13 réponses

  1. katia
    10 mars 2017

    Merci Hannah pour cet article percutant!
    Comme je suis en période de lancement, le jaune mental ramène beaucoup de mémoires et ça me demande beaucoup de vigilance pour réaliser que la plupart du temps, je vis dans le passé et pas dans le présent.
    J’adore aussi la conversation allégorique des 2 bébés!

    Répondre

    • Hannah
      10 mars 2017

      Hello Katia,
      Oui, ça remet nos interrogations mentales
      sur la mort à l’âge de la maternelle alors
      que nous pensons avoir de grandes réflexions
      philosophiques.
      Le jaune dans sa version devenir visible
      et vue de tous n’est pas une mince affaire!

      Répondre

  2. Carole
    10 mars 2017

    Article très éclairant. Quelques jours passés, j’avais un autobus à prendre et la route était TRÈS glissantes Le chauffeur a avisé tous les passagers potentiels que nous prenions un risque en embarquent tout en ajoutant que nous devrons sans doute tourner de bord car la route sera fermée à tel endroit à cause du verglas. tout le monde, sauf moi a décidé de ne pas faire le voyage et leur billet a été remboursé. Cependant dans ma tête plusieurs scénarios ont défilés dans ma tête: dérapage, pris dans un fossé. blessures, temps d’attente pour de l’aide, et de plus, l’autobus était arrivé avec 20 minutes de retard. Panique intérieure !
    Il m’a dit: dépêchez- vous à prendre votre décision, car j’étais encore debout à réfléchir, hésitante alors que les autres avaient pris leur décision rapidement ,

    Dans mon raisonnement ( FEAR= false evidence appearing real) Ma question a été ; pourquoi son retard? 2 choix; c’est trop dangereux, ou il est très prudent. J’ai choisi la 2e interprétation en lui disant : je vous fait confiance et même si nous arrivons à destination avec beaucoup de retard, je prend l’autobus. Alors je suis montée et il m’a remis un billet disant que j’avais été avisé des risques au sujet de la condition routière et que sa compagnie ne se tenait pas responsable en cas d’accident.

    Je suis arrivée à destination, 3 heures plus tard , et pour me distraire des pensées dérangeantes j’ai lu. Pour moi ma panique intérieure est un signe que je dois me poser les bonnes questions et vérifier si j’ai d’autres choix en terme d’émotions pour prendre ma décision. . Vous avez raison: les émotions et le cerveau avec l’ego assure ma sécurité sans doute basé sur des expériences du passé (consciente ou non). Je suis fière de ma décision même si cela semblait téméraire. Le fait est que j’étais consciente de mon processus pour prendre une décision.

    Merci pour faire la lumière

    Répondre

    • Hannah
      10 mars 2017

      Bravo Carole, très courageux.
      Dès que le mental se raconte qu’il va
      mourir, c’est sans doute qu’il faut y aller.
      Lorsque c’est dans le corps, c’est différent,
      on peut le débrancher plus facilement.
      C’est un peu comme si on disait à son mental
      oui, on va peut-être mourir et alors….là
      il est à bout d’arguments!

      Répondre

  3. Magalie
    11 mars 2017

    Bonjour Hannah,

    Marrant comme l’article raisonne. Je suis en pleine période de doutes et de peur donc, car je dois décider de ce que je dois faire après la Nouvelle-Zélande. Ce qui implique peut-être une séparation avec ma soeur donc là c’est la panique. Cela signifie fin de la sécurité affective. Nous prenons soin l’une de l’autre. Evidemment, je me suis souvent lancée seule “pour voir” et chaque fois ça n’a pas été brillant et là je n’ai plus envie parce que la peur de ne pas pouvoir y faire face rôde.
    Avec elle, je me sens invincible et c’est vrai que j’abats les challenge de la vie avec facilité parce que j’ai cette sécurité affective.
    Je pense être consciente de mes pensées mais il ne m’empêche pas de savoir comment m’en dépêtrer.
    Article vraiment intéressant, à relire plusieurs fois sans aucun doute.

    A bientôt,
    Magalie

    Répondre

    • Hannah
      11 mars 2017

      Bonjour Magalie,
      Il n’y a pas forcément d’actions justes ou de décision juste.
      L’important c’est d’être alignée avec ce que la vie montre.
      Rester avec la soeur pourquoi pas sauf si la motivation
      principale est la dépendance et la peur de se lancer seule
      car les résultats auront le goût de l’énergie dans laquelle tu
      auras posé tes actes.
      Si tu décides de sortir de ta zone de confort en demandant
      du soutien pour ta vie, tu récupèreras les fruits de l’action
      inspirée et de la prise de risque…
      Donc positionne-toi dans l’énergie la moins défensive pour
      prendre ta décision…

      Répondre

  4. dom
    11 mars 2017

    Bonjour Hannah,
    Adorable et très bien construite cette histoire de bébé, qui de surcroit peut s’appliquer à mille et une situation parallèle! (en commencant par la question de l’au dela, de la vie apres la mort , de dieu, etc…)
    Bravo si vous en etes l’auteur!
    bonne continuation!

    Répondre

    • Hannah
      11 mars 2017

      Bonsoir Dom
      Non je n’en suis pas l’auteur, c’est pour cela que j’ai mis
      le texte en forme citation . Je le trouve particulièrement
      représentatif des circonvolutions mentales dans lesquelles
      on passe beaucoup de temps….

      Répondre

  5. LEPAGE
    15 mars 2017

    Bonjour Hannah,

    Wouah! en te lisant je réalise comment le jaune (donc le mental) me porte dans mes actions. Je réalise que mes motivations à agir sont stimulées par des peurs anciennes (empoisonnement, abus…). Par conséquent j’utilise beaucoup de mon temps à étudier ce que je porte dans ma bouche (qualité des aliments, effets bénéfiques sur ma santé) pour éviter le risque de m’empoisonner comme lorsque j’avais 18mois et que j’ai failli mourir. Puis ma méfiance à l’égard de l’homme (souvenir d’abus et de manipulation) me motive à mettre beaucoup de distance et de méfiance dans la relation (conjoint, ami, voisin etc…). Je fais en sorte de ne pas attirer leur attention.
    Merci pour cet éclairage que je n’avais pas autant perçu lors de la formation aux secrets des couleurs. Oui, mon mental me veut du bien, il veille sur moi pour me maintenir en vie et comme j’adore la vie malgré tout … surtout depuis que je l’observe.
    J’observe que je suis de moins en moins dupe de l’intention réelle qui se cache derrière mes actions, ce qui me permet de faire le nettoyage nécessaire lorsque je reconnais une peur ou une croyance. En même temps, je ne suis pas toujours brave pour faire le nettoyage de ce qui pourrait s’apparenter à une béquille encore nécessaire … j’avance en douceur pour moi-même. Et je vais éviter de porter la couleur jaune et de la placer dans la décoration de notre nouvelle maison en construction.
    Tes écrits sont tellement enrichissants et éclairants !! Merci encore Hannah !

    Sophie Lepage

    Répondre

    • Hannah
      20 mars 2017

      Bonjour Sophie,
      Tu peux la mettre en déco, d’un autre côté elle aide
      à trouver confiance et valeur en soi.

      Répondre

  6. Yvanne
    30 septembre 2017

    Bonjour Hannah (joli et doux prénom…),
    j’en suis à mes débuts de questionnements et lectures éclairantes comme les vôtres. Tout ce que je viens de lire me parle, résonne en moi….. je vais sans doute rester un bon moments sur vos publications afin de lire et relire pour m’imprégner et essayer d’ avoir de plus en plus conscience de mes décisions et actions…..Et puis tout cela étant nouveau mes pensées s’évadent souvent pour trouver où cela se trouve en moi….. très intéressant , vraiment !!

    Répondre

    • Hannah
      9 octobre 2017

      Merci Yvanne pour ce retour sympathique.
      N’hésitez pas à commenter ou poser des questions
      si vous tombez sur un sujet brulant;-)

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Retour au début
mobile bureau