«

»

Mai 09

Vous n’allez pas aimer ce que j’ai à vous dire à propos de la confiance en soi

 Confiance en soi et développement personnel


La confiance en soi est un des sujets favoris du développement personnel.


Vous vous doutez que je ne vais pas me contenter de vous donner quelques astuces pour vous sentir mieux !


Pourtant, vous en trouverez à la fin de l’article mais j’en profite aussi pour vous dire ce que vous n’avez pas envie d’entendre au sujet de la confiance en soi.


Cet article participe à l’événement  Confiance en soi à l’initiative de Fayez du blog etre-un-homme.fr .


J’aime que ça grince un peu dans les filets du web au milieu des berceuses de la pensée positive.


Voici pour commencer l’histoire inspirante d’une petite yogini tantrique:


Lalla est née dans une famille de Brahmanes en Inde au 14 ème siècle. Après un mariage non satisfaisant, elle quitta son mari pour devenir disciple de maîtres hindous et soufis.


Elle devint à son tour une grande yogini et prophétesse tantrique, doublée d’une âme de poète et atteint l’éveil.


Elle est connue dans toute la vallée du Cachemire pour se promener librement nue habillée de ses longs cheveux noirs.


Un jour elle croisa un marchand de soieries alors que des enfants se moquaient de sa nudité. Elle lui prit deux étoles de même poids qu’elle mit sur ses épaules.


Chaque fois qu’elle essuyait une moquerie, elle faisait un nœud sur l’étole de l’épaule gauche et chaque fois qu’elle recevait un compliment elle nouait l’étole droite.


A la fin de la journée, elle demanda au marchand de peser à nouveau les deux étoles sur la place publique devant les villageois.


Les deux pesaient encore un poids identique. Son enseignement du jour était : la louange et le blâme n’ont pas de réalité.


Une autre version raconte qu’elle compta les nœuds à la fin de la journée et s’aperçut qu’il y avait autant de nœuds à droite qu’à gauche et qu’elle décida de ne plus jamais tenir compte de l’avis des autres mais de vivre nue et libre.


Voilà pour moi une des expressions de la confiance en soi, ne pas s’occuper de l’opinion des autres.


Qu’est-ce que la confiance en soi ? Comment se manifeste t-elle ?


C’est d’abord la confiance en ce que vous pouvez :



  • Croire en votre potentiel
  • Juger de vos capacités
  • Être efficace
  • Apprendre même si vous ne savez pas faire
  • Admettre vos erreurs sans crainte
  • Accepter les compliments
  • Travailler à vos compétences
  • Vous entourer de personnes expertes
  • Prendre des risques
  • Croire que les ennuis sont passagers
  • La confiance en soi, c’est aussi la confiance dans ce que vous voulez :
  • Être à l’écoute de vos besoins
  • Connaître vos désirs
  • Faire des choix qui vous appartiennent
  • Savoir ne pas tenir compte de l’avis des autres
  • Pouvoir dire non
  • Avoir foi en sa vision
  • Savoir s’affirmer


La confiance en soi c’est encore la confiance en les autres.


Si tout ce qui est dehors est le reflet de ce qui est dedans, je ne vois pas comment il est possible d’avoir réellement confiance en soi quand on se méfie des autres.


Craindre la violence, la concurrence, le vol, l’arnaque, la trahison, le rejet, la critique est une façon subtile de ne pas avoir confiance en soi.


La confiance en soi c’est aussi la confiance dans la vie.


En général, vos plus grandes craintes viennent des humains. C’est un rappel de la façon dont vous avez perçu les adultes de votre enfance( indépendamment de leurs actions)


Vous ne pouvez pas craindre quelque chose qui ne vous est pas arrivé. Craindre quelque chose de la vie est aussi une façon de se souvenir de ce que vous avez subi.


  • Si vous avez attendu trop longtemps un biberon la nuit, vous allez craindre de mourir de faim même adulte. (de manquer d’argent)


  • Si vous avez été élevé à la dure, vous allez craindre les épreuves et penser que la vie n’est pas tendre envers vous, que tout est difficile.


  • Si on vous a fait miroiter des cadeaux pour que vous vous teniez tranquille mais que vous ne les avez jamais reçus, vous allez craindre que la vie ne tienne pas ses promesses.


  • Si vous avez cru que vos parents (ou l’un d’eux) avaient droit de vie et de mort sur vous, vous allez craindre les tornades, les tsunamis et les inondations.


  • Si vous avez reçu de l’affection seulement les jours de bonne note, vous allez vous tuer au travail et craindre de ne jamais en faire assez.


  • Si vous avez élevé vos frères et sœurs, (ou beaucoup pris sur vous, enfant) vous allez craindre de ne pas être payé de vos efforts, de vous faire arnaquer et de ne pas vous faire payer vos heures sup.


  • Si vous avez été envoyé en internat sans votre accord alors que d’autres frères et sœurs sont nés après vous, vous allez craindre d’être remplacé. (j’en connais…)


Rien de ce que vous projetez sur la vie n’est réel mais toutes ces peurs quotidiennes minent votre confiance.


La confiance en soi c’est aussi dans ce que vous êtes.


Pour moi, à ce niveau, cela se confond avec l’estime de soi.

Il est aussi question de l’image de soi, ce que vous pensez de vous en général.

La façon dont vous vous pensez aimables, c’est à dire que l’on peut aimer.


.


La confiance en soi s’acquiert dans l’enfance


Au niveau de l’estime de soi, elle se construit dans le regard de votre mère et dans l’intérêt que vos parents ont pour vous, pour le simple fait que vous existiez dans leur vie.


Vous sentir aimé vous prédispose à vous sentir apprécié des autres dans la vie quoi que vous fassiez.


La sécurité affective de la maison prépare les enfants à être confiants à l’école, dans leur vie sociale et dans la capacité à appréhender l’inconnu.


La confiance en soi se construit aussi chaque fois que vous avez eu le droit d’exprimer des désirs, des besoins et des préférences. (l’inverse de « on ne fait pas ce qu’on veut dans la vie » et « c’est pas toi qui décide ».


Elle se développe lorsque vous êtes autorisé à prendre des risques qui ne vous mettent pas en danger.


Vous êtes encouragé à tester sans avoir appris puis on vous montre comment le faire.


Vous êtes ensuite complimenté pour vos efforts et votre réussite, vous n’êtes pas face une moue parce que vous n’avez eu que 19 et demi sur 20 !


Voilà le scénario idéal si vous voulez avoir une confiance intégrée. Si ce n’est pas ce que vous avez vécu, c’est mort ! Il va vous falloir l’acquérir par vos propres moyens!

.

 


A quoi reconnaissez-vous un manque de confiance en soi ou une faible estime de soi ?


  • Vous pensez qu’une difficulté est faite pour durer
  • Vous croyez que vous n’avez aucun pouvoir sur les situations et les décisions des autres
  • Vous prenez les suggestions pour des obligations
  • Vous avez peur d’offenser les autres
  • Vous aimez provoquer pas toujours gentiment
  • Vous vous vivez comme un imposteur en famille ou au travail
  • Vous faites tout pour vous faire remarquer
  • Vous ne supportez pas les compliments et les appréciations
  • Quand on vous donne quelque chose vous vous demandez combien ça va vous coûter
  • Vous aimez rarement votre reflet dans le miroir
  • Vous savez que ça va probablement mal finir
  • Vous agissez pour faire plaisir
  • Vous ne comprenez pas ce que les gens vous trouvent, ils doivent faire semblant de vous apprécier
  • Vous vous sentez de trop, vous êtes un boulet
  • Vous croyez que secrètement les autres cherchent à vous éliminer
  • Vous vous trouvez moche, ridé, marqué, gros, osseux, fatigué, trop jeune ou vieux et si vous habitez en Asie ou en Afrique vous trouvez votre peau trop sombre.


Je vous propose un extrait du film de Luc Besson”Angel-A” avec Jamel Debbouze pour illustrer ce thème.


.



Les remèdes qui ne servent à rien pour développer la confiance en soi :


  • Multiplier les masters et mettre vos diplômes au mur plutôt que d’intensifier votre pratique.
  • Faire des formations et des stages en pensant qu’un jour vous serez prêt.
  • Chercher la perfection et la maîtrise plutôt que le plaisir.


Parce qu’au fond, pourquoi voulez-vous un bon métier et être reconnu ?

Afin de faire ce que vous aimez et vous sentir bien. Pourquoi ne pas apprendre tout de suite à faire ce que vous aimez afin de vous sentir bien ? Pourquoi attendre 14 diplômes ?


Pour continuer dans la rubrique “remèdes inutiles”:


  • Dépenser des sommes folles en tailleurs Chanel ou autres.
  • Pratiquer les chirurgies esthétiques à répétition.
  • Avoir un corps parfait


Certains bodybuilders, à l’opposé exact des personnes anorexiques souffrent de compulsion au muscle.


.


Cette obsession appelée dysmorphie musculaire s’apparente aux troubles alimentaires. Vous voulez le voir de face?

.



En dehors des heures passées à la salle de sport, ils font un régime pour sécher les graisses et absorbent des suppléments alimentaires et stéroïdes qui mettent leur santé en danger.


Ils compromettent leur vie professionnelle et relationnelle au profit de leur obsession. Mais au fait, pourquoi vouloir un corps parfait?


Mis à part ces pathologies, c’est pour plaire, afin de rencontrer l’amour et se sentir bien. Pourquoi attendre d’être parfait pour pouvoir aimer ?


Ah, pour ETRE aimé ? Alors vous ne faites pas partie de ceux qui ont la confiance en soi innée et l’amour acquis!


J’ai une mauvaise nouvelle, vous ne pouvez pas refaire votre enfance… c’est foutu. Non je blague, il y a des recettes et je vais vous en donner quelques unes.


Quelques vraies réponses pour développer la confiance en soi


Commencez par des trucs simples :


1°) Faites taire la petite voix mentale qui vous dit que vous êtes nul et que vous n’y arriverez pas.


Remplacez-là par une voix non moins mentale qui puisse vous servir de coach rassurant afin de vous encourager.


.


Quitte à être emboucané par une voie mentale, autant qu’elle soit douce et agréable, qui penserait à acheter un GPS avec la voix d’un gardien de prison ?


2°) Modifiez votre extérieur en espérant que cela modifiera l’intérieur : portez de beaux habits, prenez une posture droite, affichez un sourire, apprenez à poser votre voix et maîtrisez les gestes qui trahissent (pour ceux qui connaissent la série “lie to me”.


3°) Tenez un blog ou un journal en vous lançant un défi à relever. Être fidèle à une promesse et prendre les autres à témoin développe la confiance en soi et ses capacités.


Aider et contribuer à l’évolution des autres au travers de son propre cheminement peut faire des petits miracles.


.


Vous l’aurez compris, si c’est un véritable manque d’estime de soi qui vous pollue la vie, tout cela aura peu d’effet.


On peut avoir confiance en soi et souffrir d’une faible estime de soi à la fois. Voici donc d’autres solutions plus musclées.


4°) Pratiquer un art martial ou une technique comme la sophrologie.


Toute pratique soutenue développe ou renforce la confiance en soi.


Pour savoir dire non, il faut connaître ses véritables désirs. Pour reconnaître qu’une relation est insatisfaisante, vous devez savoir dans quel état vous êtes.


Il n’est pas question de raisonner et contrôler ses ressentis mais plutôt d’apprendre à les sentir et s’en rendre maître.


Vous êtes dans un stress parce que vous allez être en retard ?


Apprenez à respirer et à gérer vos émotions pour ne pas vous sentir débordé et afficher un manque total de confiance en soi si vous désirez être embauché.


Vous avez le trac pour un premier rendez-vous? Pratiquez des ancrages pour vivre l’instant sans fuir ou bredouiller.


La sophrologie aide à se sentir mieux et plus confiant mais un de ses objectifs majeurs est d’apprendre à sentir et se vivre de l’intérieur.


Plus vous acceptez ce qui se passe en vous, plus vous apprenez à connaître vos véritables besoins et à y répondre.


Si c’est d’un vrai manque d’amour dont vous souffrez depuis la nuit des temps, à un âge où ne pas se sentir être aimé présente un danger mortel, cela ne suffira pas non plus.


5°) Entamer une thérapie brève


Faire taire un détecteur de fumée (symbolisé par le manque de confiance) ne suffit pas à éteindre le feu dans la maison.


Si toutes les techniques proposées n’ont pas suffi, il est temps de passer à la vitesse supérieure.


Apprenez les rouages de la thérapie: ce que vous vous racontez sur autrui vous appartient.


Inutile de vous demander ce que pensent les autres, demandez-vous comment vous vous sentez maintenant et exprimez des sentiments vrais.


Si vous êtes dans un malaise, apprenez à vous rappeler que c’est votre passé de petit garçon ou de petite fille qui vient de faire irruption dans votre vie adulte.


Trouver un thérapeute en qui projeter sa confiance, revient à construire une confiance à l’intérieur de vous. Alors peut commencer une véritable transformation.


.


C’est un peu comme l’électrolyse pour fabriquer des couverts en argent: la confiance que vous projetez sur le thérapeute va vous revenir sous forme de confiance en soi.


6°) Mon secret inédit (sauf si vous lisez ce blog depuis quelques temps) : la confiance en soi n’existe pas, c’est un des attributs du faux self que vous avez construit au fil des ans pour échapper à vos blessures d’enfants.


Ce qui existe, par contre, c’est le manque de confiance en soi et cela est une défense et une arme redoutable de votre mental à votre insu.


Exemple : vous devez demander une augmentation à votre patron. C’est un peu comme si vous alliez demander une hausse d’amour à votre mère alors qu’il est déjà 8 heures pour partir à l’école et que vous avez fait pipi au lit.


Plutôt que de sentir votre détresse, votre solitude et votre impuissance, vous préférez vous sentir coupable.


Ainsi, si votre mère vous rejette, vous saurez que c’est de votre faute parce que vous avez fait pipi au lit.


Cela vous donne aussi l’espoir un jour d’être propre et donc d’être aimé et accueilli le lundi matin à 8 heures, si vous faites ce qu’il faut.


Pendant ce temps , vous vous percevez comme nul et malvenu et inadéquat. C’est quand même mieux de se croire nul que mal aimé par ses parents non ?


Le manque de confiance en soi EST votre ressource du moment !


C’est dans cet état d’esprit (totalement inconscient) que vous poussez la porte du bureau de votre patron un certain lundi matin pour une augmentation.


Et là, si vous ne l’obtenez pas, vous êtes mûr pour débuter un véritable travail sur soi ou une thérapie qui débusque votre système de défense!


Vous voulez réagir, vous avez un truc infaillible pour vous sentir confiant? Laissez un commentaire!

Share This Post

75 pings

    Les commentaires sont désactivés.