sur son devoir, vous laissez le temps s’écouler en essayant de rêver à autre chose. Vous êtes à cet instant précis ré-identifié à l’enfant sans soutien que vous avez été.


Vous vous croyez adulte, vous vous racontez même qu’il suffit de vous y mettre pour briser la chaîne infernale qui vous relie à l’impuissance.


En fait, vous êtes en pleine régression, vous êtes petit et la tâche vous paraît aussi insurmontable que de savoir lacer vos souliers avant trois ans.


Vous devez identifier vos besoins pour avancer, cela vous aidera ultérieurement à trouver les moyens de trouver un soutien.


Contrairement à ce que vous croyez, vous n’êtes pas aux prises avec un manque de temps mais plutôt avec un obstacle intérieur.


Tant que vous êtes submergé de travail et de responsabilités, vous pouvez vous illusionner et vous dire, “quand j’aurai du temps” ou il faut gagner du temps.


Croyez-vous vraiment que les personnes qui ne travaillent pas et sont au chômage utilisent tout leur temps libre pour mettre en place leurs projets ?


Pas tous ! La plupart sont encore aux prises avec ce fameux obstacle intérieur.

.


Procrastination et service aux autres


Vous manquez de temps parce que vous répondez aux besoins des autres et ne prenez pas assez de temps pour vous-même?


C’est le moment de vous apercevoir que le temps sur terre est limité. Le problème n’est pas ce temps qui vous manque pour vous mais les raisons qui vous poussent à vous occuper des autres au détriment de vous-même.


Observez les relations qui plombent votre énergie. Chaque fois que vous vous surprenez consciemment à ne pas être une priorité pour vous-même, posez-vous la question :


Étais-je une priorité pour mes parents lorsque j’étais enfant ? (Il n’est pas question de faire leur procès, chacun fait ce qu’il peut avec ses cartes de naissance)


Y a t-il eu autre chose dans la vie de mes parents qui passait avant moi ?


  • Mon frère infernal, ma sœur adorable (ou l’inverse), un demi-frère, le chien ?
  • Un drame? Un procès, un exil? Une guerre?
  • Leur couple fusionnel?
  • Des amants, des maîtresses?
  • Leur clan familial et ses valeurs ?
  • Une idée sur l’éducation? Une image à cultiver?
  • Leur travail ? La politique?
  • Un loisir?
  • Leur insécurité financière ?
  • Leur maladie, leur dépression ?
  • Leurs bagarres incessantes ?


Si vous avez répondu Oui à une de ces interrogations, alors vous avez un problème de priorité qui vous a suivi jusqu’à aujourd’hui.


Au moment de vous lancer dans votre vie et de devenir une priorité pour vous-même, vous êtes rattrapé par une souffrance qui date de votre enfance. Inutile de chercher à gagner du temps, le problème n’est pas là!

.


Projeter cette priorité sur quelqu’un d’autre, sur un travail ou une cause vous permet de l’éviter. Il est normal de faire passer ses enfants avant soi mais de là à ne plus avoir de vie propre ?


Voulez-vous leur transmettre la vision d’un âge adulte où vous n’avez plus une minute de repos, de plaisir et d’enthousiasme pour vos projets ?


La solution passe par l’identification de votre état intérieur. La procrastination est bien souvent une tentative d’éviter de sentir. Quant au manque de temps, il devient clair que ce n’est las le véritable problème!


Si vous n’observez aucun changement après avoir testé les astuces pour gagner du temps, c’est que le problème auquel vous faites face est plus profond, la cause plus antérieure.


Si vous connaissez des outils de libération émotionnelle ou cellulaire, utilisez-les pour vous dégager. Inutile de laisser le rêve à une vie meilleure s’installer, rien ne va bouger tout seul


Si vous ne connaissez pas d’outils de guérison, faites-vous aider. Ne vous laissez pas rattraper par la culpabilité, l’angoisse, la dévalorisation et le manque de foi.


Ce ne sont que des émotions. Les émotions, ça se travaille. je suis bien placée pour le savoir, c’est mon métier.


Ce serait dommage de passer à côté d’une vie qui vous attend car elle a tout son temps, mais vous, l’avez-vous ?


Cet article est écrit pour l’évènement interblogueurs d’Olivier Roland du blog “Des livres pour changer de vie” sur le thème de “votre meilleure astuce pour gagner du temps“. Votez ici si cet article vous a plu.


Par ailleurs, si vous n’êtes pas inscrit pour recevoir les vidéos du Booster-Gala, vous pouvez cliquer ici. Ce soir, c’est moi qui suis sur la sellette des experts du Booster-Gala!

 

Autres articles sur la procrastination:

Procrastination: Êtes-vous un adepte sans le savoir?

Procrastination: perdre ou gagner du temps?

Comment être heureux et se réveiller zen quand on a du mal à dormir ?


Et, vous, avez-vous aussi un frein intérieur qui vous empêche encore de changer de vie? Procrastinez-vous? L’avez-vous surmonté? laissez un commentaire!





Share This Post

95 comments

  1. karine

    Bonjour Hannah,

    Bravo pour cet article sur la gestion du temps…car en effet il sort des ”astuces” classiques et demande à une vraie introspection.

    Dans l’article que j’ai écrit pour l’évènement interblogueurs dont tu parles, on retrouve cette notion de priorité qu’on donne aux autres et pas à soi. En effet, qui sont ces gens qui ne savent ou peuvent pas dire NON et donc se laissent manger tout cru par les autres en disant toujours OUI.

    Notamment, les femmes qui ont des journées hyperbookées car elles s’occupent de tout….sauf d’elle !

    Dans mes consultations, j’essaie de leur faire prendre conscience de l’importance de se dégager du temps pour qu’elle s’octroient leur bulle de bien être.
    Maintenant je penserai à ton article, notamment sur les questions que tu poses concernant la priorité !

    Merci pour cette réflexion

    J’espère bientôt de rencontrer…ne serait ce que pour découvrir ( et m’en servir !!) ta méthode TIPI. En effet, une année charnière s’annonce pour moi….et je n’ai pas envie que mon cerveau limbique me joue des tours

    Au fait, qu’as tu pensé de ton passage à booster gala ?

    Belle journée
    Karine
    karine Articles récents..Comment gagner du temps en disant NON en 4 étapes ?My Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Karine,
      Oui il y a des réalité terre à terre dont il faut vraiment s’occuper surtout
      quand on a des enfants à gérer en plus de toutes nos activités.
      Je propose une réflexion en amont pour initier un travail intérieur
      quel que soit le domaine traité dans mes articles.
      Pour ce qui est de booster-Gala, je n’ai pas encore revisionné
      en entier mon passage. Pascal a coupé mon animation couleurs
      mais je crois qu’on la retrouvera à la toute fin des 7 émissions,
      puisque tu es aussi dans les couleurs du printemps.
      A très bientôt sur ton blog.

      1. karine

        Hello Hannah,
        Merci pour ta réponse.

        As tu bien reçu finalement mon mail ? Ok pour ” colorer” mon site avec un de tes articles ?

        Belle journée

        Karine
        karine Articles récents..Comment gagner du temps en disant NON en 4 étapes ?My Profile

        1. Hannah

          Bnjour karine,
          Oui c’est ok, je vais utiliser mes propres astuces
          pour trouver du temps avant de partir en Thaïlande
          pour te l’envoyer!

          1. karine

            Trop coolllll !
            karine Articles récents..Objectif printemps : faisons le plein d’énergie !My Profile

            1. Hannah

              On doit bien pouvoir faire des journées de 36 heures
              avec un peu de pratique et beaucoup de magicien!

  2. Patrick

    Bingo, en plein dans le mille.
    Difficile à accepter ça.
    Ah, la peur d’oser se mettre en danger face à autrui …. ça vous fait tout reporter aux calendes grecques !!!
    Patrick Articles récents..Comment amadouer le prédateur intérieur ?My Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Patrick,
      Tu l’as remarqué Patrick, j’écris rarement des articles
      où tout est facilement acceptable!

  3. Nicole

    Bonjour Hannah,*
    Maintenant grâce à cet article, je comprends mieux pourquoi les autres étaient toujours la priorité!
    Ce n’est pas facile de changer cela mais c’est possible! Merci
    Nicole Articles récents..Commentaires sur L’art du pinceau suite. par EveilMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Nicole,
      Cette priorité que nous n’avons pas eue fait de nous des êtres généreux et sociables
      mais chaque fois que nous rendons service, nous cherchons inconsciemment à nous
      éloigner de notre blessure d’origine dont l’énergie, malheureusement est associée
      au service que l’on rend à l’autre.

    2. Hannah

      Bonsoir Nicole,
      En prendre conscience est déjà une partie du chemin.
      Changer d’habitudes pour s’occuper de soi est aussi
      une étape. En thérapie quantique, il y a une dernière
      étape: lâcher l’identification à ne pas avoir été une
      priorité.

  4. zenie

    Bonjour Hannah, je rattache pas mal de choses à la notion du bon moment. Quand je commence à faire quelque chose et que je n’y suis pas totalement, j’arrête car ce n’est pas le bon moment, inutile de m’acharner, ça ne sert à rien.
    Au contraire quand c’est le bon moment, les choses semblent se faire facilement, les idées viennent et tout se met en place.

    zenie
    zenie Articles récents..La vie m’inviteMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Zénie, cette histoire de timing peut être expliquée par
      les différentes parties du cerveau justement.
      Dans le cerveau limbique, on est souvent en proie à des émotions
      qui, au niveau de la loi d’attraction, attirent à nous des retards,
      des impasses et des obstacles.
      Dès que nous sommes revenus dans le cerveau créatif, tout devient
      fluide.
      Dr Hew Len de Ho’oponopono dirait, dès que nous sommes revenus à
      zéro, tout s’aligne.

      1. Jean-Charles

        Bonjour Hannah,

        Je confirme. Lorsque le cerveau créatif reprend le dessus, tout coule, comme par magie.
        Aurions-nous percé le mystère de l’inspiration ? 🙂
        Jean-Charles Articles récents..Les naufragés du nouveau mondeMy Profile

        1. Hannah

          Bonsoir jean-Charles,
          On peut créer aussi à partir du cerveau limbique,
          c’est à dire à partir de nos émotions mais ce
          sont des créations qui sont accouchées dans la douleur
          ou la violence et qui ne rendent pas leur créateur
          heureux.
          Créer à l’inspiration dans le cerveau pré-frontal
          et si possible en fréquence alpha lorsque les deux
          cerveaux sont harmonieusement synchronisés est
          un plaisir et un accomplissemeent personnel.

  5. charlotte

    Bonjour Hannah,

    Il me faut remonter loin, …et comprendre le pourquoi? Mais c’est tellement apaisant de savoir, mais sait-on jamais?

    Se sentir égoïste ou coupable au point de s’oublier et de pas se donner le droit de …

    J’adore lire tes écrits, je passerai la journée sur ton blog, Mais je dois terminer une nouvelle, ma date butoir est le 30 Mars 2013.

    Merci Hannah

    Belle journée

    Charlotte
    charlotte Articles récents..Connaissez vous les produits dangereux pour la santé ? Additifs alimentairesMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Charlotte,
      C’est merveilleux les dates butoir, surtout quand c’est
      pour produire quelque chose de personnel et créatif.
      J’aime me programmer aussi des petits défis, ça m’oblige
      à dépasser mes limites!

  6. jean-claude

    Bonjour Hannah,
    Voila un article qui me remue beaucoup et qui fait énormément réfléchir.
    Alors je serai positif en faisant état d’un exemple où j’ai surmonté ma procrastination. J’ai rêvé de changer une partie de ma vie il y a 3 ans en créant une activité professionnelle annexe, j’ai écrit mon plan et j’ai laissé tomber. Puis j’ai repris cette idée cet automne et le plan avait cheminé dans mon inconscient et j’ai réussi où j’avais échoué il y a 3 ans. Au vu de cet article, je pense que c’est mon cerveau reptilien qui a pris la décision cet automne au vu de son conditionnement ou de son auto-suggestion. Maintenant j’arrive à travailler régulièrement chaque jour à mon projet et les freins ont disparu, j’en suis content. Quand à penser à ses propres besoins au lieu des autres, c’est compliqué et ça renvoie à la petite enfance. Beaucoup d’inconfort psychologique alors que j’ai réussi à créer une vie familiale convenable.
    Merci pour ces articles qui m’apportent beaucoup de soutien
    Jean-Claude

    1. Hannah

      Bonjour Jean-Claude,
      Je dirais que c’est le cerveau reptilien qui t’a fait arrêter il
      y a trois ans. Il a vu un danger là où il n’y en avait peut-être
      pas mais l’important, c’est d’avoir cheminé intérieurement.
      Certains musiciens font des sauts quantiques dans leur pratique
      lorsqu’ils font une pause avec leur instrument. la technique s’intègre
      doucement pendant qu’ils cessent de pratiquer un temps.
      Une fois qu’on est dans le cerveau pré-frontal, les intuitions
      reviennent, celles qui nous font prendre les bonnes décisions.

  7. Maxime

    Bonjour Hannah,
    Superbe article que tu as écris là.
    Ce que j’aime chez toi, c’est que tu sors des sentiers battus et offre à tes lecteurs un point de vue très différent de la “normale”.
    Lire ton article résonne beaucoup avec ce que je vis.
    Je m’élève doucement en conscience pour sortir de la ré-action du cerveau reptilien, quitter le stress de fuite et aller dans l’activation d’action que décrit Henri Laborit.
    En tout cas aujourd’hui, la vie m’offre un sacré coup de main pour m’aider dans cette libération, entre autres avec ma participation à Booster Gala, t’y retrouver et la séance TIPI avec toi que je décris dans mon dernier article.

    Vis une merveilleuse journée.
    Maxime
    Maxime Articles récents..Ma séance TIPI avec Hannah SembélyMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Maxime,
      C’est vrai qu’Henri Laborit avait déjà bien déblayé les compulsions
      de fuite et d’agressivité du cerveau reptilien. On en trouve des
      extraits dans l’excellent film (un peu vieux maintenant)
      “Mon oncle d’Amérique”.
      Revoir les émissions du Booster-Gala est d’une grande aide pour
      avancer!

  8. Marie-Anne

    Bonjour Hannah,

    Un tout grand merci pour cet article, je m’y retrouve bien !!!
    Je commence tout lentement à prendre soin de moi et après des décennies à faire autrement, et bien ! c’est plus facile à dire qu’à faire.
    Bonne continuation et au plaisir de te lire chère Hannah.

    1. Hannah

      Bonsoir Marie-Anne,
      Oui, c’est un véritable travail, c’est pour cela que
      j’insiste un peu en disant qu’un obstacle n’est pas
      qu’une mauvaise habitude!

  9. Brigitte

    Ma file vient de quitter la maison, je me retrouve seule, je pleure. J’ai envie de changer, de faire pleins de choses mais…….. pas possible, je bloque, je commence et mets de côté et ne trouve pas la solution pour me dire et me permettre de prendre ma place. Faut dire que je n’ai jamais eu ma place dans la famille n’ayant pas été désirée. Dur tout ça. J’en ai fait des thérapies mais ne suis pas sortie de la mélasse. Merci pour l’article

    1. Hannah

      Bonjour Brigitte,
      Lorsqu’on vit une séparation trop douloureuse, c’est souvent
      qu’un deuil non fait ou une autre séparation dont on ne s’était
      pas encore remis vient de refaire surface et cherche à être libéré.
      Par exemple, on peut se pas se remettre de la mort de son chien, alors
      qu’en fait, c’est le deuil non terminé d’un parent qui vient de s’ajouter
      à la mort du chien.
      C’est une nouvelle occasion de terminer un travail. Peur-être que ce départ
      vient de raviver une ancienne blessure?

      1. Brigitte

        Bonsoir Hannah,
        Merci pour la réponse. Toutes les séparations ont été douloureuses. Est-il possible d’avoir une séance avec vous? et si possible rapidement via skype? merci

        1. Hannah

          Bonjour Brigitte
          je vous ai répondu sur votre mail.

  10. Arnaud

    Bonjour Hannah ,

    Ton article parle de mon problème actuel ! En ce moment j’avance beaucoup sur un tas de sujet mais celui là c’est du lourd !!

    Concretement aujourd’hui je n’ai plus aucune “excuse”pour ne pas préparer ma conférence de sophrologie et commencer à donner des cours.
    J’ai du boulot , j’ai du temps, je suis moins dans l’insécurité financière etc etc.
    Et bien non rien n’y fait !
    J’ai les outils (tipi , code , moulinette etc etc…)et pourtant non rien n’y fait.
    Je sais que ce n’est pas la peur d’échouer car je me suis vue réaliser déja ce genre de choses!
    Il me suffit d’apprendre par coeur ma conférence et c’est bon!
    Elle est écrite , il n’y a plus qu’a comme on dit !! et bien non pas moyen.

    C’est fou!!
    alors je me dis non! mais c’est bon demain je m’y mets!!! et demain rien ne se passe!!! je n’utilise pas les outils!!
    un petit conseil stp???

    Bon demain je m’y mets , sur !!!

    1. Marhthine

      De l’audace chéri , de l’audace ! Just do it ! 🙂 Arnaud , je sais ce qui te freine , il doit te rester un cheveu sur le crane ! 🙂 biz

      1. Arnaud

        Ha ha ha!!! Mdr

        Marhhhhtthhiineee en paixxxx !! que répondre à tout ca!!! 🙂

    2. Hannah

      Arnaud, en général, quand on n’arrive pas à avancer dans un domaine, c’est
      qu’il y a une autre priorité avant. Il faut débusquer la priorité en question.

    3. Hannah

      Prendre conscience que ce n’est pas parce qu’on manque
      de temps ou d’argent qu’on n e se lance pas dans sa vraie
      vie est déjà un grand pas. Du coup, on se pose les bonnes
      questions plutôt que d’être dans le faux espoir…quand ça ira mieux…

  11. Arnaud

    Le fait d’écrire ce commentaire m’a fait avancer!!
    Ne serait ce pas la rupture que tu sais qui me plomberait ?
    Bon ceci dit, si j’utilisais les outils en ma possession ce plombage devrait voler en éclat!!

    1. Marhthine

      Coucou Arnaud 🙂
      L’experte c’est Hannah et elle te donnera toutes les réponses appropriées 🙂 Mais en te lisant , il me revient un thème qu’elle avait traité une fois , celui de – l’alibi- tu vois du style : j’ai tout pour le faire , et pourtant je retarde 🙂 alors ce serait quoi l’alibi ?
      D’un autre côté , je ne connais pas ton histoire personnelle , mais je sais qu’on a des identifications tenaces aux parents , du genre – tel père , tel fils – Je te dis ça comme ça me tombe 🙂 si ça te sert , travaille le , si je me trompe , oublie ! C’est au pied du mur qu’on voit le maçon , hein moussaillon !!! 🙂 t’embrasse .

      1. Hannah

        Il faut peut-être relire mon autre article sur la procrastination, j’y donne d’autres pistes
        pour mettre en lumière ce qui bloque:
        https://www.forme-sante-ideale.com/procrastination-etes-vous-adepte-sans-savoir/

      2. Arnaud

        Grr!! Martine tu m’as débusqué!!
        Allez j’avoue j’ai un alibi !!
        En fait j’ai un secret ! je suis amoureux de toi chérie 😉

        1. Hannah

          Avec l’histoire du père et du fils, Mahrthine a peut être
          lancé une petite bombe.

          1. Arnaud

            Bon!!! ok
            Je crois que c’est une bombe oui!
            J’ai rejeté le mail de Martine en faisant de l’humour car ce qu’elle ecrit est insupportable pour moi!
            Elle ne connait pas mon histoire, toi oui.
            Tu imagines bien que son “tel père tel fils” je ne peux pas le prendre bien.
            Ok je dois regarder ca!
            Mais que dois je en faire Hannah?
            Je sais bien que je ne suis pas mon père!
            Je n’avancerais pas dans ma vie par fidélité à la médiocrité?
            Je dois trouver une motivation pour bouger rien que pour briser cette fidélité?
            oui là c’est une bombe qui fait très mal!
            Encore une fois merci Martine , c’est pas la première fois que tu m’écris quelque chose qui me remue.Tes antennes sont bien en place.
            Je vais finir par vraiment tomber amoureux de toi ha ha ha!! 😉

            1. Hannah

              Bonjour Arnaud,
              Il y a un moment dans la thérapie où on prend conscience
              qu’on a des attributs de son père et de sa mère. Surtout ceux
              qu’on juge encore chez eux.
              A partir de cette constatation que l’égo n’aime pas du tout,
              on commence à apprendre à mieux les connaître, à les voir
              comme des victimes de la vie en le jugeant moins.
              Parfois même , on s’aperçoit que dans des circonstances
              identiques, on n’aurait pas fait mieux qu’eux. Là commence
              un travail de pardon.
              Une fois qu’on a accepté qu’on était aussi comme eux, on peut devenir soi-
              même car on ne le devient plus pour être l’opposé de ce qu’ils étaient.
              On les intégre à notre structure sans se battre avec.
              A toi de trouver où sont les qualités de ton père, malgré ses aspects
              limitants.

              1. Arnaud

                oui Hannah j’en suis là .

                Je me méfiais avant car j’avais tendance à protéger mes bourreaux ( Père et 2 beaux pères) et ensuite à leur tirer dessus quand j’avais enfin compris ce qu’ils m’avaient fait.
                Aujourd’hui je suis en train de sentir que le pardon s’installe et c’est bon!
                Malgrès les horreurs de mon père je suis capable de voir en lui plein de belles qualités! C’est vraiment appaisant de sentir cela

                Merci beaucoup Hannah
                Martine je vais me servir de cette bombe pour trouver la niaque et me mettre au boulot ( apprendre ma conférence)
                Je te remercie beaucoup! prends bien soin de tes antennes …

                1. Hannah

                  Malgré tout, même lorsqu’il y a blocage, tu peux
                  tester 20 minutes par jour destinés à avancer sur le
                  projet.
                  Découper la tâche en petits morceaux quotidiens peut
                  réellement faire avancer la conférence.

                  1. Arnaud

                    Oui on avait déja évoqué ces 20 minutes par jour!
                    D’ailleurs ca marche à tel point que quand je commence je ne peux plus m’arreter tellement ca me plait!
                    Le truc c’est de commencer!!!
                    En fait j’ai encore des mauvaises habitudes!
                    je pers du temps à des choses qui ne me servent plus!
                    Je vais m’obliger à ne plus le faire et du coup je vais les remplacer par les 20 mn sur mon projet

                    Merci Hannah

                    Ca avance ca avance je le sens !

                    1. Hannah

                      Quand la charge émotionnelle dont parlait Luc n’est plus là,
                      les coups de pieds au cul qu’on se met deviennent efficaces.

                2. Arnaud

                  En l’occurence la charge émotionnelle qui n’est plus là serait cette prise de conscience quand à mes parents avec le début de pardon?

    2. Hannah

      Oui, être en paix au niveau de l’insécurité financière est une chose
      mais être en paix au niveau affectif n’est pas simple non plus.
      Les deux révèlent des émotions perturbatrices profondes qui mobilisent
      notre énergie.

      1. Arnaud

        Oui Hannah,

        il y a 2 choses je crois!

        Ca fait quelques semaines que je dépense beaucoup d’énèrgie pour le travail ( formation,nouveaux emplois etc etc..)Là ca y est une stabilité est là et je pense que j’ai besoin de laisser poser tout ca , besoin d’ apprecier un peu la tranquilité je dirais! Pas d’énèrgie tout de suite pour repartir dans un autre projet

        et oui au niveau affectif j’encaisse le coup.Je prends conscience réellement que ca le fera pas avec qui tu sais.
        Ne pas vivre l’amour pour l’instand avec une femme me mine c’est sur.

        Bon je vais quand meme utiliser les outils à ma disposition ! mon intuition me dit quand meme que c’est qu’une histoire d’un peu de temps et ca va le faire.
        Il faut dire que je traite beaucoup de sujet lourd en meme temps comme tu sais et probablement que la priorité est là.
        Ensuite le projet sophro va trouver sa place.Je me dis ca , j’espère que c’est pas mon mental qui me le vend!!

        1. Hannah

          Je crois que tu as raison, les priorités sont souvent affectives.

  12. Marhthine

    Hannah , une fois de plus , avec cet article tu enrichis notre existence . je te dis pas la taille du trousseau de clés 🙂 Plus c’est long , plus c’est bon ( les articles) 🙂 . Ta prestation sur booster , remarquable 🙂 . Je suis tout à fait d’accord avec le projet des vidéos , en plus , si tu les fais en thaïlande , c’est l’ambiance assurée . Je suis moins d’accord avec d’autres critiques , mais là tu es seul juge .
    Si j’ai bien compris , on devrait te revoir en fin d’émission ? avec Alain ? que j’embrasse au passage , et toi aussi , ça va de soi 🙂

    1. Hannah

      Coucou,
      Je ne sais pas à quel moment des émissions il mettra l’animation couleur
      et la petit expérience que je propose à l’assemblée…il faut les regarder toutes
      pour le savoir!
      J’ai reçu pas mal d’infos pertinentes pour l’amélioration du blog. Y a plus qu’à!

      1. Arnaud

        Tu as recu pas mal d’infos très pertinentes car il y avait de vrais experts avec de réelles bonnes intentions!
        Mais pas que!! Je peux te dire que je me suis retenu ( maitrise de soi hi hi !! 1er fruit de l’esprit)
        Le genre de truc qui me fou en rogne!!
        mais bon comme je le disais sur le commentaire chez Pascal , tu es trop forte pour le grand méchant loup pour qu’il te dégomme.

        1. Hannah

          Tu peux en dire plus?

          1. Arnaud

            Ah!!!
            là tu me poses un problème.
            J’avais décidé de retenir mon bras ( maitrise)
            Bon peut etre la solution est de dire avec amour !
            Peut etre que je devrais faire le commentaire directement à la personne sur le blog de pascal!!??Ce serait plus correct!
            Sans rentrer dans le détail , je n’ai pas apprecié l’attitude d’un expert !
            Non pas les propos tenues qui sont tout à fait professionnelles , mais dans l’ energie il y avait comme un désir de destruction.
            Le coeur n’y était pas!
            Bien sur ce n’est qu’un ressenti et ce n’est pas concret ! Ce sont des choses subtils que je ressens! En général je ne me trompe pas!
            Ceci dit ce n’est pas très important

            1. Hannah

              Arnaud,ce qui est important, c’est que tu l’aies senti.
              Après cela, nous n’avons pas pour mission de développer
              la conscience chez tous les êtres. Chacun en est là où il en est
              et cela a une raison.
              Celui qui reçoit les critiques les reçoit de là où il en est.
              Si une fait mouche, c’est qu’il a besoin de le travailler.
              Laisser la vie être et laisser chacun se débrouiller avec
              ses cartes de départ c’est aussi une forme de sagesse.

              1. Arnaud

                Oui Hannah,
                L’essentiel est de le sentir tu as raison.
                C’est bon pour moi dans ma vie privé et c’est bon pour le futur thérapeute que je suis.
                Et oui quand il n’y a pas de demande , aucune raison de balancer sa conscience dans la tete de l’autre.
                C’est pour ca que la maitrise est un fruit de l’esprit que je veux développer encore et encore.
                Merci Hannah

                1. Hannah

                  Et ce n’est que le premier!

                  1. Arnaud

                    Oui c’est dire tout les fruits qu’il y a à cueillir!!

                    c’est passionnant

          2. Arnaud

            Bonjour Hannah,
            Ce dernier commentaire me travaille ! Je me lève avec ça ce matin! Donc voici ou j’en suis.
            Evidemment je n’aime pas critiquer et je me rappelle que ce que je juge chez l’autre n’est pas en place chez moi!
            Pour en revenir à l’expert en question je me suis dis qu’il y avait presque une certaine jalousie de sa part te concernant! Tu prenais trop de place , trop de présence et trop de gens te complimentent ! Je rajoute que peut etre c’est une attitude inconsciente de sa part.

            Donc j’ai fais le parrallèle avec ma vie d’enfant.
            Quand je suis arrivé dans ma famille , il n’y avait plus de place pour moi! Le cinquième enfant c’était trop! Déja qu’il n’y avait pas de place pour les 4 premiers alors!!

            Donc je genais et je l’ai payé très très chèr !!
            Je pense que l’attitude de cet expert ( enfin ce que moi je percois car c’est subjectif on est bien d’accord)me renvoie à cette partie de ma vie
            Qu’en penses tu?

  13. Jean

    Bonjour Hannah,

    Très bonne analyse et conseil.
    Jolie sagesse.
    Lumière,information est l’apanage des sages.

    Merci
    Amicalement
    Jean

    1. Hannah

      Merci jean pour ce joli commentaire

  14. Françoise

    Bonjour Hannah
    “beaucoup de personnes à cette charnière de leur ancienne vie et qui n’arrivent pas à embrayer dans la nouvelle. Vouloir c’est OK, pouvoir, c’en est un autre.”
    Terrrible, cette phrase m’a percutée de plein fouet. Oui, c’est exactement ce que je vis. Je me sens vraiment à un moment charnière, avec une foule d’idées, de désirs…mais rien ne se concrétise. Pas par manque de temps j’en conviens. Ma difficulté serait plutôt de cerner exactement ce que je veux et poser des actes dans cette direction. Mais qu’est-ce que je veux vraiment? Là est le hic. Et le temps file, de jour en jour, et j’en deviens une spectatrice désolée…
    J’ai peut-être besoin d’aide en effet.
    Merci pour ces articles brillants.
    Françoise

    1. Hannah

      Bonjour Françoise.
      Quand on ne sait pas ce qu’on aimerait faire,
      c’est à dire quand on a un problème de choix ou de désir,
      c’est qu’on est encore aux prises avec un besoin non satisfait.
      Parfois c’est un besoin de sécurité qui fait qu’on est accroché
      à une ancienne vie ou un besoin de lien qui fait que notre
      relation ou une relation particulière passe avant notre
      besoin de nous lancer dans le vivant de la vie.

  15. Sabrina

    Coucou Hannah ,
    A pic comme d’habitude, suite à notre rdv manqué , je me suis attelé à la mise en place de 3 dossiers pour des concours , recrutement et autres dans l’Education nationale , un début de mouvement …de cil pour l’instant, pourtant très éprouvant .Les aînés sont à l’agonie, plus de chaussette dans le placard, mon parapluie cassé…
    Dictons du jour: Faire passer les enfants en premier , ça fait des enfants qui partent pieds- nu le matin !!!!
    Biz à jeudi Sabrina

    1. Hannah

      Bonjour Sabrina,
      Oui, on est vraiment dans le sujet.
      Y a du tipi dans l’air pour jeudi prochain!

  16. Gilbert

    Bonjour Hannah,
    En bref : ton article est remarquable.
    Un grand merci

    1. Hannah

      Bonsoir Gilbert,
      ça me fait plaisir d’avoir de tes nouvelles.
      Tu sais que nous avons un skype à programmer
      pour que tu me fasses ta petit étude personnalisée.

  17. Janine CESAIRE

    Bonjour Hannah

    J’ai trouvé dans ton article la confirmation de ce dont j’avais une vague intuition : la procrastination chez moi découle de mon incapacité à demander de l’aide
    Tout est désormais lumineux et je vais m’attaquer sérieusement au problème
    Merci pour ton aide

    Amitiés

    Janine
    Janine CESAIRE Articles récents..acquérir la confiance en soi et la conserver : un défi à relever !My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Janine.
      Savoir ce qui nous anime, nous motive ou nous freine est
      déjà un grand pas. Après, y a plus qu’à décrocher son téléphone!

  18. Danièle de Forme et bien-être

    Bonjour Hannah,
    Je vois que tu as déjà fait quelques changements sur ton blog suite au passage sur le grill des experts.
    Quant à ton article il est excellent comme d’habitude.
    Lorsque l’on procrastine il y a souvent une raison que l’on n’a pas identifiée et tu donnes tous les outils qui vont nous aider.
    Je te souhaite la meilleure journée.
    Danièle
    Danièle de Forme et bien-être Articles récents..Physique et mental, même combat vers le bien-être !My Profile

    1. Hannah

      Merci Danièle pour ces encouragements.
      J’ai du travail pour mettre au point ce que
      m’ont proposé les experts!

  19. Dorian

    Bonjour Hannah,

    J’aime beaucoup ton approche. Notre manque de temps n’est pas forcément lié à notre manque d’organisation mais à nos problèmes émotionnels en quelque sorte. C’est terriblement vrai ! Quoique quelques astuces pour se libérer du temps peuvent être les bienvenue parfois 🙂

    Bien amicalement,
    Dorian
    Dorian Articles récents..Développez votre réussite avec ces 8 étapesMy Profile

    1. Hannah

      bonsoir Dorian,
      Oui, les astuces sont bonnes à prendre aussi, surtout
      quand le problème émotionnel n’est pas ancré trop
      profondément.

  20. yannick

    Bonjour Hannah,

    Je pense que le meilleur moyen de lutter contre la procrastination, c’est de réussir à s’imposer des règles à soi-même, je sais : plus facile à dire qu’à faire, lorsque, par exemple, la fatigue entre en jeu, le manque de temps également (que tu souligne dans ton article) enfin, je pense que nous pouvons nous trouver de nombreuses raisons pour remettre à demain.

    En tout cas, un superbe article qui est très commenté : bravo à toi 🙂
    Amitiés
    Yannick Hirel
    yannick Articles récents..Une solution contre le mildiouMy Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Yannick,
      J’ai voulu souligner que parfois on se raconte qu’on peut
      s’y mettre si on veut alors qu’en fait, on ne peut
      pas toujours!

  21. Valérie

    Bonjour Hannah,

    Merci pour cet article, j’ai repéré que ce qui était sans doute la principale cause de ma procrastination c’est de n’avoir pas été une priorité et du coup je fais passer en deuxième position ce qui pourtant me serait bien utile.
    Merci pour cette piste que je n’avais pas encore conscientisée, j’espère que je vais enfin devenir ma priorité.
    Valérie
    Valérie Articles récents..Merci Monsieur Hessel !My Profile

    1. Hannah

      Le vouloir, Valérie c’est déjà orienter tout l’univers vers une résolution pour nous.
      Du coup, si il y a un obstacle, il va se manifester et ça devient possible de le travailler.

  22. Luc mister-no-stress

    Bonjour Hannah,
    Encore un super article, et je te félicite pour ça !
    La procrastination est un sujet qui m’a passionné car j’ai été un champion dans ce domaine…
    Du coup, j’ai fait mon mémoire de certification de maitre praticien en PNL sur ce sujet.
    J’ai donc modélisé la stratégie mentale des procrastinateurs et de ceux qui passent facilement à l’action;
    J’ai ensuite créé un protocole pour changer de camp.
    Je l’ai testé sur moi et il a tellement marché que j’ai été en surmenage pour la première fois de ma vie dans les mois qui ont suivi !
    Je l’utilise maintenant régulièrement avec mes clients et il donne de très bons résultats (surtout quand on a nettoyé la charge émotionnelle qui gène)…
    Prends soin de toi
    Luc Mister No Stress
    Luc mister-no-stress Articles récents..Plus de Confiance en Soi = moins de stress : clé psychophysique N° 1 : La postureMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Luc,
      Je sais que la PNL obtient de bons résultats pour les déprogrammations
      mais le point faible c’est la charge émotionnelle qui n’est pas
      toujours prise en compte.
      Or une inhibition de cet ordre est une bombe en matière de charge
      émotionnelle!

    2. Arnaud

      Bonjour Luc ,

      Ah ! Ton commentaire est très encourageant !!
      Merci

      Prends soin de toi ;):)

      Arnaud

  23. Laure Delafontaine

    Coucou Hannah,
    Merci encore une fois pour cet article. Depuis notre séance, ma perception n’est pas la même ! J’ai changé, et je le vois car les gens autours de moi changent aussi, bien sûr. Le truc fou, c’est qu’à l’institut j’attire des gens, axés thérapie, et non plus que esthétique ! Là, c’est flagrant, le semaine dernière, j’ai mis plein de RDV pour mon accompagnement vers le Bien-être. (Auxiliothérapie).Je suis heureuse de ce que l’on a fait ensemble.
    Je t’embrasse.
    PS : impossible d’accéder au booster gala. Je me suis inscrite plusieurs fois et je n’ai pas accès, ni avec mon ordi, ni avec mon I Phone…. Dommage j’aurai bien aimé te voir.
    Laure Delafontaine Articles récents..Outil 2 de l’auxiliothérapie, le magnétismeMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Laure,
      Tu viens de décrire la magie de Tipi.
      En une séance la vie peut radicalement changer
      avec une technique quantique.
      Je te mets le lien direct pour avoir accès à mon
      passage sur booster-Gala:

  24. Christine votre efficacite personnelle

    Bonsoir Hannah,

    Voilà encore un bel article qui va me faire réfléchir au problème de procrastination. Je n’ai pas ce problème dans ma vie pratique et professionnelle. je ne laisse pas les choses qui posent un problème traîner et j’agis en général rapidement. Mais en creusant un peu plus, ton article me pose question, pour d’autres aspects de ma vie. Intéressant…

    Bien amicalement,
    Christine

    1. Hannah

      Bonjour Christine,
      Tu vois juste, parfois on devient d’une redoutable
      efficacité pour les mêmes raisons que certains
      procrastinent.
      Socialement parlant c’est mieux vu mais au niveau
      cellulaire, c’est la même blessure qui traîne
      et continue à se ré-ouvrir.

  25. Bernadette GILBERT

    Bonjour Hannah,
    Un magnifique article, une fois de plus ! J’ai appris le terme de procrastination en arrivant ici au Québec où il était au goût du jour dans tous les vecteurs de motivation…
    Quant au concept, je n’avais jamais envisagé de l’aborder de cette manière. Crois-moi que je vais aller plonger dans certains de mes blocages. Je réalise que mon enfance a été centrée sur la maladie de mon père et que celle-ci prenait toutes les priorités… Waw ! quel éclairage… Enfin, pas tellement clair, juste un flash que je vais m’empresser d’analyser. Ce sont mes cellules qui me disent qu’il y a là matière à réflexion.
    Merci et à bientôt !
    PS : une question… Est-ce que la méthode Tipi pourrait résoudre un problème d’insomnie chronique ? En BT et avec Ho’oponopono, ça ne fonctionne pas. Avec l’auto-hypnose non plus…
    Bernadette GILBERT Articles récents..Tajine de tofu aux fruits secsMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Bernadette,
      Si tu as lu mon article sur
      https://www.forme-sante-ideale.com/prendre-soin-de-soi-5-facons-atteindre-ses-objectifs/
      tu sais que je suis une grande spécialiste des insomnies!
      Si tu ne l’as pas lu, je t’y encourage, je ne parle que de ça!
      Oui Tipi m’a aidée à modifier mon sommeil.
      La seule difficulté, c’est qu’il faut trouver une situation de départ
      à débrancher et quand on dort mal depuis longtemps, on a du mal à
      admettre que le coucher n’est pas facile, que se réveiller en
      pleine nuit génère des émotions et que se faire réveiller engendre
      des colères sans nom. On est tellement habitué à gérer!
      En cherchant bien, on trouve et là, on peut débrancher les mémoires
      cellulaires.

  26. Christian de Destresse Marketing

    Salut Hannah,

    Tester les astuces pour gagner du temps?
    Faudrait déjà avoir le temps.

    Ouais, bon, celle-là elle est un peu trop relou.

    Par contre, j’ai trouvé une excellent astuce pour gagner du temps;

    C’est de ne plus lire les commentaires en-dessous de tes articles, ça, c’est un truc top de top!.

    D’ailleurs je m’en vais gagner du temps tout de suite, je m’en vais.

    C’est allier la théorie à la pratique.

    Je te dirai si ça marche une autre fois, mais je le sens bien çà.

    @+
    Christian.

    1. Arnaud

      Salut Christian ,

      J’en connais une encore bien plus Relou !!! hi hi

      Il y a une astuce pour gagner encore plus de temps

      C’est de ne plus écrire de commentaires en dessous des articles , ça , c’est un truc top de top !

      A pluche 😉

      Arnaud

      1. Hannah

        j’en conclue Arnaud, vu le nombre de commentaires
        que tu as beaucoup de temps pour toi!

        1. Arnaud

          oui et c’est bien l’objet qui m’inquiète ! je l’utilise très mal

    2. Hannah

      Bonjour Christian,
      Je ne comprends pas toujours les blagues sur ton blog
      (à part tes articles d’anthologie “putain, bordel….”)
      mais j’apprécie beaucoup tes apparitions dans les commentaires
      ici et sur les autres blogs. Ton humour décapant et ta
      finesse d’esprit me font franchement rire .
      C’est pas moi qui répond dans mes commentaires, c’est un clone
      que j’ai dressé pour ça, il est engagé à temps plein comme
      tu peux le constater par toi-même!

      1. Arnaud

        Ha ha ha!! Je suis MDR !!!

        C’est dommage Christian ne va pas rigoler vu qu’il ne lit plus les commentaires!!! 😉

  27. Stephane

    J’ai beaucoup tendance à procrastiner. Mais en général, il me suffit de penser au but que je cherche à atteindre pour vaincre la procrastination. Bon ça ne marche pas tout le temps :D.
    Stephane Articles récents..actu bien êtreMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Stephane,
      tu as raison et c’est précisément pour les fois
      où ça ne marche pas que j’ai écrit cet article.

  28. Brice

    Super cet article sur la procrastination !

    Je me suis rendu compte des ses blocages intérieurs après avoir étudié beaucoup de livres sur les thèmes de la productivité, de la procrastination, de l’auto discipline etc.

    C’est finalement ce livre, sur les petits pas: http://www.amazon.fr/petit-pas-peut-changer-votre/dp/2253016497/
    qui m’a réconcilié avec moi même et qui me permet de me défaire des blocages intérieurs.

    Parfois il m’arrive que ma procrastination m’aide à réorienter mes choix de vie, cela me permet de m’apercevoir que mes cibles sont mal ajustées et que j’ai encore besoin de garder les pieds sur terre vis à vis de mes capacités.

    Merci beaucoup pour toute cette sagesse !

    A bientôt,

    Brice
    Brice Articles récents..Comment éviter le stress et atteindre vos objectifs ?My Profile

    1. Hannah

      Bonsoir Brice,
      Oui c’est une bonne technique les petits pas.
      il y a d’excellents moyens d’enrayer la
      procrastination quand on n’est pas face à
      un blocage psychologique.

Les commentaires sont désactivés.

Partagez
Tweetez
+1