«

»

Sep 20

Comment Ho’oponopono aide à clarifier un objectif

En quoi Ho’oponopono va vous aider avec cette nouvelle lune?

 

Tout d’abord, c’est aujourd’hui la nouvelle lune de septembre. Nouvelle lune signifiant conjonction ou mariage du soleil et de la lune au même endroit .

 

Une nouvelle lune, comme son nom l’indique, est un cycle nouveau qui s’amorce pour le mois à venir.

 

C’est donc le moment de semer des graines et de lancer un projet. Vous verrez dans cet article comment utiliser Ho’oponopono pour vous assurer de la bonne conduite de votre nouveau projet.

 

Vous allez voir aussi que c’est vraiment un moment propice après les énergies de l’été et le feu ardent et purificateur du lion.

 

Je ne sais pas si vous l’avez remarqué mais en dehors du fait qu’il a fait très chaud, l’été a été assez mouvementé. Éruptions solaires comme jamais et éclipse solaire totale.

 

C’est sans doute pour cela que j’ai reçu pas mal de mails d’un tas de personnes qui m’ont dit que leur pratique Ho’oponopono avait été plus qu’intensive!

.

.

.

A propos d’éclipses

 

Les éclipses dans l’antiquité étaient assez redoutées puisqu’on pensait qu’elles amenaient les plaies comme la peste.

 

Or, il n’y a rien de pernicieux mais que se passe t-il pendant une éclipse ? La lune recouvre entièrement le soleil.

 

La lune étant le symbole des émotions et de l’inconscient alors que le soleil révèle votre nature profonde, votre moi conscient et vos potentiels.

 

Une éclipse, grâce au mouvement de la lune, fait remonter à la surface:

 

  • tout ce qui était caché dans la profondeur,
  • les émotions enfouies dans des schémas non conscients
  • toutes les ombres que vous n’aviez pas encore mises totalement en lumière.

.

;

.

Dans le langage Ho’oponopono, tout ce qui remonte de l’inconscient s’appelle une mémoire. Et cet été, il y avait de quoi faire!

 

Il est important de ne pas oublier que, pendant le temps de l’éclipse et souvent du mois suivant, vos schémas non connus pèsent plus lourds (la lune devant le soleil) que votre petite volonté de vous en sortir.

 

La lune vous offre ainsi la possibilité de libérer ce qui était enfermé, normal que ça brasse n’est-ce pas ?

.

.

.

Et ce n’est pas pour vous embêter, juste pour vous permettre de savoir quoi nettoyer et quoi libérer. (Je vous renvoie à d’autres de mes articles pour savoir comment nettoyer une mémoire avec Ho’oponopono.)

 

Les scénarios de la vie sont parfaits mais c’est quand même bien d’être au courant du travail que la lune permet à chacun de faire pendant une éclipse, histoire d’être présent à soi même pendant les vacances et de savoir utiliser des outils de nettoyage !

 

Voilà pourquoi le programme de l’été était chargé. Il vous a permis de dégager en profondeur ce qui vous empêchait de sentir votre véritable nature qu’on appelle l’état zéro dans le processus Ho’oponopono.

 

Pas de nouveauté sans inconfort

 

Ceci ne se fait pas toujours sans casse et ramène de l’insécurité car il vous fait quitter votre zone de confort. C’est dans ces moments-là qu’on est heureux de connaître Ho’oponopono!

 

Quand bien même votre zone de confort est quelque chose de souffrant mais connue donc rassurante !

.

.

.

Ainsi, il n’y a pas de nouveauté

 

  • sans perte de repères,
  • sans mise en déséquilibre et
  • sans incertitude de la suite.

 

Sinon ce ne serait pas nouveau mais contrôlable et prévisible, donc mental !

 

Donc voici 2 questions pertinentes à vous poser pour cette nouvelle lune :

 

  1. Qu’est ce qui est nouveau dans ma vie depuis cet été?
  2. Qu’est ce que la vie m’a obligé à lâcher cet été ?

 

Ceux qui travaillent avec la signification des couleurs peuvent les utiliser pour répondre à ces 2 questions 😉

 

Mais bon vous y étiez cet été, donc vous savez ce qui a bougé même sans les couleurs.

 

Nouvelle lune en vierge aujourd’hui

 

Pour revenir à cette nouvelle lune qui faisait suite à l’éclipse d’août: elle est dans le signe de la vierge.

 

Alors regardons d’un peu plus près ce qu’est la vierge au niveau symbolique :

.

.

.

1°) La vierge trie et classe

 

Tout d’abord, la vierge est mentale, elle a besoin d’explications pour pouvoir ranger les informations dans ses petits tiroirs bien étiquetés.

 

Vous n’êtes pas obligé d’étiqueter des idées, vous pouvez aussi étiqueter les tiroirs concrets de votre lieu de vie.

 

Vous pouvez donc, avec cette nouvelle lune en vierge, vous trouver un élan inhabituel(?) à ordonner, trier, ranger, classer et surtout mettre de l’ordre.

 

J’ai eu cette intuition en 2017 de proposer une formation pour apprendre à trier et ranger en conscience, ce que j’ai fait chez moi bien entendu.

 

Un thérapeute est toujours très bon pour enseigner aux autres ce qu’il a lui-même besoin d’apprendre et je n’échappe pas à la règle.

 

Donc si ce n’est pas déjà fait, laissez-vous porter par l’énergie du moment et descendez avec des grands sacs poubelle dans votre garage, votre cave ou la pièce-bazar que vous cachez dans votre maison.

 

Pendant que occupez votre « vierge » à ranger, vous allez voir que votre mental va vous ficher un peu la paix ! La vierge méticuleuse a du mal à faire plusieurs choses à la fois !

.

.

.

2°) La vierge est aussi semer, récolter et moissonner.

 

La figure emblématique de la vierge est Perséphone, fille de Déméter, déesse des moissons.

 

La problématique mère/fille est donc à l’œuvre pour cette rentrée. En quoi est-ce une problématique ?

 

Dans la mythologie, Perséphone est dans la lignée de sa mère. Comme elle, elle sème, récolte et apprend à reconnaître les plantes et les simples pour soigner.

 

Tout semble paisible au royaume de ces 2 femmes sauf que Perséphone s’ennuie: elle ne sait pas qui elle est en dehors d’être une extension de sa mère !

 

Parfois la problématique mère/fille semble carrément opposée à cela : on ne veut rien entendre de sa mère et on s’applique à ne pas lui ressembler.

 

Mais qui s’inquiète de surtout ne pas ressembler à sa mère ? Forcément quelqu’un ou quelqu’une qui est aussi prisonnière (même si c’est psychique) de sa mère sinon pourquoi s’en inquiéter ?

.

.

.

Pour régler ce problème insoluble, Perséphone fait des prières pour qu’il lui arrive enfin quelque chose de nouveau et de différent. Et sa prière est entendue!

 

Je vous rassure tout de suite, en faisant Ho’oponopono, vous n’allez pas faire comme Perséphone!

 

Pluton, le Dieu des enfers en personne est venu l’enlever pour en faire sa femme.

 

Bien entendu, sa mère Perséphone s’est rebellée et a menacé d’interrompre la croissance des récoltes, mettant tous les humains en insécurité.

 

Pour la faire courte, il a été négocié qu’elle passerait la moitié de son temps sur terre avec sa mère et l’autre moitié du temps avec son mari, dans la profondeur des enfers pour son plus grand ravissement.

 .

.

.

A propos de l’enfer

 

Alors la question suivante est : qu’est ce que l’enfer pour vous aujourd’hui puisque c’est aussi le thème de la vierge?

 

Vous allez certainement me répondre par une liste de problèmes sans compter celui d’être venu vous incarner sur terre!

 

Et bien, j’ai une autre définition à vous proposer: l’enfer ce n’est pas les autres ;-)).

 

L’enfer, c’est ne pas savoir que vous, comme moi, sommes prisonniers

 

  • d’un schéma répétitif,
  • d’un attachement  (à la mère ou autre),
  • d’un dysfonctionnement transgénérationnel,
  • d’un programme génétique de survie

 

tout en pensant que c’est normal puisque c’est comme ça depuis la nuit des temps.

 

Pourtant, c’est ce qui fait que vous n’êtes pas heureux comme vous aimeriez l’être.

.

.

.

Pourquoi est-ce l’enfer ? Parce que vous vous prenez sans doute, comme la plupart des humains,  pour votre blessure ou pour la souffrance que vous endurez sans avoir même idée de votre véritable nature.

 

Un vrai gâchis ! Fort heureusement, à moins de faire un travail sur soi, personne ne connait pas sa misère sinon ce serait la désolation totale.

 

Vous faites ce que vous pouvez avec vos données de base: vous vous plaignez un peu, vous essayez de recoller vos morceaux avec des patchs de développement personnel mais au fond rien ne change vraiment.

 

C’est là qu’intervient Ho’oponopono

 

Parce que l’enfer porte des noms comme ceci :

 

  • je ne vais pas y arriver,
  • je ne suis pas doué pour ça
  • ça ne marchera jamais
  • c’est bon pour les autres mais avec moi rien ne fonctionne
  • je n’ai pas assez de temps
  • je ferai ça demain
  • ça va pas être facile
  • vivement les vacances
  • la vie est trop chère, etc.

 

.

.

.

Malheureusement, vous êtes sincère lorsque vous pensez cela. Vous y croyez vraiment et vous ne voyez pas que c’est votre embrigadement, votre enfer personnel et donc vous ne faites rien que subir vos pensées.

 

Faire de la vierge, c’est aussi aller visiter ses enfers, et donc, ne pas prendre pour argent comptant tout ce que votre mental vous raconte.

 

Votre mission, si vous l’acceptez, c’est de faire Ho’oponopono chaque fois que vous vous surprenez à penser ces phrases (ou d’autres de votre cru qui font chuter l’énergie).

 

Parlez à votre inconscient comme si c’était un petit enfant qui lui, est accroché à ce qu’il pense être des vérités:

 

  1. Je suis désolé, je ne savais pas que tu croyais à cela.
  2. Pardonne-moi d’utiliser tes doutes et tes difficultés pour me faire croire que c’est ce que je vis moi adulte conscient, (ce qui m’éloigne de ma vraie nature).
  3. Je te remercie de m’envoyer ces pensées difficiles, comme ça je peux les nettoyer avec Ho’oponopono.
  4. Je t’aime

 

Si vous pensez qu’il suffit de chasser des pensées négatives parce qu’elles se mettent en travers de vos projets, c’est que vous ignorez la ténacité de vos attachements et que quelqu’un en vous y croit vraiment.

 

Aller visiter ses enfers, c’est arrêter de mettre des étiquettes sur ce qui est divin et ce qui est maléfique (Hadès est un bon bougre ni plus ni moins que les autres;-)) sur ce qui est une pensée négative et une pensée positive.

 

Aller visiter ses enfers, c’est quitter l’attachement à sa version de son histoire et à toutes les conséquences que vous en avez tirées: ça c’est bien, ça c’est pas bien.

 

J’étais partie sur la vierge et la relation mère/fille, voyez où cela nous a mené!

 .

.

.

3°) La vierge c’est aussi le service

 

Le service, un autre mot pour nommer le travail. Essayez ce phrasé « je vais rendre service » au lieu de dire « je mets mon réveil demain matin pour aller bosser ».

 

Ça n’a l’air de rien mais si vous mettez vos compétences au service des autres (en étant payé) ce n’est pas pareil qu’être obligé de travailler pour payer ses factures.

.

.

.

4°) La vierge et le soin

 

Enfin la vierge c’est le soin (prendre soin mais aussi prendre des remèdes), la guérison et le corps.

 

Voici donc les domaines où la vierge vous attend pour les 28 prochains jours du cycle lunaire.

 

Vous êtes peut-être revenu de vacances plus fatigué que vous n’étiez parti… maintenant vous comprenez mieux.

 

La bonne nouvelle, c’est que dans le signe de la vierge (là où est la nouvelle lune qui commence aujourd’hui), vous remettez du soin là où vous vous êtes maltraité (ou laissés maltraiter).

 

Vous allez va chercher des soins régulièrement, là où vous ne savez pas faire pour vous, la vierge étant aussi le signe du quotidien et des petites routines.

.

.

.

Alors si je résume tout ce que je viens de dire pour le mois qui vient :

 

Suite aux éclipses (il y en a eu 2 en fait cet été) et au nettoyage fait cet été, c’est le moment de mettre en place un nouveau projet (on est en année 1 quand même) qui va vous permettre de sortir de vos enfers intérieurs.

 

Pour cela, vous aurez sans doute besoin de l’outil Ho’oponopono

 

La vierge étant un signe de terre, vous aurez la chance de concrétiser ce projet surtout si vous le nettoyez avant.(lorsque vous entendez les petites phrases parasites que j’ai énumérées).

 

La question essentielle étant:

 

Comment puis-je rendre service d’une manière innovante et dans mon quotidien?

 

  • aux humains
  • à mes clients
  • à mes patients
  • à mon corps

 

Pour un copain blogueur, ça a été d’ouvrir à tous toutes ses formations internet.

 

Pour moi, par exemple, je lance un mini atelier bi-mensuel de couleurs sur Gap à prix très démocratique.Voir la page ici: https://taodyssee.learnybox.com/atelier-magie-des-couleurs/

 

C’est dans le domaine de la guérison, une routine régulière et je vis cela comme un nouveau service pour mes clients. Ça vient de sortir, c’est pour la semaine prochaine.

 

Question importante aussi: comment puis-je nettoyer mes objectifs et mes attentes (avec Ho’oponopono par exemple)lorsque je ressens un blocage intérieur pour les mettre en place et les concrétiser?

.

.

.

Et pour vous ce sera quoi ? Laissez un commentaire même si vous ne savez encore très précisément ce que ce sera pour vous.

Share This Post

28 comments

  1. GRUAU MARIE LAURE

    Merci ! et heureuse de te retrouver ! j’apprécie vraiment les articles que tu proposes !
    Je me suis inscrite à ton atelier mais je suppose que c’est en présentiel ?!
    Je ne pourrais donc pas y assister : je suis en Mayenne : c’est un peu loin Gap !
    Belle journée
    Marie Laure

    1. Hannah

      Bonjour Marie-Laure
      Oui c’est en présentiel.
      Par contre je pense que tu as la bonne info,
      il faut que je fasse des ateliers on line!

  2. Catherine Marie

    Merci beaucoup pour ton article. Il résume très bien se que je Vie.
    Bien à Vous

    1. Hannah

      Merci Catherine

  3. dernier christiane

    à bientôt !!!!!
    ravie de vous revoir

    1. Hannah

      le plaisir est partagé 🙂

  4. Isabelle

    Très beau message, que de pertinences, j’aime ton mental arborescent qui nous enrichit tant comme mère-fille et tout ce qui va avec.
    Merci Hannah, quelle richesse de te lire, j’aime et j’aime vraiment pratiquer Ho’hoponopono, mon fils de 13 ans s’y est mis du coup et ça l’aide un max!
    Merci à la richesse du partage et de tes articles, j’apprécie.
    Belle journée.
    A notre retour à l’essence ciel nettoyé de nos encombrants grâce à cette belle lune de la Vierge….
    Merci Hannah.
    Chaleureusement vôtre.
    isabelle

    1. Hannah

      Merci pour ton témoignage Isabelle, tu as
      raison, les enfants embrayent très bien sur
      Ho’oponopono comme si il n’y a avait rien de
      plus naturel

  5. Pascale Isabelle

    Merci infiniment pour ce merveilleux article sur la vierge que je suis.
    Quel cadeau de pouvoir me décoder sous votre guguidance
    Habitant l’Aquitaine peut être vous serait il possible de filmer vos ateliers et les envoyer par internet?
    Je vous avais contacte il y a qqes mois pour votre formation internet mais n avais pas trouvé le financement à ce moment.
    Il s ‘avèrerait peut être possible pour moi de suivre ces ateliers par web cam?
    Encore merci et bravo pour la qualité de votre travail.
    Bien coeurdialement.
    Pascale-Isabelle

    1. Hannah

      Bonjour Pascale
      Je ne sais pas trop si c’est possible de filmer car c’est
      un travail très personnalisé. Par contre je vais lancer une
      formation on line sur Ho’oponopono, peut-être pourrez-vous
      la suivre plus facilement. Il y aura des webcoachings aussi.

  6. Hlna

    Coucou Hannah, contente aussi que tu sois revenue avec un article !

    Effectivement hier tout ce qui me tracassait depuis cet été m’est remonté! Hier j’étais vraiment stressée par rapport à une histoire avec ma meilleure amie. Ce que j’ai lâché cet été c’est elle, suite à une dispute quelque chose s’est rompu entre nous et elle a beau insister, s’excuser je lui pardonne mais je ne serai plus disponible comme avant car j’ai compris que cette relation ne me convenait plus. Je me suis enfin expliquée et j’ai dit tout ce que j’avais sur le coeur, et heureusement elle a bien compris même si elle espère encore elle accepte et c’est un réel soulagement. Donc prendre soin de soi là où on s’est laissés maltraiter voilà.
    Je change d’endroit également pour les études, donc une sorte de nouveau départ. Il y a aussi de nouveaux projets, comme enfin commencer le théâtre que je m’interdis depuis des années, parce que j’ai les mains moites, ridicule. C’est incroyable comme on se censure soi-même !

    Oui, plus prendre soin de moi aussi faire du sport et reprendre certaines habitudes. Me bouger les fesses car je suis assez flemmarde (ou j’ai peur je ne sais pas). En tout cas merci cet article arrive à temps pour m’aider à comprendre !!
    Ah et je viens de me bloquer le cou aujourd’hui, ça par contre je ne sais pas à quoi l’associer hihi.

    Bisous Hannah à bientôt.

    1. Hannah

      Hello Hina
      Le cou c’est la connexion entre le ciel et la terre,
      entre mon esprit et mon incarnation.
      Il est normal d’avoir des bazars avec nos “soi-disant”
      meilleurs amis, cela permet de faire tomber les projections.
      On est déçu de ce que l’autre ne peut pas nous amener.
      C’est important de nettoyer l’histoire parce que l’autre au fond
      n’a rien à nous apporter et surtout pas ce qu’on n’a pas reçu!

  7. Michèle

    MERCI Hannah pour cet article
    Justement, maintenant que je suis à nouveau chez moi après ces 3 ans d’aide aux autres, je reprends mon livre de Joe Vitale et le « je t’aime » inconditionnel !
    Pour moi l’ENFER c’est l’âme qui souffre d’être séparée de sa source divine alors que notre mental nous entraîne vers le négatif ! Et l’ho’oponopono nous rapproche de notre source.
    Cette nouvelle lune me parle beaucoup puisque mon père vient de nous quitter et ma mère est du signe de la vierge.
    Je sens qu’une ouverture se crée en moi.
    Alors j’ai tiré mes “cartes-couleurs” et bingo !!!

    Qu’est ce qui est nouveau pour moi depuis cet été ?
    37 IRISE Lumière
    Je change d’attitude, je ne prévois plus… J’accepte de tout vivre sans trier et me sens reliée à tous.
    et surtout J’accepte l’aide des autres.

    Qu’est ce que la vie m’a obligé à lâcher cet été ?
    2 ROUGE FRANC Lumière
    Au clair avec les réalités. Je Peux vivre pour moi sans me couper du monde. Je rallie autonomie et interdépendance. Je trouve ma véritable place au seins des groupes.

    1. Hannah

      C’est la révolution de pouvoir tout vivre sans trier.
      Le rouge franc obligeait à être une ressource pour
      les autres…
      Et pour ce qui est de l’enfer, j’aime beaucoup ta définition;

  8. Agnes

    Merci Hannah
    C’est toujours un plaisir de te lire.
    Moi aussi, hier, je me suis réveillée avec le cou coincée et ensuite dans la journée ma RH m’a annoncé que mon projet-stage de certification sophro en entreprise, que l’on négocie depuis 3 mois, et pour lequel j’ai déjà fait une première séance, ça n’allait pas être possible. Est-ce que ce sont mes propres croyances qui émergent ? Pourtant j’y croyais vraiment fort et je vais m’efforcer de négocier encore et encore avec eux, et j’adore ce que j’étudie et je pense sincèrement que je peux apporter quelque chose dans le domaine du mieux-être en entreprise.
    Et puis, petite question: être en vierge quand en plus on est du signe de la vierge, ça fait quoi ?

    1. Hannah

      Bonjour Agnès, il me semblait bien avoir vu passer un de tes mails…
      J’imagine qu’il ya quelque chose à nettoyer dans le fait que ça
      n’ait pas l’air de fonctionner.
      Le fait d’être vierge donne encore plus de punch pour le prochain
      mois. ce qui serait intéressant c’est de savoir dans quelle maison
      astrologique se trouve ton soleil de naissance.

      1. Agnes

        Merci Hannah,
        Pour la maison astrologique, peut-être pourras-tu me dire cela lors de notre skype de vendredi ?

        1. Hannah

          Bonsoir Agnès, je n’avais pas répondu mais il
          faut tracer son thème en ligne, il ya plein de logiciels
          gratuits pour cela sur le web

  9. dominique lamure

    Bonjour Hannah mercI pour votre vision des choses j’ aime beaucoup , c ‘est généreux joyeux et plein d Amour

    1. Hannah

      Merci Dominique, c’est toujours un plaisir pour moi l’écriture.

  10. Heloise

    J’aime ta question conclusion “Comment puis-je rendre service d’une manière innovante et dans mon quotidien? ” je me la suis justement posée aujourd’hui et, avec l’inspiration de mon mari, on a eu une super idée!

    Et cet été, en effet, beaucoup de choses montées à la surface qui ont eu l’occasion d’être lâchées! Bon vent! 😀

    Ps: désolé pour mes visites discrètes, de grands changements dans ma vie cette dernière année 🙂 beaucoup à vivre et moins de temps derrière l’écran, mon blog idem

    1. Hannah

      Bonjour Héloïse, une belle surprise ta visite.
      C’est aussi ce que j’ai fait cette année d’où
      des articles moins réguliers. Cette année 1 est
      particulièrement boostante pour se rapprocher de
      soi!

  11. Liliane

    Bonjour Hannah,
    Ton article explique un peu mieux ce que j’ai ressenti durant mes congés au mois d’août et la descente en énergie depuis mon retour début septembre. Il faut dire que pour la première fois depuis longtemps, je me suis attachée à profiter de chaque instant de mes journées de congé, de la joie d’être avec des amis et ma famille, des paysages, des activités qui s’offraient à moi, bref de tout ce que j’ai vécu.
    Après avoir lu un livre excellent pour simplifier sa vie (savoir entretenir et soigner le corps, savoir faire le tri, vider, ranger la maison), je me suis mise à trier; à donner, jeter et ranger comme une fourmi (trop de choses laissées par mon ex-mari ainsi que mes enfants grands ayant quitté la maison). Cela prend du temps mais cela fait un bien fou.
    J’ai aussi pris des renseignements pour exercer une activité indépendante, auprès d’un organisme fin juillet pour savoir quelles étaient les possibilités pour exercer et maintenant je viens de m’inscrire à un atelier pour avoir tous les renseignements pour me mettre en micro entreprise.
    J’ai beau me motiver, être pleine d’entrain, positive, je finis toujours par avoir des doutes à un moment donné. J’ai l’impression que je ne vais pas arriver à m’installer, j’ai des questions qui tournent dans mon esprit, je reporte au lendemain un appel, ce qu’il me reste encore à faire à la maison…je me pousse pour faire quelque chose, je me sens tétanisée ou pas envie de …
    Et voilà qu’en te lisant je viens de comprendre que j’ai quitté ma zone de confort et que je me bat contre cela au lieu de l’accepter et de l’intégrer. Maintenant que j’ai identifé cet inconfort je vais utiliser hooponopono et aller voir comment l’utiliser pour les cas particuliers en suivant tes conseils.
    Un grand merci pour tes conseils et tes articles. Quel beau travail ! 🙂

    1. Hannah

      C’est bien vu Liliane, les portails énergétiques de l’été poussent notre
      mental à croire que nous avons régressé.
      il n’en est rien, c’est juste une couche plus profonde qui demande à
      être relâchée. C’est super si tu as vu la lutte…

  12. Monique

    Bonjour Hannah

    Merci pour cet article qui m’a poussé à réfléchir et mettre en lumière ma névrose !:-).
    Excellent l’exemple de Perséphone et Hadès/Pluton  parce qu’ en décortiquant cette mythologie, cela mène très loin et il en ressort du bon.

    Après de grosses déceptions de cet été qui étaient la promesse d’un emploi saisonnier non tenue (je pense à mon père qui ne tenait pas ses promesses), et un travail en aout dans un Ehpad dans lequel je n’avais jamais vu autant de médiocrité, de bêtise et de méchanceté (je pense à ma mère mais avec amour), j’ai pris conscience que je lutais en m’obligeant d’aller dans une voie qui était supposée m’apporter la sécurité financière même si pas dans de bonnes conditions (besoin d’argent = besoin d’amour comme lu dans un de tes articles).
    Ces expériences m’ont pourtant aidées à faire un choix, ne pouvant pas concilier un emploi à l’extérieur(stérile) et développer mon activité (créativité), c’était l’un ou l’autre et j’ai choisi .
    Je continuerai de développer ma petite entreprise en apportant à chaque fois ma touche personnelle, mon humanité, mon soutien ce qui fait cruellement défaut dans ce monde et le mien. Cela prendra le temps qu’il faut car tant que je ne me serai pas guérie, ma situation ne changera pas. Je sais d’où vient ce blocage.

    Mes 2 cartes:
    1ère question: 44 vert vif argent lumière= ma vision change pour avancer, pas de jugement ni de comparaison à porter sur les différentes voies pour croître, faire confiance à un humain = Me guérir moi même pour pouvoir apporter encore plus et une meilleure guérison à l’autre de ce que je fais maintenant.

    2ème question: 10 vert naissant lumière= Pas à l’aise avec le donner et le recevoir et l’intimité, blocage.

    Ho’oponopono c’est aussi une façon de mourir à soi même, on ne peut savoir à l’avance ce qui arrivera une fois que la ou les mémoires seront nettoyées.Il n’y a pas à lutter, juste laisser venir, laisser faire même quand on ne sait pas, qu’on a pas de souvenirs. Une chose est sûre, la réponse viendra même si je passe par des périodes pas confortables.

    J’associe aussi Ho’oponopono à la paralysie du sommeil :cette dernière, et cela n’engage que moi, est aussi une forme de thérapie, mais qui, contrairement à Ho’ oponopono, nous tombe dessus à l’improviste, dans la phase du réveil et ça fait très peur. Nombreuses sont les personnes qui ont vécu ce phénomène. Je viens de prendre conscience que lorsque cela m’arrivait j’aurai dû me laisser aller, tomber en profondeur, sans lutter contre les fameux démons matérialisés par mon mental qui m’empêche d’aller voir au delà, en profondeur. Je continus chaque jour avec Ho’Oponopono, et je me souhaite de revivre une paralysie du sommeil, la dernière fois que ça m’était arrivé c’était durant l’été 2013.

    Citation
    Tu peux te plier à toutes sortes de pratiques spirituelles et/ou thérapeutiques, si dans ton coeur tu n’es pas capable d’amour pour tous, tu ne progresses en rien.
    Chandra Swami Udasin et Monique pour le petit rajout:-)

    1. Hannah

      C’est du gros boulot ça Monique.
      je ne suis pas certain de connaître la paralysie
      du sommeil, est ce que tu peux décrire plus
      précisément le phénomène?

  13. Monique

    Bonsoir Hannah

    La paralysie du sommeil est considéré comme un trouble du sommeil qui intervient au moment de la phase du réveil ou bien de la phase de l’endormissement.
    Dans mon cas, c’était au moment du réveil, toujours après une sieste. Je me réveille à cause d’une sensation de chaleur et je réalise que je ne peux pas rejeter la couette, je ne peux bouger aucun de mes membres. J arrive, au prix d’un gros effort, à ouvrir les yeux. Mes oreilles bourdonnent, j’entends des sons, je sens que je ne suis pas seule mais je ne peux pas tourner la tête. Je peux à peine bouger les yeux.Ma respiration est saccadée. Pourtant, je vois bien que je suis dans ma chambre ou dan mon canapé, c’est selon. Et là c’est la panique car il y a soit un, soit deux démons. Je ne peux décrire chaque « expérience » car cela m’est arivé environ 1 dizaine de fois depuis l’âge de mes 21 ou 22 ans jusqu’à la dernière à 53 ans.
    On dit que ce sont des hallucinations, mais lorsque cela arrive, c’est réel, je suis lucide. Je me souviens d’un démon agenouillé sur mon bras gauche et avec son pouce (?) il massait le côté gauche de ma nuque. L’autre démon me tenait les pieds puis s’est déplacé au plafond au dessus de moi. J’ai envie de crier, j’essaye par de gros efforts d’ouvrir la bouche pour leur ordonner de partir, mais je ne peux pas. Je suis terrorisée et je lutte pour pouvoir bouger parce que je me sens tomber comme attirée vers le bas, en profondeur et j’ai peur parce que si je me laisse tomber , je mourais. Je fais de gros efforts pour sortir de cet état et j’arrive enfin à bouger complètement, et en étant fatiguée.
    D’autres fois, c’était des scénarios différents, j’avais l’impression de sortir de mon corps, mais eux étaient toujours là !

    En fait, j’aurais dû me laisser aller, cela aurait pu être une bonne thérapie. Je crois que c’est mon mental qui a exagéré et a voulu me mettre des barrières (les démons) pour m’empêcher de découvrir mon moi profond. J’ai trop écouté ma peur et mes résistances.
    Pour moi, la paralysie du sommeil n’est pas une maladie, un cauchemar ou une souffrance quelconque. C’est l’opportunité qui est donné a un grand nombre de découvrir ce qui se cache au fond de soi.

    1. Monique

      Rectification de ma dernière phrase: “opportunité” n’est pas approprié. Je voulais dire que lorsque cela arrive, à ceux et celles qui l’ont vécu, d ‘aller au delà de la peur, de se laisser aller et d’observer. Plus facile à dire qu’à faire tellement ces personnages sont terrifiants , à l’image de nos peurs profondes. C’est quelque chose de très personnelle.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

CommentLuv badge

Partagez
Tweetez
+1