«

»

Mai 31

La technique TIPI, aussi utile qu’un aspi-venin dans le désert ?

technique TIPI 51Technique TIPI et randonnée dans le désert

 

La toute première fois que je suis allée dans le désert, je ne connaissais pas la technique TIPI. Fatal error!

 

Je venais de rencontrer Alain qui accompagnait des groupes dans le désert 2 fois par an alors il m’a naturellement demandé de l’accompagner comme je le faisais pour les groupes de thérapie.

 

Mais là j’ai figé. Le désert ? Quelle drôle d’idée ! Il avait beau me vendre tous les bienfaits du désert, je n’entendais que mes peurs :

 

  • Et si nous nous perdons ?
  • Et si les dromadaires se sauvent avec la nourriture et l’eau ?
  • Et si des pilleurs en détresse nous dépouillent de notre eau ? Si si, le mental est capable d’inventer des choses pareilles, il y a bien des pirates sur les mers…
  • Et si il fait trop chaud, et si j’ai trop froid ?
  • Et s’il y a des serpents, des scorpions et des bêtes pas très gentilles dont j’ignore même le nom ?
  • Et si je n’ai pas la force de manger sous la chaleur?
  • Et si je suis malade ?

 

Au 56 ème « Et si » Alain a compris que je n’allais pas être de grande utilité pour accompagner son groupe, tant qu’il ne m’aurait pas fait vivre l’expérience du désert.

 

Autant vous dire que je n’étais pas pressée ! Pourtant un fond d’exaltation cohabitait avec la peur. C’était assez étrange de sentir le désir et le frein en même temps. Mon intuition ne parlait pas très fort comparée à la grosse voix du mental.

 

  • Et si je me laissais guider ?
  • Et si j’apprenais à faire confiance?
  • Et si je partais à la recherche du grand silence pour trouver mon propre silence intérieur?
  • Et si je pouvais tourner sur moi-même pour voir l’horizon à 360 degrés ?
  • Et si je laissais le désert m’offrir ses trésors enfouis et m’inspirer pour la suite de ma quête?
  • Et si je laissais tous mes soucis pour me recentrer sur l’essentiel ?
  • Et si je découvrais que toutes mes peurs sont mentales et ne sont pas fondées ?
  • Et si j’apprenais à me dépouiller de ce qui m’encombre?
  • Et si j’arrêtais de me poser des questions ?
  • Et si je stoppais l’anticipation qui me pourrit la vie ?
  • Et si c’était maintenant et pas dans dix ans ?

 

Grand départ dans le désert tunisien

 

Alors nous sommes partis. J’appelle cela « scier la branche sur laquelle on est assis », le mental hurle de ne pas le faire…et on y va quand même!

.

.technique TIPI 52

.

Nous étions donc 3 Alain, le chamelier et moi, à la recherche d’un lac en plein désert. Ce n’était pas le sentier habituel qu’Alain fréquente avec ses groupes.

 

Il connaît le désert comme sa poche, souvent aussi bien que les chameliers mais là, il voulait innover. Gloups !

 

Nous n’avions qu’un chamelier avec 2 dromadaires au lieu de l’équipe ordinaire et pas la tente berbère du groupe.

 

Le premier jour, mon mental était très occupé à gérer la nouveauté, à trouver les bons endroits où marcher..bref, il n’avait pas grand chose à se mettre sous la dent et surtout pas de vieux souvenirs à ressasser, c’était bien une expérience inédite.

.

.technique TIPI 53

.

Le 2ème jour, le chamelier est tombé malade…heureusement j’avais mes couleurs avec moi pour décoder les messages du désert. J’y tenais comme à ma bouteille d’eau !

 

J’ai pensé aussitôt qu’il n’y avait aucun hasard et que j’étais aussi responsable de moi que de la santé du chamelier. La preuve…j’étais activée…Eh si…

 

J »ai vite compris pourquoi je créais cette réalité dans ma vie. La couleur indigo a mis des mots sur ce que j’étais en train de vivre:

 

S’inquiéter et s’occuper de l’autre, c’est une façon de ne pas s’occuper de ses propres peurs et malaises.

 

J’ai donc décidé de me recentrer et d’arrêter de projeter la peur de la maladie. J’ai alors commencé à apercevoir le bon côté de la situation:

 

D »abord j’ai vu qu’Alain était capable de soin et d’une grande bienveillance …je venais juste de le rencontrer.

 

Je lui avais dit avant de prendre l’avion: « j’accepterai de m’engager dans la relation si tu me ramènes vivante du désert. « Vaste programme !

 

Le 3 ème soir un des chameaux s’est sauvé (sans les vivres). Ce n’était jamais arrivé évidemment, c’était juste pour moi ! indigo, quand tu nous tiens…

 

Comme le chamelier avait toujours de la fièvre, c’est Alain qui a ramené le dromadaire! J’ai compris qu’avec ses 20 ans de pratique du désert, il était chez lui. Je me suis détendue.

 

Le soir, comme par miracle,le chamelier n’était plus malade.

.

.technique TIPI 54

.

Le 4ème jour, nous arrivions à la moitié du chemin, nous aurions du être aux abords du lac…je sentais que ma cohorte de « Eh si » n’était pas loin.

 

Le 5ème jour, après midi, Amor, le chamelier a demandé à Alain de sortir son GPS car il ne se souvenait plus de la localisation du lac, c’était bien derrière les dunes mais… quelles dunes ?

 

Je me suis alors retendue un peu…quand Alain a répondu « mais je n’ai pas de GPS je croyais que tu savais où était le lac. »

.

.technique TIPI 56

.

Gloups !

 

Nous étions à 5 jours de marche de toute terre habitée…il me restait encore à manifester des sales bêtes et le manque d’eau si je suivais le programme de mes peurs et c’était bien parti pour.

 

Je répète que je n’avais pas TIPI, (technique d’identification des peurs inconscientes), ça m’aurait été bien utile à cet instant précis.

 

C’est là que je suis sortie de ma torpeur…j’avais le choix : ou je laissais mes peurs se matérialiser où je reprenais le pouvoir sur mon mental et je me recentrais.

 

Heureusement j’avais d’autres outils très utiles dans le désert comme la sophrologie, les techniques d’ancrage, de recentrage, Ho’oponopono, la thérapie, l’approche non duelle, etc…et le reïki dont nous avons parlé dans le dernier article.

 

Alain est monté sur la dune la plus haute, c’est normal, c’est un homme, il lui faut de l’action pour résoudre les problèmes.

 

Moi je me suis mise en méditation et j’ai sorti ma batterie d’exercices. Au bout d’une demi heure de pratique j’étais galvanisée.

 

J’avais quitté la peur et je ressentais les bienfaits de ma présence centrée. Au moment où j’allais vers Alain qui redescendait de sa dune, un errant du désert jailli de nulle part était là.

 

Il connaissait » l’adresse » du lac ! Nous n’étions qu’à 3 cordons de dune de ce dernier avec son eau sulfureuse à 37°… un vrai régal pour les nuits fraîches du désert.

.

.technique TIPI 55

.

Autant dire qu’il y a eu un avant et un après cette méditation. J’ai su instinctivement que la réponse venait de l’intérieur et qu’Einstein disait vrai :

 

« On ne peut pas résoudre une situation avec l’état d’esprit qui a engendré le problème ». Traduction : Une peur mentale ne peut pas être éliminée par une pensée.

.

.technique TIPI 57

.

Pas une ombre au tableau pour le retour bien évidemment, la leçon était apprise. Pas l’ombre d’une bête féroce non plus.

 

Sachant que 98% des peurs sont mentales, c’était mon premier cadeau du désert. Le 2ème, c’est la lumière de l’Esprit qui brille dans les yeux de tous ceux qui sortent du désert grandis, nourris et rassasiés de Présence.

 

Quelles que soient les situations dans lesquelles je me suis retrouvée au Népal ou ailleurs, je n’ai jamais oublié cette expérience.

.

.technique TIPI 68

.

Alain avait aussi, de son côté, réussi son test, il m’avait ramenée vivante du désert et nous nous sommes mariés 2 ans plus tard.

 

Depuis, c’est aussi un plaisir pour moi d’accompagner les groupes. Les aventuriers qui nous suivent ont aussi gagné en confort : une petite tente pour ceux qui ne veulent pas dormir à la belle étoile et de l’eau minérale en bouteille pour les estomacs fragiles.

.

.technique TIPI 58

.

Et la technique TIPI dans tout cela?

 

Pourquoi TIPI est aussi vital qu’un anti-venin dans le désert ?

 

TIPI est un technique très simple (en apparence) qui permet de dissoudre les peurs que l’on rencontre au quotidien.

 

Dans le désert, la liste s’allonge un peu, peur du noir, du vide, de l’espace, agoraphobie, insectes, animaux venimeux, peur de mourir, peur de la contamination etc… plus toutes celles que je vous ai racontées à mon sujet.

 

La première fois que nous avons utilisé la technique TIPI en voyage avec un client c’était au Népal. Vous pouvez lire le récit en cliquant sur le lien bleu.

 

La technique TIPI part d’un problème émotionnel en général mais au Népal, nous nous sommes vite aperçus qu’un problème physique était aussi le résultat d’un problème émotionnel non traité.

 

Notre expertise en thérapie nous permet le dépistage émotionnel, ce qui rend la technique plus efficace même pour un problème physique.

 

C’est ainsi qu’en associant la technique TIPI et la thérapie, notre cliente a réussi à passer un col à plus de 5000m en étant dégagé de ses problème intestinaux et de son mal des montagnes !

 

Le mal des dunes est moins courant, rassurez-vous !

 .

.technique TIPI 61

.

Les peurs que l’on découvre dans le désert sont souvent reliées à des peurs très anciennes et inconscientes. Autant dire qu’elles limitent votre joie de vivre sans même que vous le sachiez.

 

Votre réflexe est de leur donner une nouvelle forme alors que certaines peurs datent de votre vie intra-utérine!

 

Le bon côté avec TIPI, c’est que vous n’avez pas besoin de connaître l’origine de votre peur ni de comprendre ce qui se passe pour en être libéré.

 

Il vous suffira de revivre sensoriellement (et non pas émotionnellement) la peur qui vous anime pour en être dégagé et retrouver un bien-être rapidement.

 

Vous n’imaginez pas combien de peurs inconscientes se réactivent chaque jour face à certaines situations pour :

 

–>   vous arrêter en plein élan

–>   vous pétrir d’angoisses

–>   vous faire péter les plombs

–>   vous rendre confus

–>   vous pousser à fuir

–>   vous maintenir dans un état dépressif.

 

Pour revenir à mon histoire, je n’étais jamais allée dans le désert auparavant. Toutes ces peurs que j’anticipais étaient bien des résidus de peurs plus profondes et complètement inconscientes.

 

Ce qu’il y a d’exceptionnel avec la technique TIPI, c’est que vous pouvez enfin vivre ce qui n’avait jamais été vécu sans peur auparavant.

 

Une, deux ou trois séances peuvent suffire pour venir à bout d’évènements traumatiques (comme une agression, un accident) sans qu’il n’y ait plus aucune manifestation symptomatique.

 

La vérité, c’est que la plupart des peurs sont inconscientes. Et pourtant, ce sont elles qui compliquent quotidiennement votre relations aux autres et altèrent votre bien-être.

 

Ce sont elles aussi qui sous-tendent votre stress, vos angoisses, la plupart de vos souffrances psychologiques ainsi que pas mal de problèmes physiologiques.

 

C’est la raison pour laquelle, amener la technique TIPI dans le désert est aussi essentielle qu’un anti-venin !

 

Si vous apprenez à vous dégager de votre peur, vous n’aurez pas besoin de manifester un scorpion ou un serpent.

 

Je suis allée de nombreuses fois dans le désert et je n’en ai pas vus. A se demander si les peurs ne les créent pas !

 

Marcher dans le désert c’est aussi marcher vers soi.

 

Lorsque vos préoccupations quotidiennes s’estompent, toute votre boue émotionnelle se dépose. Vous devenez limpide comme l’eau claire et la lumière passe au travers .

 .

.technique TIPI 62

.

Vous trouvez alors plus facilement l’inspiration et vos futurs projets fleurissent à chacun de vos pas.

 

C’est aussi un des bienfaits du désert : faire le point et laisser émerger la suite de vos aventures terrestres.

.

.technique TIPI 70

.

La technique TIPI pour clôturer l’année 9 dans le désert

 

C’est sans doute une des raisons pour lesquelles, cette année, nous avons décidé Alain et moi d’y retourner.

 

Cela faisait plusieurs années que nous concentrions nos efforts sur le Népal et la Thaïlande et pour ceux qui nous l’avaient demandé depuis longtemps : voilà c’est reparti pour « itinérance intime » et c’est en novembre prochain.

 .

.technique TIPI 60

.

Si vous sentez que c’est le bon moment pour

 

  • Partir à l’aventure et en quête intérieure
  • Découvrir une nature époustouflante
  • Vous attacher à l’essentiel en lâchant le superflu
  • Dénouer les attachements qui vous entravent encore aujourd’hui
  • Nourrir vos corps subtils loin de toutes pollutions
  • Intensifier votre présence ici et maintenant
  • Savourer la marche consciente et les exercices de recentrage
  • Déposer vos fardeaux dans des rituels chamaniques
  • Créer des liens forts avec d’autres humains comme vous sur le chemin
  • Raviver votre énergie créatrice loin des tracas habituels

 

Alors c’est le moment. Je me ferai une joie de vous rencontrer pour de vrai ! Allez voir la page qu’Alain vous a préparé avec une petite vidéo spécial désert, cliquez ici ou faites un copier/coller: https://taodyssee.blf-editions.com/itinerance-intime/

.

.technique TIPI87

.

.technique TIPI 5163

.

Si vous partez avec des peurs, la technique TIPI vous aidera à les laisser dans le désert.

 

technique TIPI 65Et si l’heure n’est pas à l’aventure, laissez la vie vous proposer des situations de nettoyage comme elle le fait pour pas mal de monde en ce moment !

 

Et vous, connaissez-vous le désert ? Qu’est ce qui vous vient à l’esprit immédiatement lorsque vous voyez ces images? Laissez un commentaire!

29 comments

  1. BONNAFOUX

    J’ai lu avec beaucoup d’intérêt votre expérience dans le désert et l’utilisation de la technique TIPI pour vaincre toutes nos peurs. Je souhaiterais avoir un rendez vous à Gap car je suis très intéressée.
    Merci de me dire comment faire pour obtenir un rendez vous , car je comprends que vous êtes très occupée.
    Bien cordialement.
    Nicole

    1. Hannah

      Bonjour Nicole,
      Vous pouvez m’envoyer un mail à cette adresse.
      Je suis très occupée mais j’ai le temps de recevoir
      ceux qui veulent tester la technique.
      anne.andre83@gmail.com

  2. Muriel

    Mais est ce que ce n’est pas ma tente verte que je reconnais dans une des photos!!! Ma tente verte qui s’est fait la malle en plein désert? Du coup je reconnecte avec ma plus grande peur c’est de ne pas avoir de toit sur la tête… insécurité maximale pour moi et d’être à la rue. Je n’avais pas fait le lien jusqu’à ce matin en lisant ton article.
    Que de choses se sont passées depuis ce fameux désert de 2009; Je n’oublierai jamais le lever de soleil assis sur les dunes et la grand nuit sombre qui précède le lever de soleil… Je retourne avec grand plaisir avec vous dans le désert en 2016 :)))

    1. Hannah

      Hello Muriel,
      Mais oui, c’est la tente que tu as laissée en cadeau au désert!
      Voir les images reconnecte avec cette douce énergie
      qu’inspire le désert. Il y a d’autres personnes connues
      dans ces photos!

  3. Christine

    Bonjour Hannah,

    Merci pour ce bel article de recentrage, il faudra que j’essaye la méthode TIPI.
    Mon chemin de vie ne me laisse pas le temps pour ce genre de voyage, qui pourtant me tenterait bien.
    Plus tard peut–être…
    Bien amicalement
    Christine
    Christine Articles récents..Les Secrets du Qi GongMy Profile

    1. Hannah

      Bonjour Christine,
      Essayer TIPI va te demander moins de temps que
      partir dans le désert. Je sais tout le monde ne peut
      pas s’offrir ce dépaysement mais c’est une expérience
      inoubliable dans l’espace d’une vie!

  4. lucette

    Merci Hannah pour ce partage/enseignement ; le désert est un lieu de rencontre de la Terre au Ciel ; j’espère un jour pouvoir vous y accompagner !

    1. Hannah

      Ce sera avec plaisir Lucette, là où ailleurs…le Népal va bientôt se profiler
      ainsi qu’une petite île en Thaïlande

  5. subirana

    Si j’étais la personne très loin en arrière du groupe je crois que j’aurais besoin de la technique TIPI…brrr se trouver loin des autres…j’en ai l’estomac qui se noue!!!!

    1. Hannah

      Pas d’inquiétude Subirana, il y a toujours un guide qui
      ferme la marche.
      Au pire vous passez beaucoup de temps à discuter
      avec lui 😉

  6. Danièle

    Merci Hannah pour ce partage d’expériences plus qu’enrichissantes, ainsi que de nous dévoiler de façon si adorable un peu de ton intimité. Tu as vécu vraiment une aventure qui t’a ouverte encore plus aux subtilités des relations de nos émotions, nos peurs et ce qui en est créé. Je te souhaite un très bon voyage pour le mois de novembre, une célébration de l’apprentissage TIPI.

    1. Hannah

      Merci Danièle. J’ose parler de moi comme ça , ça décomplexe un peu tous
      ceux qui s’imaginent, qu’ils sont nuls parce que bourrés de peur.
      Tout le monde a peur et ce n’est pas un problème, l’essentiel c’est de
      savoir quoi faire avec la peur pour ne pas être totalement paralysé dans sa vie.

  7. ali

    bonsoir hannah. moi j ai fait l experience du desert en 2008durant mon service national..au debut sa vous subjuguemais apres 2mois vous craquez..moi j aimais cette immensite desertique surtout pendant la nuit qand le ciel est etincelant d etoiles.je ne connaissais rien rien et d ailleurs meme maintenant toutes ces techniques mentales.c est eau le desert surtout le tassili.on se croirait dans une autre planete.en tout cas merci pour le partage et on remercie le ciel d etre sortie de cette experience saine et sauveet le desert se t avoir remlie d energie. amicalement ali

    1. Hannah

      Bonjour Ali, je crois que 2 mois effectivement ça fait beaucoup,
      surtout quand c’est pour faire son service et pas pour ses
      loisirs!
      Là c’est juste 8 jours et c’est la bonne dose pour apprécier sans se
      lasser

  8. Christine DESMOUCEAUX/BERTHIER

    Chère Hannah,

    J’ai lu ton carnet de voyages personnel avec avidité : quelle aventure à la rencontre de soi pour une initiation au désert !
    Cette expérience de vie et de voyage peut sans aucun doute faire peur à plus d’un : tu nous démontres qu’elle est possible par ton propre témoignage : MERCI

    Alors peut être à bientôt dans le désert ? pour un voyage / nettoyage ?

    Christine de La Ciotat

    1. Hannah

      Bonjour Christine,
      Oui je suis persuadée qu’un jour tu feras le saut de venir nous
      accompagner. Le travail intérieur avance très vite en voyage
      car le mental n’a pas le temps de tout reconstruire donc il
      se fait surprendre 😉

  9. Hélène

    Bonjour Hannah,
    Ça me plairait beaucoup d’aller me ressourcer dans le désert
    mais est qu’il faut être entraîné? je ne suis pas une très grosse
    marcheuse.

    1. Hannah

      Bonjour Hélène,
      Nous ne marchons que le matin donc tu peux être rassurée,
      Il y a beaucoup de temps pour se détendre.
      La marche est assez lente, il y a des pauses et un guide qui
      ferme la marche.

  10. Surya

    Bonjour Hannah,
    Je trouve étonnante la qualité de vos photos.
    J’ai cliqué sur l’une d’elles et elle s’est imposée
    en grand sur mon écran, vraiment magique.
    C’est peut-être un signe pour moi…

    1. Hannah

      Bonjour Surya,
      Oui j’ai fait exprès de mettre quelques belles photos du dernier voyage
      pour donner une petite idée. Je trouve qu’elles rendent bien la
      qualité de présence et de douceur du désert, car c’est bien cela qu’on trouve
      dans le désert: de la douceur.
      On s’aperçoit alors qu’on se maltraite beaucoup dans les villes avec les humains!

  11. Louise

    Bonjour,
    J’ai une question à propos du nombre de personnes.
    On voit un groupe sur vos images, est ce que vous
    limitez l’accès à un petit groupe ou est ce que ça
    peut être vraiment plus nombreux?

    1. Hannah

      Bonjour Louise,
      En général, nous avons un assez petit groupe 12
      pas plus de 15 personnes.
      C’est ce qui permet de faire vraiment un travail intérieur
      en profondeur.

  12. Cristina

    Oh que oui, très jolies photos. Merci de ce partage. Qui sais peut être un jour moi aussi … Bisous Cristina

  13. Dorian

    Bonjour Hannah,

    Excellent ce récit ! Quelle aventure !

    Un périple dans le désert me tente beaucoup !

    Votre proposition est plus que correcte en termes de tarifs mais là tout de suite, j’ai des priorités.

    Je vais essayer de m’organiser d’ici septembre et je te tiens au courant

    Dorian
    Dorian Articles récents..Comment retrouver l’essentiel dans sa vie ?My Profile

    1. Hannah

      Bonjour Dorian,
      Je comprends les priorités, la fin de l’année est un tourbillon…

  14. Caba

    Bonjour Hannah,

    Je suis bien tentée par ce voyage initiatique. 🙂
    Si je comprends bien, on dort à la belle étoile ? quell est le climat à cette période de l’année ? Quelles sont les variations de temperature ?
    Petite inquietude concernant les nuits: on dort sur quoi exactement ?
    Concernant le regroupement aller/retour, je vois que tu montres des billets d’avion en arrive le vendredi 4 au matin avec un retour le samedi 12 en soirée. Est-ce que c’est cela les horaires pour se retrouver à l’aéroport ? ou est-ce que ca commence le samedi 5? (car j’aurai du mal à poser mon vendredi 4 en plus de la semaine suivante).
    Merci de tes réponses
    Agnès

    1. Hannah

      Bonjour Agnès,
      Personnellement je dors dans une petite tente.
      J’ai galéré toute une parie de ma vie avec des
      insomnies donc je me traite en douceur.
      POur les billets l’idéal c’est de prendre tous le même
      si tu décides de venir, je te donne nos horaires.
      Par contre le 4 au soir on est déjà dans le désert
      et il n’y a pas de bus pour nous rattraper 😉 donc
      sans les vendredis ce n’est pas possible, on a calculé
      au plus juste. Il te reste la Thaïlande pendant les
      vacances de Noël 😉 !

  15. Damman Michèle

    Je viens de relire tout ce qui concerne le voyage au désert puisque j’y pard fin du mois prochain… Et bien sûr ce que je tenais bien serrée au fond de moi, toutes ces peurs que je ne voulais pas voir ressortir sont sorties au fur et à mesure que je te lisais…. Voilà TIPI, Alain m’apprendra au désert????

    1. Hannah

      Oui pas de souci Michèle, TIPI est fait pour cela

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge